AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714454720
Éditeur : Belfond (06/03/2014)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 17 notes)
Résumé :
À Djeddah, Arabie-Saoudite, de nos jours. Sous une dune, près de Djeddah, la police découvre ce qui s’annonce comme le crime le plus terrible jamais recensé dans la région : dix-neuf cadavres de femmes dénudées, les mains tranchées, disposées dans des positions mystérieuses. Un point commun : elles sont toutes asiatiques. Des domestiques. Des clandestines dont personne n’a jamais signalé la disparition. Dix-neuf cadavres, comme les dix-neuf Gardiens de l’Enfer : l’a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
isabelleisapure
  21 février 2015
Suite à un vent de sable dans le désert, des cadavres de femmes d'origine asiatique sont mis à jour. Comment toutes ces femmes ont-elles pu être assassinées sans que leur disparition soit même signalée ? Un meurtrier en série sévirait-il en Arabie Saoudite ? Hypothèse inconcevable pour les musulmans moralistes !
La police de Djeddah enquête sous pression. L'inspecteur Ibrahim Zahrani, progressiste aux impeccables états de service se fait aider par les personnes les plus compétentes : pisteurs bédouins, ou -ce qui n'est pas du goût de ses collègues machistes ou musulmans ultra-pieux-, de Katya, médecin légiste talentueuse et déterminée à rendre justice à ces femmes. Mais il est perturbé par ses problèmes personnels : une femme intégriste insupportable, le mariage raté de son fils et la disparition brutale de son amante…
Ce roman policier noir est une plongée dans tout ce que la situation quotidienne des femmes d'Arabie Saoudite a d'insupportable et d'humiliant pour notre regard occidental : impossibilité de conduire, de sortir seule ; vie derrière voile, rideaux et volets ; dépendance de leur époux, frère ou fils pour la moindre sortie ; menace permanente de se faire accuser d'attitude immorale (voire d'adultère puni de la peine de mort) au moindre écart… réel ou imaginaire. Sans parler de la situation terrible des nombreuses clandestines d'Asie du Sud-Est, venues chercher du travail et se retrouvant esclaves domestiques, voire sexuelles.
L'intrigue policière m' laissée un peu sur ma faim, mais j'ai beaucoup apprécié l'étude précise que l'auteure dresse de la vie quotidienne en Arabie Saoudite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Pat0212
  09 mai 2018
Nous retrouvons Katya Hijazi un mois après la fin de Les mystères de Djeddah. Sa place d'héroïne centrale de la série s'est confirmée.
Un vieux Bédouin a découvert un pied qui dépassait d'une dune, il a prévenu la police locale. Il s'agit en fait d'un cimetière clandestin et la police criminelle de Djeddah découvre dix-neuf corps de femmes amputées des mains et abattues à bout portant d'une balle dans la nuque. La brigade est sous le choc et l'enquête est confiée à Ibrahim. Ses jeunes collaborateurs ne peuvent croire qu'un Saoudien ait pu commettre de tels crimes, pour eux, les tueurs en série ne peuvent qu'être américains. L'inspecteur est toutefois moins naïfs, les victimes sont toutes des Asiatiques, donc des employées de maison.
Katya est chargée d'analyser certains indices, elle n'est pas informée des développements de l'enquête au fond de son labo, mais elle brûle d'y participer. Les responsables de la police font appel à un expert du FBI, Charlie Becker… et à la surprise générale, c'est une femme. Elle donne une conférence habillée à l'occidentale et les cheveux découverts, ce qui met plus d'un policier mal à l'aise et elle ne tarde pas à se lier avec Katya.
La vie privée des héros n'est pas de tout repos non plus, Katya accepte de se fiancer avec Nayir, tandis qu'Ibrahim est très inquiet de la disparition de Sabria, une ancienne collègue avec qui il a une liaison, ce qui n'est pas anodin dans ce pays. Ibrahim a besoin de l'aide de Katya pour mener une enquête discrète. La jeune femme qui désire plus que tout intégrer l'école de police et participer à l'enquête sur les meurtres en série accepte la mission confiée par Ibrahim, espérant obtenir ainsi ce qu'elle veut.
Ce livre est un passionnant polar ethnologique dans lequel l'auteur utilise le roman policier pour nous faire découvrir l'univers de Djeddah. Elle y est née avant de partir vivre aux USA. Sa plume est très délicate et elle nous présente ce monde avec empathie. Katya et Charlie se lient d'amitié et Katya lui fait découvrir sa civilisation. J'ai beaucoup aimé le fait que ce livre essaie de nous faire comprendre un mode de vie très différent du nôtre sans le juger. On est loin des clichés occidentaux sur la civilisation arabe. Bien sûr la place des femmes n'est pas confortable de notre point de vue, Katya est une femme moderne, mais pas occidentale. Elle n'est pas malheureuse, même si certaines limites lui pèsent et la gênent dans son travail. Elle aimerait que les choses évoluent un peu, mais elle n'envie pas le monde occidental pour autant. Charlie fait aussi preuve de délicatesse, elle cherche à comprendre et ne juge pas.
La morale tient une grande place et l'adultère est un des thèmes central de l'intrigue. Et contrairement à ce qu'on a tendance à croire ici, la punition touche autant l'homme que la femme.
C'est vraiment un beau polar et j'ai hâte de retrouver Katya pour de nouvelles aventures si dépaysantes.

Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
94sophie947708
  26 février 2015
Un roman policier intéressant sur la vie quotidienne et la place de la femme en Arabie Saoudite.
Nous partons à la découverte de cette vie quotidienne, de ces interdits et droits de la femme saoudienne comme : ne pas pouvoir travailler dans des boutiques où les hommes peuvent entrer, avoir des centres commerciaux réservés aux femmes, où malgré tout des hommes viennent cachés sous une burqua, diffuser leur numéro de téléphone à tout le monde, ne pas pouvoir exercer le métier de policière, dépendre d'un homme de sa famille pour les déplacements etc..
A travers l'enquête policière sur la disparition de femmes étrangères assassinées Asiatiques et Philippines, nous suivons Katya et son fiancé Nayir, à la recherche de ce tueur en série.
On y découvre les rouages de l'enquête policière, les intrigues politiques et l'impact fort des règles religieuses, qui régissent la vie sociale et professionnelle.
La découverte se poursuit avec la place des immigrés, leur statut et protection, les emplois qui leur sont attribués, les difficultés rencontrées quand ils veulent repartir dans leur pays, les bidonvilles où on les retrouve et leur statut précaire.
Cette histoire est intéressante, car l'auteur sait nous faire découvrir de façon respectueuse la société saoudienne ainsi que le pays.
Une belle découverte doublée d'une intrigue intéressante.
Lien : http://carnetslecturesophie7..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Vinie1984
  10 septembre 2015
En Arabie Saoudite, dans le désert, dix-neuf corps de Philippines sont retrouvés. C'est la première fois que la police est face à un tueur en série et ils auront besoin de toute leur équipe pour retrouver le tueur qui ne s'arrêtera surement pas là, surtout maintenant qu'ils ont découvert son sanctuaire.
Katya est légiste à la brigade criminelle mais elle aimerait être promue au poste d'enquêtrice. Elle sait que ce sera difficile, voir impossible pour elle d'accéder à ce poste à cause du pouvoir religieux ancré dans les traditions qui sévit encore. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de son futur mari Nayir, qui, bien qu'il désapprouve que sa future épouse soit en présence d'hommes qui ne fassent pas parti du cercle familial, l'épaule et n'hésite pas à l'aider dans son enquête.
D'autres personnages sont mis en avant tels Ibrahim, le responsable des recherches ainsi que Sabria Gampon, sa maîtresse qui disparaît soudainement sans laisser de traces. Ibrahim ne peut s'empêcher de se dire que le tueur en série l'aura tué et ses pensées iront vers elle à chaque moment de l'enquête.
A travers ce roman policier, c'est aussi l'Arabie Saoudite et ses coutumes que l'on découvre, une Arabie Saoudite aux vertus très prudes où la femme doit se couvrir et où elle ne peut se déplacer sans être assistée d'un homme de sa famille ou de sa belle-famille.
L'intrigue de ce polar est bien ficelée, l'histoire se lit. Ce livre n'est pas un coup de coeur mais une jolie découverte que je recommande tout de même.
Lien : http://nunuchenomore.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SabminaSabmina   27 mars 2015
heroine,policier,culture musulmane
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : culture musulmaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Petit quiz sur la littérature arabe

Quel est l'unique auteur arabe à avoir obtenu le Prix Nobel de littérature ?

Gibran Khalil Gibran
Al-Mutannabbi
Naghib Mahfouz
Adonis

7 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : arabe , littérature arabeCréer un quiz sur ce livre