AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Femmes Obscures (19)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
harmo20
  02 juillet 2013
Un recueil de nouvelles fort agréable à lire. La couverture est agréable à regarder et le résumé donne envie de rencontrer ses femmes mystérieuses. J'avoue, que les recueils de nouvelles sont un peu difficile à lire. On ne peut pas s'attacher aux personnages, on met du temps à rentrer dans le contexte de l'histoire que c'est déjà fini. du coup, je suis partie dans ce livre en sachant à quoi m'attendre comme ça, je n'ai pas été déçue. Mais si vous n'êtes pas histoires courtes, ce livre ne sera pas fait pour vous, mais c'est dommage car il est intéressant à lire.

Ce recueil est un mélange de fantastique et d'Histoire. L'auteure a décidé de nous faire voyager avec elle et différentes époques sont abordées. Je ne vais pas faire un résumé de chaque nouvelle sinon ça gâcherait tout le suspense de celle-ci.
Le style de l'auteure est simple et les descriptions ne sont pas trop présentes, juste ce qu'il faut pour s'imaginer les scènes. Elle va au principal ce qui est très appréciable. Toutes les nouvelles ont un côté fantastique très bien adapté à l'histoire, on rencontre des momies, des fantômes... Bref c'est assez original, surtout que les thèmes changent à chaque fois, ainsi que l'époque mais aussi les créatures.
Certaines nouvelles sont plus courtes que d'autres, surtout une, à peine je me suis mise à apprécier que j'avais déjà finit de la lire.

La nouvelle que j'ai le plus apprécié est le voile immaculé, je ne sais pas si c'est le fait que ce soit à la première ou pas mais l'histoire était très agréable à lire et j'ai pu me faire au style de l'auteure.
"Qui peut bien être cette jeune femme à la fenêtre alors que la maison est juste remplie de domestique ?"
La deuxième que j'ai apprécié est le murmure de la mer, une histoire d'amour bouleversante, j'ai été ému à la fin de celle-ci.
"Qu'est-ce qu'on est capable de faire par amour ?"
Celle que je n'ai pas particulièrement apprécié est Baiser mortel. Un peu bizarre comme histoire ! Mais il faut de tout car certaines personnes ont dû apprécier.

Je n'en dirais pas plus sur le contenu. Mais Angélique Ferreira a un style d'écriture fluide, ce qui facilite la lecture. On ne bute pas sur les mots (sauf pour les prénoms de la nouvelle Mastabas), on est pris dans les histoires en s'imaginant très bien les univers de l'auteure.
Lien : http://livres-films-series.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ManonReal
  06 janvier 2018
Femmes obscures est un recueil de nouvelles centré sur les femmes, de toutes époques et aux histoires diverses. Je l'ai beaucoup apprécié, rien que par sa couverture :) et je pense le relire prochainement!
Commenter  J’apprécie          30
Walkyrie29
  23 novembre 2014
Un recueil de 7 nouvelles fantastiques à la fois obscures et féminines, des nouvelles parfois dérangeantes mais franchement fascinantes et plutôt originales, un vrai régal !

Je ne vais pas m'aventurer à parler indépendamment de chacune des nouvelles mais plutôt à faire l'état de l'ensemble du recueil car ces nouvelles sont harmonieuses et ont un lien directeur entre elles ; la mise en scène de femmes obscures

L'auteure nous conte à travers ces récits indépendante, des histoires et aventures de femmes, tour à tour prostituée, fantôme, sorcière, fille de déesse ou encore vampire. Leurs récits sont assez sombres avec des thèmes osés à la limite du dérangeants pour certaines nouvelles ; la nécrophilie ou encore le meurtre sans scrupule apporte une aura ténébreuse et très noir à ces récits tous sortis d'un autre temps. On peut cependant saluer les prises de risque de l'auteure sur le choix de certaines thématiques qui font de ses nouvelles, une grande originalité.

Ici les héroïnes sont malmenées, violées, battues, profondément blessées physiquement comme psychologiquement mais rarement faibles, leur force est souvent puisée dans une attitude surnaturelle, ce qui fait que globalement chacune d'elle s'en sort d'une certaine manière. On s'attache donc à chacune de ses femmes qui suscitent par ailleurs moult sentiment à la gente masculine, ces derniers tantôt héroïques, tantôt victimes. Certaines nouvelles sont ainsi légèrement teintée d'un érotisme bien dosé et d'une sensualité juste mais aussi parfois mélancolique et triste à l'image de la nouvelle « le murmure de la mer », seul nouvelle ayant une fin ambiguë pour l'héroïne. de plus, ces femmes sont parfois sans scrupules et prêtent à la vengeance, chacune sa manière de procéder ; du poison au démembrement. Enfin, on a un dépaysement complet à l'image de la nouvelle « Mastabas » probablement la nouvelle la plus aboutie, qui se passe au temps des pharaons et des guerres de croyances égyptiennes. le seul reproche que l'on peut faire à ce recueil, c'est l'aspect répétitif de certains dénouements (notamment pour ces 3 nouvelles : « le songe d'une nuit d'automne », « Baiser mortel », « le Rosier grimpant »).

Quant à la plume d'Angélique Ferreira, c'est frais, fluide et simple, pas de fioritures ou d'excès de style. le récit se lit très vite, les mots sont posées mais le vocabulaire utilisé est suffisamment simple pour être compris rapidement. On est donc vite happé dans chacune de ces histoires. Par ailleurs, les belles illustrations et citations de chaque début de nouvelle apporte beaucoup de charme à ce recueil.

En bref, une lecture étonnante et très addictive, le format de nouvelle apporte un dynamisme et une fluidité de lecture très agréable. A réserver aux amateurs de fantastique et de femmes fortes et vindicatives.

Je remercie Angélique Ferreira d'avoir toqué à ma porte pour mon plus grand plaisir !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pinklychee
  31 janvier 2015
Femmes obscures a été une lecture très agréable, qui n'est pas passée loin du coup de coeur.
Angélique Ferreira a une plume très plaisante, ses nouvelles se lisent vite et bien, les thèmes abordés sont diversifiés, ce qui m'a permis de ne pas m'ennuyer durant ma lecture.
Aucun des récits n'est situé à notre époque, ce qui est à mes yeux un point positif de plus. Les personnages fictifs se mêlent aux grands noms historiques pour notre plus grand plaisir.

Le fantastique est présent du début à la fin, donnant une petite touche originale à ces textes.
Petit plus: la couverture, que je trouve juste magnifique, tout comme les illustrations intérieures ^^

J'ai bien sûr apprécié certaines nouvelles et certains thèmes plus que d'autres, mais il en faut pour tous les goûts, et globalement je ressors ravie de cette lecture.
De plus, on entre chaque fois rapidement dans l'histoire, il n'y a pas de temps morts, et pourtant paradoxalement on a chaque fois le temps de faire connaissance avec chacun des personnages.

A chaque récit donc son époque, son décor, ses personnages, aucun d'entre eux ne se croise dans une autre nouvelle, chacun a un caractère bien défini, c'est très bien maîtrisé. Nous voyageons ainsi de Paris à l'Egypte des pharaons, de Dunkerque à Londres... le dépaysement est garanti!
Nous passons d'une histoire de fantômes à un récit sur la prostitution, la vengeance, ou encore l'amour absolu... Les thèmes sont certes diversifiés, mais toujours bien utilisés.

Je retiendrai tout particulièrement la première nouvelle de ce recueil, le voile immaculé. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai tout de suite été interpelée par ce texte. Il m'a par certains détails fait penser à La dame en noir, tout en sachant s'en détacher afin de raconter sa propre histoire. J'ai adoré les personnages de Nathaniel et de Déborah, j'ai frémi au fur et à mesure que je découvrais leur histoire, bref j'ai adoré! J'aurais d'ailleurs aimé que la nouvelle dure davantage, car j'ai eu du mal à me détacher d'eux ^^

J'ai également eu un coup de coeur pour la nouvelle le murmure de la mer, je l'ai également trouvée magnifique, c'est une histoire originale et très bien pensée, qui m'a émue aux larmes. Tant d'amour, si longtemps, c'est magique, et très bien retranscrit.
J'ai également beaucoup apprécié l'histoire de Toutankhamon de d'Akhesa dans Mastabas, une histoire d'amour absolu mais aussi de vengeance, sur fond de politique et de clivage religieux au temps des pharaons d'Egypte.

Le rosier grimpant lorgne du côté de la littérature vampirique, et même si je n'aime pas les récits de vampires actuels, je dois avouer que celui-ci est plutôt réussi. le retournement de situation est bien amené, je ne m'y attendais pas, j'ai trouvé ce récit très plaisant.

Quant à le marc de café, elle parle de vengeance, mais avec un tel cynisme que j'en suis restée bluffée. Lady Caitlin cache bien son jeu: sa beauté dissimule la pire des cruautés, et le comte Gregson l'apprend à ses dépens...

Par contre, je n'ai pas trop apprécié les nouvelles le songe d'une nuit d'automne et Baiser mortel. Toutes deux se ressemblent (le pendentif, l'échange de corps), et de plus la nécrophilie... Beurk! ^^ Ce sont les seuls points négatifs que j'ai relevés dans ce recueil.

Au final, ce recueil d'Angélique Ferreira a été une bonne surprise. Ses nouvelles sont courtes, mais rythmées, les thèmes sont diversifiés, ce qui m'a permis de passer un très bon moment.
Lien : http://pinklychee-millepages..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlouquaLecture
  03 janvier 2019
Le voile immaculé
Cette première nouvelle du recueil Femmes Obscures, je la classerais dans les catégories thriller et fantastique. Nous rencontrons Nathaniel, policier, un peu mal en point au niveau de sa santé, mais malgré tout, il aime tellement son métier qu'il ne veut pas arrêter.
Par la suite, il apprendra la mort de son frère, celui-ci lui laisse sa demeure. En s'y rendant, il va faire une étrange découverte, cette fameuse demeure semble hantée par le fantôme d'une femme. Une jeune femme blonde et sublime.
Vont alors se mettre en place les questions, le besoin de réponses, après tout Nathaniel est policier, il ne peut laisser un mystère sans en trouver les réponses, ou du moins les chercher.
Qui est cette femme qui hante la demeure léguée par son frère? Pourquoi hante-t-elle les lieux ? Pourquoi semble-t-elle annonciatrice de mort ? Vous saurez tout en découvrant son histoire
Le songe d'une nuit d'automne
Aaaaah les histoires de vengeances, j'adore, surtout quand il est impossible d'en deviner la chute comme c'est le cas ici.
Nous rencontrons Sabine, une prostituée. Qui en fait ne s'appelle pas Sabine mais Charlotte, elle est venue en ville afin de devenir cantatrice, le destin en a décidé autrement, malheureusement pour elle. Un beau jour, elle va s'enfuir du bordel et rejoindre l'homme qu'elle aime, persuadée que dorénavant tout ne pourra que bien se passer.
Là encore, malheureusement pour elle, cela ne se passera pas de la meilleure manière. Mais c'est là que je m'arrête pour vous laisser le plaisir de découvrir qui est Charlotte.
Le murmure de la mer
L'histoire d'Agate est émouvante, au point qu'en la terminant, j'ai du sortir les kleenexs.
Agate est une dame d'un certain âge qui chaque jour boit plus que de raisons, elle a bien une raison pour boire ainsi et se noyer dans l'alcool, en effet, son mari, un marin, n'est jamais revenu après une sortie en mer, tout l'équipage a été retrouvé mort, tous, sauf lui dont le corps n'a jamais refait surface. Alors depuis, elle boit et boit encore.
Le chagrin fait souvent que la personne ainsi atteinte dépérit et se laisse aller. L'amour, le véritable amour, nous ne le rencontrons bien souvent qu'une seule fois dans notre vie. Pierrick était cet homme, il était le grand amour d'Agate.
Je ne vous en dévoile pas plus sur cette nouvelle et vous en laisse découvrir le pourquoi elle m'a émue aux larmes.
Le rosier grimpant
Cette nouvelle, je dirais qu'elle est troublante de par son déroulement. On y parle spectre et vampire, mais ce n'est pas cela qui fait que celle-ci est troublante, c'est réellement le déroulement de l'histoire.
Edmond est chanteur, il a perdu sa femme, celle-ci c'étant suicidée, il ne s'en est jamais remis, d'ailleurs il la voit souvent, elle lui rend visite, même s'il n'arrive pas à la toucher, il est heureux lorsqu'elle est à ses côtés.
Le jour où il croisera le chemin de Rose, tout va changer. Première chose, sa femme ne lui rendra plus visite comme elle le faisait jusqu'ici, mais il a également d'étranges piqûres sur les jambes. Chose étrange, c'est qu'il est apparemment le seul à pouvoir voir Rose. Qui est la jeune femme qui paraît toujours si triste ? Pourquoi est-il le seul à la voir ? Pourquoi est-elle toujours dans la roseraie et pas ailleurs dans la demeure ? Que sont ces étranges piqûres qu'il a aux jambes et qui l'oblige finalement à s'aider d'une canne pour marcher ?
Le marc de café
Les histoires de famille, il n'y a rien de pire, surtout lorsque vous apprenez que votre père à eu un fils illégitime, que vous avez donc un demi-frère que vous ne connaissez même pas. La situation est déjà terrible, mais si vous ne l'apprenez que lorsque votre père est décédé, ne voudriez-vous pas encore plus faire la connaissance de ce frère qui est la seule personne vivante restant de votre famille ?
Pourtant, parfois, il vaut mieux ne pas tenter le diable, et laissez les choses telles qu'elles le sont. C'est la dure leçon qu'apprendra Elliott qui va malheureusement faire la plus grande erreur de sa vie en voulant connaître ce frère inconnu de lui.
Baiser mortel
Pour celle-ci, je ne vais pas vous dire grand chose parce que honnêtement je ne sais quoi en dire. le sujet est bel et bien une femme, mais le contexte est perturbant au point que j'en perd les mots pour vous en parler. Sachez que c'est un contexte que j'ai rarement croisé lors de mes lectures, un contexte qui ne me tente pas spécialement. Par contre, j'ai aimé la chute de l'histoire, ce qui est déjà pas mal.
Mastabas
Pour cette dernière nouvelle, je vais faire comme souvent, et laisser planer un peu de mystère. Je vais simplement vous dire que l'intrigue se déroule en Egypte, que la chute est étonnante, que le rythme est soutenu, et que j'ai pris beaucoup de plaisir à la lire. Vous devrez vous contenter de cela car je ne dirai rien de plus
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aranae
  30 novembre 2016
Sept nouvelles donc, de longueurs différentes et travaillées plus ou moins consciencieusement. Si certaines sont extrêmement bien construites, comme "Le Voile immaculé", le murmure de la mer ou "Le Songe d'une nuit d'automne", d'autres le sont nettement moins, comme une esquisse qui n'aurait pas été davantage travaillée. Et ça, c'est dommage.

Malgré tout, tous les textes baignent dans un contexte historique que l'auteur semble connaître. Et cette caractéristique confère au recueil un cachet d'authenticité qui fait presque oublier la superficialité de certaines de ces nouvelles.

J'avoue avoir eu un peu de mal avec la plume de l'auteur qui m'a parue un peu maladroite et pleine de tics. Et si le style employé semble témoigner d'une bonne connaissance des classiques du genre, je ne retiendrai pas ce recueil pour la plume avec laquelle il est écrit. Néanmoins, se dégage de ce texte une certaine naïveté émanant des protagonistes qui les rend touchants et facilite l'empathie que l'on peut ressentir pour eux.

La suite sur le blog !
Lien : http://laplume-ou-lavie.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cookies72
  21 janvier 2015
En règle générale, je ne lis pas de recueil de nouvelles. J'ai toujours l'impression de ne pas avoir le temps de m'accrocher à une histoire ou un personnage. Mais lorsque j'ai reçu une demande de la part de Angélique, je n'ai pas hésité, je lui ai fait confiance... et j'ai eu raison.

Son style est particulier, envoûtant, déstabilisant. Je ne vais pas vous faire un compte-rendu de chacune des sept nouvelles reprises dans ce recueil. J'ai juste envie de vous dire que vous allez parcourir des pays, vous allez découvrir des époques avec un fil conducteur: une femme mystérieuse, mystique. Un côté fantastique qui va côtoyer L Histoire. de quoi plaire à tous les genres.

Sept nouvelles différentes les unes des autres mais toutes captivantes. Si je ne devais garder qu'un personnage ce serait celui de la première nouvelle: Nathaniel! Merci Angélique pour cette belle découverte et je conseille aux fans du genre Fantastique ou aux passionnées de voyage et d'Histoire ce recueil!
Lien : http://chezcookies.blogspot...
Commenter  J’apprécie          10
Lyrah
  18 septembre 2013
Depuis le temps que je voulais lire une oeuvre d'Angélique Ferreira (surtout Entre ciel et terre que je possède depuis fort longtemps mais dont la lecture est sans cesse repoussée…), je peux dire que les éditions Artalys m'ont vraiment fait plaisir avec ce recueil de nouvelles dédiées aux femmes obscures, comme son titre l'indique.
J'apprécie énormément le style de l'auteure, d'une grande aisance de lecture, qui nous emporte à travers sept nouvelles dans un univers fantastique où les femmes ont le pouvoir et s'en servent, généralement, pour accomplir leur vengeance face à des hommes aux agissements horribles, qui méritent une punition.
Chaque histoire suit de nouveaux protagonistes –qu'il est parfois plus aisé d'apprécier que d'autres– à travers une multitude d'époques et de lieux variés : Londres au XIXe siècle, Paris et Dunkerque au XXe siècle et Egypte pendant l'Antiquité.
Pour vous mettre l'eau à la bouche, je tiens à vous parler un peu plus en détails de chaque nouvelle, sans pour autant trop vous en dévoiler :
Le voile immaculé est une bonne histoire de fantômes et de maison hantée qui se base sur un fait historique réel remanié en vision
Le songe d'une nuit d'automne introduit le monde de la prostitution, les faux-semblants et principalement, la magie qui sert une vengeance quelque peu obscure dont les raisons se justifient.
Le murmure de la mer reprend un mythe, que vous reconnaîtrez parfaitement, traduit avec une poésie romantique bien loin des femmes
Le rosier grimpant aborde le monde fantastique de façon plus vaste tout en reprenant l'amour, la mort et les histoires de fantômes et de magie. Elle fait penser à la fin de la deuxième nouvelle du recueil.
Le marc de café est une mascarade so british à la Sherlock Holmes qui vous surprendra et ravira ceux qui apprécient les intrigues où se mêlent héritage, poison et découverte sanglante.
Baiser mortel aborde un thème peu mentionné relevé d'une touche de vengeance qui se révèle être la touche personnelle d'Angélique Ferreira.
Mastabas, dernière nouvelle, n'a eu aucun attrait pour moi, égyptologue car j'éprouve énormément de difficultés à apprécier l'emploi d'une trame historique que je connais très bien. Cependant, des recherches semblent avoir été réalisées (j'ai même eu l'impression de voir un copier-coller de passages de mes anciens manuels de cours ^^). Il faut donc aimer les romans historiques ou savoir se détacher du savoir préalablement acquis afin d'ouvrir son esprit à la propre vision romanesque des écrivains ?
A travers de l'érotisme, de la passion, de l'intelligence et de la force, Angélique Ferreira insuffle vie à ses personnages malgré ce court format. C'est avec légèreté et plaisir que j'ai lu ce recueil et remercie les éditions Artalys de me l'avoir fait découvrir.
Lien : http://lyrahs-books.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Megworld
  15 août 2013
Je remercie les éditions Artalys et Serge Papillon pour ce recueil à la couverture magnifique. Plutôt que de chroniquer chaque nouvelle, je préfère vous donner un avis général qui explique mon ressenti.

Certaines nouvelles m'ont plu tandis que d'autres, pas du tout. Globalement, j'ai aimé l'ambiance générale du roman. Dans chaque histoire ou presque, nous avons une héroïne à qui il arrive (ou est arrivé) des choses horribles. L'auteure leur a écrit à chacune une très sombre histoire. Entre viol, trahison ou perte d'un être cher, elles ne sont pas épargnées. Pourtant, ce sont aussi des femmes fortes qui ont souvent accès à des pouvoirs obscurs et quand ce n'est pas le cas comme dans "Le marc de café", elle usent de leur intelligence pour parvenir à leur fin. Côté écriture, j'ai aimé la plume d'Angélique et sa façon de raconter les histoires.

Malheureusement, j'ai trouvé que certaines nouvelles manquaient d'explications. Je n'ai pas bien compris, par exemple, la fin de "Songe d'une nuit d'automne". J'ai trouvé le dénouement bancal, j'aurais préféré que l'auteure nous donne plus d'informations. Des passages manquent également de réalisme, notamment dans l'une des nouvelles, lorsque le héros veut aller voir son frère et pile à ce moment-là, il apprend sa mort. Ça m'a semblé un peu gros.
J'ai également été gêné par plusieurs scènes, en particulier les passages de viol, trop décrits à mon goût. Pareil pour la nouvelle nécrophile. L'histoire et l'atmosphère sont intéressantes mais dans ces moments-là, j'apprécie moins de détails.

Pour conclure, je ressors de cette lecture avec un avis plutôt mitigé car toutes les nouvelles n'ont pas su me séduire. Néanmoins, je vous invite à découvrir ces histoires plus que dérangeantes pour vous faire votre propre opinion.

2,5/5
Lien : http://megworld.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
laraemilie
  10 août 2016
Femmes séduisantes, passion dévorante, univers mystérieux, le tout avec une touche de fantastique… Voici les ingrédients rassemblés dans les sept nouvelles de Femmes obscures, d'Angélique Ferreira.
Comme le titre l'indique, les femmes sont au centre de l'attention. Qu'elles vous ensorcellent ou vous fasse rêver, qu'elles recherchent la justice ou désirent la vengeance, toutes les héroïnes de chaque nouvelle ont une personnalité forte et atypique, ce petit quelque chose qui nous oblige à nous attacher à elles ou, au contraire, à les détester. Impossible, en revanche, d'y rester insensible…
Naturellement, lorsque l'on parle de femmes, il y a souvent des hommes aux alentours… et ce recueil n'échappe pas à la règle. Là aussi, nous avons affaire à des personnages hauts en couleur, possédant chacun leur propre caractère et nous entraînant avec eux dans des aventures plus surprenantes les unes que les autres.
Bien qu'ayant plusieurs points communs, les sept nouvelles sont très différentes les unes des autres, et cette variété est sans aucun doute un des points forts de l'histoire. On se promène de l'Angleterre à l'Égypte, en passant par la France ; on remonte le temps, voyageant du XXème au XVIIème siècle ; on accompagne une belle-de-nuit aux trousses de son amour, une femme devenue alcoolique sur les traces de l'homme de sa vie et une jeune fille passionnée dans sa quête de vengeance…
Le changement complet de décor d'une histoire à l'autre est surprenant au début, mais quand on s'y habitue, il devient très agréable. C'est un sentiment de dépaysement total qui nous habite dès la seconde nouvelle, lorsque nous passons de l'atmosphère sombre de l'Angleterre du XVIIème siècle à la vie animée de Paris au XXème. Les détails historiques sont précis et bien intégrés à l'histoire, nous permettant de découvrir des événements importants, mêlant réalité et fiction, faits authentiques et fantastiques. le tout est parfaitement équilibré et, ajouté à la plume fluide de l'auteur, garantit une lecture très agréable des différentes nouvelles.
Comme toujours, le désavantage des nouvelles est leur longueur : à peine s'est-on attaché aux personnages et adapté au décor que le tout change… Les sept histoires présentées dans Femmes obscures ont toutefois l'avantage de ne pas être trop courtes, ce qui nous permet de les apprécier et de ne pas ressentir ce sentiment de frustration qui m'habite souvent à la fin d'un tel recueil.
Pour ne pas gâcher le suspense, je ne vais pas vous faire le résumé de chaque intrigue. Je voudrais toutefois vous faire part de mon coup de coeur, « Voile Immaculé », la première nouvelle présentée. Elle se passe, comme je l'ai déjà mentionné, en Angleterre, ce qui a sans aucun doute influencé mon opinion – et quelle surprise, surtout, d'y rencontrer les princes de Shrewsbury. L'atmosphère inquiétante qui règne et le mélange entre personnages réels et de fiction ont su me tenir en haleine jusqu'aux derniers mots.
Femmes obscures est un très beau recueil de nouvelles mêlant événements historiques et fantastique et mettant en scène des femmes qui n'ont rien d'ordinaire. La magnifique couverture exprime tout à fait l'ambiance des histoires, qui sont très variées et pleines de suspense. C'est donc un livre que je recommande à tous (dès l'adolescence, en raison de quelques scènes un peu crues) et qui, je l'espère, vous fera voyager à travers le temps et l'espace.
Je remercie le forum le sanctuaire de la lecture pour l'organisation de ce partenariat et les éditions Artalys, ainsi que l'auteur, pour leur confiance.

Lien : http://iletaitun-livre.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vous avez dit vampires ?

Qui a écrit "Dracula" ?

Oscar Wilde
Bram Stoker
Arthur Conan Doyle
Mary Selley

15 questions
1719 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , vampiresCréer un quiz sur ce livre