AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782357205161
Éditeur : HC Editions (25/06/2020)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans la salle d'attente d'une clinique serbe, une mère attend. Eva, sa fille de seulement dix-huit ans, sera un homme dans quelques heures. En un dialogue sans réponse, la mère d'Eva tente de comprendre comment elles en sont arrivées là. Une relation mère-fille inédite et bouleversante. Une mère parle à sa fille entre les murs d'une clinique serbe. Eva vient juste d'avoir dix-huit ans et elle attend ce moment depuis qu'elle est née.
Elle veut changer de sexe ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
chantal13
  26 juin 2020
Je remercie Agnès Chalnot et les éditions HC pour ce service presse.

"Une autre terre, un lieu nouveau, où tu pourras enfin être ce que tu désires et où je pourrais enfin me reposer"

Eva jeune femme de 18 ans est accompagnée de sa mère dans une clinique de Serbie qui va changer sa vie et elle le désire depuis ses 4 ans.
Eva est arrivée par surprise, les médecins disaient que sa mère qu'elle était vieille et stérile, ce qui est terrible en soi, mais elle fût choquée, elle ne voulais pas cette enfant, elle n'était pas prête mais petit à petit, elle fini par l'aimé plus que tout. Eva est très proche de son père, ils sont fusionnels.
Quand au collège, Eva est victime de moqueries, la mère se comporte en lionne qui protège ses petits et rien ne l'arrête.
Depuis toujours Eva se sent homme dans un corps de femme qui la dégoutte. Depuis l'enfance, elle ne porte que des pantalons, sweet et ne joue qu'à des jeux de "garçons". A l'apparition de ses premières règles, ce fût un drame pour elle, quand sa poitrine à pousser, Eva se les bander pour les cacher.
A 16 ans, elle commence à prendre des hormones pour transformer son corps. Elle va jusqu'aller au tribunal pour avoir son opération dont les parents sont contre. La mère se sent coupable, elle pense être une mauvaise mère, se demande si c'est une punition. La famille à vu beaucoup de médecins, psychologue, pédiatre.
La psychologue a mis des mots sur ce qui arrive à Eva : La dysphorie de genre : C'est naître dans un corps qui ne correspond pas à votre personnalité. Un homme dans un corps de femmes et une femme dans le corps d'un homme qui s'identifie de façon obsessionnelle au sexe opposé à celui de l'état civil ou de la biologie.

J'aurais aimé connaître les sentiments d'Eva au fil du temps, son ressenti envers son corps qui change, ses batailles intérieures, ses émotions.
J'ai aimé voir le cheminements des parents pour accepter le faite de perdre sa fille pour retrouver un homme à son réveil. Une histoire émouvante et touchante que je recommande et qui je l'espère fera réfléchir les parents qui devraient accepter le faite que leurs enfants ce sont pas nés dans le bon corps. Et j'espère que les gens qui souhaite se faire ou se fond opérés trouverons la paix qu'ils recherchent tant.

"Je t'ai laissée être ce que tu voulais"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesDemoisellesdeChatillon
  22 juin 2020
Poignant
Comment vous parler de ce roman ?
Roman qui résonne comme un témoignage et que dire à quelqu'un qui te raconte sa douleur ?
J'ai pris une petite claque. J'étais là, à écouter la mère d'Eva me raconter son histoire, vivant avec elle des émotions violentes, à n'avoir pas plus de réponse qu'elle... Être maman c'est grandir avec son enfant, c'est avoir des angoisses qu'on ne pensait jamais avoir, c'est relever des défis dont on ne se croyait pas capable.
La mère d'Eva pourrait être n'importe laquelle d'entre nous...
Une femme pleine d'humanité, qui fait des erreurs, qui se rattrape, qui aime son enfant au-delà de tout.
Une maman...
La mère d'Eva est dans le couloir d'une clinique serbe. Elle est venue accompagner sa fille qui se fait opérer pour devenir ce qu'au fond d'elle elle a toujours été : un homme.
Elle lui parle, d'hier et d'aujourd'hui, et nous recevons ses mots comme un cadeau, sans voyeurisme aucun.
Le transgenre est souvent raconté par celui qui souffre d'être dans le mauvais corps.
Ici nous découvrons ceux qui entourent et en particulier cette maman. Qui souffre, qui culpabilise, qui aime férocement.
Parfois je n'ai pas compris cette maman, parfois je l'ai détestée, parfois j'ai voulu la serrer dans mes bras, parfois je l'ai trouvée extraordinaire...
Un être profondément humain, qui fait comme elle peut au moment où les évènements se présentent en somme.
J'ai lu ce roman comme on reçoit une confidence.
Difficile de dire donc si j'ai aimé ou non ce roman.
Parce que la plume a rendu ce roman réaliste. On ne juge pas un témoignage...
Mais si j'y ai cru c'est que ce roman est donc très bien écrit.
On devine la souffrance d'Eva mais on entre dans la tête de sa mère qui nous raconte son rapport à sa fille, de sa grossesse jusqu'au jour de l'opération.
Quand on est maman il y a des mots qui résonnent.
L'amour inconditionnel d'une mère, on connaît ça...
Un beau roman de tolérance et d'amour parental.
Un roman qui laissera sa trace ici je crois...
Il sort le 25 juin en librairie.
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
topobiblioteca
  20 juin 2020
Dans la salle d'attente d'une clinique privée, une mère parle à sa fille, qui inconsciente sous les mains de chirurgiens se fait poser un sexe d'homme et enlever les seins. Un texte d'une étrange beauté, ce récit de Silvia Ferreri est une plongée dans les méandres d'une famille italienne confrontée à la difficulté du genre.
Leur fille, Eva se sent depuis toujours mieux dans la peau d'un garçon. Cela commence doucement, Eva préfère se déguiser en super-héros qu'en princesse, faire pipi debout et se faire couper les cheveux courts. Si ses parents ne prennent pas cela au sérieux, tout dérape à l'adolescence et l'arrivée des règles. de confrontations en apaisements, Eva pose un ultimatum, à ses 18 ans elle sera un homme. Plus de déguisement, elle veut un pénis et oublier ses seins.
La mère d'Eva raconte tout ce parcours, les rendez-vous avec psychologues, médecins et professeurs. Elle questionne sa propre enfance et s'interroge sur l'avenir. Eva devenue Alessandro sera-t-elle toujours sa fille ou un être totalement neuf et différent ? Pourra-t-elle toujours se dire mère alors que ce qu'elle a créé a été remodelé ?
Un roman d'une puissance troublante, d'un non conformisme évident et une ode à la recherche de soi. le point de vue de la mère de famille donne une autre couleur au récit, un poids sans commune mesure qui nous force à nous interroger nous aussi. Les mots simples apportent ce petit supplément d'authenticité qui font de ce roman un vrai bijou, entre douceur et violence.
Je remercie vivement les éditions HC et Agnès Chalnot pour l'envoi de ce livre.
Lien : https://topobiblioteca.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
hello___books
  27 juin 2020
J'ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman. Il met une claque.
Ce récit s'apparente à un témoignage. Nous allons écouter la mère d'Eva qui va se souvenir, se remémorer, se confier à sa fille qui est sur une table d'opération en Serbie afin de devenir ce qu'elle est vraiment : un homme.
Elle va mener un combat, que sa mère va nous confier. le combat va être dur, long et éprouvant que cela soit pour Eva et sa famille. Il s'agit ici d'un ouvrage qui va apporter des messages de tolérance, de l'acceptation et de soutien.
J'ai appris beaucoup de choses tout au long de ce récit. L'auteure s'est beaucoup documenté afin de ne pas nous livrer un récit remplis de clichés et de fausses informations.
Nous n'allons avoir, ici, que les émotions et les sentiments de la mère d'Eva. Je trouve cela intéressant que l'on ne connaisse pas les sentiments d'Eva, puisqu'ainsi, nous avons les sentiments de l'entourage : de la souffrance, notamment de voir son enfant souffrir, de la culpabilité, de l'amour, et d'autres que je vous laisserais découvrir. J'ai beaucoup apprécié la mère d'Eva, même si sur quelques points, nos avis divergeaient.
De plus, le fait de ressentir les sentiments de la mère renforce certaines émotions que doit ressentir Eva, notamment la colère qui va s'immiscer dans la vie de famille, scolaire…
La plume de Silvia FERRERI est douce et agréable, elle nous amène sur un terrain semé d'embûches, mais réussi à ne pas tomber dans le cliché, le voyeurisme et toutes autres choses malsaines. Elle emploie un vocabulaire simple, des phrases courtes.
Lien : https://hellobook323.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zembla
  17 juin 2020
Ce roman est un beau coup de coeur.
L'histoire en quelques mots : une mère se remémore les 18 années d'existence de sa fille pendant que celle ci est en train de se faire opérer pour devenir un homme.
C'est un sujet délicat à traiter car il faut éviter le voyeurisme et le sensationnalisme, ce que fait l'auteure avec beaucoup de brio. Elle fait de son livre un récit touchant, émouvant et avec de nombreux instants de grâce. Des livres sur la transition identitaire, il en existe déjà mais en général c'est du point de vue de la personne directement concernée. Ici c'est un récit à la première personne mais c'est la maman qui parle à sa fille en train de changer de sexe sur une table d'opération. Elle nous parle du questionnement, de cette culpabilité qui l'assaille. C'est aussi la difficulté à admettre ce choix si définitif et cette confrontation qui les à opposée. Mais au delà d'être un livre sur la transition identitaire, c'est un superbe roman sur l'amour maternel et paternel. Une magnifique ode à la différence et à l'amour qui touchera le lecteur et lui laisse un sentiment de plénitude. Un livre marquant. Parution le 25 juin 2020.
Un grand merci à Agnès Chalnot et aux éditions Hervé Chopin (HC éditions) pour m'avoir permis de découvrir ce superbe roman en avant première.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
chantal13chantal13   26 juin 2020
Une autre terre, un lieu nouveau, où tu pourras enfin être ce que tu désires et où je pourrais enfin me reposer
Commenter  J’apprécie          00
chantal13chantal13   26 juin 2020
Je t'ai laissée être ce que tu voulais
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : témoignageVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
2365 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre