AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 395858229X
Éditeur : Nats Editions (06/05/2019)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Entre une grande sœur qu’elle jalouse, un père qui se réfugie dans l’écriture et une mère qui n’affronte jamais les problèmes, Héloïse, 15 ans, étouffe. Après une année de seconde difficile, entre rejet et premier amour, elle trouve une échappatoire dans le théâtre. À l’occasion d’un échange scolaire avec un lycée de Finlande, Héloïse comprend que, pour évoluer, elle doit partir. Il ne reste qu’un détail à régler : convaincre sa famille de la laisser voyager, alor... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Marie-Nel
  13 mai 2019
Voici un roman présenté par l'éditeur comme un roman young adult, je le trouve cependant intéressant à lire pour des personnes plus âgées, adultes. Il est porteur de tant de beaux messages sur la vie et l'acceptation des différences des autres qu'il est important qu'il soit lu par toutes les générations. Afin de faire réfléchir les parents sur la vie de leurs adolescents au lycée, avec les copains, leurs premiers émois amoureux.
Je découvre en même temps que l'histoire la plume de Laura Ferret-Rincon. J'ai beaucoup aimé son style auquel j'ai accroché de suite. Je me suis vite retrouvée plongée dans l'histoire, la lecture est addictive, je voulais savoir ce qui allait arriver à l'héroïne.
Cette héroïne, c'est Héloïse. C'est une jeune adolescente, elle a 15 ans, et au début du roman elle est en classe de seconde au lycée. Elle subit les moqueries d'une autre élève de sa classe, mais elle ne se laisse pas faire. Heureusement elle a sa meilleure amie Lucille pour l'aider à surmonter tout cela. On va la suivre pendant la fin de sa scolarité, son départ en vacances avec ses parents, sa rentrée en première et ses premiers émois amoureux. Car la vie n'est pas toujours simple pour Héloïse, c'est une battante. Elle se déplace en fauteuil roulant et ce n'est pas toujours évident pour elle.
Laura Ferret-Rincon parle d'un sujet qu'elle connait bien et ce que j'ai apprécié, c'est qu'elle n'a pas fait dans le larmoyant ni dans le pathos. Elle aurait pu vouloir faire pleurer dans les chaumières, ce qui est souvent le cas avec le handicap, mais elle a raconté la vie d'une jeune adolescente avec tout ce que l'on connait à cette période importante de la vie. le fauteuil et le handicap sont présents bien entendu, mais sans en rajouter des tonnes. Il fait partie de la vie d'Héloïse. À aucun moment, je n'ai ressenti de pitié envers la jeune fille. L'auteure a parlé avec beaucoup de justesse et de réalisme du handicap, du regard des autres surtout, ceux qui jugent, qui dénigrent. Mais aussi des problèmes que peut rencontrer la jeune fille pour se déplacer dans les magasins ou restaurants. Tout y est décrit avec le maximum de naturel possible.
L'auteure a aussi mêlé l'art à la vie de son héroïne, puisque celle-ci va faire partie du groupe de théâtre de son lycée. Cela va lui ouvrir d'autres portes, lui permettre de sortir de sa chambre et de son ordinateur, d'avoir d'autres liens sociaux que les réseaux justement. J'ai beaucoup aimé ce rapprochement entre le théâtre et la vie, comme le représente si bien la couverture. La professeure de théâtre a d'ailleurs pour projet de rassembler les élèves d'un lycée Finlandais avec les siens pour monter une pièce de théâtre commune. Ce sont donc les élèves français qui partent en Finlande. Mais, cela risque d'être trop problématique pour Héloïse, ses parents sont inquiets et se demandent comment leur fille va pouvoir faire seule. Mais la jeune fille est pleine de ressources. J'ai beaucoup aimé ce personnage de Héloïse. C'est une jeune fille gentille, généreuse, elle aime la vie, est pleine d'humour et d'auto-dérision. J'ai également apprécié la professeure de théâtre qui ne mâche pas ses mots, mais qui a au fond un coeur grand comme ça...
En plus du handicap, l'auteure traite d'autres problèmes que peuvent rencontrer les jeunes au lycée, je pense notamment au harcèlement. La vie peut être si dure au lycée quand on est le sujet de moqueries, de gestes déplacés. Ce sujet est universel et touche n'importe qui, qu'il soit handicapé ou pas. Et j'ai trouvé que l'auteure en parlait également avec beaucoup de justesse. Elle nous fait ressentir beaucoup d'émotions à la lecture. J'ai été émue, mais j'ai parfois aussi été énervée par certains jeunes qui sont injustes envers Héloïse, et pourtant ils existent tellement dans la vie de nos jeunes... J'ai pris aussi beaucoup de plaisir à retrouver les premières amours des jeunes, ce qu'elles amènent comme fraîcheur et tendresse, provoquant une plongée dans mes propres souvenirs...C'est une lecture très vivante et pleine de beaux messages sur la vie en général. En plus, elle fait voyager car elle va nous emmener jusqu'en Finlande, où tout y est bien décrit, que ce soit les décors ou les rituels de vie des habitants.
J'ai passé vraiment un très bon moment de lecture. Mon seul point négatif irait au résumé, je trouve qu'il en dévoile trop sur le roman. le voyage en Finlande se fait après avoir passé la moitié du roman, et j'ai trouvé ça dommage, car j'attendais après. Mais, cela n'a entaché en rien le plaisir de ma lecture et de la découverte de la plume de Laura Ferret-Rincon. Je la remercie pour cette lecture enrichissante. Je vous recommande la lecture de l'histoire de cette jeune fille qui saura vous toucher qu'importe votre âge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cocomilady
  13 mai 2019
Un très beau roman, plein de tendresse, sur le thème du premier amour et du handicap, un vrai coup de coeur !
J'ai vraiment adoré cette histoire qui m'a émue plus d'une fois. Au départ, je n'avais pas fait attention au titre, ni à ce qu'il impliquait, et pour tout vous dire, je n'avais pas lu le résumé jusqu'au bout. Je m'attendais donc à une histoire d'adolescente en pleine crise, le tout teinté d'aventure avec ce voyage en Finlande.
Une fois ma lecture entamée, j'ai eu peur en découvrant le handicap d'Héloïse, qui est en fauteuil roulant, et j'ai craint de suivre une histoire larmoyante en rapport avec son handicap.
Mais j'ai vite compris que non, et là j'ai succombé à ce roman qui m'a fait retomber en enfance, lors de mes premiers émois d'adolescente, et qui m'a réchauffé le coeur tant l'intrigue est tendre et belle. J'en étais presque triste de la terminer, et j'aimerais beaucoup avoir un second tome d'ailleurs, message in the bottle lancé à l'auteure ;)
Héloïse, de par son handicap, est une adolescente en retrait qui vit sa vie par procuration. Elle ne supporte plus sa soeur qui semble ne plus s'intéresser à elle et vit pleinement sa jeunesse, tandis qu'elle-même s'est isolée des autres, en dehors de ses copains virtuels des jeux en ligne et de sa meilleure amie, qu'elle a connu dès son plus jeune âge.
Mais son chemin va heureusement croiser celui de plusieurs personnes extraordinaires, dont une professeure de français/théâtre qui ne mâchera pas ses mots, n'aura aucune pitié pour son handicap et qui la bousculera dans ses habitudes et croyances, mais aussi de nouveaux amis plus qu'attachants, et même l'amour...
C'est dans la difficulté, alors qu'elle sera forcée dans ses retranchements, qu'elle arrivera enfin à se libérer de son carcan, à découvrir qui elle est vraiment et à vivre pleinement.
C'est une histoire fraîche, profonde, tellement tendre, avec un voyage en Finlande qui donne envie, que je me suis évadée avec bonheur le temps d'une histoire. Un bijou !
Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
AlouquaLecture
  06 mai 2019
Les livres qui ont pour thème le handicap sont toujours poignant à lire, Comme sur des roulettes ne sera pas l'exception. Ce que je trouve « intéressant », c'est surtout de voir de quelle manière l'auteur gère le sujet, de quelle manière celui-ci est traité. Certains le mettent tellement en avant que l'on ne voie plus que cela, d'autre en font une force pour leur personnage, d'autre encore en font un sujet qui vire très vite au tabou.
En ce qui concerne Laura Ferret-Rincon, j'ai trouvé qu'il était traité de belle manière, de manière réaliste surtout, mais pas en allant jusque dans l'apitoiement du lecteur pour le personnage victime de ce handicap. Oui c'est une faiblesse pour Héloïse, oui c'est un fait qu'elle est diminuée, qu'elle ne peut faire ce que les autres font, mais quelque part c'est aussi ce qui fait qu'elle est différente des autres pimbêches qui se la pètent. Mais une faiblesse peut aussi devenir un point fort, un point qui ne deviendrait qu'un détail, certes pas insignifiant, mais relativement secondaire.
Durant la période scolaire, il y a toujours des personnes prisent comme « victimes », pas besoin d'être différent, pas besoin d'être en chaise roulante. Mais si vous y ajoutez cette fameuse chaise, forcément la « victime » est toute désignée ! Pour ma part, j'ai aimé la manière dont l'auteure parle de ce handicap, il est omniprésent, mais j'ai trouvé qu'il ne donnait pas envie de ressentir de la pitié pour Héloïse, et pour moi, c'est un très bon point. Je ne dis pas que je n'ai pas eu envie de faire un carnage par moments, que je n'avais pas envie de rentrer moi-même dans le récit et de faire un strike sur une certaine Johanna pour commencer… Pile le genre de personne que je ne supporte pas, une véritable peste.
Un récit avec un thème difficile mais traité avec justesse, je n'ai pas eu l'impression que c'était exagéré, c'est juste bien équilibré. Une adolescente à laquelle je me suis attachée dès le départ, pour laquelle j'aurais eu envie de servir de rempart face au reste du monde et principalement les personnes qui ne voient que la chaise roulante et non pas la jeune fille assise dessus. Une très belle histoire que je vous conseille de découvrir, que vous soyez jeunes ou pas c'est un sujet qui touche forcément le lecteur. de plus, Laura Ferret-Rincon possède une très belle plume qui m'a emmenée du premier mot au dernier sans que je ne vois les heures qui défilaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chouqueette
  15 mai 2019
Lire ses ami.e.s, c'est toujours un exercice difficile et que j'appréhende un petit peu. Un peu comme lire un roman d'un auteur que j'aime énormément, où je ressens un mélange d'appréhension et d'excitation à l'idée de découvrir une nouvelle histoire d'une plume que je connais. Pourtant, il faut reconnaître que c'est une activité unique et hors du commun, une expérience lecture à part entière qui nous sort des sentiers battus.
Comme sur des roulettes, c'est un roman que j'avais une grande impatience de lire. Non seulement parce que je sais que l'histoire tenait à coeur à l'autrice, mais aussi et surtout, parce que je sais qu'elle a mis beaucoup d'elle-même dedans et que l'on ne parle pas assez des problématiques liées au handicap. Comme sur des roulettes n'est donc pas un simple roman qui nous parle des problèmes que vit une adolescente, c'est beaucoup que cela. C'est un titre qui nous met face aux difficultés des personnes en fauteuil, mais qui nous rappelle aussi que ce sont des êtres humains. de fait, je me suis prise d'une affectation vraiment sincère pour Héloïse qui m'a touché en plein coeur.
A travers elle, j'ai eu le sentiment que Laura voulait porter la voix de ceux qui souffrent, de donner de l'espoir, de dire « hé oh, on n'existe aussi et on ne vaut pas moins que vous ! ». Et j'ai trouvé ça génial. L'évolution d'Héloïse grâce au théâtre, grâce aux rencontres qu'elle va faire, grâce au fait qu'elle s'autorise à vivre… Elle m'a énormément touché. de fait, on se retrouve ici avec un titre très fort, très poignant, mais qui aussi chargé de notes d'espoir, de joie de vivre, et qui traite de problématiques aussi universelles qu'elles peuvent être personnelles.
La plume de Laura, elle m'a emporté avec elle. Je n'avais pas envie de lâcher le roman, de lâcher Héloïse, et tous les autres. Chacune des émotions qu'elle vit, des périodes qu'elle traverse nous rappelle notre propre vécu d'adolescents, rendant le roman encore plus réaliste et passionnant. On n'a pas l'impression de lire une simple histoire, mais plutôt de lire quelque chose de « plus ». Plus grand, plus fort… Comme sur des roulettes est un titre qui marque parce qu'il sort des sentiers battus, parce qu'il ose parler d'un sujet aussi tabou dans la littérature que le handicap. Et il le fait vraiment bien.
J'ai aimé suivre Héloïse, Jennie, Raph, Deuni. J'ai souris et été très touché en voyant mon prénom pour un personnage secondaire. J'ai voyagé en Finlande avec eux, vécu le théâtre et l'amour au travers des mots de Laura, et c'était une expérience incroyable. On pourrait dire que je manque d'objectivité, et c'est sûrement le cas, mais Laura m'a fait vivre un beau moment de lecture. Sache que je suis immensément fière de toi. ♥
Lien : https://www.bulledechouquett..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
vislisreve
  05 novembre 2019
Tout d'abord, le titre de ce livre m'a fait sourire car c'est une phrase que j'aime dire avec humour lorsqu'on me demande si ça va et que je suis dans mon fauteuil roulant. Mais bon au delà du titre, le thème de ce roman m'a donné envie de le découvrir. Comme vous vous en doutez, étant concernée par le handicap et notamment la vie en fauteuil roulant, j'ai un avis assez critique sur le sujet. Mais je trouve que les problèmes d'accessibilité, le regard des autres et de la socièté sur le handicap, le fait de devoir trouver sa place, sont des sujets très bien traités dans ce roman. Et j'ai envie de dire merci à l'auteur car ça passe souvent à la trappe. Au delà de ça, l'histoire est plutôt sympa et bien contruite mais parfois un peu trop adolescente pour moi. Héloïse cherche sa place et se pose beaucoup de questions vis à vis de la perception de son handicap par les autres. Des questions qu'il arrive moi même de me poser. Les personnages sont touchants, parfois amusants ou émouvants selon les situations. En bref, j'ai aimé cette histoire légère, feel good mais ce n'est pas un coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Elo-DitElo-Dit   04 juin 2019
"Ceux, qui par lâcheté, préfèrent se taire et se ranger du côté du plus fort. Par leurs silences, ils insufflent de la force aux bourreaux. Il n'y a pas besoin de faire directement le mal pour le provoquer."
Commenter  J’apprécie          10
vislisrevevislisreve   05 novembre 2019
Tu crois vraiment que, un jour, quelqu'un s'intéressera à moi, malgré le fauteuil ?
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Laura Ferret-Rincon (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3606 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..