AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crossroads


Crossroads
  31 octobre 2013
Ils sont fous ces Gaulois , nom d'un Pictie bonhomme !

Nos deux plus célèbres résistants à l'occupation Romaine reviennent sous les traits et la plume de Conrad et Ferri qui signent ici un album convaincant que n'aurait certainement pas renié Goscinny .

Difficile , pour moi , de comparer ce dernier opus aux albums précédents tant les souvenirs de lecture procèdent bien plus de plaisirs adolescents solitaires , n'y voyez aucune malice , que d'évocations beaucoup plus actuelles . A en croire les divers avis glanés ici et là , la franchise commençait sérieusement à s'essoufler . Que les amoureux de la première heure se rassurent , le greffe a bien pris , les convalescents se portent désormais à merveille !

Le paisible petit village Gaulois est en émoi . La découverte d'un étranger au corps musculeux , prisonnier des glaces , ravit les mirettes blasées de ses occupantes là où leurs maris n'y voient qu'un bellâtre en mal de concurrencer leur mâle suprématie .
La barrière de la langue difficilement surmontée , Mac Oloch , Picte de son état , leur narre sa bien triste épopée . Ni un , dos , tres ! Astérix et Obélix se proposent alors de le raccompagner sur ses terres ancestrales afin d'y combattre l'ignoble adversaire local - parfait sosie de Vincent Cassel - et accessoirement se frotter à leurs ennemis héréditaires que sont les Romains , toujours avides de complots foireux en vue d'étendre un peu plus leur suprématie . Chaud devant , ça va encore bastonner !

Un cahier des charges parfaitement respecté !
Le trait est immédiatement reconnaissable et les protagonistes habituels tous au rendez-vous , d'emblée le lecteur se retrouve en pays de connaissance .
Un récit qui se boit comme du petit lait tant les bons mots foisonnent . Chaque tirade fait mouche , la finesse prédomine , l'humour n'est jamais gratuit ni facile . Ajouter à cela une inventivité réjouissante et c'est un grand chelem qui se profile à l'horizon .
Seul petit bémol notoire , l'absence d'un Idéfix privé de sortie . Pour le reste , un agréable sentiment de bien-être prédomine au sortir de cette dernière aventure .

Astérix chez les Pictes : ô grammes ! ô jubilatoire ! ô liesse mon amie...
N'ai-je donc tant vécu que pour cette drôlerie ?
Commenter  J’apprécie          618



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (58)voir plus