AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782940516780
93 pages
Éditeur : BSN Press (01/11/2017)
4.5/5   8 notes
Résumé :
Ce livre est un récit de voyage: la traversée du cancer sans escale.
Mais pas d’un voyage en solitaire. Il y a les aimés: ses filles, son petit-fils, le père de ses enfants, sa sœur, ses frères. Ses amis. ses potes.
Et des infirmières, des chirurgiens, des oncologues. Des patients. Des inconnus croisés.
C’est un récit de voyage dont on ne sait pas s’il se termine bien, parce que l’auteure de ces lignes n’a pas encore abordé de terre connue. >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
noid
  22 février 2018
C'est beau, doux, drôle, dur et lucide. Dès les premières pages on est emporté dans la maladie et la vie qui s'accroche et qui veut encore rire et aimer.
Un témoignage de la joie de vivre malgré les perfusions, la chimio et les radiothérapies. Comme dans une danse, Ariane Ferrier m'a bouleversé avec elle. Merci.
Lien : http://noid.ch/la-derniere-g..
Commenter  J’apprécie          120
david19721976
  28 juin 2021
Elle s'appelle Ariane, et hier encore, chacune de ses paroles s'accompagnent d'un sourire pour ceux qui l'entourent.
Et cette faculté de tourner en dérision ce qui n'appartient qu'à un petit nombre. Malheureusement, elle est atteinte d'un cancer dont l'évolution grave signale l'impossible guérison. Les années à combattre la maladie, si petites années peuvent paraître étonnamment longues aux médecins qui ne s'intéressent qu'à la maladie, mais ne peuvent s'empêcher d'admirer, et saluer le courage du malade, elles semblent terriblement dérisoires pour la famille, les vrais amis, qui accompagnent, soignent, pensent, aiment, vivent au quotidien, le signe donné à l'autre. Pour le geste, sans autre considération. Sans calcul. Par sentiment. Ou, ce qu'on est bien en droit d'écrire, par amour.
Commenter  J’apprécie          20
BMSierre
  21 septembre 2018
Ce récit est un regard lucide sur la maladie. Ariane Ferrier décrit avec vérité, humour aussi son parcours depuis l'annonce de son cancer jusqu'au traitement. Bien sûr ce n'est pas une description gaie, mais ce n'est pas triste non plus. La dérision rend ce texte aérien. C'est un peu comme une leçon de vie : puisqu'il faut faire face aux impondérables autant le faire avec légèreté, tout en se donnant le droit de trouver cela injuste, de râler, de regretter. Ariane Ferrier nous donne aussi l'image d'une Femme libre, entourée qui a su cultiver l'amour autour d'elle. YR
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
david19721976david19721976   06 juillet 2021
Vingt-deux.
J'ai beau ne pas être chochotte, lorsque tu vois passez vingt-deux fioles de ton sang...
Ma voisine de chambre, placide: Oh, moi je vais faire une greffe de moelle. Un jour, il m'en a pris quarante-quatre.
Du coup ça fait petit bras, mes flacons au nombre de vingt-deux.
En sortant, toute contente, je me dis que ça va me faire du bien tout ce sang qu'on m'a pris, puisque je vais devoir en fabriquer du nouveau.
Suis même certaine que c'est bon pour le teint juste pour dire l'ampleur de ma frivolité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BSNpressBSNpress   20 mars 2019
L’automne, puis l’hiver passent comme ça. Je suis épuisée, mais de bonne humeur. Je décide d’écrire un livre.
– Mais pourquoi un livre sur le cancer? me demande Christine.
– Parce que le cancer, c’est tout public, je m’entends lui répondre.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : ChimiothérapieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
216 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre