AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782298088700
368 pages
(01/01/1900)
3.68/5   11 notes
Résumé :
France, 1943, île de Sainte-Kristen : fille d’aubergiste Léonie, vit au large de la Bretagne, sur une île qu’occupent les Allemands. Pensionnaire dans un lycée de Brest, elle a du rentrer chez ses parents depuis que les Alliés ont bombardé la ville. Pour elle, ce retour à la maison est un cauchemar : sa mère la déteste. Chaque jour, elle va devoir subir les brimades et les vexations de cette femme sublime et hautaine, qui n’a que mépris pour sa fille et son mari, un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MeliMelolivresque
  01 mars 2022
Dans l'ensemble cela reste un roman jolie, malgré quelque scène de violence.
Léonie une jeune Fille de 17 ans, attachante avec une mère qui lui voue une haine profonde sans comprendre pourquoi et un père qui revient de la guerre mutilé.
Au fils de l'histoire nous serons plongé dans un décors envahie par un peu de Soldat allemand plutôt sympathique. Au fin fond de la Bretagne sur une Île perdu pas loins du continent.
Un roman riche et pas mal de péripéties, même si l'histoire met un peu de temps à démarrer.
J'ai trouvé vraiment dommage que l'auteurs n'appuis pas plus sur les émotions, dans le texte alors qu'il est question de violences du a la guerre et de maltraitance, de drames. J'ai trouvé aucune émotions envers les personnes, dans le village tout ce sais mais personne ne bougent le petit doigts ...
Je trouve egalement qu'il ne se passe pas grand chose dans ce roman, les journées sont très peu détaillées et sais souvent la même chose.
Au fils de l'histoire les secret serons dévoilé petit à petit, plus dramatique lai un que l'ai autre
J'ai était un peu déçu par la fin, je m'attendais pas à une fin pareil mais un peu mieux décrite. Et pas qui s'arrête subitement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
sld09
  28 juin 2017
Une saison de granit est un roman riche en émotions et en péripéties, même si l'histoire met un peu de temps à démarrer.J'ai aussi trouvé dommage que les émotions ne transparaissent pas davantage dans le texte alors qu'il est question de violences et de maltraitance, de drames passionnels et des premiers émois amoureux. Mais la plume de Florian Ferrier reste d'une netteté implacable, cette "froideur" correspondant finalement plus à la personnalité glaçante de la mère qu'à celle de la jeune Léonie.Si la typicité du quotidien sur une île bretonne n'apparaît pas franchement dans ce roman, j'ai bien aimé la façon dont l'auteur raconte l'occupation Allemande et l'ambivalence des soldats qui sympathisent parfois avec la population et apparaissent comme des jeunes hommes comme les autres, jusqu'à ce que les ordres les ramènent à un comportement plus martial, voire même répressif.Même si tout nous amenait vers ce dénouement, j'ai été un peu déroutée par le changement d'état d'esprit assez soudain de la jeune héroïne. Mais cela ne m'a pas empêché de beaucoup apprécier Une saison de granit, une belle histoire poignante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
choupette82
  11 avril 2016
J'ai bien aimé ce livre qui se déroule pendant la deuxième guerre mondiale sous l'occupation allemande.
On s'attache à Léonie, jeune fille intelligente et très courageuse qui subit des sévices par sa mère . Pourquoi tant de haine ? Elle le découvrira au fils de ses recherches.
Elle aime se réfugier au bord des falaises, dans les ruines d'un vieux fort abandonné, elle compte chaque pas ce qui la réconforte ...
Heureusement, elle peut compter sur ses amis d'enfance Louison, Karadeg, son cousin Gus et aussi le père Anselme qui veux la protéger contre sa mère tyrannique.
Mais un jour un parachutiste anglais croise son chemin , Léonie décide de l'aider sans penser aux risques qu'elle prend !
Un livre très bien écrit et une histoire prenante.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
sld09sld09   04 septembre 2017
L'idée d'être coincée sur ce caillou déchiqueté la tétanise. Cette île est pour elle une prison, comme le château d'If du comte de Monte-Cristo. Oh, bien sûr, il n'y a pas de mur d'enceinte ni de barreaux aux fenêtres, mais qu'importe ces détails.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Florian Ferrier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florian Ferrier
Remise des prix du concours de Blogs graphiques TheBookEdition.com 2011 Stand Dauphins de la BD / TBE au Festival international de la bande dessinée (FIBD) d'ANGOULÊME (France) Florian Ferrier, Annie David, Manù au nom du jury et les Dauphins de la BD annoncent les noms des lauréats du concours : Arlekin, Clem Kle, Raf & Nol, MaHo-Megumi.
autres livres classés : occupation allemandeVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Huitième continent

Quel est le nom du bateau ?

Titanic
Cyrano
Figaro
Pédalo

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Le huitième continent de Florian FerrierCréer un quiz sur ce livre