AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Ces histoires qui arrivent (4)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  

Ajouter une critique
soleil
  13 octobre 2019
Montez à bord du tramway Lisboète. le 28. Celui qui mène le narrateur vers la dernière demeure de son ami écrivain Antonio Tabucchi.
Laissez-vous conduire.
Faites-lui confiance.
---------------------------------------------------
De cette balade, de ces souvenirs, vous découvrirez ce qu'est l'amitié, la beauté d'une relation, les engagements sociétaux de l'un. Une bulle enchanteresse, belle, émouvante dans laquelle vous serez inclus.
-------------------------------
Je n'attendais rien de particulier de ce livre court dont je ne connaissais pas l'auteur. Je suis sortie de cette lecture émue par les mots 💔, enchantée par cet univers teinté d'humour, de connivence. Tout est en discrétion mais tout transpire.
--------------------------------------------------------
Je ne vais pas chercher pourquoi j'ai eu un coup de coeur pour ces pages.
Je vais juste accueillir ce que l'auteur m'a donné.
Commenter  J’apprécie          00
Livresselitteraire
  14 janvier 2018
Tel un pèlerinage, Roberto Ferrucci nous guide dans les pas de l'homme qu'était Tabucchi, dans cet engagement qui l'habitait et lui a valu bien des problèmes. Entre Portugal, Italie et France, nous réalisons un véritable voyage littéraire, autant que nous découvrons l'éloge d'un écrivain fait à un autre, l'hommage vibrant au talent, le cri d'amitié. Et l'on picore ces anecdotes, ces citations extraites des écrits de Tabucchi qui deviennent petit à petit une détonation tant ces mots prononcés, ces combats menés bien des années plus tôt sont encore et toujours d'une actualité frappante.

Je ne connaissais pas Tabucchi, en tout cas je ne connais pas ses écrits (pas encore) mais le découvrir par le biais de Roberto Ferrucci fut pour moi une belle introduction à l'homme qu'il était et qui demeure à travers ses livres et le regard bienveillant d'un ami. Je ne connais pas Tabucchi mais je connais un peu Roberto Ferrucci, grâce à la magie des échanges et du numérique, grâce aussi à ses mots prononcés lors d'une rencontre littéraire, et je peux dire que ce court récit est d'une sincérité et d'une rare tendresse envers cet homme qu'il porte dans son coeur et qu'il admire. Et il serait dommage de passer à côté de ce récit qui se veut être passation culturelle et passation littéraire. Qui sont … ces histoires qui arrivent.
Lien : http://www.livresselitterair..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Charybde2
  16 décembre 2017
L'histoire poignante et poétique d'une rencontre et d'une amitié littéraires.

Sur le blog Charybde 27 : https://charybde2.wordpress.com/2017/12/16/note-de-lecture-ces-histoires-qui-arrivent-roberto-ferrucci/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          10
Leraut
  19 octobre 2017
« Ces histoires qui arrivent » subrepticement, entrelacs littéraires, touchent le lecteur, comme si d'un seul coup, Lisbonne était l'encre de ses yeux. Roberto Ferrucci rend hommage à la noblesse nourricière des mots d'Antonio Tabucchi. le périple voyageur de Roberto Ferrucci dans une Europe de puissance verbale est l'aurore naissante, une plénitude de reconnaissance pour Antonio Tabucchi. le lecteur sait qu'il reçoit page après page, les regards tournés vers le mot qui délivre de l'injustice et cette merveille d'écriture renforce la sociologie politique de ces histoires qui arrivent en pans de lumière. Traduites avec perfectionnisme par Jérôme Nicolas, ce récit reçoit la force commune des maîtres d'une littérature de haute voltige. On se prend à vouloir tout lire d'Antonio Tabucchi, de Roberto Ferrucci et les traductions de Jérôme Nicolas. On rêve de rencontrer Tirsa, de monter dans le tramway numéro 28. « Oui, quand je me demande comment Tabucchi aurait réagi à l'attentat de Charlie Hebdo, du Bataclan, ou au Brexit, aux populismes qui traversent l'Europe, je sais que ses réponses sont dans ses livres. » Que cette collection « Fictions d'Europe » est belle ! digne et prometteuse de mots de gloire et de portée fraternelle !! le lien fusionnel est renforcé par cette richesse commune, de ces histoires passerelles qui arrivent. Ce liant entre la littérature et la compassion pour un monde à rendre meilleur est levier. Cette envergure littéraire est matière et prouve combien les éditions « La Contre Allée » sont dans la cour des Grands. Cet écrin de beauté, ce livre passeur, au concept étudié avec art jusqu'au code barre en forme de tramway ne laisse rien au hasard, et c'est une chance pour le lecteur. Bien plus que cela, « Ces histoires qui arrivent » sont des petits pains au devenir multitude. le lecteur est fier d'avoir reçu en héritage livresque ce récit et sait qu'en filigrane lui aussi reçoit « de ces tapes chaleureuse, précieuses. » « Ces histoires qui arrivent » sont chef-d'oeuvre , elles sont l'intériorité des humanistes de ce monde, elles sont la plus délicieuse rencontre avec le paroxysme littéraire. Elles sont le respir d'une Europe formidablement palpitante. Elles sont des modèles éclairants. Ce livre devient mémoriel , majeur, indispensable. A lire d'urgence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
35 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre