AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 295502449X
Éditeur : Editions du Lumignon (10/10/2017)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
A travers dix contes, les héros du Bois Sans Dessus Dessous nous emmènent dans des aventures gourmandes. Loirs, hérissons, grenouilles, chauve-souris : tous ont un point commun le thé, qui sert de file rouge à travers leurs différentes histoires.
Ces petits contes initiatiques bien ciselés abordent des thèmes aussi variés que le vivre ensemble, la timidité ou encore l'acceptation de soi.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Khalya
  28 novembre 2017
Le bois sans dessus dessous est un tout petit livre de 88 pages comportant 10 histoires mettant en scène les petits animaux de la forêt et le thé. Chaque histoire fait ainsi moins de 10 pages, ce qui est une longueur parfaite pour une histoire du soir : ni trop longue pour les parents, ni trop courte pour les enfants.
Pour ma part, j'ai reçu ce livre en SP lors de la masse critique jeunesse de Babelio, mais je trouve le prix un peu excessif. 15€ pour un si petit livre, broché, illustré en noir et blanc, même si les histoires sont originales et mignonnes et que les dessins sont très beaux, je trouve que c'est élevé. Ce prix-là, je le vois plus sur un album d'au moins 150 pages, de la taille d'une BD, avec des pages d'illustrations et une couverture rigide.
Mais je suppose que le fait que la maison d'édition n'est pas une grosse structure explique que le prix soit un peu élevé, ils ne doivent pas écouler autant de stock qu'une grosse maison d'édition.
Je comprends tout à fait les contraintes de la maison d'édition, mais bon, j'ai aussi les miennes et n'ayant pas un gros salaire, il est évident que pour le même pris, entre un roman de 500 pages et un livre de 88p, mon choix sera vite fait.
Dans le bois sans dessus dessous, tous les animaux ont une histoire avec le thé : du loir sujet au vertige, propriétaire d'un salon de thé volant, à la reinette qui a peur de l'eau, en passant par la petite chauve-souris qui n'aime pas le thé contrairement à sa nombreuse famille ou au renard, maître zen, qui aime à méditer près de la plantation de thé, au grand dam des gardiens, tous ont une relation particulière avec le breuvage ancestral.
Chacun des héros de ces petites histoires a un nom de plante dont la particularité est expliquée dans un petit lexique à la fin du livre : Menthe, Saule, Pissenlit, Hellébore… chacun a des propriétés bénéfiques…ou non.
A travers les aventures et petites mésaventures, le jeune lecteur va découvrir qu'il y a une solution au vertige, à la timidité, à la vue qui baisse, que le deuil, s'il est douloureux, et plus facilement acceptable si on se serre les coudes, qu'une catastrophe naturelle peut être surmontée si chacun vient en aide à son prochain…
Il va apprendre l'importance de la confiance en soi et de l'acceptation de soi et des autres. Et, pourquoi pas, peut être en profitera-t-il pour s'initier au thé et à tous ses bienfaits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
beugzbee
  23 novembre 2017
Merci, vraiment, merci aux éditions du Lumignon et à babelio pour ce masse critique.
Commençons par la maison d'édition: c'est une petite maison, mais j'ai rarement vu des ouvrages d'aussi belle qualité. C'est le deuxième livre que j'ai de leur collection, et les points communs entre eux sont la qualité du livre, en tant qu'objet, et des illustrations. J'aime cette idée de retour à la nature, des contes et des anecdotes de la foret, l'apprentissage de l'utilité de la nature. C'est plutôt axé jeunesse, mais en tant qu'adulte (vu que la société en a décidé ainsi, j'aimais bien avant...) j'aime tout autant. Même leur catalogue, en forme d'une page de journal est magnifique.
Quant à ce livre précisément, il est adorable. tout simplement. Les illustrations, en noir et blanc, sont hyper retaillées, les animaux anthropomorphes sont hyper bien faits, les décors sont originaux et les idées d'utilisation d'objets du quotidien détournés par les animaux sont bien trouvées, esprit Brisby et le secret de Nimh ou Bernard et Bianca.
Les contes, comme dit en présentation, ont tous un rapport avec le thé, ou les objets utilisés pour boire le thé. On suit sur moins d'une dizaine de page l'histoire d'un animal ou d'un famille d'animaux de la foret. Je trouve les histoires très originales et en bons contes, elles ont une morale, tout est trop... mignonnet. Mais dans le bon sens, j'ai adoré! On aborde ainsi avec légèreté des thèmes variés et sérieux: la tolérance, le deuil, le don de soi, la persévérance, la générosité, le dépassement des préjugés, l'adaptation.
Une super expérience que j'ai faite d'un traite, mais qui pourra se lire aux enfants avant de se coucher, les histoires sont assez courtes pour être lues en entier le temps de s'endormir.
Allez-y, et jetez un oeil au lumignon!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
Strega
  05 décembre 2017
Le Bois sans dessus dessous est un très joli recueil d'histoires pour enfants en grand format, abondamment illustré.
Les contes animaliers ont toujours la côte. Cette ambiance campagnarde, fleurant la douceur de vivre, prônant des valeurs telles que l'amitié et la solidarité, a bercé mon enfance et sans doute la vôtre aussi. le Bois sans dessus dessous est l'héritier de tous ces récits intemporels. Si vous avez grandi avec Pierre Lapin ou les personnages du Vent dans les saules, vous serez ravis de partager avec vos enfants cette délicieuse lecture qui les inspirera et éveillera en vous de bons souvenirs.
Plus que le lieu — aussi magique et charmant soit-il — c'est le thé qui se trouve au centre de tous ces contes et cela de façon plus ou moins directe. J'ai apprécié ce lien si improbable et l'inventivité dont a fait preuve l'autrice pour garder ce thème tout en se renouvelant à chaque fois. Qu'il s'agisse de la culture des théiers ou de l'heure du goûter, il y a toujours une bonne raison d‘aimer le thé.
Au fil des pages vous trouverez entre autres : un loir qui a le mal de l'air, une petite chouette qui veut devenir créatrice de thés, une chauve-souris timide et un blaireau à la vue déclinante. Si la plupart de ces histoires sont légères, comme celle de la petite souris cherchant le plus beau cadeau de mariage, d'autres sont douces-amères, comme celle des lapereaux perdant leur papa. Cela dit, le sujet est traité avec une grande délicatesse et passe un peu de baume sur les peines qu'il dépeint.
Les récits sont courts, juste la bonne longueur pour une histoire du soir. Cependant, ils seront tout autant appréciés par les enfants qui commencent à bien lire tous seuls. La police et le contraste sont parfaits pour eux.
Les illustrations sont magnifiques. Elles sont en noir et nuancées, façon crayonnés, ce qui ajoute à leur charme un peu old school. Elles fourmillent de détails et les enfants y passeront du temps avant d'en faire le tour. le papier épais et de qualité leur rend parfaitement justice. J'apprécie qu'un tel soin soit apporté à un livre pour enfants.
La plupart des animaux présents dans ces contes ont des noms de plantes ou d'arbres que l'on retrouve en fin d'ouvrage sous forme d'herbier avec des dessins et une description. C'est une excellente idée, aussi ludique qu'instructive, et qui peut encourager les enfants un peu récalcitrants à la découverte de la botanique.
Le Bois sans dessus dessous est vraiment un très bel ouvrage à l'univers un peu fantasque et aux histoires pleines de douceur que je vous conseille chaleureusement.
Lien : http://livropathe.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
KhalyaKhalya   05 mars 2018
Le bois sans dessus dessous accueillait une nouvelle famille de chauve-souris. Saule le Loi leur avait trouvé une demeure perchée tout en haut d’un hêtre.
Myrte, la matriarche, avait décidé d’organiser un goûthé costumé pour présenter sa famille à toute la communauté du Bois. Voyez-vous, chez les chauves-souris le thé était sacré et chacune avait des goûts très précis en la matière. Il fallait donc faire très attention à ce que l’on servait… Et à qui !

Et pour époustoufler la société chauve-souris, quoi de plus original que de prendre le thé au beau milieu des nuages !

Myrte comptait bien organiser le plus épatant des goûthé, mais il lui fallait cacher un bien gênant secret : la timide Hellébore, sa petite dernière, n’aimait pas le thé…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : thésVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
984 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre