AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claire Bretécher (Illustrateur)
ISBN : 2749913047
Éditeur : Michel Lafon (21/10/2010)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Ça devait arriver : votre enfant est devenu un adolescent. Et s même, un ado lassant. Autant dire un être confus, pénible et d'une taille gigantesque. Avouons-le, ami, vous êtes débordé. Inopérant. Semblable au vieil éléphant qui maugrée dans la savane, à l'écart du troupeau. Chaque jour, mille questions angoissantes vous assaillent. • Comment lui faire ranger sa chambre ? • Commen... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Soundandfury
  03 juillet 2011
Avant d'avoir reçu le livre, j'ai entendu un matin une chronique à la radio. J'ai alors appris qu'il existait un précédent "Guide du jeune père", paru à la fin des années 80.
Ce second volume en est la suite logique: les charmants bambins sont devenus de charmants ados. Tous aux abris!
Pour couper court à toutes vos objections, mesdames et messieurs, je vais vous révèler un secret: personne n'est plus habile que moi à se glisser dans la peau expérimentale d'un JEUNE PERE. Suis au top. Je me suis bien reconnue partout! Comme quoi, il est inepte de penser qu'il faut une large progéniture (par exemple... plus de zéro enfant) pour être un jeune père parfaitement à l'aise dans ses baskets. Ou d'être un homme. Balivernes.
Le premier test, par exemple. Je récolte un max de B. Conclusion "Vous êtes bel et bien un Toujours Jeune Père (TJP)" "L'honneur de la nation et toute cette sorte de choses". Je me reconnais bien là.
Monter des étagères. Aimer faire la sieste. Attendre le dîner. Loucher sur les so-sexy collègues de boulot... C'est moi, c'est tout moi...
J'étais inquiète au départ, comme chaque fois que je m'attaque à un para-roman (ça existe?) parce que l'humour en continu, c'est souvent lourdingue à la longue.
Sauf que je ne me suis pas ennuyée un instant.
Seul bémol, rien d'inattendu du tout dans ce guide. Cela manque un peu d'innovation sur le sujet, c'est vrai.
Mais drôle, on y revient! Dommage, je ne peux pas vous copier l'image, mais le dessin "L'adulte est convexe, l'ado est concave" avec le bide rond du père et la colonne vertébrale en spaghetti du gamin me fait encore rire.
On apprend qu'il existe différents types d'ado
"L'intello est un sous genre d'artiste maudit. Même pour dormir il ne quitte pas sa longue écharpe, couvrant une gorge faite pour déclamer des poèmes dans les squares municipaux".
On accuse et on tape sur l'épouse, les parents, les profs. On cherche la meilleure manière de s'en débarasser pour les vacances. On lâche un paquet de billets de vingt euros.
Les différents sujets de conversation avec l'ado, c'était aussi un grand moment. Ou comment "faire semblant d'écouter votre ado".

Gestion du syndic de l'immeuble pour la petite fête, premiers petits copains... Tout y est. Sans oublier les pages spéciales Lionel Choupard, le vieux réac'.
En conclusion: comique de répétition largement utilisé, mais efficace.

Lien : http://talememore.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
keisha
  28 novembre 2010
Après le Guide du jeune couple, le Guide du jeune père, fatalement arrive le Guide du toujours jeune père, ou TJP. Tout simplement tout le monde a vieilli, et l'enfant est devenu ado.

Les deux auteurs, après la question "l'ado est-il pire que l'enfant?" nous apprennent à "identifier un ado à coup sûr", communiquer avec lui, découvrir une journée type avec un ado, examiner l'entourage dans le but de chercher une aide éventuelle (conjointe, famille, école, ...) pour terminer par une lueur d'espoir quand l'ado tombe amoureux, travaille et/ou quitte enfin le nid familial.

Comme j'ai le privilège de côtoyer les ados par paquets de vingt (voire même plus), ce livre m'attirait a priori. Surtout présenté de façon humoristique et agrémenté de dessins de Brétécher.

Tout parent pourra lister aussi ce dont un ado est incapable:
"Refermer un pot de confiture, ranger quoi que ce soit dans le lave-vaisselle, ranger ses affaires propres dans son armoire, ne pas jeter ses affaires sales en boule sur le sol, faire son lit, aérer sa chambre, remettre sa serviette dans la salle de bains après usage, étudier sans mettre la musique à fond, accrocher son blouson quand il rentre, se moucher au lieu de renifler tout le temps"

et reconnaîtra quelques phrases types
""Tu ne me fais jamais confiance", "De toute façon, tout ce que je fais c'est mal", "Personne ne me comprend dans cette baraque", "Il y a eu un problème avec la voiture", "j'ai un mot du CPE, il voudrait te voir", "Tu peux me passer 20 euros?", "Je peux avoir l'appart' samedi soir pour organiser une soirée?", etc...

Et je passe les descriptions de l'ado à la maison (cuisine, salon, salle de bains) avec le top du top, La chambre de l'ado! Je vous laisse imaginer...Vous apprendrez aussi pourquoi l'ado est toujours en retard pour passer à table...

Bon, passons maintenant aux choses qui fâchent:
Malgré ses 260 pages bien aérées, ce livre m'a paru longuet, avec des passages inutilement délayés et allongés par des détails ou remarques se voulant drôles, d'ailleurs l'humour m'a paru souvent lourd et même sexiste (il existe des femmes gendarmes et pompiers). Même si certains détails sont bien vus et décrits et m'ont arraché un sourire (voir plus haut), je n'ai finalement pas appris grand chose, on ne sort guère des clichés et il n'y a pas vraiment de réflexion de fond ou d'aide quelconque dans ce prétendu Guide.

J'avais pourtant pris soin de ne pas lire ce livre juste après celui de Princesse Soso, mais la mayonnaise n'a pas pris! Ou alors aurais-je mieux apprécié en BD, comme d'autres oeuvres des deux auteurs ?
Lien : http://en-lisant-en-voyagean..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cintia
  25 juin 2012
J'avais déjà lu "le guide de survie à l'usage des parents" des mêmes auteurs qui m'avait bien fait rire à l'époque, lorsque je suis devenue maman.
Lorsque je suis tombée par hasard sur ce nouveau guide en magasin, je n'ai pas hésité et je ne le regrette pas.
Ce livre s'adresse aux toujours jeunes pères, ce que je ne suis pas, étant moi-même en passe de devenir une toujours jeune mère.
J'ai adoré les listes : les différents types d'ados, leurs copains-copines, les différentes bêtises qu'ils peuvent faire. La solution miracle proposée par les auteurs à quasiment tous les problèmes que l'on rencontre avec nos ados est de leur refiler un billet de 20, bien je le note.
En revanche, ma fille de 9 ans, qui m'entend rire en lisant, ne trouve pas drôle, mais alors pas du tout qu'on puisse écrire pour se moquer des ados, ça s'fait pas :-)
Commenter  J’apprécie          20
sofynet
  18 mars 2012
Une couverture qui a attiré mon oeil.... Un résumé qui me semblait fort sympathique. L'annonce de beaucoup d'humour .... Voilà un partenariat qui s'annonçait sous les meilleurs hospices auspices (c'est mieux ;o)). Merci BOB !!!!
Ce guide donc se présente sous la forme...d'un guide, ce qui jusque là n'est pas surprenant. Il commence par décrire celui à qui il est destiné, afin que le père, toujours jeune ou non, s'identifie, se classe, se fasse une bonne image de lui-même.... Après quoi, on attaque la partie dure du problème... L'ado... A quoi on le reconnait, quelles sont les formes sous lesquelles ils se présentent, quel est son habitat naturel (ou non), comment il utilise son temps... et celui des autres ... Et enfin les alliés, ou non, les extensions au problème ado...
Tout cela est écrit avec humour. Il faut adhérer à ce type d'écriture, moi j'ai aimé. Les jeux de mots, le comique de répétition (dans la description des ados par exemples)... m'ont fait sourire à de nombreuses reprises. (Je passe sur la partie "Education nationale", c'est de l'humour, c'est de l'humour. ). J'ai particulièrement aimé la présentation des chapitres : un texte d'introduction (que j'avoue, je survolais très vite), puis des listes (les types d'ados, les pièces de la maison, ...). Chacune regorge de petits détails amusants, et il faut bien le dire, tellement vrais (arrggghhh !). Par contre, les encadrés de Chouppard, président de l'APAP ne m'ont pas tellement accroché. Ce qui est paradoxal, puisque des mêmes auteurs ... Bizarre ... Les illustrations sont plutôt bien vues, et assez drôles, même si je n'adhère pas toujours au graphisme de Bretécher. (suit esur mon blog)
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EloDesigns
  01 février 2011
Avec la grisaille de l'hiver et les soucis personnels, j'avais bien besoin d'un lecture drôle et légère c'est donc avec grand plaisir que j'ai reçu ce live et que je l'ai dévoré! Un mot en premier sur la couverture et les illustrations qui ponctue ce livre: j'ai tout bonnement adoré et j'ai trouvé que cela égaye la lecture au lieu de n'y trouver que des paragraphes d'écritures. Autre point positif, les narrateur, Festjens et Antilogus tout d'abord, que j'ai trouvé absolument geniaux tant pour leur humour, que pour leur façon d'écrire qui au fond est tellement vraie! N'oublions pas non plus Choupard qui ponctue le récit avec des encadrés remplis de sarcasme et d'humour! Il m'ont tout les trois beaucoup fait rire et c'était un réel bonheur de lire en leur compagnie. Ce recueil regorge non seulement d'humour, mais aussi de vérité sur les adolescents et de conseils pour vivre a leur côtés aux quotidien! Je ne suis pas un toujours jeune père, celui-ci n'aimant pas lire je me suis régalé en lisant a sa place, mais j'ai vraiment aimé le ton du livre et tout le contenu dans son ensemble. le style d'écriture est fluide, le langage est très courant voir familier a certains moments, mais c'est tout ce qui fait l'atmosphère du livre et cela ne m'a pas du tout gêné dans la lecture.
Vous l'aurez compris je me suis régalé et je vous conseille ce livre avec enthousiasme que vous soyez un homme ou une femme! (Si mon homme aimait lire je suis certaine qu'il aurait adoré!! ) Ce livre est léger et drôle, agréable moment de détente assuré!
Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
cintiacintia   11 juin 2012
DIX BONNES RAISONS D’AIMER QUAND MÊME VOS ADOS
1. Même le plus bon à rien des ados vaut une demi-part d’impôt en moins. Ça fait pardonner bien des choses.
2. L’ado, si vous savez le prendre, peut vous expliquer comment vous servir de votre iPad ou toute cette sorte de machins à écran tactile. Ça peut être utile.
3. Il/elle peut vous fournir de la beu.
4. Il/elle crée une certaine animation dans la baraque. Quand il/elle ne sera plus là, ça sera trop calme, vous verrez…
5. Tant qu’il/elle est là, ça fait quelqu’un sur qui votre femme peut crier et se défouler. Sinon, ce sera pour ta pomme.
6. Il/elle deviendra peut-être célèbre un jour grâce à la Nouvelle Star et alors là, bingo ! À vous la piscine à Las Vegas !
7. Vous pouvez lui transmettre tout ce que la vie vous a appris (pêcher une truite à mains nues, gauchir un tenon de douze, dribbler un défenseur dans la surface de réparation, danser le ska). Il/elle n’en retiendra que 10 % (au max), mais c’est déjà considérable.
8. Il/elle paiera votre retraite. Et la nôtre. Et celle de tout le monde.
9. L’ado est certes moins affectueux qu’un fidèle toutou, mais plus pratique : on n’a pas besoin de le sortir le soir, il sort tout seul.
10. Contrairement à madame, tellement exigeante, un billet de 20 suffit à le rendre heureux.
Et allez, hop : super-bonus de deux bonnes raisons supplémentaires !
11. On est fiers quand il réussit quelque chose (études, omelette soufflée, etc). Ce n’est pas fréquent, mais ça n’en est que plus émouvant.
12. Parce que même s’ils nous énervent un max, les ados sont nos enfants chéris, et on les aime
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
calypsocalypso   30 septembre 2017
Mission sacrée numéro 1 : aider votre ado à faire ses devoirs
Or, ainsi que nous l’avons vu plus haut, un simple coup d’œil au livre de cours ouvert sur la table de travail (ha, ha !) de votre rejeton ne vous a laissé aucun doute, c’est du chinois. Comment l’aider à faire ses devoirs, si vous n’en comprenez pas un traître mot ? Pas grave, nous sommes là. D’abord, quittez cet air affolé. Tout en lisant l’énoncé du problème de maths, adoptez une moue amusée. De temps à autres, pouffez. Puis levez les yeux au ciel en lui rendant le bouquin et dites : « Vous en êtes encore là, en Terminale ES ? Eh ben, mon vieux… Bon, pour la cladistique, il faut que tu trouves la récurrence arithmétique de terme 1 et de raison 2. Ou alors, plus simple, tu calcules le coefficient fondamental. Je ne vais pas faire tout ton devoir à ta place, non plus… Allez, je te laisse, mon grand ! » Et puis tirez-vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SoundandfurySoundandfury   03 juillet 2011
Parler de ses études

"Pas bon. Soit le jeune pitre doit vous faire signer un truc déplaisant [...] soit il a longuement réfléchi à une nouvelle orientation. [...] Ne dites pas "Je te l'interdis formellement". Dites "A quel ordre, le chèque?"

Parler politique

Ne dites pas "ça te passera quand tu auras un peu de plomb dans la cervelle jeune crétin".

Dites " Tu m'as convaincu. Va convaincre ta mère tu sais comme elle est, la pauvre..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
calypsocalypso   30 septembre 2017
Les complexes des teen-agers
Le complexe d’Œdipe : l’idée de base est de tuer son père et d’épouser sa mère. Ou le contraire. C’est idiot.
Le complexe Skywalker : l’idée de base reste de tuer son père, mais avec un sabre laser. C’est n’importe quoi. Méfiez-vous tout de même.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Louis Fetjaine (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Louis Fetjaine
Jean-Claude Morchoisne - Jean-Louis Festjens
Ces Cabots qui nous dirigent
Os court !
Il y a quelque chose de canin dans la meute politichienne. Les dents longues, déjà, indispensables à la fonction. L?art (subtil) de prendre les autres pour des truffes tout en leur faisant de la lèche. Un talent incontestable pour faire le beau. Une tendance à être aux abois. Et quelque chose d?indéniablement cynique?
Ajoutez à cela les grognements des uns, les aboiements des autres et les couinements de roquets écrasés (aux élections) et vous obtenez un chenil abondamment pourvu en chiens (et chiennes) de garde, bassets, boxers, corniauds et dogues en tout genre, sans oublier les dingos, étonnamment nombreux.
Et le pire, c?est nous qui sommes tenus en laisse?
Après le Petit Macron illustré (l?Archipel, 2017), Morchoisne et Festjens signent un nouvel album qui met la pâtée à nos amis les politichiens. Où l?on découvre que ceux qui nous gouvernent ne sont pas toujours les meilleurs amis de l?homme.
https://www.editionsarchipel.com/livre/ces-cabots-qui-nous-dirigent/
+ Lire la suite
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr