AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2866453832
Éditeur : Le Félin (18/10/2000)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Dès 1935, de nombreux Allemands ayant fui le régime de Hitler se sont réfugiés à Paris en laissant tout derrière eux. Confrontés à de nouvelles conditions... de vie difficiles, ils doivent reconquérir leur identité. Certains font de la résistance en créant un journal qui devient le porte-parole de l'opposition allemande au régime nazi sur le sol français. Connaissant les exactions commises par les nazis et que la France ignore encore, les émigrés dénoncent inlassabl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
de
  17 juillet 2012
Comme l'indique l'auteur dans une postface de 1939, « Exil est la troisième partie du cycle La Salle d'attente. La première partie de cette trilogie est le roman Erfolg (Succès), la deuxième le roman Die Geschwister Oppermann (Les Oppermann) ». Sauf erreur, seul Exil a été traduit en français. Lion Feuchtwangler termine ainsi sa postface : « Je suis moi-même persuadé que le monstrueux et sanglant carnaval qui se déchaîne en nous et contre nous s'achèvera par la victoire de la raison sur la bêtise. Je n'écris donc pas le mot ”fin” sous cette troisième partie du cycle romanesque La Salle d'attente. J'espère que je pourrai conclure l'oeuvre par un épilogue intitulé le Retour. C'est une certitude de cette sorte qui m'a fait écrire le dernier chapitre du roman Exil, et je souhaite que cette certitude se communique au lecteur. »
Je souligne « la victoire de la raison sur la bêtise », car cette phrase illustre toutes les limites de l'approche de l'auteur. Il était presque « minuit dans le siècle », mais le nazisme n'était pas la bêtise des cochons déployée contre la raison des démocraties euro-occidentales, ni le monstre stalinien une alternative émancipatrice.
Le livre, construction élaborée et vivante d'une fiction, nous fait suivre la vie parisienne de quelques exilé-e-s, (allemands, juifs ou non) et de quelques nouveaux dignitaires du régime nazi, à l'époque des camps de concentration mais avant ceux d'extermination. Journalistes, hommes d'affaires, compagnes au mauvais (quart de) sang (confèrent les législations racistes), se débattent entre compromission, impuissance et résistance. Ce qui domine dans ce roman psychologique, c'est à la fois les intérêts matériels des uns, qui les amènent à pactiser avec les « barbares », la veulerie de beaucoup, les hésitations des autres. Autour d'un fait divers, l'auteur dessine une vaste fresque, colorée, jamais caricaturale, empreinte d'un grand humanisme. Mais aussi d'une incompréhension des conséquences de la grande crise de 1929 pour l'ensemble du monde ou des contradictions de la République Weimar pour l'Allemagne. Ces personnages sont impuissant-e-s à comprendre la teneur de la révolution nazie.
Nous sommes ici dans un monde assez policé d'une élite, certes en partie déracinée, qui pense le monde comme elle se pense, sa raison contre le barbare ou le cochon.
Émergent cependant des portraits plus qu'attachants d'hommes et de femmes.
Pour utiliser un vocabulaire suranné, mais bien dans le ton de l'ouvrage, c'est aussi quelques nobles cris, d'êtres perdu-e-s dans un monde vacillant, se rattachant, comme elles ou ils peuvent, à la raison ou aux moyens matériels, quelques fois importants, dont elles/ils disposent, pour vivre l'exil.
Elles et ils sont partiellement (socialement) autistes, elles et ils ne peuvent concevoir ces grondements des catastrophes qui se rapprochent…
Pour un panorama plus large de l'exil, voir le tome 1 intitulé Exil en Europe de Weimar en exil de Jean-Michel Palmier (Payot, Paris 1988)
Pour un focus sur Marseille en 1940, voir le livre d'Anna Seghers : Transit (Alinea, Aix en Provence 1986)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Lion Feuchtwanger (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lion Feuchtwanger
The art of angel sanctuary; Angel cage
autres livres classés : nazisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Vacheries et réflexions à Noël

Vraiment adorables , les belles-filles ! vous faites une belle brochette de chieuses ! Tiré d'un roman dont le titre est une expression française

Le noël d'Hercule Poirot de A Christie
Un chant de Noël de C Dickens
En voiture, Simone de A Valognes
Flocons d’amour de L Myracle, J Green et M Johnson

15 questions
66 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , humour , noëlCréer un quiz sur ce livre