AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889441105
Éditeur : Slatkine et Cie (22/08/2019)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Le 16 septembre 1943, alors que les Alliés s'apprêtent à libérer la Corse de l'occupation nazie, un convoi SS quitte un couvent situé sur les hauteurs de Bastia en emportant une mystérieuse cargaison. Chargées sur une barge à destination de l'Italie, les caisses sont victimes d'un bombardement américain et finissent englouties au large du Cap Corse.

Ainsi naît la légende du Trésor de Rommel, qui suscitera bien des convoitises et engendrera de somptue... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Kirzy
  09 octobre 2019
J'avais besoin de lire un polar divertissant pour me vider la tête.
Super bonne pioche avec cette Ombre du Renard dont la qualité première est son incroyable efficacité. le récit est parfaitement construit : des chapitres courts quasiment tous se terminant par un cliffhanger redoutable qui te pousse à poursuivre comme un mort-la-faim. le sens du rythme de Nicolas Feuz est assez évidente, l'intrigue est vive et musclée, le puzzle se met en place progressivement avec cohérence, sans facilité ni invraisemblance, le tout porté par une écriture rigoureuse sans fioriture.
Et en plus, y a des Nazis et des super tueuses sadiques, hihi !
T'es de suite dans l'ambiance avec une scène d'ouverture frappante sans préliminaire, bien hard ! Et puis c'est parti pour une alternance de chapitres superposant deux trames temporelles à partir de la réapparition en Suisse d'un lingot d'or frappé de la croix gammée à côté du cadavre d'un bijoutier, le premier d'une lignée qui va égrener tout le récit. Un lingot qui pourrait provenir du mythique trésor de guerre du maréchal nazi Rommel ( le Renard, c'est lui ) qui aurait été coulé au large du Cap Corse en 1943 par les Alliés qui s'apprêtaient à libérer la Corse.
Une vraie légende dont s'empare avec intelligence Nicolas Feuz oour nourrir son polar,  reprenant des faits réels, ce trésor n'ayant jamais cessé d'exciter les imaginations dès l'après-guerre : un témoins SS douteux qui l'utilise comme sauf-conduit pour éviter la prison, un ministère français des Finances qui met le paquet pour le retrouver, des plongeurs de grand fond embauchés pour une véritable chasse au trésor qui ne donnera rien. A moins que …
S'il s'agit de la deuxième enquête du trio Norbert Jemsen ( procureur ) – Flavie Keller ( sa greffière ) – Tanja Stojkaj ( inspectrice ) , après le Miroir des âmes, je n'ai absolument pas été gênée . Le dénouement est impeccable.
Rien d'inoubliable mais diablement efficace, et c'est la le principal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          842
Elodieuniverse
  25 août 2019
Nicolas Feuz s'est basé sur des faits réels afin de monter son intrigue. Englouti quelque part au large de Bastia depuis la Seconde Guerre mondiale mais jamais découvert, le trésor de Rommel reste aujourd'hui une énigme. Dans cet opus, nous retrouvons le procureur Norbert Jemsen, la greffière Flavie Keller et l'inspectrice Tanja Stojkaj, déjà rencontrés dans le livre "Le miroir des âmes". Plusieurs histoires se découpent dans cet opus (il faut d'ailleurs être bien concentré surtout au début) pour finalement s'assembler à la perfection telles des Matriochka. D'un côté, nous avons la guerre et ses horreurs, le nazisme et de l'autre la corruption, la violence, la mafia corse. Cette intrigue complexe et ramifiée est agrémentée de multiples personnages, lieux et de deux espaces temps. Manipulation, infiltration, criminalité, organisation...Nicolas Feuz nous embarque! (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          270
Pat0212
  25 août 2019
Gros coup de coeur pour ce nouveau polar de Nicolas Feuz, qui frappe un grand coup. Nous retrouvons le trio rencontré l'an dernier dans le miroir des âmes, à savoir le procureur Jemsen, sa greffière et amie Flavie Keller ainsi que l'inspectrice Tanja Skojaj, spécialiste des missions d'infiltration. le roman s'ouvre sur une fête au Landeron, qui finit en drame pour un toxicomane bien connu de la police neuchâteloise. Tanja était en mission et voulait remonter la filière d'un trafic de drogue. La perquisition dans l'appartement – ou plutôt la porcherie – du mort nous permet de retrouver brièvement le commissaire Daniel Garcia, cher aux fidèles lecteurs de notre procureur-écrivain (le chef et ami de feu Michael Donner, héros de la trilogie massaï). La découverte d'un reçu de quarante mille francs provenant d'une bijouterie de la place réoriente l'enquête, surtout que le bijoutier est assassinée le lendemain.
L'enquête du procureur Jemsen nous emmène en Corse où nous aurons le plaisir de retrouver également une tête connue, Eric Beaussant, le héros de Les Bouches. Nous voici embarqués à leur suite dans une grande chasse au trésor, celui de Rommel, englouti dans les eaux corses en 1943 lors de la débâcle allemande.
Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir. Sachez toutefois qu'il s'agit d'un polar formidable, plein de rebondissements et d'action dans lequel on ne s'ennuie pas une seule minute. La construction du roman est parfaite, conjuguant les évènements des années 1940 et l'époque actuelle. Comme toujours chez Nicolas Feuz, le final est éblouissant et le dénouement surprenant. Je suis une inconditionnelle des premiers romans de l'auteur et je trouvais que les deux derniers en date présentaient quelques faiblesses. Elles ont complètement disparu de cet opus, l'écriture de l'auteur s'est affinée et mûrie, la construction est aussi impeccable. J'ai beaucoup aimé aussi le clin d'oeil du renard croisé par Tanja avant son départ.
Ce roman est un gros coup de coeur et je remercie les Editions Slatkine pour ce partenariat très apprécié. Il ne me reste plus qu'à relire Les Bouches, j'ai oublié ce qu'Eric reproche exactement à Hélène. J'espère que les prochaines aventures de nos héros se dérouleront davantage à Neuchâtel qu'à l'étranger, c'est plus stimulant pour mon imagination, je ne passe plus devant la boutique de fleurs de la Place Pury sans voir un cadavre de banquier dans la vitrine, ou sur la statue ! Sinon je propose que les fidèles lecteurs lancent une pétition pour demander qu'à l'instar de Shelock Holmes Michael Donner soit ressuscité !
Lien : https://patpolar48361071.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          144
Killing79
  17 septembre 2019
Ce que j'apprécie dans le monde du polar, c'est que les lectures ne sont jamais vraiment les mêmes. Il est bien sûr toujours question d'enquêtes policières, mais les auteurs appréhendent le genre de différentes façons. Certains approfondissent des personnages forts auxquels on s'attache, d'autres s'attardent sur l'atmosphère pour créer une ambiance ou traiter du social et d'autres encore s'appliquent à étoffer leur intrigue pour nous tenir en haleine. Et enfin, il y a la catégorie à laquelle appartient Nicolas Feuz, qui pourrait se résumer par « Droit au but».
En effet, dans ce livre, pas de gras, l'auteur mise tout sur l'efficacité. On entre très vite dans le vif du sujet. Les chapitres sont courts (3 ou 4 pages) et les scènes d'actions se succèdent sans répit. La plume de l'auteur est accessible et participe à la fluidité de l'histoire. La lecture se fait à cent à l'heure. On ne peut plus de reprendre son souffle et on enchaîne les pages à une cadence folle. Lancé à toute vitesse, on n'a pas le temps d'admirer le paysage ou de réfléchir à la condition humaine. On se fait embarquer par le rythme pour mieux se laisser surprendre par les rebondissements et les retournements de situations.
Nicolas Feuz propose un rapport action/page très élevé qui réalise parfaitement son objectif. de la première à la dernière ligne, le lecteur a la tête dans le guidon. le scénario est bien ficelé et réserve au lecteur son lot de surprises. Pour ma part, j'ai dévoré les aventures du procureur et de sa greffière en 2/3 heures. Même si cette brièveté est un handicap à l'impact que va laisser cette aventure dans mon esprit, je conseille fortement « L'ombre du renard » pour l'efficacité de ce polar et pour la dose d'adrénaline qu'il va vous injecter !
Lien : http://leslivresdek79.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
RomansNoirsEtPlus
  30 août 2019
Nouvel opus de l'auteur suisse qui reprend la plupart des personnages découverts dans « Le miroir des âmes » . On ne change pas une équipe qui gagne c'est bien connu …
Mais l'auteur n'a pas pour autant décidé de se reposer sur ses lauriers et encore moins de laisser le temps à ses principaux protagonistes de s'ennuyer .
A peine remis de ses blessures et de l'émotion provoqué par l'attentat qui a couté la vie à son frère , le procureur Jenssen , assisté de sa fidèle greffière, Flavie Keller s'embarque dans une nouvelle enquête transfrontalière . Secondé de l'inspectrice Tanja Stojkaj ( connue pour ses talents d'infiltration ) , le duo va en effet devoir quitter la Suisse et rallier la Corse afin de tenter d'élucider une série de morts suspectes qui ensanglantent les deux pays et qui semble partager des points communs .
Alors qu'à Neufchâtel , en Suisse , un trafiquant décidait dans une ultime fuite de s'immoler par le feu , un détenu , membre de la famille Mariani , tout juste libéré , était retrouvé mort , émasculé , dans une horrible mise en scène digne de l'inquisition . Un crime atroce commis dans l'église d'un ancien couvent sur les hauteurs de Bastia A la fin de l'été 1943 , alors que la Corse allait être libérée par les alliés , le couvent Saint Antoine était alors le théâtre d'étranges conciliabules d'une unité de soldats allemands au sujet d'une cargaison mystérieuse , qui part la suite devait prendre la mer . S'agissait -il du fameux trésor englouti de Rommel ?

Ceux qui ne connaissent pas encore le style de l'auteur suisse vont être surpris En effet Nicolas Feuz ne fait pas dans la demi mesure quand il s'agit de garder ses lecteurs scotchés et ses personnages en mouvement . Rebondissements , chausse trappes diverses et variées : vous ne serez pas déçus !
L'une des particularités de ce roman est d'être basé sur des faits réels et surtout sur une légende et le rêve de tout explorateur d'épaves : le fameux trésor de Rommel .
Outre un récit haletant et particulièrement captivant , on voit que l'auteur connaît bien la Corse , sacrifiant ses vacances d'été plusieurs années durant pour des enquêtes de terrain , afin de mieux s'imprégner des histoires locales , des couleurs chatoyantes de l'île comme de ses odeurs enivrantes . Lui que rien n'arrête quand il a une histoire en tête , a du sans doute faire une croix sur quelques savoureux mojitos au bord de la grande bleue pour mieux aller crapahuter dans l'arrière pays . Mais bien sûr c'était pour la bonne cause !
Trêve de plaisanterie , vous passerez, j'en suis sûr , un bon moment en compagnie de Ncolas Feuz à la découverte d'une Corse à l'histoire mouvementée propice à ces nouvelles aventures palpitantes .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
ElodieuniverseElodieuniverse   14 août 2019
La peur conduisait n'importe quel être humain à des réactions surprenantes. La guerre transformait irrémédiablement chaque homme. Les pleurs viendraient. Tôt ou tard.
Commenter  J’apprécie          60
Pat0212Pat0212   25 août 2019
Le procureur marqua une hésitation et opta pour une réponse franche.
Commenter  J’apprécie          10
Pat0212Pat0212   25 août 2019
Elle aimait la douceur de sa voix.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Nicolas Feuz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Feuz
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
Qui a tué Heidi ? de Marc Volternauer aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/144562-...
L'Eté circulaire de Marion Brunet aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/146912-...
Sept jours avant la Nuit de Guy-Philippe Goldstein aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/99565-d...
Babel Minute Zéro de Guy-Philippe Goldstein aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/?fond=p...
Horrora borealis de Nicolas Feuz aux éditions Nicolas Feuz 9782970098454
Les Limbes de Olivier Bal aux éditions De Saxus https://www.lagriffenoire.com/108057-...
Dans la maison de Philipp Le Roy aux éditions Rageot https://www.lagriffenoire.com/144390-...
Pour adultes seulement de Philipp Le roy aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/9965-po...
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature suisseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1732 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..