AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2738107710
Éditeur : Odile Jacob (30/11/-1)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 18 notes)
Résumé :
"Prendrez-vous du lait ou du citron dans votre thé ? - Les deux, s'il vous plaît ! - Voyons, vous voulez rire, Monsieur Feynman !" L'échange a lieu dans la plus chic des universités américaines, Princeton, lors d'une réception à l'étiquette irréprochable. À cette occasion, comme dans chacune des anecdotes que rapporte ce livre, Richard Feynman, un des plus grands physiciens du siècle et futur Prix Nobel, démontre clairement son étourderie, son originalité et son goû... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
frandj
  27 mars 2017
Ce récit autobiographique est instructif, agréable à lire et plein d'ironie. le personnage - l'un des plus grands physiciens du XXème siècle - est tout à fait remarquable. Il s'est illustré dans la science dure et dans la (bonne) vulgarisation scientifique: il a été lauréat du prix Nobel. En même temps, il s'intéressait à beaucoup d'autres choses comme... la pratique du bongo, par exemple. Il excellait aussi dans le canular, la gaffe et la plaisanterie (éventuellement de mauvais goût).
Le récit, mené d'une manière allègre, ne s'encombre pas de considérations scientifiques difficiles, susceptibles d'effrayer le lecteur lambda. Non, on y trouve des anecdotes réjouissantes et d'intéressantes tranches de vécu, qui valent la peine d'être connues du grand public. L'un des passages les plus emblématiques concerne sa participation à l'enquête technique sur l'accident de la navette spatiale "Challenger".
Un coup de chapeau à ce génie très sympathique et plein d'humour, mort en 1988, dont les derniers mots ont été « I would hate to die twice. It is so boring ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gloubik
  24 avril 2016
Pour ceux qui auraient encore un doute, commençons par une petite précision : il s'agit d'un ouvrage biographique. Plus précisément d'un livre de souvenirs. Ce ne sont pas les souvenirs de n'importe qui. Richard Feynman était quelqu'un d'extraordinaire, qui s'intéressait à tout ou presque. Physicien de haut niveau – je conseille d'ailleurs son cours de physique, très accessible – artiste peintre à ses heures, mais joueur de percussions. Il semble que, si un sujet d'étude l'intéressait, il ne pouvait faire autrement que de chercher à l'explorer autant qu'il lui était possible. Physique atomique, dessin, bongo, portugais, codex maya, etc... Mais aussi un gaffeur incorrigible. C'est d'ailleurs l'une de ces gaffes qui donne sont titre à ce volume.
Lien : http://sciences.gloubik.info..
Commenter  J’apprécie          30
neutrinou
  20 décembre 2016
"Au début de l'année où on a commencé à t'enseigner la physique, est-ce que tu n'avais pas la curiosité de voir "comment ça marchait" ? Tout comme tu aurais été intéressé de connaître les trucs utilisés par le magicien du spectacle que tu avais vu le samedi après-midi ? […]
Je connais tellement de gens qui me disent qu'ils sont allés en Birmanie, en Mongolie, en Moldo-Valaquie... Ils sont fiers - à juste titre - de leur curiosité. Ils sont fiers de ne pas avoir les deux pieds dans le même sabot. Et ils n'auraient pas la curiosité de savoir ce qu'est la table sur laquelle ils s'appuient ? Et la force qui rend si lourd leur sac à dos ? Je n'y crois pas, il y a quelque chose... […]
Oui, je sais bien, on peut vivre sans. Et très bien, même. On peut aussi vivre heureux en pensant que la terre est plate et que le soleil tourne autour. Mais est-ce que ce n'est pas - allez ! au moins un tout petit peu - mieux de savoir que de ne pas savoir ?"
Ces quelques lignes sont extraites de la rapide analyse que je fais du livre de Feynman. Si tu veux en lire un peu plus, il y a l'adresse de mon blog juste en dessous. Tu es libre…

Lien : http://www.babelio.com/livre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Villebard
  09 février 2015

Du Feynman, pur sucre.
Introduction à un physicien qui a révolutionné la physique du XX° siècle.
Et quel personnage !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
gloubikgloubik   24 avril 2016
Je ne pense pas que je pourrais vivre sans enseigner. Pour une raison bien simple, c'est que quand je ne trouve rien, il me faut quelque chose à quoi me raccrocher; il faut que je puisse me dire: « Au moins, j'existe, je fais quelque chose, je ne suis pas inutile. » C'est purement psychologique.

J'avais pu observer, lors de mon passage à Princeton dans les années quarante, ce qu'il advenait de tous ces génies que l'on avait rassemblés au sein de l'Institute for Advanced Study. Ils avaient été choisis pour leurs capacités intellectuelles hors du commun et on leur avait offert la possibilité de vivre entre eux, confortablement installés au milieu des bois, sans aucune obligation d'enseignement, sans aucune obligation d'aucune sorte. Vraiment ce n'est pas un sort enviable : il n'y a plus alors qu'une seule chose à faire : penser et discuter; Or, les idées ne viennent pas toujours immédiatement; mais comme on est là pour avoir des idées, j'imagine que dans ce genre de situation on doit se sentir quelque peu coupable, déprimé en tout cas. On commence à douter, à s'inquiéter de ce que les idées ne viennent pas. Et puis rien ne se passe et les idées ne viennent toujours pas.

Rien ne se passe car il n'y a pas d'activité réelle, pas de situation qui vous interpelle. On est coupé de l'ensemble des physiciens dans les laboratoires; les étudiants ne sont plus là pour vous poser des questions embarrassantes. C'est le vide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Richard Phillips Feynman (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Phillips Feynman
Vidéo de Richard Phillips Feynman
autres livres classés : physiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
788 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre