AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782260024019
144 pages
Julliard (07/04/2016)
3.7/5   10 notes
Résumé :
Que faire quand votre père de soixante-dix ans est enfermé depuis des mois dans la plus grande prison de Côte d'Ivoire, en attente de son procès ?Prison de Yopougon, dans la banlieue d'Abidjan. Il a soixante-dix ans et, victime collatérale de règlements de comptes au sommet de l'État, est accusé d'avoir détourné plusieurs milliards de francs CFA. Rien que ça ! En juillet 1984, Michel Field, encore prof de philo et déjà journaliste, débarque à Abidjan avec une seule ... >Voir plus
Que lire après Le Vieux Blanc d'Abidjan dans sa prison de YopougonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

C'est avec un plaisir mêlé de souvenirs que j'ai lu et relu, au Salon du livre de Vannes le titre du livre, « Le vieux Blanc d'Abidjan » dans sa prison de Yopougon.

Puis Michel Field est arrivé. Je reconnus immédiatement l'homme de radio et de télévision pour lui demander qui était ce vieux Blanc d'Abidjan. Ma surprise venait de la mention que j'avais lue au dos du livre, le président de la Côte d'Ivoire était toujours Houphouët-Boigny ! C'est vieux cette affaire de Blanc, 1982 ou 85 ?


Quelques souvenirs de la Côte d'Ivoire me sont revenus comme ces palabres en pleine brousse pour savoir qui avait été responsable d'un petit accrochage en voiture. La palabre, un outil au service de chaque partie et qui permet de transiger ou de s'accorder après avoir créé un brouillard indescriptible. Six heures de palabres qui me permirent de découvrir une plantation de cacaotiers.

« Ce livre parle de mon père et de cette Afrique incandescente ». C'est un hommage d'un fils à son père écrit bien longtemps après les faits, gardés intacts grâce à leur côté si improbable et si singulier, insistait Michel Field. Depuis j'ai lu avec appétit le vieux Blanc d'Abidjan. Il faut avoir passé quelque temps en Afrique pour savoir que d'une prison à l'autre, tout change. le terme prison désigne simplement le fait d'être incarcéré, le reste, l'administration ne s'en préoccupe pas.

Mais ce vieux Blanc d'Abidjan était pourvu de qualités extraordinaires. Si utile, et souvent si décisif, il fut en quelques semaines l'adjoint du directeur de la prison de Yopougon, devenant par là même un fonctionnaire incontournable supervisant tout ce qui se passait au sein de la prison, voire même à l'extérieur. Manger ou s'organiser pour cela, devint le troisième sens de Papa Blanc.


Avec Michel Field nous avons échangé sur la lagune et sur les pagodes, petits restaurants de bord de la mer où l'on déguste des langoustes, que ce vieux Blanc d'Abidjan dévoraient si fraîches, aussi vivantes que si elles sortaient d'un vivier. « Quels beaux souvenirs j'en ai gardé. »


J'ai été heureux de l'entendre parler de ce pays et de son père. Très vite il m'expliqua qu'il avait réussi à le sortir d'une mascarade de plaintes financières, liées en partie, à l'arsenal d' embrouilles chères à ce vieux fou d'Houphouët-Boigny.

Être incarcéré pour avoir glané, ou ramassé quelques millions voir quelques milliards de francs CFA c'est quelque chose de particulièrement gênant surtout pour un européen blanc de bonne réputation et conseiller auprès du président lui-même. Dans ce pays il faut savoir laisser passer les orages. Michel Field le raconte au cours de trois journées de la vie d'Abidjan, soumises à un rythme accéléré que le jeune Michel découvre à l'arrière de la voiture du président, à deux doigts parfois de se faire acclamer.


Les rencontres se déroulent souvent dans la fournaise d'Abidjan comme à des heures plus calmes autour de la lagune, pour tomber le soir dans la fièvre des danses africaines, avant de retrouver son père, totalement absorbé par la planification d'une finale de football

Voilà un système carcéral qui mérite d'être regardé de près quand le vieux Blanc d'Abidjan organisait des tournois de football au sein même de la prison et que les observateurs avisés venaient glaner les meilleurs joueurs, ceux qui avaient la flamme pour devenir de grands footballeurs. Ainsi l'univers carcéral développa parfois dans certains pays des business hautement éloquents.


Quant à son père, il attendit un an pour que toutes les plaintes comme les rumeurs, sur l'indélicatesse des européens blancs argentés s'estompent, les journaux écumant tous les pires griefs. Au bout d'un an il sortait par une large porte pour terminer sa vie d'ivoirien en toute sérénité.

Tout cela est à déguster dans ce livre merveilleux, le vieux Blanc d'Abidjan.




Commenter  J’apprécie          250
Roman d'une journée, où Michel Field essaie d'obtenir la grâce de son père emprisonné à tort à Yopougon pour avoir « détourné » plusieurs milliards. Ce livre serait presque une farce, si la vie d'un homme de soixante-dix ans n'était pas en jeu. Les conditions de détention, que le fils croit déplorables, sont … hors norme, le prisonnier devenant le bras droit du directeur de prison… Entrecoupé de souvenirs de jeunesse en Afrique, le roman raconte son marathon pour faire sortir son père, depuis sa visite au directeur de la prison de Yopougon jusqu'à sa rencontre avec le président Houphouët-Boigny.
Roman drôle, touchant, et véridique, mais aussi hymne à l'Afrique et à ses coutumes, Michel Field nous présente des personnages atypiques, exotiques, avec une logique pas vraiment occidentale.
Ouvrier juif autrichien Erwin est condamné à fuir lors de l'annexion de son pays par les nazis. Il deviendra un résistant français avant d'émigrer en Côte d'Ivoire 40ans plus tard. Michel Field décide d'évoquer une petite partie de la vie de son père vieillissant. le vieux blanc d'Abidjan se retrouve dans sa prison de Yopougon car il trempe dans le scandale des milliards de francs CFA en Côte d'Ivoire. Michel Field ne doute pas de l'innocence de son père dont il avait toujours connu le modeste train de vie. Fort de sa notoriété naissante au milieu des années quatre-vingts, l'auteur part en Côte d'Ivoire rencontrer Félix Houphèt-Boigny, afin de fixer au moins une date de procès.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
-Ce cher Alain Belkiri ! s'exclama-t-il. Vous allez rencontrer l'homme le plus puissant du pays après notre Président ! Nous autres, ministres, lui mangeons dans la main. Vous rendez-vous compte qu'il est en poste depuis le 20 mai 1958 ?! Une semaine après le retour, chez vous, du général de Gaulle ! Mais lui est encore là !
-Je vais lui demander de m'aider à rencontrer le Président. Pourriez-vous, de votre côté, intercéder en ma faveur ?
Il éclata de rire et, à l'oreille, le rire semblait sincère !
-Cher Michel, vous voyez Alain demain, vous n'avez donc besoin de rien d'autre. Si un homme peut quelque chose en la matière, c'est lui !
Il me raccompagna à la porte, réitérant sa proposition d'une folle nuit à Treichville avant mon départ — je n'avais qu'à l'appeler.
Sa poignée de main fut franche et cordiale.

(Echange en juillet 1984 entre un ministre ivoirien et Michel Field à propos d'Alain Belkiri, français, secrétaire général du gouvernement de la république de Côte d'Ivoire sous Félix Houphouët-Boigny du 20 mai 1958 au 30 novembre 1990, que Field doit rencontrer).
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Video de Michel Field (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Field
1er épisode de l'émission Le Living-Boox présenté par Laurent Kupferman avec pour invité Michel Field.
autres livres classés : côte d'ivoireVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (19) Voir plus



Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre

{* *}