AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022402835
Éditeur : Michel Lafon (07/03/2019)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 39 notes)
Résumé :
" Je crois que mon vrai prénom est Samantha. Je crois que je suis votre fille. "
Le cœur de Carole Shipley s’arrête quand elle entend ces paroles à l’autre bout du téléphone. Immédiatement, elle replonge quinze années plus
tôt dans ce bel hôtel, au Mexique, où son monde s’est effondré.
Ce voyage était censé être une fête. Un soir, son mari, Hunter, l’avait convaincue de laisser leurs deux filles seules dans leur suite pendant qu’ils célébraie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Ninis47
  15 mars 2017

Je lis rarement des romans traitant de la disparition d'enfant car je sais que ma condition de maman va influencer mon avis, mais celui ci me tentait beaucoup, cela fait un moment que je voulais essayer la plume de Joy Fielding.
Caroline part avec son mari fêter leurs 10 ans de mariage au Mexique avec leur deux petites filles de 5 et 2 ans. Là bas ils sont rejoints par plusieurs amis afin de faire de cette semaine de vacances une fête. Un soir, alors qu'ils doivent aller diner au restaurant, la baby sitter ne vient pas. le restaurant était juste au dessous de leur chambre, Hunter convainc sa femme de laisser les filles toutes seules et de venir les voir régulièrement. Tout se passe bien jusqu'à leur retour à la fin de la soirée, où ils se rendent compte que Samantha la petite dernière a disparu. S'ensuit des jours d'enquête, de soupçons, où tout le monde se demande où est passé Samantha? Les médias ne sont vraiment pas tendres avec Caroline, comment une mère a-t-elle pu laisser ses filles toutes seules? A-t-elle tué sa fille?
Puis la vie reprend son cours, mais Caroline a beaucoup de mal à surmonter cette épreuve. Jusqu'au jour où elle reçoit un appel d'une jeune fille pensant être Samantha....
J'ai beaucoup aimé ce roman, surtout grâce à la plume de Joy Fielding, que j'ai découvert ici et que j'ai trouvé très prenante et fluide. Avec des chapitres où l'on retourne en arrière, on a une vision générale de l'histoire, on suit la soirée où Samantha disparaît, on cherche des indices, qui a pu faire ça? Qu'est ce qui a pu arriver à Samantha?
En ce qui concerne les personnages, je les ai bien aimé mais aucune réelle empathie pour eux.
Caroline, bien sûr en tant que maman, je me suis mise à sa place et j'ai compris l'horreur qu'elle vivait au quotidien de ne pas savoir ce qui était arrivé à sa fille. Mais en même temps, je ne comprenais pas comment elle avait pu céder à son mari et les laisser toutes seules, pour moi c'est inconcevable, désolé... Elle a une relation très compliquée avec sa fille aînée, Michelle, et je dois dire que dans le roman c'est elle qui m'a le plus touchée. Elle s'est toujours senti un peu délaissé par sa mère qui préférait sa petite soeur, et après sa disparition, c'est pire car elle doit vivre avec ce "fantôme" au quotidien. Elle se cherche, elle est perdue et ne sait pas trop à quoi se raccrocher.
La fin m'a plue, même si j'avais saisi certaines choses, mais pas toutes, donc ça fait plaisir!!
Après j'ai trouvé que l'auteure se facilitait la conclusion avec un élément, ce qui lui évite certaines explications ou justifications. C'est dommage car j'aurais aimé que tout soit bouclé et avoir toutes les réponses à mes questions...
En bref, un roman que j'ai beaucoup aimé, qui m'a fait passé un agréable moment de lecture mais que je verrai plus comme un drame que comme un thriller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Beli_LivreSaVie
  21 avril 2017
Qu'advient-il de nous lorsque notre enfant disparait ? La culpabilité, l'angoisse de ce qu'il peut bien lui arriver, les interrogations, tellement de sentiments et de choses se bousculent alors en nous… Lorsque j'ai lu ce roman, je me suis positionnée en tant que mère. La narration se fait du point de vue de celle-ci justement, ce qui n'a fait qu'approfondir la façon dont je me suis projetée dans cette histoire.
Le récit est évoqué au temps présent de l'histoire mais nous effectuons des sauts dans le passé pour apprendre ce qu'il s'est passé cette fameuse nuit, quinze ans plus tôt. Puis les sauts dans le passé remontent peu à peu pour rejoindre le temps présent, marquant les points forts dans la vie de Caroline au cours de ces quinze dernières années. C'est le coup de fil d'une jeune fille qui s'appelle Lili, qui déclenche l'histoire. Elle pense qu'elle pourrait être Samantha, l'enfant disparue. Mais elle ne souhaite pas lui donner son nom complet, ni même évoquer sa famille ou sa situation, beaucoup de mystères semblent planer autour de son intervention.
Nous constatons quelle a pu être la vie de Caroline ces dernières années, quelles ont été les retombées de la disparition de sa fille. Caroline a pour ainsi dire tout perdu suite à cette affaire, son mari, sa deuxième fille qui n'a jamais cessé de s'éloigner d'elle, continuellement en conflit, son travail, sa vie s'est vite résumée à peu de choses. La déferlante médiatique qu'il y a eu, ne l'aura pas épargnée alors que son mari Hunter, n'a pas été battu à froid comme elle. Tandis que lui voyait son ascension professionnelle augmenter, elle n'arrivait plus à trouver un poste d'enseignante, vu qu'on la présentait comme étant soupçonnée de la disparition de sa fille, qui aurait voulu d'elle pour enseigner à des enfants ?
Le récit est assez poignant, reflet de ce qu'une mère peut vivre lorsque son enfant lui est arraché. Elle n'a jamais cessé d'espérer, n'a jamais cessé de courir à chaque fois qu'une jeune fille pouvait être sa fille. Mais la femme qu'elle était, s'est perdue en route, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. Elle n'a jamais refait sa vie tandis que son ex mari a refait la sienne avec une autre femme. Sa maison est la même qu'avant la disparition, elle tente de s'occuper de sa fille, va travailler mais en dehors de ça, elle ne fait qu'attendre le retour de sa fille disparue.
Quand Lili l'appelle, elle est la seule à penser qu'elle pourrait être sa fille. Lili a l'air de le penser et Caroline a envie d'y croire aussi. Tandis qu'autour d'elle, tout le monde crie au mensonge, à la manipulation, certains de peur que Caroline souffre de nouveau, d'autres à cause d'autres peurs dont nous n'imaginons pas les retombées.
Tandis que l'enquête n'a jamais été menée à bien, car il était plus facile d'imaginer que les parents pouvaient être responsable. Nous constatons que la pression médiatique aura détruit la vie de Caroline, les fausses idées véhiculées sur cette affaire par la presse, la une tous les ans à l'anniversaire de la disparition de Samantha, chaque titre rappelant cette affaire, tout ceci aura causé un préjudice conséquent sur sa vie.
Des vérités vont être révélées, des secrets, de non dits seront dévoilés et l'affaire va prendre une tournure à laquelle nous ne nous attendons pas forcément. le doute est de mise à chaque souvenir évoqué, nous voyons le mal dans chaque personnage et c'est assez passionnant de voir le cheminement des pensées et des révélations qui vont être fait tout du long du roman. Plus je découvrais cette histoire, plus j'étais avide de connaitre la vérité et comment nous en étions arrivés là.
C'est un roman qui évoque une affaire d'enlèvement d'enfant, d'une famille privée de l'amour de cet enfant, dans l'incertitude qu'il soit encore en vie. Y sont évoqués bien des thèmes comme l'impact des médias sur la vie de cette famille, mais aussi les sentiments éprouvés par une mère en détresse qui se sent coupable de cette disparition. le personnage de Michelle, la grande soeur est assez marquant aussi, quelle est sa place dans cette histoire ? Comment se considérer comme celle qui est restée quand sa mère semble si lointaine ? Les histoires de famille marquent un schéma répétitif de cet amour maternelle qui ne se dévoile pas de la même façon avec chaque enfant. Evoquer cet amour à travers plusieurs générations et selon les conditions de vie, nous démontre que chaque mère est unique, chaque enfant est unique.
Le début du roman m'a laissé un peu perplexe. J'ai eu du mal à m'approcher suffisamment des personnages pour me sentir concernée, mais très rapidement je me suis mise à la place de cette mère et j'ai été prise par l'histoire. Ce besoin de savoir ce qu'il était arrivé, était plus fort que tout. Pour cette mère, pour cette famille, il fallait savoir. Un récit prenant, une fois que l'on est dedans.
Lien : http://www.livresavie.com/sa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Emeraldas
  05 avril 2017
Merci aux éditions Michel lafon pour leur confiance une fois de plus. La couverture m'en a rappelée une autre, celle d'un témoignage qui m'avait beaucoup marqué. Après avoir lu le résumé, l'histoire n'avait rien à voir mais mon coeur fut touché.
Caroline et Hunter passent leur dix ans de mariage au Mexique. Seulement la baby sitter leur fait faux bond le soir du repas tant attendu. Hunter parvient à convaincre sa femme que Samantha 2ans et Michelle 4ans leurs deux petites filles peuvent dormir tranquillement dans leur chambre juste au dessus du restaurant, que rien ne leur arrivera. Seulement voilà… une fois les réjouissances terminées, on ne peut que se rendre à l'évidence, la cadette, Samantha a disparue. Comment ? Pourquoi ? Que s'est il passé ? Et avec toutes ces questions commencent 15 longues années d'attentes, de désillusions et de souffrances.
Nous allons donc naviguer entre le présent, 15 ans après la disparition de Samantha, et le passé, afin de comprendre ce qu'il s'est exactement déroulé ce soir là. Dans le présent, Caroline, maman dépassée et harcelée par les médias, reçoit un appel. Une jeune fille de 17ans pense être sa fille. Elle désire la rencontrer. Est ce un autre faux espoir ? une arnaque ? Ils ont déjà tellement subit… Doit elle s'accrocher encore et encore ou accepter ce que lui disent ses proches, à savoir laisser tomber ?
15ans auparavant, c'est un couple que j'ai trouvé assez désuni qui va souhaiter ses dix ans de mariage. Ils se connaissent mal, les bourdes commises le prouve. Mais décidant de faire contre mauvaise fortune bon coeur, ils fêtent ça gaiement. Et pour l'occasion, le frère de Caroline accompagné de sa femme est présent, ainsi que un ami de Hunter avec sa copine, et enfin la meilleure amie de Caroline et son conjoint. Pas très intime surtout si on ajoute encore deux enfants en bas âge. Mais tout à l'air de se passer parfaitement…
Voilà pour l'histoire. Ce début a rendu alléchant la suite de l'histoire d'autant plus que les personnages sont vraiment détaillés de même que leurs relations. le seul soucis de cette justesse, c'est que l'on comprend de suite qu'il va se passer quelque chose. Des indices glissés ça et là dans les épisodes du passé, nous permettent de déceler les premiers signes. Au présent, ça change un peu étant donné que l'on s'intéresse surtout à Caroline, et à Michelle, la fille aînée qui se sent délaissée depuis l'enfance, nourrit un sentiment de culpabilité énorme et ne sait plus trop où elle en est.
Je n'en dis pas plus sur les personnages car ils sont vraiment importants et je ne veux rien vous dévoiler. Pour continuer, je dirais donc que, pour le « passé » si tout cela est terriblement prenant, le rythme reste lent. Trop lent. Trop de détails, de descriptions ou de longueurs qui n'apportent rien à mon avis, sinon des informations sur la fin de l'histoire ce qui est dommage car j'aime la surprise. Je me suis pas mal ennuyée dans ces parties d'intrigue…
J'ai par contre adoré la partie « présent ». On découvre le quotidien d'une famille qui fut brisée par la disparition d'un enfant et ce qui en a résulté. J'ai été vraiment dégoûtée de l'attitude horrible des médias qui ne pensent qu'à leur audimat ou lectorat… déçue de beaucoup de professionnels qui ne se sont fiés qu'aux apparences. Malade de tristesse pour cette mère et sa fille qui ne parviennent plus à se comprendre. Franchement c'est une mine d'informations et d'émotions. C‘est dans ces moments que j'ai apprécié la qualité de la plume de l'auteur, sa volonté de justesse, et de coeur. Elle voulait toucher le coeur de ses lecteurs. Pour moi ce fut réussi grâce à tout cela.
Les quelques contrariétés que j'ai connues dans les périodes flash back, ont malheureusement fait baisser la qualité globale du livre de mon avis. Je passais une lecture géniale à moyenne, voire ennuyante. Aussi me faire un avis sur le tout fut assez compliqué. Mais je me suis dit que la résolution était bien trouvée et que l'auteur avait mené sa barque comme il le fallait avec émotions au rendez vous et des personnages bien développés. Aussi je peux dire que j'ai apprécié ce livre, mais que il ne restera pas gravé bien longtemps dans mon esprit.
Lien : https://refugelitteraire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeLily
  25 avril 2017
Caroline et Hunter s'envolent vers le Mexique avec leurs deux enfants (Michelle 5 ans et Samantha 2 ans) afin de fêter dignement leurs dix années de mariage. Une semaine de vacances en famille, le rêve ! Enfin, c'est ce que pensait Caroline, car une surprise de taille l'attend à l'entrée de l'hôtel. Les jours se passent tranquillement entre soirées au restaurant et après-midis au bord de la piscine, quand arrive enfin le dernier jour avant le grand départ. Une soirée dans le restaurant de l'hôtel est organisée afin de marquer l'anniversaire de mariage, mais voilà, à 20 heures, la nounou ne s'est toujours pas présentée, le couple se retrouve pris au dépourvu, sans trop savoir si la meilleure solution est d'annuler leur propre soirée, de la faire dans la chambre ou, comme le soumet Hunter, de laisser les filles seules en mettant en place une surveillance à tour de rôle. Après un long débat, le couple finit par prendre la décision de laisser Michelle et Samantha seules dans la chambre d'hôtel. Une erreur que Caroline va payer très cher !
Quinze ans plus tard, le combat de Caroline est toujours le même : retrouver Samantha, sa fille enlevée 15 ans plus tôt au Mexique.
Le résumé m'a conquise, je savais par avance que cette histoire d'enlèvement ne me laisserait pas indifférente. Je suis tout de suite rentrée dans le récit et j'ai très vite ressenti de la compassion pour Caroline, cette femme et mère de famille complètement perdue, fatiguée, épuisée par les journalistes, par la vie, par les rejets, les efforts et surtout par la perte de sa petite fille Samantha. Elle en a assez des coups de téléphone qui lui redonnent de l'espoir et qui au final lui font plus de mal que de bien. C'est pourquoi lorsqu'elle reçoit l'appel d'une certaine Lili qui lui dit être Samantha, Caroline n'y croit pas une seconde et sa fille Michelle n'est pas plus enthousiasme. Mais comment rester insensible ? Comment peut-elle être sûre de rejeter une inconnue et non pas Samantha ? le doute s'installe...
Tout ce côté psychologique m'a beaucoup plu, j'ai adoré la façon dont Joy Fielding propose son histoire, j'ai aimé les personnages même si je vous avoue avoir longtemps détesté Michelle, mais j'ai fini par comprendre son amertume et son mal-être. Ce qui m'a en revanche beaucoup gênée, c'est l'acharnement de la presse contre cette mère de famille.
Lien : http://www.leslecturesdelily..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Celine_Vob
  25 avril 2019
Une histoire d'amour, un mariage... 2 enfants
10 ans de mariage, une fête, un voyage.
Une soirée plaisante et un drame survient. La petite Samantha disparaît.
15ans de recherche jusqu'au jour où un miracle se produit. Mensonge? Arnaque? Vérité?
Une histoire avec beaucoup de suspense et très attachante.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Caroline pensa à son frère, Steve, de deux ans son cadet, un homme séduisant aux cheveux blonds cendrés, au sourire ravageur et aux yeux noisette pailletés d’or. Son charme évident en avait fait la joie et la fierté de sa mère. Mais ce qu’il avait en charme lui manquait en ambition, et il avait passé la plus grande partie de sa vie d’adulte à changer de métier plus souvent qu’un serpent change de peau. Un an plus tôt, il s’était mis à l’immobilier et, a la surprise générale – à part évidemment celle de sa mère, aux yeux de qui il ne pouvait faire d’erreurs –, il semblait bien réussir. Il avait peut-être fini par trouver sa voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Comment pouvaient-ils ne pas aimer les maths ? se demandait-elle. Il y avait dans les mathématiques quelque chose de glorieux, de pur, de vrai. Son père avait été professeur de mathématiques et lui avait transmis sa passion. C’était plus que résoudre des puzzles et trouver des solutions. Dans un monde irrationnel tellement plein d’ambiguïté, tellement fait de hasards, elle pouvait immerger dans l’exactitude des mathématiques pour trouver du réconfort dans le fait qu’il n’y avait là aucune place pour l’interprétation ou l’équivoque. Il y avait toujours une seule bonne réponse et sa justesse pouvait être prouvée
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Elle faisait face à ce genre de balivernes depuis quinze ans, certaines fois bienveillantes et sincères, la plupart du temps mesquines ou carrément malfaisantes. Tout ça relevait soit d’une arnaque très intelligente, soit d’une blague détestable. Un stratagème pour lui extorquer de l’argent ou un besoin d’attention maladif. Plus probablement juste une journaliste de plus, un vampire qui cherchait à profiter de sa faiblesse, de sa culpabilité pour ajouter un rebondissement à une vieille histoire, recueillir n’importe quelle nouvelle information qui pourrait être glanée, peut-être même obtenir une confession.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Les années d’adolescence s’étaient révélées plus difficiles à imaginer. Il devint plus dur d’anticiper ou de prédire les changements que la puberté amènerait. Samantha serait-elle grande ou petite, grosse ou mince, plate ou plantureuse ? Ses cheveux seraient-ils bruns ou blonds, longs ou courts ? Il y avait les portraits dans les journaux, bien sûr, des approximations mises à jour par des experts, basées sur des éléments concrets comme la structure osseuse et la forme des yeux. Mais comment imaginer l’abstrait, les choses qui ne pouvaient être mesurées ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   24 mars 2018
Un astronome a besoin d’appliquer les concepts d’algèbre et de trigonométrie pour déterminer la distance entre les étoiles. Ou un géomètre, continua-t-elle, consciente qu’il n’y avait probablement pas beaucoup d’astronomes potentiels dans sa classe. Un géomètre a besoin de calculer des localisations et des mesures précises de points, de reliefs et de surfaces pour des choses comme tracer des cartes ou délimiter des terrains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature canadienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1677 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre