AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le voyage extraordinaire tome 2 sur 10
EAN : 9782749307183
48 pages
Vents d'Ouest (20/03/2013)
3.86/5   126 notes
Résumé :


Aidé de Noémie, Amélia et Térence, Emilien vient de terminer le prototype inventé par son père. Participer à sa place au concours Jules Verne est la seule manière qu il a trouvée pour tenter de le retrouver. Pour cela, ils doivent quitter Londres et se rendre à Paris où ont lieu les inscriptions. S ils savaient la guerre toute proche, l 'étrange troisième force et ses robots semblent leur porter une attention toute particulière.

Il... >Voir plus
Que lire après Le voyage extraordinaire, tome 2Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,86

sur 126 notes
5
2 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis
Suite des aventure de Emilien et Noémie, dans une ambiance steampunk, en hommage à Jules Verne. C'est de la grande Aventure avec un grand "A", avec des décors extraordinaires, les vues du Londres et du Paris Steampunk où évidemment la Tour Eiffel tient un rôle important, sont particulièrement soignées, les machines originales... et les mystères demeurent, et s'épaississent. J'aurais peut-être aimé qu'une où deux questions soient résolues dans cet épisode qui se contente un peu d'aligner les péripéties, mais il faut le reconnaître qu'il le fait plutôt bien.
Commenter  J’apprécie          160
A Londres, nous retrouvons notre bande : les deux cousins Emilien et Noémie, aidés par Terence et miss Amélia ainsi que l'armoire à glace/homme à tout faire Winfrey. Avec leur étrange engin, ce club des cinq a décidé de participer au concours Jules Verne (le concours pas le trophée, ils n'ont pas assez de voiles pour cela) : toujours dans le but de retrouver Alexander, le père d'Emilien. Avant d'atteindre la ville Lumière, ils font étape chez la tante d'Emilien . Après quelques péripéties dans la Manche contre le Troisième Axe, ils remontent la Seine et arrivent à temps, aux pieds de la Tour Eiffel, pour s'inscrire au fameux concours. de là, s'enchaînent de nouvelles péripéties entre concurrents et avec l'armée.
Cependant, tout se passe bien trop bien, vu que le groupe se fait facilement des alliés, passe entre les tirs des différentes factions sans souci. Pas de surprise non plus, dès qu'ils soupçonnent une personne, c'est la bonne pioche ! Donc le scénario n'est pas vraiment folichon. Tout est aisément prévisible, sans crainte pour les personnages et l'humour y est plutôt facile.

Dans l'ensemble, les dessins restent vraiment agréables et plaisants. C'est coloré, certaines scènes sont même flashy alors que d'autres ont un ton sépia. Les paysages, les décors et les objets collent bien au contexte steampunk. J'ajoute un petit bémol personnel : la représentation de la butte Montmartre et surtout celles du Sacré-Coeur. Mes yeux ne peuvent déjà pas supporter dans la réalité cet édifice alors en dessins... Bref, passons sur un autre détail esthétique, plus important, lequel arrive à me sortir de l'histoire... Pourquoi les hommes adultes ont-ils des yeux dessinés de manières « réalistes » alors que les femmes adultes et que les adolescents-es ont des énormes soucoupes ? J'ai parfois l'impression de voir d'immenses yeux de verre, bien globuleux. C'est évidemment un choix graphique de Silvio Camboni, mais ça me laisse froid.


J'avais terminé ma critique du précédent tome en disant que j'avais un sentiment de « déjà vu ». Et je m'en suis enfin souvenu. On se retrouve dans une ambiance proche de celle du film de japanimation Steamboy : Londres, des scientifiques disparus, un objet particulier, de l'action, des machines, l'armée, etc.
Commenter  J’apprécie          30
Cela fait déjà quelques années que j'ai découvert cette série de BD et que j'ai lu le tome 1 mais je n'avais pas encore eu l'occasion de lire la suite. C'est maintenant chose faite.

Ce tome 2 est la suite directe du premier. Nous suivons nos deux héros principaux, accompagnés de leurs trois acolytes rencontrés dans le tome 1. Après avoir mis la main sur l'invention du père d'Emilien, les voilà en route pour le fameux concours Jules Verne où ils espèrent en apprendre plus sur sa disparition. Evidemment, leur voyage est semé d'embuches. Nous sommes toujours dans ce contexte de guerre mondiale avec ce troisième axe dont on ne sait rien mas qui semble pourtant être du côté d'Emilien et de ses amis.

Le rythme de cette BD est bien fait en ce sens que même si finalement les questions laissées en suspens dans le tome 1 ne sont toujours pas résolues, il se passe suffisamment de choses pour qu'on ne s'ennuie pas. On ressort même de ce tome 2 avec de nouvelles questions car, bien entendu, nous avons assisté à quelques scènes étonnantes (la rencontre avec la tatie d'Emilien par exemple, et cette dernière scène avec l'homme « à tout faire » qui laisse supposer qu'il n'est pas celui qu'il prétend être). Ajoutez à cela l'univers steampunk qui ressemble à du Jules Verne, le tout forme une histoire plaisante à lire.

Niveau dessins, c'est un style que j'aime bien. Assez réaliste tout en conservant une bonne part de fantaisie. Il y a beaucoup de détails, notamment en ce qui concerne les décors et les machines. J'apprécie particulièrement la couverture qui fait penser aux vieilles éditions des livres de Jules Verne.

Une série intéressante donc. A suivre.
Commenter  J’apprécie          10
Noémie et Etienne, pour retrouver le père de ce dernier, ont décidés de participer au concours Jules Verne. Et pour cela ils ont terminés le prototype sur lequel travaillait le père d'Etienne. Secondés d'Amélia, Terence et de l'enigmatique Winfrey ils ne sont pas au bout de leur aventure surtout en cette période de guerre et avec ce 3e axe qui se mèle de tout.

Tome 2 de cet extraordinaire voyage dans cet univers à la Jules Verne où les machines rivalisent d'inventivité. de nouveaux alliés, de nouveaux ennemis.
Un scénario bien travaillé et un dessin expressif, dynamique et coloré.
En bref une série qui ravie les grands comme les plus jeunes.
A découvrir!
Commenter  J’apprécie          60
Le second volume est dans le même style que le premier. C'est une grande réussite, même si le scénario marque une pause dans ce dernier tome pour se réveiller à la fin. le dessin et la mise en couleur sont par contre un véritable enchantement et font durer le rêve.

On s'accroche à ces décors et rapidement, on ne peut plus lâcher l'album. qui plus est, l'histoire nous permet de voyager. Après Londres dans le premier tome, nous avons le plaisir de découvrir Paris au travers des yeux du dessinateur.

On reste plongé dans la traversée de la Manche et dans le concours des machines extraordinaires. Les personnages des héros sont très attachants. Ils rencontrent un homme qui va leur apporter une aide providentielle et en même temps, on découvre que certains peuvent jouer double jeu... On ne sait toujours pas qui pilote le troisième axe. Par contre, ce tome nous donne une bonne piste sur la personnalité de la mère du garçon. L'attachement de sa tante est en effet très maternel.

Les pistes sont donc lancées pour l'album suivants. On ne veut surtout pas que la série s'arrête. le tome suivant va clôre le triptyque, mais il paraît qu'un autre cycle est en préparation. Chouette!!!
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (3)
BDGest
08 avril 2013
Un graphisme sublime, un univers intrigant et maîtrisé et des protagonistes attachants, ce tome deux apporte la confirmation d'une grande saga fantastique qui ravira un public familial comme celui, plus pointu, des amateurs du genre.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario
08 avril 2013
Ce monde est magnifié par les dessins superbes de Camboni qui ont une teinte très “cartoonesque”, très vivante. Les couleurs sont aussi très modernes et souvent chaleureuses. Un bien joli album, donc, dont l’esprit n’aurait sans doute pas été renié par Jules Verne...
Lire la critique sur le site : Sceneario
Actualitte
25 mars 2013
Les détails abondent et les robots n'ont rien à envier aux plus délirantes créations des mangakas ! Le style graphique, les couleurs éclatantes évoquent les films d'animation les plus réussis. Les personnages ont une vraie épaisseur psychologique et l'émotion ne manque pas
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Sous-marin !
_ Quoi, sous-marin ?! Je ne vois pas de sous-marin, Winfrey !
_ Sous-marin.
_ Je ne vois rien !
_ Moi non plus !
_ Si, il a raison, j'ai un écho !
_ Il ne nous a peut-être pas repérés. Quelle trajectoire ?
_ La même que la nôtre !
_ Je change de cap, on va être fixés... Alors ?...
_ Il a viré lui aussi !
_ Il faut le distancer, s'il tire, on est fichus !
Commenter  J’apprécie          10
- Ça va, Winfrey ? Votre accrochage avec l'armée n'a pas laissé trop de marques ?
- Non, je me suis retenu.
- C'est bien ce que je me disais...
Commenter  J’apprécie          10
Finalement, c'est peut-être une bonne chose de quitter l'Angleterre quelques temps...
_ Oui, en espérant qu'on ne trouve pas pire ailleurs...
Commenter  J’apprécie          10
- Bougez pas ! Mains en l'air !
- On est vivants ?!
- Oui, mais je vous conseille de lever les bras si vous voulez le rester.
Commenter  J’apprécie          00
- Si vous avez besoin d'un coup de main, n'hésitez pas!
- Pas sûr qu'un coup de main soit suffisant...
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Denis-Pierre Filippi (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Denis-Pierre Filippi
Après son enlèvement, Alba, 17 ans est secourue par la Flèche, un navire cosmique. Elle découvre stupéfaite que son équipage explore les différentes bulles d'espaces secondaires à la recherche de créatures stellaires. Ces créatures impressionnantes représentent la source économique principale des différentes espèces qui les traquent sans relâche. Contre toute attente Alba semble avoir des capacités hors normes et un lien particulier avec elles. Qui est-elle vraiment ? L'équipage ne tarde pas à l'apprendre : Alba est la fille de Daladyn l'impie, un représentant du Haut Conseil banni par les siens pour avoir tenu des propos impies à propos des créatures ! Pour l'instant, Alba ignore tout de sa véritable identité, mais son existence risque de provoquer des remous en haut lieu. Les membre d'équipage de la Flèche en font rapidement la douloureuse expérience, étant violemment attaqué. Prenant in extremis la fuite, ils sont obligés de se réfugier dans un système de planètes aquatiques où ils vont tenter de radouber. Mais les mercenaires lancés à leurs trousses ne lâchent pas facilement l'affaire et les poussent toujours plus loin dans leurs retranchements… Une chose est sûre, Alba attise les convoitises. Est-ce pour bénéficier de ses capacités singulières ou tout simplement pour la faire disparaître avant qu'elle ne se déclare officiellement légataire des pouvoirs qui lui reviennent ?... Les créatures stellaires qui ont déjà sauvé Alba une fois sont loin de ce monde aquatique et ne pourront pas la secourir. Comment va-t-elle réussir à survivre et à prendre la place qui lui revient sur cet échiquier politique qui a déjà coûté la vie à son père ? Ce second tome nous offre encore une fois des paysages futuristes envoûtants et un récit plein de péripéties ! Après le succès de la saga le Voyage extraordinaire, le duo Filippi / Camboni revient avec cette série astrale qui aborde des thèmes aussi variés que la sociologie, la bio-éthique, l'écologie ou la préservation des espèces.
Découvre Prima Spatia, tomes 1 et 2 par Denis-Pierre Filippi et Silvio Camboni : https://www.glenat.com/24x32-vents-douest/prima-spatia-tome-02-9782749310022
_______ Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/GlenatBD Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/glenatbd/ Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/GlenatBD
+ Lire la suite
autres livres classés : inventionsVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (255) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5212 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..