AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2312059681
Éditeur : Les Editions du Net (24/07/2018)

Note moyenne : 5/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Cette œuvre est une histoire empreinte d’amour avec une touche de fantastique prononcée qui est enveloppée par une atmosphère surnaturelle et paranormale… L’Héroïne, Fenella Mc Fear, est une jeune Écossaise établie en France depuis ses études de designer à Paris. Elle s’est récemment mariée à Paul Édouard Victor de Saint-Germain, qu’elle a rencontré dans le cadre de son travail, dernier descendant d’une noble famille française décadente. Les deux tourtereaux s’insta... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
NourrituresLivresques
  13 janvier 2019
Fenella Mc Fear, une jeune femme écossaise, est mariée à Paul Edouard Victor de Saint-Germain, dernier descendant d'une noble famille française. Ce dernier a hérité récemment de la demeure familiale qui se situe dans le sud de la France. Une grande maison nommée La Bastide qu'il souhaite vendre au plus vite. Mais c'est sans compter sur le pouvoir de persuasion de Fenella qui, contrairement à lui, souhaite garder cette bâtisse et s'y installer.
Alors que Paul accède à sa demande, des éléments surnaturels viennent perturber le quotidien de Fenella. A moins que ce soit son esprit qui lui joue des tours ? Entre réalité et fantastique, cette dernière va faire de terribles découvertes concernant de lourds secrets que renferme la Bastide.
*****
C'est avec Transe Mission que j'ai eu le plaisir de découvrir l'univers de Sandrine Fillassier ainsi que son talent d'écrivaine. Et quel plaisir ce fut de tourner chaque page de son roman, de lire chaque mot de cette histoire à la croisée de deux mondes : le fantastique et le réel. Un voyage émotionnel et spatio-temporel que j'aurais souhaité infini tant il fut merveilleux.
D'une plume de belle qualité, fluide, élégante, poétique et précieuse par moment, nous sommes immergés dès les premières lignes dans l'histoire. Nous évoluons dans un somptueux et magnifique décor pagnolesque, aux côtés de personnages à l'accent chantant.
Si vous fermez les yeux, vous n'aurez aucun mal à vous représenter les scènes dépeintes par l'auteure tant les descriptions sont réalistes, précises et détaillées. Vous pourrez même entendre le chant des cigales et sentir la chaleur des rayons du soleil sur votre peau. N'est-ce pas ce dont vous rêvez en cette période hivernale ? Cessons de barjaquer et poursuivons ! Comment ? Que dites-vous ? Vous ne savez pas ce que signifie « barjaquer » ! Oh pauvre ! (Oh ça alors !) ! Barjaquer, bavarder, voyons ! Eh oui, peut-être l'avez-vous compris, du dialecte marseillais vous allez en souper !  Je ne vous cache que je me suis régalée.  Mais ne soyez pas inquiets, Sandrine a tout prévu !  Et comme je suis devenue un peu marseillaise , j'exagère peut-être un peu la quantité du parler marseillais dans le livre. Vous vous doutez bien que l'auteure n'a pas centré son écrit là-dessus.  En effet, Sandrine a plus d'un tour dans son sac et a su mettre en exergue de belles compétences que ce soit au niveau du style qui lui est propre et qui est très appréciable, de la richesse du vocabulaire, ou encore du langage qui se veut tantôt soutenu, tantôt familier. Néanmoins, la familiarité parfois employée n'entache en aucun cas la beauté du récit. Bien au contraire, cela lui donne un peu de caractère et met en lumière la personnalité des personnages rencontrés. D'ailleurs, il me semble opportun de dire que ces derniers sont fort attachants. J'ai pris beaucoup de plaisir à côtoyer chacun d'entre eux à travers les dialogues et la narration. Mais mon coup de coeur va à Fenella. J'ai appris à la connaître à travers les mots (maux). Chaque moment passé auprès d'elle, qu'ils aient été douloureux ou joyeux, furent merveilleux. J'ai également beaucoup aimé les figures de style, les jeux de mots, les références culturelles ainsi que les citations, expressions qui alimentent le récit.
Dans Transe Mission, Sandrine aborde des sujets difficiles mais qui avec les mots du coeur deviennent doux. Elle y a mis beaucoup d'elle-même et on peut y lire, ressentir toute sa sensibilité. Cela rend l'histoire encore plus vivante, plus réelle, plus belle. Elle a su apporter un peu de légèreté dans une atmosphère lourde, inquiétante en y saupoudrant un peu d'humour.
J'ai été transportée par chaque mot, chaque page de cette magnifique histoire que renferme ce roman noir. Je peux dire que j'ai été accro à sa lecture. J'ai été en manque chaque fois que je le fermais. Bref, j'ai été conquise et c'est avec joie que je vous annonce, cher.e.s ami.e.s lecteur.rice.s, mon premier coup de ❤ de cette année 2019.
Vous voulez voyager, enquêter, frissonner, douter, ou tout simplement passer un agréable moment, alors ce roman est pour vous.  Attention ! Indéniablement addictif, vous ne pourrez plus vous en passer ! 

Lien : https://touslesvoyageslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
HerveFILLASSIER
  22 janvier 2019
Bon ! Je me lance en « free »... Certains diront certainement que je vais manquer d'impartialité pour être son mari, mais je peux certifier ici que je suis et resterai son plus intraitable juge sans parti pris. Sandrine, ma chérie, lorsque tu as commencé à écrire en 2014, je n'ai pas cru en toi, ça m'a même amusé, et tu m'en vois terriblement désolé. Aujourd'hui, avec cet admirable roman, tu es rentrée dans le monde des professionnels de la littérature française. À la vue des différentes critiques positives qui pleuvent sur les réseaux sociaux, je ne peux que m'incliner devant ton talent.
Maintenant, venons-en aux faits : pour avoir lu ce livre trois fois, je peux vous assurer haut et fort que cette oeuvre m'a complètement coupé le souffle. Comme une déflagration que l'on se prend en plein visage, la bombe atomique qu'est Fenella Mc Fear, cette belle héroïne, est entrée dans ma vie, et elle me manque telle une drogue ! À tel point que je me demande si je ne vais pas bientôt rouvrir la première page de son histoire. Ton livre est fantastique par sa thématique, mais également par l'amour et l'espoir qu'il renferme... je n'en dirai pas plus afin de laisser planer l'envie de découvrir tous ses personnages si vivants. Si... à lire et à relire absolument ! MERCI !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
espoirdeplume
  31 janvier 2019
Étant un liseur assidu, je regarde de loin les divers posts de Madame FILLASSIER sur Twitter depuis plusieurs mois. Je ne suis ni un blogueur littéraire ni un critique officiel, mais j'aime faire le procès de mes lectures avec une certaine ironie. Intéressé par l'histoire de cette dame, qui m'intriguait un peu au départ, je me suis ensuite rapproché de ses « oeuvres » tout en me demandant, pendant un temps, pourquoi il y avait tant de médiatisation autour de ce bouquin. Je n'insisterai pas sur les divers interviews à la radio, ou encore à la télévision régionale sans oublier les journaux qui ont attisé ma curiosité déjà grandissante. Pour ne pas mourir idiot : j'ai donc acheté ce livre, que je trouvais un peu cher à mon goût pour une écrivaine inconnue, tout en partant du principe qu'il y avait forcément une faille dans tout ce chahut médiatique. Passons ! J'avais la ferme intention d'apporter une mesure à cette évasion hertzienne, et d'en découdre... c'est à la Noël que j'ai enfin pu tourner les premières pages de ce roman. Avec dans les mains mon petit cahier noir afin de noter méchamment ou pas « ce mille-feuille gourmand » (je cite l'auteure dans un reportage sur YouTube), ma surprise fut ÉNORME dès les premières lignes. Cette fiction a su rapidement m'emporter loin de mes désillusions et de mes premiers préjugés. Eh bien oui : c'est une grandiose réussite ! Je ne vais pas m'étendre sur le contenu, car les avis positifs que j'ai pu lire ici et là sont AUTHENTIQUES, tout comme l'ambiance de cette oeuvre rédigée avec parfois une vieille plume qui ferait pâlir la plupart des meilleurs femmes et hommes de lettres. Pour terminer, j'ai pu ouïr dans les médias, Madame FILLASSIER, que vous étiez une extraterrestre : le terme n'est pas galvaudé. Mais si ce n'est pas le cas, vous devez être sérieusement habitée. Par qui ou par quoi ? Ce n'est pas à moi de le découvrir. D'ailleurs, comment le pourrais-je ? Pour résumer : SENSATIONNEL ! Hâte de vous rencontrer...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
livremavie
  23 janvier 2019
Bonjour le monde littéraire. J'ai découvert cette auteure lors de la « Journée du Manuscrit Francophone 2018 ». En effet, j'avais moi-même l'intention d'y participer, mais je n'ai pas su achever mon livre dans les temps... il est donc tombé à l'eau. Une autre fois sans doute... bref ! Ce qui m'amène ici, c'est ce roman surprenant, dont la couverture m'a intrigué au premier coup d'oeil. de ce fait, je l'ai acheté : quelle ne fut pas ma surprise ! Découvrir un tel chef-d'oeuvre aussi isolé et méconnu me fait mal au ventre pour cette auteure qui a subi pas mal de déboires (pour avoir suivi après coup son histoire). Comment les maisons d'édition peuvent-elles passer à côté de ce petit bijou sans y jeter un oeil expert, ne serait-ce qu'un petit instant ? Pourquoi « un petit instant » ? Tout simplement parce qu'une fois ouvert : il est impossible de le refermer. J'espère néanmoins qu'il fera un long chemin et qu'il sera reçu parmi les grands romans de l'année 2019, car il le mérite sans aucun doute. Je ne discuterai pas du contenu de cette oeuvre puisque tout a été dit, ou presque, sur ce site. Et puis, ce serait gâcher l'effet de surprise. J'invite donc les professionnels à le découvrir ainsi que le commun des mortels (mdr ! pour son contenu). Pour conclure : ce livre est vraiment surprenant par sa qualité d'écriture, mais également grâce au talent et à l'inspiration de Sandrine FILLASSIER. Subjugué !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
fbblan
  29 janvier 2019
Francoiseblanquart . J'ai été subjugué par l écriture de ce livre , éblouie par l histoire magnifiquement écrit par l'auteure dans un très bon français ca faît du bien, ça donne encore et encore l'envie de lire, de tourner les pages pour vite savourer la fin helas de l histoire qui pour moi est très bien construite détaillée, avec des rebondissements étonnants et plus vous tournez les pages, plus les rebondissements arrivent jusqu à la toute fin. Ce livre se vit, se respire, se tremble, l'amour y est présent aussi et surtout un questionnement sur la vie, et la toute fin de vie le questionnement sur l après . Très bien ficelé, detonnant avec une impression qu ã la fin on s attend ã rencontrer l'auteur pour discuter de ce livre, de nos ressentis respectifs! Ç est à la fois captivant et bizarre, car après quelques semaines on vit encore avec l histoire Cômme si on est imprégné. Ce livre méritè vraiment de voyager de mains en mains, de coeur en coeur,
Merci ã l auteur pour çet attachement, merci pour l écriture dans un bon français , de très belles descriptions bien détaillées comme si on se trouvé dans un tableau d'un grand peintre tellement la description et les détails sont soigneusement décrits et merci pour cette remarquable histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
bony62bony62   15 février 2019
Commentaire de Jean-Michel Isebe sur le blog POLARMANIAQUE/
Que voilà un bouquin original , naviguant constamment entre l'onirisme, le fantastique , le thriller , et un amour transcendantal , inoxydable , une passion dévorante, orgiaque , "cannibalesque"! Surnaturel et paranormal y côtoient une tension exacerbée , une pression souvent insoutenable tant pour les lecteurs que les acteurs! Fenella Mc Fear a rencontré sa moitié d'orange, Paul de Saint-Germain, un descendant de nobliaux provençaux en voie de décrépitude mais en a t'elle conscience, amoureuse transie comme elle est? Il l'emmène en Provence, dans sa propriété de famille' "La Bastide", castellet nécessitant de sérieux rafraîchissements! Mais très vite, Fenella va se rendre compte que des phénomènes étranges se produisent dans ce grand bâtiment isolé! Et étant très réceptive aux mouvements de l'esprit, elle va rapidement "souffrir" de son séjour en ces murs, initialement si idyllique! Incontestablement , cet opus se déroule à un rythme allant crescendo, jamais moderato, c'en est même impressionnant. Débutant comme une aimable bluette, il va progressivement mais sûrement évoluer vers des scènes quasi terrifiques! Et que dire des esprits frappeurs et désarçonnants qui finissent par déstabiliser complètement Fenella? Et qu'est-ce que c'est que cette famille au très lourd passé dont manifestement Paul lui dissimule les tares et les mensonges? Il est presque parvenu pour certaines scènes à me "foutre les boules, ce livre, car l'atmosphère lourde et angoissante y est très bien rendue! Ah, ces secrets de famille, honteux et indicibles, cette omerta si propice à tant de scènarii, cette bourgeoisie provinciale décadente dont un certain Chabrol faisait son miel. Et quel vocabulaire d'une richesse quasi somptuaire qui, à certains moments, est même parvenu à bousculer la sagacité du lecteur obsessionnel que je suis! Attention, je suis contraint de le préciser ne setait-ce que par honnêteté , cet ouvrage aurait mérité une correction plus appropriée car il recèle une orthographe parfois défaillante et des fautes de sens, quel dommage! Mais bravo néanmoins à l'auteure qui s'est engagée dans une production pour le moins ardue!
Read more at http://polarmaniaque.e-monsite.com/pages/transe-mission-de-sandrine-fillassier.html#comment-add#RqKAqedVHLXGKWll.99
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
HerveFILLASSIERHerveFILLASSIER   10 février 2019
"Il n'y a pas de personne plus sourde que celle qui refuse de voir."
Cit. de Sandrine FILLASSIER

Le sourd n'entend pas, mais il peut lire...
L'aveugle ne voit pas, mais il peut lire...

Il n'y a qu'une volonté de nuire qui peut ignorer ces sens innés !
Commenter  J’apprécie          30
bony62bony62   31 janvier 2019
La couverture vue par Nourritures livresques :
Une couverture merveilleusement bien illustrée. A la fois lumineuse et sombre, elle nous plonge dans une ambiance mystérieuse où le temps semble avoir de l’importance.
Chaque élément représenté mérite que l’on s’y intéresse de plus près.
La fillette :
Apprêtée d’une robe des années 30/40, la fillette à le teint très pâle et le regard empli de tristesse. Représentée au premier et à l’arrière-plan de la couverture, elle doit être un personnage important de l’histoire.
Mais qui est donc cette petite fille qui semble venir d’un autre temps, d’une autre époque ?
Les arbres, la forêt, les bois.
Sur la partie haute et basse de la couverture, un arbre et un sol terreux. S’agit-il d’une forêt, d’un bois ? Ce doit être un lieu clé du récit, certainement en lien avec l’histoire de l’enfant.
Lieu qui symbolise la nature, l’animalité, il également celui qui protège et qui met en danger. A la fois mystérieux par ses zones sombres et merveilleux par ses zones lumineuses, c’est un endroit qui attise la curiosité et qui se veut attrayant.
Mais que (se) cache(-t-il derrière) ce décor ?

touslesvoyageslivresquesdemel.wordpress.com/2019/01/13/transe-mission-sandrine-fillassier/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bony62bony62   31 janvier 2019
Le titre vue par NourrituresLivresques :
Un titre, deux mots. Voyons ensemble la signification de ces derniers :
Transe :
La transe est l’état dans lequel se trouve un médium lorsqu’ il est en communication avec les esprits.
Mission :
Une mission est une charge que l’on donne à une personne d’aller accomplir quelque chose ou de faire quelque chose.
Les deux termes associés laissent imaginer une histoire sur fond de médiumnité. Peut-être qu’un des personnages a un don pour communiquer avec les esprits et qu’il va devoir s’en servir pour accomplir une mission.
Un titre qui évoque le surnaturel, le fantastique. Un titre qui promet de faire voyager le lecteur dans un univers parallèle.
Il me tarde de débuter la lecture du roman et de découvrir le bien fondé ou non de mes hypothèses.

touslesvoyageslivresquesdemel.wordpress.com/2019/01/13/transe-mission-sandrine-fillassier/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
bony62bony62   25 janvier 2019
“Aider les moins chanceux, c'est donner, et donner c'est recevoir. Faire preuve de compassion ne peut que vous remplir de joie. Certes, je n'ai jamais manqué de quoi que ce soit, mais si cela avait été le cas, j'aurais bien aimé avoir une main tendue, et je peux certifier que je l'aurais accepté. Je suis croyante, mais non pratiquante, malgré la foi inconditionnelle que possède l'Écosse, état chrétien par tradition. Presbytérienne et protestante, une conviction plus connu sous le nom de “Kirk”, je ne suis pourtant pas membre de cette “église officielle” reconnu par la loi de 1921. le fait d'aider son prochain fait partie de ma religion miséricordieuse : juste une confession altruiste. Quoi de plus normal que la solidarité ? Je trouve ça tout à fait naturel : charité quand tu nous tiens !”
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Sandrine Fillassier (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sandrine Fillassier
Bande annonce TRANSE MISSION.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
47 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre
.. ..