AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de chevalierortega33


chevalierortega33
  30 juin 2019
Tout y est. le lieu : au pied du rocher de Gibraltar, une petite ville oubliée où les voitures arrêtent au passage à niveau pour laisser la priorité … aux avions. le contexte économique : des industries polluantes en perdition et le système D D une économie parallèle qui permet la survivance, favorisée par sa situation géographique. La politique : à peine plus corrompue qu'ailleurs, marchés publics truqués, fonds européens détournés et émergence de Podemos. La police : à court de moyens et bien alcoolisée, dont le parking est sécurisé par des junkies qui survivent grâce à ce petit commerce. La culture : la cavalcade des rois mages bien préservée avec les spécialités culinaires locales. Les migrants exploités, qui jouent au foot avec les flics qui les renvoient sur leurs terres natales le lendemain. La vraie vie quoi !
Et une enquête qui échoue entre les mains de l'inspecteur-chef Fulgor et son équipe, par hasard qui, fort de son intuition, va s'acharner à découvrir qui sont les gentils et qui sont les méchants … à qui profitent les crimes ?
Et ces poissons volants … qui arrivent avec six mois d'avance alors qu'une canicule s'est installée sur l'Andalousie, dont le séchage devrait donner de quoi vivre aux pêcheurs, en temps « normal ». Anormal également cette catastrophe écologique d'échouage de cétacés …
Beaucoup de choses dans ces 250 pages, une bonne enquête, classique dans sa structure mais édifiante par son contexte qui évoque tous les centres d'intérêt de l'auteur avec un ton percutant et très juste, avec beaucoup d'humour et de dérision.
Bref, tout ce que j'aime pour ce premier roman de François Filleul. le ton est juste, sans emphase. le récit est ponctué de courts dialogues en espagnol, ce qui contribue à la pointe d'exotisme et rythmé d'articles de presse qui apportent la vision décalée du spectateur … En le repérant, Barbara Abel ne s'est pas trompé … une très bonne découverte !

Lien : https://collectifpolar.com/2..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus