AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781026811252
192 pages
Éditeur : Urban Comics Editions (09/06/2017)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 15 notes)
Résumé :
De tout temps, Batman s'est vu comme le dernier rempart contre le chaos à Gotham, sa ville natale ! Mais que se passerait-il si un tandem de justiciers surhumains venait à lui voler la vedette et décidait de devenir les nouveaux protecteurs de la cité maudite ? Batman doit désormais composer avec les nouveaux venus : Gotham et Gotham Girl ! Contenu : Batman Rebirth Vol.1: I am Gotham (Batman Rebirth #1, Batman #1-6) Exclu Canal BD
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Erilalios
  17 décembre 2019
Batman est sans conteste le super-héros de comics qui se démarque le plus de ses collègues, bien sur c'est le seul qui est humain et qui ne possède pas de pouvoirs, mais pourquoi était il aussi apprécié du public ? Son côté torturé et sombre causé par la traumatisme qu'il a subi à le mort de ses parents ? Ou bien son incroyable persévérance ou encore sa très grande intelligence, ou enfin sa force athlétique. C'est capacités fascine le public et c'est ce qui le rend unique.
La chevalier noir est aussi le super-héros qui a été le plus adapté à l'écran au total sept films et un huitième en préparation mais aussi en jeux video et ceux sortit sur consoles de dernières génération (la saga Arhkam).
Mais ce qui fait le mythe de Batman c'est la ville dans lequel il évolue, sa ville comme il le dit si bien : Gotham.
La ville ou règne le chaos mais qui tient debout grâce au chevalier noir, mais deux nouveaux super-héros veulent épauler l'homme chauve souris mais ne sont il pas aussi torturé que Batman ?
Ce premier tome de Batman Rebirth apporte de la nouveauté dans l'univers du héros le plus sombre et cela apporte de la fraicheur tout en restant fidèle au mythe.
Un très bon début dont j'ai hâte de découvrir la suite où Catwoman entrera en scène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Yvan_T
  15 juillet 2017
Ce premier tome de la série « Batman Rebirth » marque le début d'un nouveau cycle pour le Dark Knight. En 2011, après le crossover « Flashpoint », DC Comics avait procédé à la remise à zéro des cinquante-deux séries de l'univers DC, baptisée « The New 52 ». En nommant ce reboot « DC Renaissance », Urban Comics s'est un peu tiré dans le pied car voilà que cinq ans plus tard, DC Comics décide de mettre fin à l'ère des New 52 en proposant un nouveau relaunch baptisé… eh oui… « DC Rebirth ». Pas de bol et une collection qui se nommera donc également « DC Rebirth » en français.
J'étais grand fan du début des New 52, suivant presque chacune des séries proposées, mais il faut bien avouer que l'ensemble commençait à s'essouffler et qu'à part « Batman » de Scott Snyder, je ne suivais finalement plus grand-chose. J'étais donc impatient de m'attaquer à ce relaunch chapeauté par Geoff Johns, qui choisit comme point de départ l'événement Flashpoint, à l'origine des New 52. Pour ce faire, il ramène Wally West, que l'on croyait disparu depuis le Flashpoint. Prisonnier de la Force Véloce, le héros oublié de tous cherche à contacter ses anciens amis et à les prévenir que c'est un être incroyablement puissant, et mystérieux, qui est à l'origine de l'amnésie générale qui empêche quiconque de se souvenir de Wally West, qui a volé dix années à nos héros et qui a initié le reboot New 52. Bien vu, car Geoff Johns ne fait donc pas table rase du passé, comme cela avait été le cas avec les New 52, mais construit sur ce qui a été fait par le passé, sans remettre les compteurs à zéro.
Ce premier tome du relaunch de Batman contient l'épisode Batman Rebirth #1, également repris dans la brique « DC Universe Rebirth » de près de 600 pages édité par Urban Comics (qui faisait un peu office de catalogue pour ce reboot), ainsi que les six premiers épisodes de la nouvelle saga. Après le long run de Scott Snyder, dont on retiendra surtout les débuts, c'est désormais au tour de Tom King (« Vision »), de prendre les rênes des nouvelles aventures de Batman.
L'épisode « Rebirth » permet donc tout d'abord de relire cette histoire où Batman affronte « Almanach », accompagné de son nouvel acolyte : Duke Thomas. Une fois cette mise en bouche terminée, alors que le nouveau side-kick du Chevalier Noir n'est pas encore véritablement installé, Tom King surprend le lecteur en introduisant deux nouveaux super-héros dotés de pouvoirs identiques à ceux de Superman. L'idée n'est pas mauvaise car les dénommés « Gotham » et « Gotham Girl » ne sont ni des nouveaux side-kicks, ni des nouveaux ennemis du Dark Knight, étant donné que ceux-ci sont plus forts que Batman et qu'ils ont également décidé de protéger la ville de Gotham. Il est donc intéressant de découvrir la position de Batman face à cette concurrence totalement inattendue. le récit manque malheureusement de profondeur et privilégie de l'action pas toujours crédible (Batman chevauchant un Boeing 747, non mais franchement). J'ai par contre bien aimé l'humour insufflé par Tom King, notamment à travers les personnages d'Alfred et de Gordon. L'intrigue impliquant Amanda Waller et sa Suicide Squad est par contre assez mal exploitée.
Si prendre la succession de Scott Snyder ne doit pas être aisé, remplacer Greg Capullo aux dessins n'est pas non plus une mince affaire. Mikel Janin, David Finch et Ivan Reis s'en sortent néanmoins haut la main. le premier livre de beaux dessins et un découpage intéressant lors de l'intro, tandis que je suis assez fan du style du second, qui est d'ailleurs un habitué de l'univers de Batman.
Bref, un récit divertissant, des bonnes idées au niveau du scénario et des excellentes prestations au niveau du dessin, mais rien d'inoubliable. Encore faudra-t-il pouvoir résister au titre assez alléchant du tome suivant : « Mon nom est Suicide » !
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hellrick
  05 avril 2018
Quoiqu'appartenant au grand coup artistique et (surtout ?) marketing « Rebirth », cette nouvelle livraison de Batman s'appuie sur ses acquis et sur le très long run de Scott Snyder (52 épisodes !) au cours duquel nous vîmes, entre autre, Gordon revêtir l'armure d'un nouveau Batman pour suppléer à l'absence d'un Bruce Wayne amnésique.
A présent, Bruce a récupéré la cape et forme un nouvel allié, Duke Thomas. Toutefois, lorsque des terroristes abattent un avion en plein vol, Batman doit se résoudre à se sacrifier pour sauver les passagers. le Chevalier Noir aurait péri sans l'intervention de deux nouveaux venus aux immenses pouvoirs, Gotham et sa soeur, Gotham Girl.
Les sept épisodes proposés vont donc tourner autour des relations entre le Caped Crusader et ses nouveaux alliés à qui il inspire une admiration sans borne. Bien sûr, tout cela va mal finir mais le scénariste se montre adroit dans la construction de son récit et rend le tout efficace et crédible. Les interventions, en filigrane, d'Amanda Waller et de deux méchants (le Psychopirate et Hugo Strange) sont par contre anecdotiques et peu convaincantes. A vrai dire, il eut été judicieux de s'en passer pour accentuer encore la relation particulière que noue Batman et son nouveau disciple, Gotham. L'histoire personnelle de ce-dernier, similaire à celle du petit Bruce, en fait une sorte de version 2.0. du Chevalier Noir…en gros un « super Batman » ayant des pouvoirs équivalents à ceux de Superman.
De son côté, Batman envisage de plus en plus sereinement sa fin prochaine, inéluctable (en réalité hautement improbable à moins d'un effondrement généralisé des ventes…mais passons) : n'ayant pas de pouvoirs surhumains il finira, fatalement, par tomber sur un adversaire dont il ne pourra venir à bout. D'où son envie de former des successeurs afin de passer le flambeau, que ce soit à Dick Grayson ou à d'autres, comme ce nouveau venu Duke.
Tout cela n'est pas follement original mais le récit se montre bien construit, sans « trous narratifs », sans cinquante références obscures (Grant Morrison, c'est de toi que je parle), sans un excès de violence ou un ton ultra sombre (Scott Snyder, c'est de toi que je parle) tout en restant adulte et intéressant. L'intrigue offre en outre une bonne caractérisation d'un Batman redevenu, enfin, à la fois détective, playboy, héros et formateur de ses jeunes associés. Et, sans être exceptionnel, le dessin est d'un bon niveau, ce qui permet quelques planches iconiques comme cette arrivée surprise de la League, menée par Superman, pour stopper Gotham.
Un bon début pour ce rebirth de Batman, en espérant que la suite soit à la hauteur…

Lien : http://hellrick.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Val01
  29 août 2017
La couverture de ce comics m'as attiré. Sans connaitre parfaitement l'univers de Batman, je me suis aventuré dans cette nouvelle collection.
Ce que j'aime bien, c'est que l'histoire de la collection "renaissance" a été gardé. Les histoires précédentes font partie de cet univers et je trouve ça plaisant.
L'histoire est bien et les personnages fidèles à l'univers de Batman. J'ai été cependant déçu par les nouveaux personnages voulant aider le justicier masqué. En effet, leurs histoires et leurs passés sont très bien et colle parfaitement à l'intrigue. Mais je suis déçu de leurs pouvoirs, leur offrant une totale invincibilité.
Côté graphiques et dessins, rien à dire, ils sont très bien.
Une collections à suivre!
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
ActuaBD   04 juillet 2017
Un périple graphique impressionnant.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CapitaineBaptCapitaineBapt   10 octobre 2017
[Batman] : L'ambulance est en route. Vous êtes indemnes, mais laissez-les quand même vous ausculter. Quand ils seront partis, vous allez avoir peur. Pendant un bon moment. Ne vous en faites pas, c'est normal. Tout le monde a peur. Mais cela donne à tous l'occasion d'affronter cette peur. Et d'éprouver son courage.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de David Finch (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Finch
Vidéo de David Finch
autres livres classés : batmanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Mon nom est Gotham , quiz sur le comics

De quelle couleur est le costume de M. Thomas?

Bleu et rouge
Vert et gris
Jaune et noir
Blanc

7 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Batman Rebirth, tome 1 de David FinchCréer un quiz sur ce livre