AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne Fine (Traducteur)
ISBN : 2879290279
Éditeur : Editions de l'Olivier (31/01/1993)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Tous les matins, Oliver s'enferme dans la lingerie pour écrire ses mémoires. Comme il est philosophe, il n'entend pas tomber dans l'anecdote. Mais ses résolutions sont de courte durée.

Cédant à la tentation, voici qu'il nous apprend ce que nous brûlons de savoir: comment son ex-femme, Constance, l'a mis à la porte pour filer le parfait amour avec la jardinier; pourquoi ledit jardinier est, à ses yeux, un incapable, un hypocrite et un lâche; dans quel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
patacaisse
  12 mars 2008
Ce livre fait parti de mes préferés. C'est le livre qui m'a fait découvrir l'humour anglais et tomber accro.
Un homme est obligé de retourner chez son ex femme quelques temps. le temps de terminer un livre. S'en suis une série de critiques de la nouvelle vie de sa femme, des retours en arrière et des pensées acerbes.
J'adore ce livre !
Commenter  J’apprécie          10
iarsenea
  19 février 2010
J'ai beaucoup apprécié l'humour typiquement anglais d'Anne Fine dans ce roman. Les personnages étaient, quant à eux, aussi détestables que délicieux. Surtout celui d'Oliver, un philosophe tellement pris par ses pensées qu'il perd de vue tant ses responsabilités que ce qui est important dans la vie. Tout est très caricaturisé, mais vous retrouverez certainement un peu de certains couple que vous connaissez dans cette histoire.
Sur la quatrième de couverture de mon édition, on fait allusion à «L'amant de Lady Chatterley». On dit que «(Les confessions de Victoria Plum) est un clin-d'oeil à la littérature post-victorienne et à l'Amant de Lady Chatterley, dont les audaces nous paraissent aujourd'hui bien sages.» Je suis peut-être folle, mais je n'ai pas tellement vu le clin-d'oeil en question. Quelqu'un peut-il m'éclairer ? En tout cas, je n'ai pas pu m'enpêcher d'en parler, puisque c'est un drôle de hasard si je tombe sur ce roman peu de temps après avoir lu le livre dont il est question.
Lien : http://lecturesdisabelle.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
patacaissepatacaisse   10 septembre 2010
"ce qui est normal, c'est d'en avoir marre de ramasser tous ces jouets imbéciles à longueur de temps, tous les jours que Dieu fait. Ce qui est normal, c'est d'engueuler ces pauvres bouts de chou épuisés et de prendre des moyens qu'on a juré de ne jamais employer, la corruption, le chantage, les menaces, dans le seul but de ne pas devenir fou. Ce qui est normal, c'est de se jeter sur la bouteille de gin juste après le gouter, c'est d'avoir l'impression, en s'entendant, d'entendre sa propre mère, c'est de tirer le fil du téléphone jusqu'au placard à balais sous l'escalier pour déverser sa bile dans l'oreille compatissante de la seule de tes amies qui soit encore à la maison avec les enfants, de lui raconter à quel point tu en as marre et qu'il faut encore attendre trois ans avant d'être en tête de la liste d'attente de la crèche et d'ajouter que s'ils n'y prennent pas garde, tu vas tous les étrangler. Ce qui est normal, c'est de sortir du placard avec des ruses de sioux pour découvrir qu'il sont tous revenus de l'endroit où tu les avais envoyés pour éviter de leur fendre le crane, et qu'ils sont restés tout le temps derrière la porte, à écouter ce que tu racontais. (Elle étendit les mains). Ce n'est pas étonnant que les enfants anglais fassent des efforts pour être malins et drôles, qu'ils parlent vite et essaient de t'impressionner avec les mots tout neufs qu'ils viennent d'apprendre et que tu n'as jamais entendus de leur bouche, comme "caillou" ou "rocher". Les pauvres gosses s'imaginent sans doute que leur vie est en jeu".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2017
Parlez du passé à Constance et elle s’enflamme comme un chalumeau, elle se met à vous décaper, grattant l’une après l’autre toutes vos carapaces. Et quand il ne reste plus rien de vous, elle piétine encore votre ombre. Le problème avec Constance, c’est qu’elle ne fait jamais de cadeau.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2017
Je ne sais pas ce qui me rendait aussi malheureux. J’ai toujours mis ça sur le compte des femmes (ou de l’absence de femmes), mais, quand je regarde en arrière, je m’aperçois que ça ne pouvait pas être aussi simple puisque, mises à part une ou deux flûtistes que j’ai accompagnées au piano de l’école primaire à la troisième, je n’avais jamais fréquenté de femmes. Ce n’était pas non plus le manque d’argent : je n’en avais jamais eu autant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2017
« Autant il y a d’anges, autant il y a de place pour eux. » Personnellement, je ne suis pas aussi enclin à la procréation en série. Tout compte fait, j’estime que les deux nôtres ont consumé chacune trois bonnes années de ma vie professionnelle. Néanmoins, je tiens à faire une remarque : on devrait pouvoir, quand on en a plusieurs, ne pas limiter délibérément la part d’amour et d’attention donnée à chacun.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   25 février 2017
Cette autobiographie a un objectif intellectuel sérieux. Elle est destinée à des lecteurs sérieux – entre autres, à des universitaires qui travaillent dans le même domaine que moi. Des gens qui s’intéressent aux idées que j’ai eues et qui veulent savoir comment elles me sont venues. J’écris avant tout pour des gens qui veulent connaître ma vie intellectuelle, pas ma vie sexuelle.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Anne Fine (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Fine
Le chat assassin, félin de mauvaise foi, d'Anne Fine est un succès pour tous les âges, dès les premières lectures ! Une vidéo rienalire.fr
autres livres classés : mémoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

ma mère est impossible

comment s'appelle la petite fille?

Nina
Romane
Mina
Manon

5 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Ma mère est impossible de Anne FineCréer un quiz sur ce livre