AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070765393
283 pages
Éditeur : Gallimard (13/03/2002)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Le livre est un journal, organisé par date. L'auteur passe d'un sujet à l'autre sans raccord, ni transition. Les textes sont brefs et très lisibles et ne requièrent pas de formation philosophique particulière.

Les thèmes abordés sont ceux que l'on connaît de ses sujets de préoccupation récents : l'éducation, l'école, la dénonciation du jeunisme des circulaires administratives et ministérielles : Israël et les implantations, le sionisme et les question... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Zedbahr
  05 avril 2012
Trouvera-t-on dans L'imparfait du présent le désespoir d'un homme cultivé face à la banalisation de l'inculture et à l'encouragement de l'utilisation de Wikipedia et des correcteurs orthographiques pour palier le manque de bases qui devraient être inculquées dans les écoles maternelles ?
Trouvera-t-on dans L'imparfait du présent l'indignation d'un homme des temps passés où réfléchir n'était pas synonyme d'élitisme forcené et discriminatoire contre un système actuel qu'il pense gangrené et pourri jusqu'à la moelle pour asservir les masses et les faire avilir la culture, la lecture et l'écriture ?
Trouvera-t-on dans ce livre la triste réalité de notre monde, vue par un homme que cela angoisse ?
Les lubies d'un vieillard d'apparence sénile racontant sa vie, par métaphore, pour nous faire passer un message que nous ne sommes plus enclin à comprendre ?
Ou seulement un constat clair, net et précis de la situation de notre rapport à l'orthographe ?
Sans doute un peu de tout cela.
Tout ce qui peut nous faire dire avec des tremolos dans la voix, et avec une rassurante voix polémiste : "c'était mieux avant".
"L'imparfait du présent" qui nous rappelle que "c'était mieux après" est encore à prouver et à construire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lehibook
  08 juin 2020
» Par cette suite de billets d'humeur (assez inégaux) Alain Finkielkraut nous convie à partager ses vues sur le monde tel qu'il va (en 2002) et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne lui convient pas . Même si je partage certaines de ses colères je ne peux qu'être perplexe devant la dérive qui a fait d'un homme cultivé , intelligent , maniant la polémique avec talent , cette espèce de caricature de petit vieux ronchon ou d'éructant prophète d'apocalypse en plein repliement communautariste. Et le moindre des paradoxes n'est pas que ce baron des médias confortablement installé sur les antennes et les écrans se pose en persécuté .Dans cet ouvrage-là , cependant, il n'est pas encore dégradé au point d'en être réduit au « gnagnagna »…
Commenter  J’apprécie          20
Apoapo
  05 février 2016
Au cours de l'année 2001, il s'agit d'une sorte de journal de réflexions quotidiennes impromptues, sur 2 ou 3 p.; parfois ce sont des sophismes élégants. Ceux qui m'ont intéressé le plus, ce sont ceux sur l'école et une certaine conception du conservatisme typique de ce penseur de droite (parfois fin).
Commenter  J’apprécie          30
London16
  29 mars 2020
Trop de vérités, trop de finesse, trop de subtilités dans le jugement de l'auteur pour être compris par la multitude de ses détracteurs sûrs de leur bon droit et de leurs jugements faussement révolutionnaires.
Que je vous comprends et que je vous plains, Mr. Finkielkraut, car vous mesurez sans aucun doute bien mieux que moi l'ampleur du désastre. Egoïstement, j'en suis d'une certaine manière soulagé.
Commenter  J’apprécie          20
Hindy
  16 décembre 2010
Réflexions d'un penseur.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
EveGeniaEveGenia   18 septembre 2020
Imbécillité des pessimistes. Ils prévoient la catastrophe alors que, ni vu ni connu, elle a déjà eu lieu. Ils noircissent l'avenir quand c'est le présent qui est sinistré.
Commenter  J’apprécie          20
tristantristantristantristan   23 mai 2019
Moi, le dico, je vous dis que ce cauchemar est terminé: c'est à la langue qu'il incombe désormais d'homologuer vos performances (...) Mon rôle n'est pas de vous dresser ou de vous corriger, mais d'être à votre écoute. Je ne dicte plus, je prends sous la dictée. Je ne prescris rien, je transcris. Et plutôt que de défendre hargneusement mon pré carré, j'accueille l'étranger à bras ouverts.(...)
Pour bien montrer qu'il n'est pas bégueule et qu'il a quitté sans retour la patrie des gérontes au protocole compassé, Le Petit Robert inclut crânement dans son encart publicitaire le mot "niquer", avec cet aperçu d'un roman de Philippe Jaenada : "J'avais commencé à inviter les filles au restaurant dans l'espoir de les niquer."
Cool.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
YamoussoukroYamoussoukro   11 novembre 2016
Imbécillité des pessimistes. Ils prévoient la catastrophe alors que, ni vu ni connu, elle a déjà eu lieu. Ils noircissent l'avenir quand c'est le présent qui est sinistré.
Commenter  J’apprécie          50
London16London16   29 mars 2020
Nul désordre dans ce capiteux bouquet mais un message: "Jeunes, il ne faut plus avoir peur! On vous terrorisait en vous confrontant à des termes inconnus, on vous mettait sadiquement en contact avec l'inépuisable nouveauté de ce qui est plus ancien que vous, on vous sommait d'honorer la langue et de révérer son génie... Moi, le dico, je vous dis que ce cauchemar est terminé: c'est à la langue désormais qu'il incombe d'homologuer vos performances et de répondre présent. Mon rôle n'est pas de vous dresser ou de vous corriger, mais d'être à votre écoute. Je ne suis pas normatif, je suis branché. Je ne dicte plus, je prends sous la dictée. Je ne prescris rien, je transcris. Et plutôt que de défendre hargneusement mon pré carré, j'accueille l'étranger à bras ouverts. [...] Mon parti, c'est la vie. Mon drapeau, c'est la différence. Mon camp, c'est celui des adolescents: j'ai choisi la liberté et j'ai mis les mots à l'heure des droits de l'homme."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sweetie9sweetie9   19 avril 2015
Passéiste,donc pétainiste:le scandale de l'affaire Renaud Camus ne tient pas aux écrits de l'accusé,mais à l'alternative dans laquelle l'accusation voudrait nous enfermer entre les vieux cons antisémites et l'éblouissante jeunesse du monde.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Alain Finkielkraut (61) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alain Finkielkraut
Alain Finkielkraut présente son livre « Et si l'amour durait » à la librairie La Procure à Paris. Retrouvez le livre : https://www.laprocure.com/amour-durait-alain-finkielkraut/9782070448197.html [Émission tournée le 21 octobre 2011]
Suivez la librairie La Procure sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/LaProcure/ Twitter : https://twitter.com/laprocure Instagram : https://www.instagram.com/librairie_laprocure/?hl=fr
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Histoire : généralités>Histoire générale du monde (357)
autres livres classés : philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
326 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre