AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2757817361
Éditeur : Points (17/10/2012)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Il est rare que, pour reconstruire l'ensemble d'une civilisation, l'historien ne dispose pour tout document que de deux poèmes. C'était pourtant le cas de Moses Finley lorsqu'il s'est lancé dans une entreprise que beaucoup jugeaient promise à l'échec : considérer l'Iliadeet l'Odysséenon pas seulement comme des oeuvres littéraires, mais comme les uniques témoignages laissés par un monde disparu. De cette démarche profondément nouvelle et originale est sorti un des ou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chartel
  15 août 2019
Petit essai passionnant pour ceux qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur la vie des Grecs de l'époque héroïque. Moses I. Finley analyse scrupuleusement les récits homériques et fait des recoupements avec les données archéologiques. Chaque hypothèse se fonde sur des arguments cohérents et fondés. Moses I. Finley ne perd jamais de vue que l'Iliade et l'Odyssée sont des fictions et , en tant que telles, doivent être abordées avec prudence et circonspection.
Attention, cette édition est assez datée (années 1970, tout de même!). Les recherches archéologiques et philologiques ont, depuis lors, sans doute apportées quelques éclaircissements nouveaux sur cette période de l'Antiquité.
Commenter  J’apprécie          50
danielegodardlivet
  08 juillet 2019
Le roman d'Ulysse de Simone Bertière est un vrai petit bijou, léger et jubilatoire à souhait. D'abord parce qu'il nous rappelle, en raccourci et en prose, les aventures d'Ulysse et la délicieuse humanité de ce héros optimiste. Ensuite parce qu'on sent la jubilation de la personne qui a longtemps fréquenté les textes et les mythes grecs et qui est ravie de nous faire partager son plaisir et ses connaissances. Enfin parce que le dispositif narratif est astucieux : Ulysse rentré à Ithaque raconte à Euphore, ancien chevrier devenu apprenti aède, ses aventures et Euphore (qui n'a pas la langue dans sa poche et un don certain pour son nouveau métier) lui explique comment raconter une histoire qui passionne les auditeurs. On retrouve un peu le dispositif de JM Coetzee dans Foe pour faire raconter les aventures de Robinson Crusoé en écrivant une bonne histoire.
C'est léger et à la portée de tout lecteur ; JM Coetzee est un peu plus difficile et arrange à sa sauce (noire) l'histoire de Robinson, alors que Simone Berthière s'en tient aux vrais aventures d'Ulysse avec quelques interrogations de son cru.
Un livre pour l'été qui met de bonne humeur sans éluder la profondeur de l'aventure humaine.
Vous avez compris, j'ai adoré. J'y retrouvais cette enthousiasme de ma prof de grec qui enseignait à 3 élèves (nous n'étions plus que 3 dans toute la classe à suivre les cours de grec) l'arrivée d'Ulysse chez les Phéaciens et la rencontre de la belle Nausicaa. C'était l'été ou presque et une si belle histoire pour des gamines de 16 ans.
Lien : https://www.lesmotsjustes.org
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
OlivOliv   06 décembre 2016
Les œuvres d'Homère, de Platon et d'Euclide étaient écrites à la main sur des rouleaux faits ordinairement de roseaux de papyrus. De ces originaux, des copies furent établies, toujours à la main, sur papyrus et plus tard sur parchemin (vélin). Aucun de ces matériaux n'est indestructible. Ce qui survécut fut, en dehors de quelques exceptions, ce qui avait été jugé digne d'être copié et recopié pendant des siècles d'histoire grecque, puis pendant des siècles plus nombreux encore d'histoire byzantine, au cours desquels les valeurs et les mœurs s'étaient plus d'une fois transformées, souvent de façon radicale.
Il n'est pas difficile de montrer combien peu a survécu à ce processus de filtrage. Nous connaissons les noms de quelque cent cinquante auteurs grecs de tragédies, mais, en dehors de quelques fragments cités ça et là par des auteurs et anthologistes grecs ou romains de basse époque, il ne nous reste les pièces que de trois auteurs, des Athéniens du cinquième siècle avant J-C. Mais ce n'est pas tout. Eschyle a écrit quatre-vingt-deux pièces, nous n'en avons que sept complètes ; Sophocle en aurait écrit cent vingt-trois, dont il ne reste que sept ; et nous pouvons lire dix-huit ou dix-neuf des quatre-vingt-douze œuvres d'Euripide.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          64
OlivOliv   07 décembre 2016
On ne connaît pas de société humaine sans mythes et l'on peut douter que ce soit possible.
Commenter  J’apprécie          51
Dans la catégorie : Poésie épiqueVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature hellénique. Littérature grecque>Poésie épique (38)
autres livres classés : grèceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre