AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de hannah851


hannah851
  01 mai 2016
Cet ouvrage est une compilation de onze nouvelles surnaturelles inédites écrites par des auteurs féminins de l'époque victorienne. de longueur variée, elles se révèlent toutes aussi passionnantes. Elaborée avec une sûreté de goût et de jugement par Jacques Finné, cette anthologie illustre à merveille le goût des victoriens pour les "ghost stories". Une postface essentielle pour le lecteur qui désire en savoir plus, permet au compilateur de remettre en perspective la place des femmes et du genre littéraire fantastique à l'époque victorienne. de plus, un petit glossaire résumant l'oeuvre de chaque auteur est également annexée en fin d'ouvrage.

On se rend compte rapidement que des auteurs tels qu'Elizabeth Gaskell ou Mary Braddon s'adonnent avec beaucoup de réussite à ce genre alors qu'elles sont bien loin de leur domaine de prédilection qu'est la littérature classique. Les nouvelles forment un ensemble homogène. Finement construites, elles sont toutes palpitantes et prenantes avec une atmosphère gothique que les amateurs de romans victoriens seront appréciés, un décor bien planté où se croisent dans le monde réel des phénomènes mystérieux et des personnages énigmatiques.

Certaines de ces nouvelles ont retenu un peu plus mon attention et m'ont permis de découvrir des auteurs qui m'étaient encore inconnues comme Mrs Riddell. "L'histoire de la vielle nurse" d'Elizabeth Gaskell est glaçante et l'on ne peut que frissonner en la lisant tout comme "La prière" de Violet Hunt où l'on ne sera jamais si Edward Arne est un mort vivant ou un homme malade... "Fourrure blanche" de Clemence Housman s'éloigne de l'histoire traditionnelle du fantôme pour nous dévoiler une histoire de lycanthropie dans une contrée isolée et enneigée. L'apparition et les visites d'une femme sauvage et mystérieuse dans une ferme fissurera les relations entre deux frères jumeaux et entraînera la disparition mystérieuse des membres de la famille. La scène finale de la longue et interminable course nocturne dans la neige reste l'un des meilleurs passages de ces nouvelles. "L'amant fantôme" d'Edith Nesbit est un récit troublant sur la lente assimilation du personnage historique d'Alice Oke par sa lointaine descendante Mrs Oke dans ses gestes, son langage, son attitude et sa tenue vestimentaire. Loin de se limiter à une relation d'outre-tombe, Mrs Oke partagera aussi une passion morbide pour le poète Christopher Lovelock, ancienne relation de son ancêtre... Enfin, "La fenêtre de la bibliothèque" de Margaret Oliphant est une énigme irrésolue quand à savoir si cette fenêtre n'est qu'un simple mirage issue d'une imagination débordante d'une adolescente ou une vraie fenêtre.

Après avoir passé un excellent moment avec ces nouvelles, j'attends avec impatience de pouvoir lire l'autre anthologie proposée par les éditions de José Conti sur "Les fantômes victoriens".

Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus