AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266181402
241 pages
Éditeur : Pocket (19/03/2009)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Qui a tué le conservateur du Musée des Arts et traditions Homosexuels ? Quel terrible secret cachait-il ? Et pour qui travaille la drag queen tueuse qui terrorise les saunas, les bars à moustaches et le KFC des Halles ? Charlus Glandon, spécialiste mondial des icônes gays, et son neveu Cédric, jeune journaliste à Tutêt, se retrouvent au cœur d'une palpitante enquête à la recherche d'un des plus grands mystères de tous les temps. Et si Léonard n'avait pas tout dit au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Spleenlajeune
  22 janvier 2014
Pascal Fioretto se saisit donc du tristement best-seller Da Vinci Code (je l'ai détesté) de Dan Brown pour s'en amuser, pour souligner les erreurs, les abus et parfois (souvent ?) le ridicule dont il est question dans l'original. Ce que certains ont appelé l'art du suspens chez Dan Brown devient un abus de la patience du lecteur, un caprice éditorial qui oblige les personnages à élaborer des digressions sans dessus-dessous, à couper leur analyse et interprétation fumeuse des événements pour finalement changer de chapitres et donc de personnages. Avouons-nous le cher lecteur, nous avons toujours détesté cette pratique … Fioretto s'efforce à créer un peu de suspens, un peu de drame pour que tout retombe, tel un ballon de baudruche, sur une chanson de Dalida : « darla dirladada ». Toute la puissance du suspens de Gay Vinci Code se retrouve là. Génial !
Commenter  J’apprécie          30
julienraynaud
  01 décembre 2015
Le talent de P. Fioretto ne se dément pas. Les tics narratifs et d'écriture de D. Brown sont singés sans pitié, de quoi démystifier la réussite de Da Vinci Code, encore que beaucoup n'osent pas avouer qu'ils auraient aimé avoir accouché du DVCode...
Commenter  J’apprécie          50
Alexmotamots
  19 juin 2012
Un auteur à suivre...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
fugitifsfugitifs   27 juin 2017
"Il n'est pas question de la Bible avec une majuscule, mais de la bible. C'est comme ça que tous les exégètes de Mylène Farmer appellent le recueil de ses chansons. My 1-02 (21-24), ça signifie : 1er album, 2ème chanson (verset 21-24).
Une fois encore Guazzinella resta interdite devant la puissance intellectuelle du Maître.."
Commenter  J’apprécie          40
julienraynaudjulienraynaud   16 décembre 2014
"D" comme Denise? Mais Denise Fabre ou Denise Glazer ? Peut-être le "D" de "Mère Denis"? Ou D comme Derrida? Jacques Derrida, le penseur hétérosexuel?
Commenter  J’apprécie          70
SpleenlajeuneSpleenlajeune   22 janvier 2014
Je crois pouvoir vous éclairer assez facilement sur ce sujet, dit Glandon. J’ai d’ailleurs tenté à plusieurs reprises, mais nous sommes sans cesse interrompus par les besoins du suspens, qu’exige l’éditeur.
Commenter  J’apprécie          40
SpleenlajeuneSpleenlajeune   22 janvier 2014
Guazzinella sentit qu’elle touchait au but. Sans doute était-il temps de faire une nouvelle discrète digression afin de ralentir le récit.
Commenter  J’apprécie          20
SpleenlajeuneSpleenlajeune   22 janvier 2014
Dans ce genre d’affaire, le mieux est toujours de s’enfuir et de prouver son innocence soi-même.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Pascal Fioretto (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Fioretto
Pascal Fioretto lit un extrait de L'élégance du maigrichon
autres livres classés : parodieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16039 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre