AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226243973
279 pages
Éditeur : Albin Michel (31/10/2012)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Les cons ont-ils une tête de con ? Les blondes sont-elles vraiment stupides ? Pourquoi se cache-t-on pour déféquer ? Pourquoi parle-t-on aux bébés comme à des débiles ? Les poilus sont-ils sales ? À quoi servent les vieilles ? Etc.
Autant de questions existentielles auxquelles répond cet ouvrage, avec une rigueur déconcertante.
Antonio Fischetti, l’auteur de L’Angoisse du morpion avant le coït, éclaire notre lanterne sur des sujets aussi divers que pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Radwan74
  03 octobre 2019
Un livre qui tente d'expliquer que les idées reçues ne le sont pas forcément mais également que des caractères ou des situations particulières peuvent être expliquées scientifiquement.
À travers des études scientifiques, l'auteur répond à des questions telles que : pourquoi les noirs sont meilleurs en course à pied ? Pourquoi les chefs sont grands ? Pourquoi les musulmans interdisent les représentations de Mahomet ? Pourquoi se cache-t-on pour déféquer ? Est-ce que que le nom de famille a une conséquence sur nos traits de caractère ? Et plein d'autres questions toutes aussi intrigantes les unes que les autres.
Avec un peu d'humour, de rigueur scientifique et d'expériences scientifiques, l'auteur nous amène à nous questionner sur le monde qui nous entoure.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   03 octobre 2019
D’autres expériences ont montré qu’une même fille, brune au naturel, se fait davantage aborder dans une discothèque, où bien prendre en stop, si elle met une perruque blonde. Enfin, si ça vous amuse, aller sur n’importe quel sex-shop en ligne et vous verrez que la majorité des poupées gonflables sont blondes.
Le sex-appeal des blondes peut s’expliquer par la biologie. Car la blondeur des cheveux serait inconsciemment perçue comme un signe de jeunesse. En effet, la chevelure des jeunes enfants est généralement plutôt claire, avant de s’obscurcir au fil du temps (d’où l’expression « chères têtes blondes »).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Radwan74Radwan74   03 octobre 2019
Scientifiquement parlant, il est plus raisonnable d’en déduire que les dieux sont des inventions humaines qui ont une fonction sociale.
En l’occurrence, la religion serait un moyen de réguler les comportements, par le biais de la morale. D’avoir des règles concernant les notions de « bien » et de « mal » cela favorise l’entraide. Une société dotée d’une morale à plus de chances de survivre qu’une autre où, toutes choses égales par ailleurs, l’on s’entretuerait à tour de bras. C’est pourquoi le sentiment religieux aurait été conservé au cours de l’évolution. Et plus la société compte de gens, plus elle a besoin d’un Dieu moralisateur.
On pourrait imaginer une morale sans Dieu, mais un Dieu, c’est quand même plus dissuasif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   03 octobre 2019
Mais alors, si l’univers entier préfère la droite, faut-il en déduire que les gauchers sont des sortes d’extraterrestres ? On n’ira pas jusque-là, mais il faut avouer que les gauchers ne sont pas gâtés. Par rapport aux droitiers, ils ont un poids plus faible à la naissance, sont plus petits, et ont deux fois plus de risques d’être schizophrènes ou épileptiques. Surtout, ils vivent moins longtemps : leur espérance moyenne de vie serait, a en croire les estimations les plus pessimistes, inférieure d’une dizaine d’années à celle des droitiers.
Avec autant de handicaps, comment se fait-il que les gauchers aient survécu à l’impitoyable sélection naturelle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Antonio Fischetti (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonio Fischetti
Hippocrate aux enfers de Michel Cymes aux éditions le Livre de Poche
C'était là. C'est là que tant de cobayes humains ont subi les sévices de ceux qui étaient appelés « docteurs », des docteurs que mes deux grands-pères, disparus dans ce sinistre camp, ont peut-être croisés. Je suis à Auschwitz-Birkenau. Là, devant ce bâtiment, mon c?ur de médecin ne comprend pas. Comment peut-on vouloir épouser un métier dont le but ultime est de sauver des vies et donner la mort aussi cruellement ? Ils n'étaient pas tous fous, ces médecins de l'horreur, et pas tous incompétents. Et les résultats de ces expériences qui ont été débattus, discutés par des experts lors du procès de Nuremberg ? Ont-ils servi ? Quand la nécessité est devenue trop pressante, quand j'ai entendu trop de voix dire, de plus en plus fort, que ces expériences avaient peut-être permis des avancées scientifiques, j'ai ressorti toute ma documentation et je me suis mis à écrire. M. C. Une intemporelle leçon d?éthique scientifique. Antonio Fischetti, Charlie Hebdo.
http://www.lagriffenoire.com/catalogsearch/result/?q=9782253185741
Vous pouvez commander Hippocrate aux enfers de Michel Cymes sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : psychologie socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
324 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre