AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fuji


fuji
  19 avril 2015
"Princesse tam-tam" parle aux femmes. le visage des deux soeurs qui l'ont créé aussi probablement grâce à un portrait télévisé.
Les attentats de 2008 en Inde???

Malheureusement je m'aperçois que cela est flou dans ma mémoire. Et cela m'agace, car grâce ou à cause de moyens exponentiels, nous sommes sous la mitraille de l'info et pourtant que retenons nous....

Après les attentats de Charlie, il y a quelques jours ces étudiants au Kenya etc...

Loumia Hiridjee a été exécutée avec son mari et bien d'autres innocents par des fous qui sont libres aujourd'hui.
Libres de recommencer, de vivre comme ils veulent où ils veulent avec de multiples complicités.

L'auteur nous explique très bien et de façon documentée les horreurs de ces attentats, leurs réseaux , leurs procédés.

Mais, son récit est foisonnant de couleurs et parfums, de Madagascar à l'Inde, elle retrace la vie de son amie.
Merveilleusement vivant, attachant, elle va avec la tendre complicité de la famille et des amis de Loumia faire un long périple de reconnaissance.

Son portrait est toujours respectueux, non larmoyant souvent flamboyant.
Avec ce livre, Loumia et son mari sont vivants et cette fois le lecteur n'oubliera pas.
On referme le livre avec le sentiment d'injustice et d'atrocités mais surtout on aimerait avoir fait parti des amies de ce couple.
Beau portrait, pari gagné.
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus