AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782072877407
Éditeur : Gallimard (03/01/2020)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 13 notes)
Résumé :
John Unger est invité par Percy Washington, un ami étudiant dont le père est richissime, à passer l'été dans la propriété familiale des Washington. La famille de Percy est composée de son père (Braddock Washington), de sa mère (Mrs Washington), et de ses deux sœurs, l'aînée Jasmine et la cadette Kismine. La famille est servie par des esclaves noirs à qui l'on a fait croire qu'à la suite d'une Seconde Guerre de Sécession, les sudistes ont remporté la guerre et rétabl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
TiboLexie
  11 janvier 2021
Percy Washington, un jeune garçon issu d'une famille aisée fait la connaissance de John dans leur établissement scolaire à Hadès. Plutôt discret, il noue néanmoins des liens avec lui, l'invitant même dans leur propriété. Fasciné par son faste, John accepte et découvre une famille qui vit dans un luxe clinquant et dans un mensonge, faisant notamment croire à leurs domestiques noirs que l'esclavage n'est pas abouli.
Le nouvel arrivant bientôt gêné par tant d'apparat se rapprochera de Kismine, la soeur de Percy. Celle-ci lui fait alors d'effroyables révélations. Dès lors, ce texte prend une tournure oppressante où les protagonistes semblent vouloir s'échapper d'une menace irrémédiable.
Mystérieuse et dense à souhait, cette nouvelle était ma première incursion dans l'univers de Francis Scott Fitzgerald. Je n'ai pas été entièrement convaincue par le propos ; la peur de la déchéance sociale justifiant (entre autres) le comportement des Washington. Cependant la plume habitée de l'auteur me donne envie de découvrir son oeuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          182
Allantvers
  15 juillet 2020
Plus gros que le Ritz ce diamant, bien plus gros, au-delà du concevable et donc par-delà toutes les valeurs humaines pour celui qui le possède.
Cette nouvelle assez délirante est un petit bijou, à l'écriture ciselée, d'une construction redoutable jusqu'à son climax et serti dans l'expérience et les convictions de l'auteur, qui rhabille et règle leur compte avant l'heure aux 1%. Un régal!
Commenter  J’apprécie          130
Noctenbule
  15 juin 2020
En 1922, dans le magazine littéraire « The Smart Set » est publié la nouvelle « The Diamond as Big as the Ritz » traduit littéralement par « Le diamant gros comme le Ritz ». Folio réédite cette nouvelle dans sa collection à 2€. Quel plaisir de retrouver la plume si délicate avec une pointe d'impertinence de Francis Scott Fitzgerald. Derrière cette histoire assez particulière se cache une critique de la société bourgeoise qui a besoin d'opulence, de cultiver l'apparat. Elle a besoin de toujours plus pour montrer sa supériorité et ne craint pas la folie des grandeurs. Cependant, secrètement elle a peur de la pauvreté et la déchéance. le diamant n'est pas un choix innocent car c'est la pierre qui a le plus de valeur. L'auteur connaissait l'histoire du Cullinan et ses 3 106 carats, découvert en 1905 en Afrique du Sud. Même si les diamants de sang font moins rêver, ne sont-ils pas toujours le signe de la fortune ?  
On trouve des noirs qui ne savent pas que l'esclavage a été aboli. Ils ont été coupé du monde et on leur a fait croire que pendant la seconde guerre de Sécession les sudistes avaient gagné. Et comme les rares personnes qui sont venus ont tous péri, aucune révolution n'a pu avoir lieu. Un regret que devait avoir de nombreux riches de devoir changer leur façon de voir le monde surtout avec ceux qui ont une couleur de peau différente. le sujet n'est-il d'ailleurs toujours pas d'actualité ?
Il ne pouvait arriver que des malheurs à notre personnage John Unger, il vient d'Hadès. Un choix pas très innocent, car c'est le prénom du frère de Zeus et de Poséidon, le maître des enfers. On pourrait dire un autre monde car le ciel et la mer étaient déjà pris. L'univers du garçon et des demoiselles qui vont l'accompagner maintenant ne vont-ils pas totalement changer ? Au lieu de prendre des pierres précieuses pour s'enfuir, ils se retrouvent avec des copies. de l'extrême richesse, ils vont passer à celui de pauvreté, comme décrit dans la littérature et dans la presse. Une nouvelle aventure qui change le rapport aux autres. Il existe bien une frontière entre les deux sociétés dont chacune des parties à conscience. Pour l'une, elle frisonne d'effroi à l'idée de descendre et l'autre court après un rêve à la réussite sociale avec beaucoup d'argent. Même si à la limite on trouve des troubles similaires comme l'alcoolisme, l'addiction au jeu ou la folie. L'auteur a très bien conscience de ces limites car aussi bien lui et son épouse les on franchit pour parfois les perdre.
Lien : https://wp.me/p1F6Dp-8k2
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Laurent_A
  20 mai 2020
Même s'il s'agit d'une nouvelle incontournable de cet auteur, il ne faut pas s'attendre à sa lecture à la même émotion que celle de la plupart des autres nouvelles de cet auteur, peut-être - sans doute - est-ce dû au thème qui la traverse et en forme l'intrigue centrale : l'appât de l'argent, des richesses et du luxe et ce que devient l'homme lorsqu'il en a à ne plus savoir qu'en faire... Alors, vous ne ressentirez peut-être pas l'émotion du coeur (bien qu'il y ait une histoire d'amour qui la sous-tend, comme la plupart du temps avec F. Scott Fitzgerald) mais je peux vous assurer que vous ressentirez l'effroi, la terreur, et la pitié même, devant ce qu'il va advenir de ces personnages : le scénario de sa conclusion est glaçant et fait réfléchir sur ce que la richesse peut annihiler en l'homme, en anéantissant toute part d'humanité.
Un conte comme un constat effroyable et sans appel sur la perte de sens et la perdition de l'âme humaine : l'excès d'argent allant bien souvent de pair avec l'excès de pouvoir et la perte des notions essentielles à l'épanouissement, ou plus simplement, à la survie de notre part d'humanité. Ce sont malheureusement bien pourtant ces deux valeurs : "argent" et "pouvoir" qui gouvernent nos sociétés et notre monde dit "civilisé"...A réfléchir et à méditer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaNuitSeraMots
  12 avril 2020
Qui est ce mystérieux Percy ? Son père est-il vraiment aussi riche qu'il le prétend ? Un diamant aussi gros que le Ritz Carlton, c'est une bien belle expression, une exubérance, une exagération, une hyperbole inventive et raffinée. Mais certainement pas une déclaration à prendre au sens littéral du terme. Ou alors ? ⁠

En découvrant la richesse inépuisable de cette famille chez qui il séjourne, John commence à se sentir mal à l'aise. Il a un mauvais pressentiment, quelque chose ne tourne vraiment pas rond. Mais quoi ? ⁠
Il tente de mettre de côté cette sensation de malaise qui s'insinue petit à petit dans son être, mais elle continue à le gagner malgré lui. Jusqu'au jour où il désire partir : impossible. Il est prisonnier.⁠

C'est une nouvelle de Fitzgerald que j'avais lu en anglais il y a longtemps, et je dois dire que je suis très admirateur de sa version française. Je voulais comparer la traduction et l'originale avec un a priori de puriste prétentieux : « ce sera moins bien, mais bon » et surprise, il n'en est rien. J'ai eu la même impression à la seconde qu'à la première lecture. Ce sentiment d'émerveillement qui laisse place au désenchantement. Si je devais comparer cette nouvelle à un objet, ce serait une montagne russe : une montée, une chute, une autre montée, jusqu'à en être désorienté : que ce passe-t-il ?⁠

À lire et à relire, car même si j'adore ses romans comme The Great Gatsby et Tender is the Night, je suis d'avis que la nouvelle est la forme littéraire de prédilection pour cette légende de la littérature américaine.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TiboLexieTiboLexie   10 janvier 2021
Je vous ai proposé une exécution sans douleur pour tous ou pour ceux qui le souhaitent. Je vous ai proposé de faire enlever vos femmes, fiancées, enfants et mères et de les faire venir ici. J'agrandirai l'endroit où vous êtes, là en bas, et vous serez nourris et habillés le restant de votre vie. S'il existait un moyen de provoquer une amnésie permanente, je vous ferais tous opérer et je vous relâcherais immédiatement, quelque part en dehors de ma chasse gardée. Mais je n'ai rien d'autre à vous proposer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AllantversAllantvers   12 juillet 2020
C'est la chance de la jeunesse autant que sa faiblesse de ne jamais pouvoir vivre dans le présent et d'être condamné à mesurer celui-ci à l'aune de son radieux avenir supposé : fleurs et or, jeunes filles et étoiles, elles ne sont que préfigurations et prophéties de cet incomparable, inaccessible rêve de jeunesse.
Commenter  J’apprécie          20
julienleclerc45julienleclerc45   08 janvier 2021
Il jeta un regard autour de lui. La piste d’atterrissage, ou plutôt de roulement, sur laquelle il était arrivé s’était repliée sans heurt. Il avait été projeté dans une autre pièce et se trouvait assis dans une baignoire encastrée, sa tête dépassant juste du sol. Tout autour de lui, les murs de la pièce, les côtés et le fond de la baignoire elle-même étaient doublés par un aquarium bleu et, regardant à travers la surface de cristal sur laquelle il était assis, il pouvait voir des poissons nager dans une lumière ambrée et même glisser sans la moindre curiosité près de ses orteils, qui n’étaient séparés d’eux que par l’épaisseur du cristal. Un plafond en verre de couleur glauque laissait entrer la lumière du soleil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Francis Scott Fitzgerald (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Francis Scott Fitzgerald
En 2005 a paru Dictionnaire égoïste de la littérature française , immense succès immédiat critique et public. Chroniqué par tous les médias en France et beaucoup même à l'étranger, ce livre qui n?avait pas d?équivalent a reçu cinq prix littéraires. Il est aujourd?hui devenu un classique.  Le Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale est consacré aux littératures des autres pays du monde. Et non pas « étrangers ». Un article l?explique, l?auteur ne croit pas à la notion d?étranger, surtout en matière de littérature. Nous ne sommes pas seuls au monde, et aucun lecteur français n?a été constitué par l?unique lecture de livres français. de même, aucun lecteur n?est constitué par l?unique lecture des livres de son temps. Un lecteur est de tous les temps et de tous les pays. Et c?est ainsi que ce livre comprend aussi bien Eschyle (le plus ancien) que Gabriel García Márquez (le plus récent). Pour « égoïste », cela signifie que l?auteur ne parle que de choses qui, en bien ou en mal, l?intéressent, le passionnent, l?éveillent, et non à partir d?on ne sait quels canons de la littérature.  Le « DELM » comprend, comme son frère aîné, quatre types d?articles : sur des auteurs (Karen Blixen, Jorge Luis Borges, F.S. Fitzgerald, Yukio Mishima, Elsa Morante, Platon, Gertrude Stein?), des ?uvres ( Amant de Lady Chatterley (L?) , Guépard (Le) , Petit Livre rouge (Le)? ), des personnages (Ali-Baba, Lady Bracknell, Mademoiselle Else, le prince André, Arturo Ui?), des notions (« Bonheur », « Enterrements d?écrivains célèbres », « Imagination », « Verbes réfléchis »?). Il a, en plus, des « express » (« Esthétique Express », « Machiavel Express »?). On y retrouvera tous les grands noms célèbres, et on y découvrira des méconnus délicieux. On y trouvera un esthétique, et des anecdotes qui sont peut-être un peu plus que des anecdotes, comme Joyce en train de dicter Finnegans Wake à Beckett qui répond « entrez » à un visiteur, Beckett écrivant le mot par mégarde et Joyce lui disant : « Laissez. » Allègre, partial, drôle, sérieux, brillant, inattendu. Un livre qui donne envie d?en parler avec l?auteur. Venez converser avec Charles Dantzig...
En savoir plus sur le "Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale" : https://www.hachette.fr/livre/dictionnaire-egoiste-de-la-litterature-mondiale-9782246820741
+ Lire la suite
autres livres classés : esclavageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Gatsby le Magnifique

Comment s'appelle le personnage principal qui est également le narrateur du roman ?

Gatsby le Magnifique
Nick Carraway
Tom Buchanan
Francis Scott Fitzgerald

10 questions
508 lecteurs ont répondu
Thème : Gatsby le magnifique de Francis Scott FitzgeraldCréer un quiz sur ce livre