AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1091365229
Éditeur : Le Realgar (06/04/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans un style plein de pointes et de surprises, les personnages de ce roman prennent leur place au fil des pages comme dans un effet de poupées gigognes. Au centre : ce thème tabou. L'argent ! Source d'empêchements, pas les mêmes pour tous évidemment, traité avec cruauté et amusement mais sans caricature.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Etsisite
  20 décembre 2016
Dans le livre « Chagrins d'argent », j'étais une petite puce sautant d'épaule en épaule ou peut-être une caméra fondant sur un personnage puis sur son voisin, son ami ou sa banquière et ainsi de suite. Je passais de l'un à l'autre et plongeais dans leur vie, leur âme et surtout leur rapport à l'argent. Un rapport humain, très humain, viscéral même et si juste…
Et j'aime la justesse ? Celle de ces auteurs qui parviennent à rendre compte des subtilités de nos esprits tourmentés, de la complexité humaine, de la profondeur de nos sentiments et de notre psyché comme s'ils habitaient à l'intérieur de leurs personnages, comme s'ils étaient chacun d'eux. Oui, c'est aussi cela être écrivain, je sais ! Mais tous n'ont pas le même talent, la même… justesse ! Et quand c'est le cas, ça m'épate… toujours… et c'est gai et doux d'être émerveillée ! Et puis, cela rend ces êtres de papier tellement touchant même dans leur pire travers… Voilà, encore un livre qui ouvre le coeur aux autres et à leurs « défauts » !
Isabelle Flaten nous parle donc des rapports que nous entretenons avec l'argent, plutôt variés ces rapports et presque toujours torturés, malsains. On voit cet argent qui travestit tout, qui se met entre nous et les autres, entre nous et nous-mêmes, entre nous et la vie… Même si ne pas en avoir est, par certains côtés, plus douloureux, qu'on en ait ou pas, il pose problème cet argent…
Enfin, il y a les relations entre toutes ces âmes torturées, nos relations humaines plus ou moins heureuses, des plus simples au plus complexes toutes teintées de nos petites névroses.

Lien : https://emplumeor.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde7
  10 avril 2016
Des vies minuscules abîmées par le pouvoir de l'argent.
«Ce matin elle ne pense pas du tout à lui. À cause du temps qu'il fait, son esprit est occupé ailleurs, appliqué à hisser un parapluie sous un ciel dégoulinant et à détourner ses pas des flaques d'eau. Mais rien ne va comme elle veut, les baleines plient sous le vent et ses pieds pataugent dans la gadoue. La tête en berne et les jambes de travers, elle avance tout de même, sauf qu'elle en oublie sa cervelle. Mais il est là bien sûr. Ramolli sur son carton.»
La suite sur mon blog ici :
https://charybde2.wordpress.com/2016/04/09/note-de-lecture-chagrins-dargent-isabelle-flaten/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
EtsisiteEtsisite   20 décembre 2016
Et comme souvent le soir les choses tournent en rond, chacun dans sa tête, prêtes à en sortir, il suffit d’un rien, d’un souffle de travers ou d’un œil en biais, pour qu’elles dévissent et se cassent la figure sur l’autre, toujours là où il ne faut pas, à faire des histoires pour n’importe quoi.
Commenter  J’apprécie          00
EtsisiteEtsisite   20 décembre 2016
Depuis bien longtemps elle a compris qu’avec ou sans le sou ce n’était pas pareil, et elle a choisi d’être du bon côté des choses, là où tout va de soi ; il suffit d’allonger les billets et plus personne ne bouge, le souffle suspendu au froissement du papier vers le plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Isabelle Flaten (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Flaten
"Se taire ou pas" d'Isabelle Flaten, est un des 5 recueils sélectionnés pour le Prix Place aux Nouvelles – Lauzerte 2016.
autres livres classés : baleineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Maison d'éditions

Fondée par Gaston, elle s’est appelée quelques années La NRF. Elle refuse en 1912 le manuscrit de Proust, A la recherche du temps perdu (elle le publiera ensuite), il s'agit de :

Editions de minuit
Gallimard
Editions Denoël
Larousse

5 questions
88 lecteurs ont répondu
Thèmes : édition , culture générale , livresCréer un quiz sur ce livre