AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1091365229
Éditeur : Le Realgar (06/04/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Dans un style plein de pointes et de surprises, les personnages de ce roman prennent leur place au fil des pages comme dans un effet de poupées gigognes. Au centre : ce thème tabou. L'argent ! Source d'empêchements, pas les mêmes pour tous évidemment, traité avec cruauté et amusement mais sans caricature.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Zinah
  16 février 2018
J'ai mis du temps à lire ce livre, j'étais fascinée par ce monde qui n'est pas encore le mien et qui arrivera je l'espère dans le plus de temps possible. Ah ! L'argent, le cadet des soucis, des bonheurs, de l'ennuie, de l'excitation. Dans cette histoire l'argent joue le même rôle à chaques pages. Il est juste interprété différemment dans chaques histoires plus compliquées, les unes que les autres. Oui car dans ce livre, même les histoires les plus banales cachent des bas-fonds mystérieux et plus compliqués, les uns que les autres. Passant d'une femme qui tous les matins donne de l'argents à un pauvre monsieur qui est toujours là, assis sur le trottoir au même endroit chaques jours. Ou d'une femme qui se prostitue. D'une boulangère, d'un père et mari joueur de poker... Tellement de facettes de personnes que l'on croit banales en les voyants puis qui dans ce livre nous paraissent les plus malchanceuses du monde. Quand mes parents me disent reste une enfant le plus longtemps possible et qu'ils me préservent c'est pour que je me crée un idéal sans me préoccuper des situations, adultes que j'aurais largement le temps de découvrir quand j'en aurais l'âge. Sur ce c'est un,Très beau livre sur l'argents. Pour finir en beauté voici une citation: « Si l'on change le système des valeurs, en remplaçant la valeur de l'argent par les vraies valeurs humaines,alors, seulement, l'humanité Cessera de s'autodétruire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
grilloute
  30 janvier 2018
Un quartier où la boulangère, le sdf, le cadre moyen, la banquière se croisent, vivent...le dénominateur commun de tous ces personnages ces leur rapport à l'argent. Comment ils vivent avec ou sans, comment ils s'en procurent, légalement ou illégalement, par le travail ou le vol, la prostitution. Pour certains c'est une composante de leur existence, pour d'autres une monnaie d'échange pour de l'amour, de la respectabilité, des faveurs sexuelles...Tellement de façon d'appréhender l'argent et ce qu'on en fait. Des personnages vont nous apparaître malhonnêtes mais le malaise est plus profond, d'autres plus léger mais la pathologie sous-jacente est compliquée.
Tous ces personnages sont très inintéressants et nous permettent de réfléchir à notre propre rapport à l'argent. Un livre bien écrit, rythmé, des chapitres courts qui fonctionnent comme des ricochets. Lecture agréable
Commenter  J’apprécie          20
VALENTYNE
  17 février 2018
Un petit roman étrange qui ne m'a pas convaincu mais qui a des qualités
Premier chapitre intéressant, il est fait mention d'une femme dont on ne connaîtra pas le prénom et qui est juste désignée par "elle"
Ce chapitre relate ses sentiments ambivalents vis à vis d'un SDF à qui elle donne chaque jour deux euros en allant acheter son pain.
Deuxième chapitre à nouveau ce "elle" mais j'ai eu l'impression que ce n'était pas la même femme : il s'agit là d'une jeune femme qui devient prostituée pour faire fortune !
Les chapitres s'enchaînent avec des personnages qui changent et qui racontent leur rapport à l'argent (joueur de poker, femme de ménage, banquière, mère de famille)
Cette absence de prénom m'a beaucoup gênée : d'abord on met du temps à comprendre de quels personnages il s'agit et puis de ce fait il n'y a pas d'identification possible
Avis mitigé donc : le début m'a beaucoup plu au niveau du style puis l'aspect changement de personnage avec ces "il" et ces "elle" m'a déroutée puis agacée presque chagrinée même si le sujet annoncé est bien traité : "les chagrins d'argent"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Etsisite
  20 décembre 2016
Dans le livre « Chagrins d'argent », j'étais une petite puce sautant d'épaule en épaule ou peut-être une caméra fondant sur un personnage puis sur son voisin, son ami ou sa banquière et ainsi de suite. Je passais de l'un à l'autre et plongeais dans leur vie, leur âme et surtout leur rapport à l'argent. Un rapport humain, très humain, viscéral même et si juste…
Et j'aime la justesse ? Celle de ces auteurs qui parviennent à rendre compte des subtilités de nos esprits tourmentés, de la complexité humaine, de la profondeur de nos sentiments et de notre psyché comme s'ils habitaient à l'intérieur de leurs personnages, comme s'ils étaient chacun d'eux. Oui, c'est aussi cela être écrivain, je sais ! Mais tous n'ont pas le même talent, la même… justesse ! Et quand c'est le cas, ça m'épate… toujours… et c'est gai et doux d'être émerveillée ! Et puis, cela rend ces êtres de papier tellement touchant même dans leur pire travers… Voilà, encore un livre qui ouvre le coeur aux autres et à leurs « défauts » !
Isabelle Flaten nous parle donc des rapports que nous entretenons avec l'argent, plutôt variés ces rapports et presque toujours torturés, malsains. On voit cet argent qui travestit tout, qui se met entre nous et les autres, entre nous et nous-mêmes, entre nous et la vie… Même si ne pas en avoir est, par certains côtés, plus douloureux, qu'on en ait ou pas, il pose problème cet argent…
Enfin, il y a les relations entre toutes ces âmes torturées, nos relations humaines plus ou moins heureuses, des plus simples au plus complexes toutes teintées de nos petites névroses.

Lien : https://emplumeor.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarianneL
  10 avril 2016
Des vies minuscules abîmées par le pouvoir de l'argent.
«Ce matin elle ne pense pas du tout à lui. À cause du temps qu'il fait, son esprit est occupé ailleurs, appliqué à hisser un parapluie sous un ciel dégoulinant et à détourner ses pas des flaques d'eau. Mais rien ne va comme elle veut, les baleines plient sous le vent et ses pieds pataugent dans la gadoue. La tête en berne et les jambes de travers, elle avance tout de même, sauf qu'elle en oublie sa cervelle. Mais il est là bien sûr. Ramolli sur son carton.»
La suite sur mon blog ici :
https://charybde2.wordpress.com/2016/04/09/note-de-lecture-chagrins-dargent-isabelle-flaten/
Lien : https://charybde2.wordpress...
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
EtsisiteEtsisite   20 décembre 2016
Et comme souvent le soir les choses tournent en rond, chacun dans sa tête, prêtes à en sortir, il suffit d’un rien, d’un souffle de travers ou d’un œil en biais, pour qu’elles dévissent et se cassent la figure sur l’autre, toujours là où il ne faut pas, à faire des histoires pour n’importe quoi.
Commenter  J’apprécie          00
EtsisiteEtsisite   20 décembre 2016
Depuis bien longtemps elle a compris qu’avec ou sans le sou ce n’était pas pareil, et elle a choisi d’être du bon côté des choses, là où tout va de soi ; il suffit d’allonger les billets et plus personne ne bouge, le souffle suspendu au froissement du papier vers le plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
grilloutegrilloute   30 janvier 2018
L'argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais il fait des petits quand on s'en occupe comme il faut
Commenter  J’apprécie          10
ZinahZinah   16 février 2018
L’argent ne fait pas le bonheur c’est même à ce demander’ pourquoi les riches y tienne tant !!!
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Isabelle Flaten (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Flaten
"Pour cette onzième rencontre qui se déroulera, pour la première fois, dans le cadre de l'opération La Voie des Indés (http://lavoiedesindes2013.wordpress.com/), l'équipe des Soirées de la Petite édition convie la maison d'édition strasbourgeoise La Dernière Goutte. Fondée par Nathalie Eberhardt & Christophe Sedierta en 2007, la Dernière Goutte s'est fait une spécialité de défendre des textes forts aux univers grotesques, bizarres ou sombres (comme le dit si bien leur site web). Rééditions d'auteurs français oubliés, création contemporaine à fleur de peau ou mystérieuse, mais aussi textes rares allemands, hongrois côtoient toute une jeune génération d'auteurs argentins qui, pour autant qu'ils sont sombres, n'en oublient pas moins d'embarquer les lecteurs dans le rêve, la farce ou la mélancolie.
Au programme de cette soirée, on effeuillera les empêchements de la vie quotidienne avec Isabelle Flaten, on partira à la recherche du poète Endsen dans les rues de Prague avec Pierre Cendors, on jettera un œil Derrière le mur de briques hongrois de Tibor Déry, on visitera les prisons de Poritsky, on partira (ou on restera) à Buenos aires, avec Mariano Sisikind, on tâtera La Peau dure de Fernanda Garcia Lao, on parlera d'un Affabulateur, des romans oubliés de Jacques Sternberg, de L'homme de trop, on pénètrera dans la Casa Balboa de Mario Rocchi et l'on produira une Thèse sur un enlèvement avec Diego Paskowski. Et bien entendu, nous finirons la soirée autour d'un verre!
Nous serons accompagnés, dans l'exploration de ces mondes fantasmatiques par Christophe Sedierta, l'un des éditeurs, et ses invités: Pierre Cendors et Isabelle Flaten, auteurs, et Frédéric Gross-Quelen, traducteur de l'espagnol. Il se pourrait que d'autres invités se joignent, un peu plus tard à la soirée.
De plus, l'éditeur a accepté, spécialement pour les Soirées, de proposer son nouveau titre: Enfer, s'écria la duchesse, une satire surprenante de Michael Arlen qui ne sortira en librairie que le 3 novembre. Avis à ceux qui aiment les avant-premières!
Pour en savoir plus sur la maison, les traditionnels liens:
le site http://www.ladernieregoutte.fr/ la page facebook : https://www.facebook.com/pages/Editio...
Pour être informé de l'actualité des soirées de la petite édition, retrouvez-nous sur notre page facebook: https://www.facebook.com/SoireesDeLaP...
ou sur Libfly.com: http://www.libfly.com/soirees-de-la-p...
La Voie des Indés est une opération d'exploration collective de l'édition indépendante. Plus de renseignements ici: http://lavoiedesindes2013.wordpress.com/"
+ Lire la suite
autres livres classés : sdfVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Cours de français

Piton / python sont des :

Homophones
Holorimes
Homonymes
Homophobes
2 bonnes reponses

13 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : langue françaiseCréer un quiz sur ce livre