AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266246514
640 pages
Pocket (19/06/2014)
3.82/5   275 notes
Résumé :
15 avril 1912. Dans l’horreur du naufrage, deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer voient leurs destins liés à jamais. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née, qui se renforce au fil du temps. Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscie... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 275 notes

cicou45
  27 mai 2015
J'ai beau voulu faire traîner pour ne pas arriver à la fin de cet ouvrage tellement j'ai été enthousiaste tout au long de cette lecture mais j'étais partagée : je voulais à la fois connaître la fin à tout prix (mais pas trop vite quand même) et ne pas terminer ces 610 pages (il y en aurait eu le double que cela ne m'aurait absolument pas dérangée, bien au contraire...
Certes, j'ai été un peu déçue au départ en découvrant que le Titanic coulait dès les premiers chapitres, moi qui suis passionnée par cette tragique histoire (je sais que c'est un peu macabre mais je ne me l'explique pas) mais ce sentiment a été de très courte durée lorsque j'ai découvert ce qui m'attendait par la suite.
Cet ouvrage couvre en fait l'histoire de plusieurs générations, s'étendant de cette tristement célèbre nuit d'avril 1912 jusqu'au mois de décembre 1959, c'est vous dire s'il s'en passe des choses dans ce roman !
Pour vous présenter brièvement l'histoire : May Smith embarque sur le Titanic avec son mari et leur petite fille Ellen qui n'est encore qu'un bébé à l'époque dans l'espoir d'une vie meilleure. Ils sont donc des passagers de troisième classe tandis que Célestine Parkes, l'autre héroïne de ce roman, elle voyage seule après s'être rendue aux obsèques de sa mère à Lichfield en Angleterre. Elle retourne donc rejoindre son mari, extrêmement riche, d'où le fait qu'elle, ait pu voyager en première classe, et leur fils Roddy. Cependant l'argent ne fait pas nécessairement le bonheur, comme vous le savez tous si il n'y a pas d'amour derrière et, en ce sens, on peut certainement affirmer que May a été largement plus heureuse en ménage auprès d'un mari aimant, bien que sans le sou, ne sachant pas ce que le lendemain leur réserverait, que Célestine avec un mari, bien que riche mais extrêmement violent et sans respect pour sa femme. Bref, ces deux femmes que tout sépare et que rien n'aurait pu réunir si ce n'est le destin, vont affronter ensemble cette tragédie du naufrage du Titanic et cette seule nuit suffira à les lier pour la vie. de quelle manière ? Je ne vais pas trop m'aventurer à vous en dire davantage car sinon, je crois que je serai incapable de m'arrêter et que cette critique risque de s'étendre sur des pages (ce qui n'est bien entendu pas le but recherché) mais je ne peux que vous dire une chose : je considère véritablement cet ouvrage comme une perle, criard de vérité même si certains éléments, véritables fils conducteurs de l'enquête qui va être mener dans cet ouvrage, sont un peu tirés par les cheveux !
Une écriture fluide et légère, avec des personnages extrêmement attachants. Inutile d'en rajouter je crois : véritable coup de coeur pour moi et je ne peux donc que vous inviter à venir découvrir cet ouvrage par vous-mêmes : Bonne lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          543
jeunejane
  11 décembre 2019
Avril 1912, le Titanic part de Southampton.
A son bord des personnes de tous horizons.
- May et Joe avec leur toute petite fille Ellen partis tenter de réussir une autre vie en Amérique.
- Célestine Parkes revenant en Amérique après être venue enterrer sa mère en Angleterre.
- Maria et son bébé Alessia venant de Toscane pour rejoindre son mari Angelo.
La catastrophe survient, May survit mais Joe meurt englouti dans les eaux glaciales.
Un capitaine lui tend un bébé qu'elle croit être le sien.
Célestine survit également, une grande amitié naîtra entre les deux femmes.
Angelo, resté à New York reste persuadé d'avoir ramassé sur le quai le chausson de a ptite fille Alessia. Pas moyen d'admettre sa disparition.
Un roman de 600 pages beaucoup trop calme pour moi, trop ronron.
On y rencontre des tas de poncifs, la femme riche malmenée, la femme pauvre au service de la paroisse, le veuf qui se remarie.
Plutôt que les évènements, c'est le style de la narration qui dérange : une narration sans surprise.
J'ai trouvé le livre dans une vente de charité. Et bien, c'est fait, j'ai fait une bonne action en l'achetant et en le lisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
Palmyre
  26 février 2018
Avril 1912. le Titanic quitte le port de Southampton direction New-York.
Beaucoup de passagers ont pris place à son bord. Mais aucun ne se doutait que leur destin allait basculer. Pourtant dans ce tristement célèbre naufrage, une rencontre fortuite va se produire.
May Smith a quitté sa terre natale avec son mari et son bébé Ellen pour s'installer aux États-Unis.
Celeste Parkes rentre chez elle dans l'Ohio, après avoir assistée aux obsèques de sa mère. Mais, celle-ci semble réticente à l'idée de retrouver son mari.
Les deux femmes se retrouvent alors sur un canot de sauvetage. Celeste prend tout de suite en charge May qui affirme vouloir retrouver son bébé perdu au milieu d'une eau glaciale avec son mari. Quand un membre de l'équipage leur tend un nourrisson, il est aussitôt confier à May. Tous pensant qu'il s'agit du sien.
Cette tragique nuit va lier à jamais les deux femmes. Leurs secrets, leurs choix vont les unir même par de-là les continents. Nous suivons leurs vies jusqu'à la toute fin des années 1950.
Je dois dire qu'au départ, j'étais sceptique. J'ai eu l'impression à la lecture des premières pages qu'il y avait quelques invraisemblances. Mais au fur et à mesure que j'avançais dans l'histoire, mes doutes se sont envolés et j'étais captivée par cette intrigue. Les secrets enfouis finissent bien souvent par ressurgir un jour ou l'autre avec parfois des conséquences insoupçonnées.
Bien que la grande majorité du roman soit une fiction, l'auteure s'est beaucoup documentée sur le sujet ce qui permet à l'histoire de rester réaliste. Un roman à découvrir qui nous permet de nous immerger dans ce drame devenu une légende.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Bislys
  18 septembre 2018
En 1912, l'insubmersible Titanic fait naufrage bouleversant de nombreuses vies. Parmi elles, celles de deux femmes complètement différentes: Céleste, une bourgeoise qui va retrouver son mari après avoir enterrée sa mère en Angleterre et May qui partait en quête d'une nouvelle vie aux États-Unis. Les deux rescapées vont se lier d'amitié et rester en contact malgré les années et les kilomètres qui vont les séparer. Chacune va tenter de reprendre sa vie, même si cela est difficile et que les secrets pourrissent l'existence.
Une bonne lecture mais pas inoubliable. Tout se déroule trop facilement et il n'y a pas de suspens sur la fin de l'histoire. Je ne me suis pas non plus attachée aux héroïnes que j'ai trouvé trop geignardes. Les années passent à une vitesse folle. Les deux guerres sont expédiées en 150 pages. Leah Fleming a voulu faire une saga familiale mais en ne s'attardant pas sur les évènements et les personnages, on a plus l'impression d'une histoire bâclée. Une lecture plaisante qui va vite s'oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Mamzellegazelle
  01 avril 2022
*** La Scarpotta ***

Attention, ce livre, cette histoire, est une petite pépite !
Cette saga familiale dramatique commence le 15 avril 1912, lorsque le RMS TITANIC percute un iceberg et fait naufrage.
Quelques heures avant, deux femmes de milieu différent montent à bord pour rejoindre New-York.
Elles ne se connaissent pas mais leur destin et leur vie seront liés à jamais ...
May, son mari Joe et sa petite fille Ellen, un nourrisson, tentent l'aventure Américaine, laissant leur vie en Angleterre.
Céleste, a assisté aux funérailles de sa mère et embarque pour rejoindre un mari alcoolique et violent, mais surtout son fils Roderick, qu'elle ne peut abandonner.
Sur ce paquebot, elles ne se croiseront jamais, c'est au moment du drame, où les canots insuffisants pour sauver les 1500 personnes ayant perdu la vie, qu'elles feront connaissance au milieu des cris puis le plus terrible dans le silence de la mort.
Céleste de par son statut aisée a de suite trouvé place dans un canot, May voit Joe son époux mourir dans l'eau glaciale et le petit couffin, où sa fille Ellen est emmitouflée s'éloigner d'elle de plus en plus.
Ce sera Céleste qui sauvera May, en la hissant sur son canot. Celle-ci hystérique à l'idée d'avoir perdu son mari et son bébé, veut sauter à l'eau au moment où le Capitaine Smith du paquebot, lui tends la fillette emmitouflée dans ses linges.
Les heures passent dans le silence du froid, de la glace, des cadavres flottant tout autour d'eux. May serre si fort sa fille afin de la réchauffer en pleurant de joie et de peine dans les bras de Céleste.
Quand enfin May, découvre la petite, celle-ci la regarde avec ses grands yeux noirs et sont teint mat, May découvre que ce n'est pas Ellen, avec ses yeux bleu et son teint clair typiquement Anglais.
May ne dis rien à personne et s'accroche à cet enfant enveloppée dans son linge de dentelles italiennes.
L'enfant du Titanic commence le 15 avril 1912 sur une période de 50 ans, drames, bonheur, larmes, guerres, amours, rebondissements ...
L'histoire se passe en l'Angleterre, les Etats-Unis et l'Italie.
J'ai tardé à finir cette lecture tant cette histoire est magnifique et bouleversante.
Je ne peux que vous la conseiller vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
mbiombimbiombi   05 novembre 2015
« Non, je t’en supplie, pas maintenant, tu vas réveiller Roddy. Calme-toi. Il faut que nous discutions… »
Il n’était pas question qu’elle s’excuse de lui avoir dit ses quatre vérités. Elle voulut échapper, mais il la pourra en avant, en la saisissant de nouveau par les cheveux ; « Monte, et tais-toi ! Tu devrais pourtant savoir qu’on ne discute pas mes ordres.
Dépêche-toi !
- Non ! » hurla-t-elle, sans se soucier d’être entendue par les domestiques. Il lui asséna une violente gifle, la traîna jusqu’à la chambre et, d’un coup de poing dans l’estomac, la projeta sur le lit.
- « Tu es ma femme et je te baiserai quand je le veux et où je le veux.
- …….
- « Ne discute pas ! Ferme-la, ou tu en prendras ‘autres. Je suis ton mari…….
- ….
« Je vais te montrer ce que c’est d’avoir mal ! » dit’il en la forçant à se coucher sur le ventre. Puis il lui remonta sa jupe, lui arracha son pantalon et lui écarta les jambes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cicou45cicou45   25 mai 2015
_Mais on a gagné la guerre, hein ? s'enquit le petit Frankie.
_Dans une guerre, il n'y a jamais de gagnants, mon chéri. Seulement des gens qui croient avoir gagné.
Commenter  J’apprécie          270
PalmyrePalmyre   24 février 2018
Si seulement nous nous étions rencontrés plus tôt..., ajouta-t-elle dans un soupir, en lui prenant la main.
Malheureusement, ça ne fonctionne pas ainsi. On ne peut pas revenir en arrière.
Commenter  J’apprécie          231
mbiombimbiombi   05 novembre 2015
Un matin, au petit déjeuner, Clare refusa de manger son œuf à la coque et ses mouillettes. « Z’en veux pas, dit-elle en secouant la tête.
- Mais, ma chérie, tu dois manger, sinon tu vas avoir mal au ventre, insista Ella.
- Si elle ne mange pas, elle va avoir faim. Eh bien, tant pis, mais ne lui donne rien d’autre avant midi, intervint Celeste, en espérant ne pas avoir l’air trop sévère.
- Mais ce pauvre chou sera affamé, d’ici là, objecta Ella.
- Tant mieux, comme ça, elle mangera. Pense à tous les enfants qui ne voient jamais d’œufs. Il ne faut pas la laisser gaspiller la nourriture.
- Mais ce n’est qu’un bébé, rétorqua Ella.
- Elle n’est pas trop jeune pour apprendre se comporter comme il faut. C’est pour son bien. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cicou45cicou45   24 mai 2015
"L'esprit est un mystère. Beaucoup de nos étudiants, au séminaire, sont revenus de la guerre complètement changés. Certains ont perdu la foi, d'autres ont dû suivre des cures pour se désaccoutumer de l'alcool ou des dogues. La guerre ne détruit pas que les bâtiments, les machines et les corps."
Commenter  J’apprécie          130

autres livres classés : titanicVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
917 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre