AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Laurence Kiefé (Traducteur)
ISBN : 2012014259
Éditeur : Hachette Jeunesse (22/08/2007)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Le jour où George brise la statue d'un dragon, il est loin de se douter qu'il a réveillé une épouvantable malédiction. Statues malfaisantes, gargouilles et sculptures inquiétantes prennent vie. Une course-poursuite terrifiante est lancée dans Londres car tous ces êtres maléfiques n'ont qu'un seul but : tuer George. Commence alors pour le jeune garçon une quête vertigineuse pour trouver Stoneheart, le Cœur de pierre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  23 mai 2016
Depuis le temps que ce livre me tentait, il a fallu que je n'accroche pas à l'histoire, et dès les premières lignes quasiment. Je me suis néanmoins forcée à en continuer la lecture car la couverture représentant une gargouille m'intriguait fortement. Malgré cela, je me suis surprise plus d'une fois à lire en diagonale et à ne pas avoir envie d'en poursuivre la lecture après un arrêt. Et au vu de ma PAL (plus de 250 romans à lire), le choix a été vite pris de changer de lecture.
Nous commençons cette histoire en faisant la connaissance d'un jeune garçon qui ressasse son passé et son malheur lors d'une visite de sa classe dans un musée. Après une maladresse, il se fait punir par un de ses profs et sort du musée sans autorisation. D'un geste rageur, il décapite une gargouille en forme de ptérodactyle. Celle-ci va ensuite se détacher de son mur pour le poursuivre dans Londres. Rêve ou réalité ? Qu'a-t-il donc déclenché ? Nous suivons donc George dans les rues de Londres mais sans trop savoir où il va ni comment il va s'en sortir. le démarrage m'a paru trop long pour de la littérature jeunesse et je n'ai pas réussi à m'intéresser à aucun des personnages ni aux évènements qu'ils vivent. Je dois avoir dépassé la date de péremption pour ce roman jeunesse même si l'écriture de l'auteur est agréable à lire.
Comme vous l'aurez compris, cette nouvelle lecture n'a pas été une réussite mais cela me fait toujours une série de moins à lire. Je suis pourtant amatrice d'énigmes mais je n'ai vraiment pas adhéré à celle-ci, sans doute à cause de la façon dont l'auteur a mené son histoire pour la rendre intéressante. Je vous conseille néanmoins de découvrir cette trilogie pour vous en faire votre propre idée car tous les goûts sont dans la nature.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
pititecali
  11 mai 2016
Une aventure jeunesse rebondissante et bien immersive, mais pas sans défauts.

J'ai acheté ce livre sans le connaitre du tout, quand mon regard a accroché sa couverture dans les rayons d'une librairie d'occasion. Je n'en avais jamais entendu parler, pas plus du livre que de l'auteur, et n'avais aucune idée de ce qu'il valait. Mais bon, c'est comme ça qu'on fait des découvertes, n'est-ce pas ?! Et puis, comme ça, là, de façon très superficiel en quelques coups d'oeil, tout cela me semblait plutôt prometteur.
Bon alors, globalement, même si j'ai mis beaucoup de temps à le finir, j'ai plutôt bien aimé. C'est certes très jeunesse, mais pas non plus enfantin ni débilisant. Donc, c'est du "jeunesse" qui n'a plus qu'à développer ses charmes pour me séduire, raviver mon coeur de gosse rêveuse, et faire parler mon imagination. Y est-il arrivé ? Oui. Plutôt pas mal, même. J'ai trouvé l'univers bien immersif, on se laisse très facilement prendre au jeu et entraîner dans cette aventure haletante pleine de créatures normalement inertes qui décident soudainement de s'ouvrir à la vie avec de plus ou moins bonnes intentions vis à vis de Georges, notre jeune héros, qui bascule malgré lui dans un "contre-Londres" dont il se serait bien passé. Un genre de monde parallèle en fait. Il circule dans le vrai Londres, matériellement, mais sa vision s'est comme "adaptée" pour lui montrer les créatures fantastiques qui y grouillent.
Sincèrement je n'ai pas eu de mal à me laisser embarquer, l'histoire est sympa, l'énergie et la dynamique sont assez captivants, l'originalité et les personnages en font une histoire vraiment agréable pour passer un bon moment hors du temps.
Georges est très attachant. J'ai un peu de mal à situer son âge, mais je dirais entre 12 et 14 ans. Très timide, un peu fragile au début, il va évoluer au fil de l'histoire et s'endurcir pour devenir un bonhomme plein de courage et d'altruisme.
Edie est un peu pestouille sur les bords mais j'ai bien aimé son caractère plein de fraîcheur, sa répartie et son dynamisme.
L'écriture de Charlie Fletcher m'a semblée très adaptée. Accessible à un public un peu jeune sans être abrutissante de simplicité, elle est fluide et bien travaillée, pour porter l'histoire comme il se doit.

Voilà pour les bons côtés, assez forts par rapport au reste pour en faire une lecture plutôt positive quand même, malgré une note un peu moyenne.
Quant aux points plus négatifs, les voici.
Je dirais que j'y ai trouvé tout de même pas mal d'incohérences. Des bouts de paragraphes qui ne s'imbriquent pas forcément très bien les uns aux autres pour la continuité de l'action, par exemple. Voire des scènes carrément impossibles. Quand une créature qui n'a que deux bras, enserre la tête d'Edie entre ses mains jusqu'à la soulever du sol (et qui doit donc y mettre de la force et y garder les DEUX mains) et qui soudainement arrive à faire une autre action en simultanné avec une main, comme si une troisième lui avait poussé...
Certaines scènes un peu baclées aussi, alors qu'elles méritaient d'être un peu plus aprofondies, alors que d'autres traînouillent un peu sans forcément être hyper intéressantes ou nécessaires à la suite...
Ensuite, l'auteur se laisse régulièrement aller à de grosses facilités. En effet, à de nombreuses reprises, on doit revenir en arrière en essayant de capter comment et pourquoi la scène se passe comme ça, et de comprendre qu'en fait, elle se passe comme ça, parce que c'est plus facile pour amener la suite, sans autre raisonnement pour ainsi dire. Certaines fois sont plus gênantes que d'autres, les ficelles ne sont pas toutes énormes, mais bon, il y en a quand même un paquet qui auraient pu être gommées ou amenuisées pour être moins visibles, je pense.
Rien que le point de départ de toute cette aventure fantastique (George a éclaté la tronche d'une gargouille sur la façade d'un musée) on ne comprend pas trop le pourquoi du comment, et on a un petit peu l'impression qu'il fallait juste un point de départ, peu importe lequel, pour lancer le bordel que l'auteur avait en tête concernant les aventures folles d'un jeune garçon et des gargouilles lol.

Mais bon, ces points négatifs sont équilibrés, voire même un peu gommés par l'originalité de l'histoire et le fait qu'on ait pas le temps de s'ennuyer, suspense et course poursuite endiablée, plein de surprises, notamment dans les personnages qu'on rencontre, qui si ce que j'ai lu par ci par là est vrai sont pour un bon nombre de vraies statues qu'on peut croiser à Londres. Je crois que c'est ce qui m'aura le plus convaincue dans ce moment d'ailleurs. Cette impression de circuler dans le monde normal, et qu'il suffirait de lunettes bizarroïdes pour voir notre monde actuel comme il est en réalité, plein de magie, de crétures folles, de dangers... Un peu comme dans ma tête quoi :D C'est pour ça que malgré des défauts un peu lourds, je me suis laissé aller dans cette narration que je suis quand même parvenue à bien aimer.
Stoneheart est le premier tome d'une trilogie. Il n'a donc pas réellement de fin, et ouvre la porte directement pour le tome 2, mais bon, j'ai trouvé qu'on pouvait bien le lire seul, finalement. Après, je ne dis pas, si je tombe sur le 2 d'occasion, je pense que je me l'offrirai, par curiosité et pour en savoir plus, mais si je ne tombe jamais dessus, eh bien... Je n'en ferai visiblement pas une maladie, je pourrais tout aussi bien en rester là.
C'est donc une lecture que je vous conseille si vraiment l'enfant qui sommeille en vous n'est pas très loin, ou si votre imagination fertile et capable de voir à travers le verre magique. Si vous êtes un genre de lecteur un petit peu plus... sérieux... Evitez-le par contre. Ses défauts vous sauteront au visage et ses qualités vous laisseront de marbre, ce sera un fiasco.
Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
scrambledspirit
  12 juin 2008

Véritable course poursuite dans les rues de Londres, Georges ne sais plus où se cacher quand il se rend compte qu'il est pourchassé par des gargouilles mais que personne d'autre que lui ne les voit. Qu'a-t-il donc fait pour que tout cela lui arrive? Il croisera aussi des statues bienveillantes qui essaieront de l'aider comme elles peuvent. Et puis il y a Edie, une jeune fille au caractère bien trempé qui elle aussi peut voir toutes ces statues de pierre bouger dans la ville. Georges qui pensait que la solitude était la meilleur façon de bien vivre sa vie, va s'apercevoir combien l'entraide peut être importante pour réussir à vaincre tous les malheurs qui lui tombe dessus.

L'histoire plutôt originale s'inspire de véritables statues londoniennes, il ne faudra pas oublier d'aller les saluer lors de votre prochain voyage à Londres on ne sait jamais quelque fois que l'histoire soit une histoire vraie. Faites seulement attention au cas ou le terrible Marcheur et son corbeau se mettent aussi sur votre route.

Je n'ai pas dévoré le livre en une seule traite même si le livre m'a beaucoup plu, il ne m'a pas vraiment tenue en haleine mais on a néanmoins besoin de connaître la fin...qui soit dit en passant n'est pas vraiment la fin puisque Stoneheart fait partie d'une trilogie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aristed_
  11 avril 2014
La couverture de ce livre est assez accrocheuse, et, à lire la quatrième de couverture, on a envie de se dire : pourquoi pas ? Moi, après l'avoir lu, j'ai envie de vous dire "parce que." Dès le début, c'est une sortie scolaire au musée. On voit en George (qui, sérieusement, fait un peu prénom de parodie...) la victime de certains élèves qui prennent un malin plaisir à voir souffrir les autres, et donc George est la victime, en quelque sorte. Un peu caricatural, je dirais. Ensuit, il se fait punir, mais dès que le prof est parti, George s'assied, met un chewing-gum dans sa bouche, les mains dans les poches et sort du musée, tout ce que le professeur lui avait interdit. Bon, c'est vrai que les héros rebelles, ça peut plaire, mais là en mode petit délinquant des bacs à sable qui désobéit aux profs et qui est soumit aux autres élèves, il y a encore du boulot.....
Mais bon, tout ça, c'est le début. Ensuite, George, d'un coup de colère, envoie un coup de poing dans une gargouille en tête de dragon, le décapitant sur le coup. Et de ce fait, la totalité des gargouilles de Londres se réveillent pour tuer George. Malin, le petit.
Commence alors une terrible course-poursuite qui dure tout le livre, mais quand même avec des choses qui se passent parfois, entre deux sprints. Heureusement, quelques statues sont gentilles, mais bon il fallait s'en douter. Bon, après j'avoue qu'il y a quand même du suspens, de l'action et quelques personnages plutôt surprenants, mais si on s'amuse à traquer les points incohérents, caricaturaux ou pathétiques, il y en a pour une sacré liste !
Bref, on peut quand même avoir envie de lire la suite, mais je vous conseille de l'emprunter dans une bibliothèque. Mais pour les amateurs de sensations fortes, de suspens et de surprises, ce livre peut se révéler agréable....
Lien : http://aristed.canalblog.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
everhard
  20 juin 2012
je me suis ennuyée en lisant le début du livre et j'ai failli le lâcher. Et finalement, j'ai réussi à aller au bout de se premier volume et à y trouver un intérêt pour les personnages et pour l'univers qui y est décrit. Et je suis même partante pour la suite maintenant!
Un jeune garçon rongé par des regrets va casser une statue et se retrouver dans un Londres de l'autre coté du miroir : Dans un monde ou on trouve des statues vivantes, bonnes ou méchantes, les répliques et les tares. Il va trouver des alliés en la personne de la statue d'un artilleur et d'une jeune fille aux pouvoirs étranges, une fulgurance...
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   26 mai 2016
On dit qu'on n'est jamais plus seul que dans une foule ; mais c'est encore pire de se retrouver seul dans une foule, pourchassé par un monstre invisible pour les autres.
Commenter  J’apprécie          160
WitchbladeWitchblade   27 mai 2016
C'était comme les mots croisés de son père, des définitions dans d'autres définitions, sibyllines, un code accessible aux seuls adultes.
Commenter  J’apprécie          120
xx26xxx26x   03 juin 2011
Il entendit un sifflement.
Il ouvrit le yeux.Il avait du rever.En se retournant pour regarder derrire lui,son pied heurta un obstacle.
La tete du dragon de pierre.
Il avait décapité l'animal.
Il examina le portique.Il restait le moignon du cou,tranché net comme ar un scalpel.
et touta a coup quelque chose se détacher de la façade du musée en dévisageant George du regard cargé de haine mais de faim aussi.
Un pdérodactyle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : statueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Stoneheart, la malédiction de pierre

Qui est le personnage principal ?

Edie
George
Mr Killingbeck
Le Marcheur

5 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Stoneheart, Tome 1 : La malédiction de pierre de Charlie FletcherCréer un quiz sur ce livre