AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Sola (Traducteur)
ISBN : 2744179108
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 255 notes)
Résumé :
Dans le royaume de Skala régi par des reines-guerrières, le prince Érius s'empare du pouvoir et élimine toutes les prétendantes au trône, sauf une, enceinte de jumeaux. À leur naissance, deux mages et une sorcière sacrifient l'enfant mâle et transforment la petite fille en lui donnant l'apparence d'un garçon. C'est le seul moyen d'assurer l'avenir du royaume, désormais ravagé par les épidémies et les famines, menacé par de puissants ennemis.
Élevée comme un ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Hyelana
  21 décembre 2016
Tobin est un prince pas comme les autres car pour le protéger de son oncle, le Roi de Skala, des magiciens ont sacrifié son frère à la naissance pour permettre de protéger l'apparence de Tobin, qui est en réalité une fille, est héritière du trône, seule capable de restaurer l'équilibre et la paix dans le Royaume selon les prophéties.
Ce premier tome n'est pas vraiment dans l'action, il s'agit surtout d'une mise en place de l'histoire et de tous les éléments qui la constituent. du coup il y a quelques longueurs et on s'ennuie parfois un peu. Tobin n'est pas un personnage très attachant même si on ne peut s'empêcher de compatir à son malheur, ainsi qu'à celui de sa mère et de son défunt frère. Cependant le roman en lui-même est bien écrit et plutôt fluide, la lecture en est donc plutôt agréable.
Il n'y a pas grand chose de plus à dire car il ne se passe pas grand chose, mais en arrivant sur la fin on commence à voir les choses bouger et évoluer, ce qui présage un peu plus d'action, de complots et autres péripéties dans les prochains romans.
En bref, j'ai apprécié ma lecture, malgré quelques passages à vide, et la tournure du roman m'a donné envie de lire la suite des aventures de Tobin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
ludi33
  23 février 2018
A savoir avant de commencer que l'édition française a scindé en 2 chacun des tomes de la trilogie originale. Pourtant, ce tome fait un début de saga extrêmement prometteur.
Si, au final, il ne s'y passe pas grand chose, l'auteur met en place ses personnages et le monde qu'elle explore. Les personnages sont attachants et complexes, les secrets dangereux. J'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          200
DrunkennessBooks
  28 octobre 2017
Certains cycles de fantasy sont incontournables. Parmi eux, le Royaume de Tobin de Lynn Flewelling ! Découvert au hasard de mes déambulations, lorsque je l'ai vu, je n'ai pas hésité une seule seconde. J'avais malgré tout peur d'être déçue, étant assez difficile en fantasy. En effet, j'ai une préférence pour la Dark Fantasy, où l'univers et l'ambiance sont particulièrement sombres. Sans être de la Dark Fantasy, ce premier tome du Royaume de Tobin a largement su dépasser mes attentes !
Le royaume de Skala vit des heures sombres comme il n'en a pas connu depuis de nombreuses années. Une ancienne prophétie dit que tant que règnera une femme sur le royaume, celui-ci connaîtra gloire et prospérité. Or, voilà que la dernière reine sur le trône était complètement folle et sanguinaire et qu'en comparaison, son fils, qui a pris sa succession, fait office d'enfant de coeur (ou presque !). Trouvant le trône très confortable et appréciant la célébrité qui va avec (eh oui, ici aussi des gens sont prêts à tout pour leur moment de gloire mais les Anges font petits joueurs à côté), le roi est plus que déterminé à ne pas se voir remplacé. Alors après mûre réflexion, il s'est dit que la solution la plus sage était d'éliminer la concurrence (quand je vous disais que les Anges pouvaient aller se cacher !!). Simple, rapide, efficace (et pas cher – pardon, je m'égare) : il charge ses plus fidèles et loyaux serviteurs d'éliminer avec gentillesse et douceur, cela va sans dire, toutes les possibles héritières royales. A une exception près : le roi est un sentimental et il ne pouvait se résoudre à éliminer sa chère petite soeur. Si la jeune femme ne devrait, a priori, ne pas trop lui poser de problème, il tient à s'assurer que les jumeaux qu'elle attend ne lui fassent pas d'ombre eux non plus. S'il s'agit de deux garçons, pas de souci. Mais si l'un des deux est une fille… Je vous laisse deviner la suite. Pas de chance, l'un des deux enfants est… une fille !
Conscients de la gravité de la situation et des calamités sans cesse plus nombreuses qui s'abattent sur le royaume, deux magiciens, un maître magicien, Iya, et son élève Arkoniel, vont tout faire pour rétablir l'héritière légitime du trône. La vie de cette petite fille doit donc être protégée, à n'importe quel prix. Arkoniel était cependant loin de s'imaginer que le prix serait aussi élevé. Ayant recours à une ancienne forme de magie, aussi mystérieuse que ténébreuse, les magiciens vont dissimuler la véritable identité de Tobin. Cachée dans le corps d'un garçon, l'enfant grandira en garçon jusqu'à ce que sa véritable nature puisse être dévoilée. le subterfuge sera-t-il suffisant pour échapper à la sentence du roi ? Tobin sera-t-elle à la hauteur de la tâche ? Rien n'en est moins sûr mais tous les espoirs reposent sur cette enfant. En attendant, il va leur falloir affronter les terribles conséquences de leurs actes. Les sacrifices consentis pour sauver Tobin ont eu des répercussions inattendues, libérant un mal puissant échappant à tout contrôle. Certains en perdront l'esprit, d'autres la vie et d'autres encore tenteront de résister. Ce mal peut-il être amadoué et renvoyé d'où il vient ?
Avec ce premier tome du Royaume de Tobin, nous attaquons là une saga fantasy ambitieuse et palpitante. Pleine de promesses, elle nous emmène aux confins du royaume de Skala, aux côtés de Tobin, dont nous allons suivre ici toute l'enfance. Isolé, le petit garçon n'a nullement conscience des dangers qui l'entourent, pas plus que de sa nature profonde. Or, la vie à la campagne pour un petit prince n'est pas l'idéal. Comment peut-il être préparé à ce qui l'attend s'il reste dans l'ignorance la plus totale ? Souffrant du manque d'affection maternelle et des absences prolongées de son père, Tobin a besoin de repères. Mais la présence hostile de l'Autre n'aide nullement à nouer des relations. Les gens fuient le château et bientôt voilà le petit prince complètement coupé du monde. Forcément, on ne peut que s'attacher à cet enfant grave et solitaire, dont l'avenir s'annonce difficile. Mais en même temps, on ne peut qu'être impatient à l'idée de voir cet avenir se concrétiser. Car qui n'a pas envie de savoir si Tobin est bien la Reine guerrière annoncées par les rêves de nombreux mages ? Son avènement est la promesse d'un avenir meilleur pour les habitants du royaume mais pas seulement. Les mages sont aujourd'hui divisés et de violents clivages commencent à voir le jour, certains n'hésitant pas à mettre à mort leurs confrères, sous prétexte de trahison envers la couronne. Car oui, oser espérer la venue d'une nouvelle reine, c'est trahir la couronne. le roi compte bien conserver sa position envers et contre tous.
Complètement happée par ma lecture, j'ai été assez déçue du découpage de ce premier tome, où j'ai eu l'impression d'être arrêtée en plein milieu de l'histoire. En effet, ce premier tome s'arrête quasiment à l'adolescence de Tobin et je suis restée totalement sur ma faim. Mais ça ne m'a pas empêché pour autant de grandement apprécié ma lecture et d'avoir envie de découvrir la suite, bien au contraire !
Le style de l'auteur se veut assez simple. Alternant savamment phases d'action et descriptions, Lynn Flewelling développe un univers vaste et ambitieux, riche en détails et bien travaillé. L'Histoire du royaume de Skala nous est dévoilée progressivement, au gré des évènements sans jamais nous surchargé d'informations lourdes et redondantes. Les adeptes de fantasy ont de quoi s'y retrouver amplement !

Ce premier tome du Royaume de Tobin est une très bonne découverte ! Pour les adeptes de la fantasy comme moi, il ne fait aucun doute que cette série réussira à les convaincre. Si j'ai été déçue du découpage de ce premier tome, je sais qu'il existe désormais une version intégrale, où le découpage correspond davantage à la version originale, ce que je vais m'empresser de me procurer !
Lien : http://drunkennessbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
meygisan
  06 janvier 2017
J'ai découvert cette auteure avec le cycle Nightrunner, dont j'ai énormément apprécié le premier tome. Son style m'a profondément rappelé l'écriture d'une Robin Hobb dans le sens où elle s'attache énormément à ses personnages et les développe de manière exponentielle.
Je constate que c'est encore le cas ici, et cela constitue un excellent point si ce n'est une valeur sûre de la part de l'auteure pour s'assurer les faveurs de son lectorat.
Si le contexte de son histoire ne présente rien d'original, c'est bien dans le traitement à la fois de celle ci et de ses personnages que réside l'intérêt, la force et l'originalité de ce cycle.
Ce premier tome pose certes les bases, les enjeux et lance l'intrigue. Mais Lynn Flewelling s'attache avant tout à ses personnages ( principaux comme secondaires), et s'évertue à nous les faire aimer. Elle réussit à développer chaque personnage de manière originale à travers des événements particuliers qui leur sont propres, et qui peuvent faire intervenir et intéragir plusieurs d'entre eux. le tout nourrit l'intrigue principale, laquelle, il faut l'avouer n'avance pas très vite. Mais on est tellement pris dans le jeu, les interactions des personnages, qu'on finit par se laisser porter et oublier pratiquement ce pourquoi on a ouvert le bouquin. le lecteur se retrouve complètement porté par les événements, un peu à l'image d'un enfant qui subirait la vie que ses parents ont tracés pour lui. Et c'est bien dans ce parti pris que résulte toute la force du récit, car du coup, le lecteur se retrouve littéralement dans la peau du jeune enfant. La magie fonctionne à notre plus grand étonnement.
Mais Lynn Flewelling va encore plus loin. En effet, au delà des préoccupations quotidiennes et exitentielles de ses personnages, elle pose plusieurs questions sur la nature même de l'être humain et n'oublie pas son lectorat. Elle ne prend pas non plus celui ci pour des débiles attardés. Puisqu'en posant d'abord les bases de son intrigue ( le postulat de départ est loin d'être commun en fantasy), puis en les développant, elle pose concrètement les questions de l'homosexualité, l'identité sexuelle, l'enfance, le rapport au adultes. Tous ces thèmes majeurs que n'importe enfant est amené à questionner naturellement à un moment ou un autre de son existence. Elle pose également la question de la féminité, et non du féminisme.
Bien entendu, tout cela n'est pas nécessairement visible si l'on ne s'intéresse pas au fond. Ce premier tome peut se lire uniquement du point de vue de la forme et le lecteur pourra s'en tenir aux éléments de fantasy, mais il manquera dans ce cas une bonne part de ce qui en fait la force et qui élève la fantasy à un autre niveau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
facteur84
  09 février 2010
Voici un livre qui m'as été donné. Merci Luna05, qui ne s'est pas prise au jeu de ce livre.
Oui merci, car connaissant que très peu le début de l'histoire et son ampleur, je me suis lancé presque à l'aveuglette dans cette lecture. Et quelle surprise !
Je me suis lancé et noyé dans la Fantasy depuis peu de temps (Merci Eragon et C. Paolini), mais comme à chaque histoire, celle-ci ne ressemble à aucune autre. J'ai mis un peu de temps à m'habituer à la façon d'écrire de l'auteur (langage un peu plus soutenu que la moyenne), mais dès que l'on s'y habitue on est pris dans l'histoire.
Une histoire qui commence fort à la façon d'un flash-back de film. Un grand magicien qui fait le constat de son état et des avantages dont il jouit à la fin de sa vie, revient sur un évènement qui à marqué sa jeunesse de magicien et qui est la conséquence d'une prophétie du royaume de Skala.
Suite à ça on se plonge dans sa jeune vie et de son maître magicien(ne) la grande Iya.
Il faut savoir que dans ce monde les magiciens d'Oreska ont une vie plus longue que le commun des mortels et donc une façon différente d'appréhender le temps qui passe.
J'ai bien aimé la façon qu'ont les magiciens d'aborder leur art et science seulement dans des moments vraiment utiles ou pour rendre services au gens. C'est de cette façon qu'ils arrivent à vivre de façon indépendante.
La chose que vont accomplir les deux magiciens et la sorcière qui les accompagne va à l'encontre de toute les règles du royaume et des lois de leur magie (sauf pour la sorcière on le comprend après) et de leur despote de roi. Car oui c'est bien un despote. La prophétie en est la preuve, car elle dit que "tant qu'une reine guerrière sera sur le trône, le royaume de Skala vivra en paix".
Pour ne pas vous en dire plus je vous inciterai en vous disant qu'il est beaucoup question d'enfance, d'emprise maléfique, de gémellité, de jalousie, de magie ancestrale et nécromanciène (positivement), mais il est question aussi de fraternité et d'amitié, et de sentiments maternels.
Je ne m'attendais pas à ce que les sentiments et les questions que se pose un enfant dans sa position soit aussi développés et justement écrit. C'est surtout cela qui m'est apparu le plus détaillé. Elle est arrivée (l'auteur) à mettre des mots et des actions sur les peurs de l'enfant, ce qu'il ne comprends pas et le dépasse. L'enfant est torturé mentalement et dans sa façon d'être, à cause des actes, dont il ignore, qui ont été fait sur lui et son jumeau. Les magiciens et le reste du monde sont dans l'attente de grands espoirs.
Mais au final un espoir de bonheur transparait grâce au petit garçon nommé Ki.
Une livre qui finit plus tôt que je ne l'aurait pensé. Cela veut surement dire que j'ai aimé cette histoire ? A quand le tome deux que je me régale ? lol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
thisou08thisou08   19 octobre 2017
-- Auriez-vous l'obligeance de m'apprendre à parler correctement ? répéta-t-il avec autant de circonspection que s'il s'initiait à quelque langue étrangère. Et puis auriez-vous l'obligeance de m'affran... m'apprendre, pour les fantômes ?
-- Je ferai les deux du mieux que je pourrai, répondit-elle en souriant.
Tout bien réfléchi, elle en avait sainement jugé. Ce gosse-là était tout sauf un rutabaga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ludi33ludi33   12 février 2018
- J'ai un grand-papa ? Je ferai sa connaissance un jour ?
- Non, mon chéri, ta grand-maman l'a empoisonné voilà bien des années.
Commenter  J’apprécie          100
leourleventleourlevent   21 novembre 2012
Tout est inextricablement tissé, Gardien, reprit l’Oracle, alors que cette vision-là se résolvait en quelque chose de plus sombre. Voici la contribution qui vous est offerte, à toi-même et à ton espèce. Une avec la reine authentique. Une avec Skala. Vous serez soumis à l’épreuve du feu.
Commenter  J’apprécie          30
meknes56meknes56   11 août 2019
- Vous ne mendiez pas, si ? Père dit qu’il est honteux à tout homme valide de mendier.
- Mon père m’a inculqué le même principe. Non, mon maître et moi courons les routes en gagnant notre pain. Et il nous arrive de recevoir l’hospitalité, comme je la reçois en ce moment chez toi.
- Et vous allez gagner votre pain de quelle manière, ici ?
Arkoniel réprima sa violente envie de pouffer. Encore un peu, et ce mioche-là retournerait son matelas pour voir s’il ne fauchait pas les petites cuillères... !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Skarn-shaSkarn-sha   07 avril 2012
Des générations de femmes ont gouvernées la péninsule de Skala, sans qu'aucuns troubles ne viennent perturber le pays.
La race des Magiciens vivaient alors leur temps les meilleurs. Arkoniel, fut élevé sous l'aile d'Iya. Elle lui transmit son savoir et ses secrets, mais attendit pour lui révéler l'existence du "Bol" mystérieux qui ne la quitte jamais.
Ensemble, ils allèrent à Afra consulter l'Oracle.
Du fond de sa grotte, l'Oracle fît sa prédiction:
«Deux enfants, Une Reine»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Lynn Flewelling (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lynn Flewelling
Lynn Flewelling lors d'une séance de signature
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tobin, Tamir ou les 2 !

Une sorcière a tué mon frère jumeau

Tobin
Tamir
Les 2

8 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Le Royaume de Tobin, Tome 1 : Les jumeaux de Lynn FlewellingCréer un quiz sur ce livre