AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Éditeur : Alexandrie On Line (13/02/1960)
4/5   1 notes
Résumé :
Les membres de Babelio n’ont pas encore rédigé de description de ce livre.
Soyez le premier à l’écrire

Vous pouvez également ajouter la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Woland
  27 août 2008
Cette nouvelle, qui pointe vers le Surréalisme, expose le regard d'un enfant sur le monde des camps de concentration, à ceci près que l'enfant est le fils du responsable du camp.
Elle m'a tout d'abord fortement indisposée - ce qui prouve en tout cas qu'elle ne laisse pas indifférent. Ce fut même le rejet brutal. Puis, en réfléchissant, en laissant passer un peu de temps et aussi en avançant dans ma lecture des "Bienveillantes" de Littell, je suis revenue sur mon impression négative et j'en ai conclu que ce que je refusais dans cette nouvelle, c'était le viol mental qui était imposé à cet enfant par un père soi-disant aimant. Que l'on gère soi-même l'horreur quotidienne, qu'on la pratique avec plaisir, c'est un choix et par conséquent une question de libre-arbitre. Qu'on l'impose à un enfant comme une pratique "normale", cela se compare à un viol et c'est une tout autre affaire. Kurt peut d'ailleurs symboliser en parallèle le peuple allemand non dans son entier mais dans sa majorité.
Quant aux qualités techniques de la nouvelle, je ne pense pas les avoir vues, je ne sais même pas si elles existent. le sujet m'a trop interpellée pour que j'en prenne conscience. Je serai curieuse de savoir si, à ceux d'entre vous qui iront lire cette nouvelle, celle-ci offrira une vision subjective ou objective.
Une réserve : l'auteur - qui me trouvera bien têtue s'il me lit Wink -devrait préciser en exergue que sa nouvelle s'inspire de faits réels. Essentiellement parce que tout le monde n'est pas versé en histoire concentrationnaire et aussi, de cela je me rends compte aujourd'hui, parce que sa nouvelle peut indisposer en un premier temps des personnes qui, finalement, pourraient l'apprécier.
(Cet ouvrage est en course pour le Prix Alexandrie 2007 - catégorie Nouvelles.)
Elle est à télécharger sur Alexandrie :
http://www.alexandrie.org/
et aussi sur le site de l'Auteur :
http://aerochance.livejournal.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : nouvelles oniriquesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ces phrases qui sont des titres de romans.

Thierry Jonquet a publié "Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte." Cette phrase est un vers d'un poème écrit par :

Louis Aragon
Victor Hugo
Paul Eluard
Alphonse de Lamartine

20 questions
133 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre