AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782228892728
597 pages
Éditeur : Payot et Rivages (05/11/1999)
3.8/5   5 notes
Résumé :
Quatrième de couverture

Valeureux héros de notre enfance bercée par les exploits d'Ivanhoé et de Robin des Bois, Richard Cœur de Lion reste à jamais (et peut-être à tort) ce roi d'Angleterre mythique qui préféra livrer bataille aux infidèles plutôt que d'administrer son immense empire angevin, abandonné à ce frère perfide, Jean sans Terre, allié du roi de France Philippe Auguste.

A l'occasion du huitième centenaire de la mort de Richar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sarindar
  24 septembre 2014
Ce n'est pas à proprement parler une biographie (si l'on excepte le rappel chronologique en première partie), mais une étude de l'image qui a été renvoyée de cet homme soit par lui-même, soit dans des écrits panégyriques, et, plus généralement, une analyse de son action, de son caractère et de son personnage considérés par rapport au type idéal du roi-chevalier, si c'est bien le rôle d'un roi d'être, idéalement, un preux chevalier.
La réalité est toute différente, même s'il y a chez Richard Ier Coeur de Lion (1157-1199) du courage, même s'il fait preuve de bravoure, de générosité et de "courtoisie" (au sens où il faut entendre ce mot au XIIe siècle), et même si on le voit réaliser des prouesses, il lui arrive plus souvent qu'à son tour de se montrer violent et cruel (on sait qu'il fut à l'origine d'un massacre de plusieurs milliers de prisonniers musulmans en 1191 après le siège de Saint-Jean-d'Acre, mais ce ne fut pas le seul acte contraire à l'idée que l'on pouvait se faire d'un "parfait chevalier", à moins de considérer les Sarrasins comme exclus des règles que l'on se devait de respecter lorsqu'on avait été adoubé ; ce n'est pas la seule occasion où il a manqué au code de l'honneur ; cependant, son ennemi, Saladin, lui témoigna un certain respect).
Ce livre est intéressant, mais il ne faut pas y chercher le récit d'une vie. Les nombreux éléments biographiques qui nous sont donnés servent avant tout à illustrer le propos de l'auteur, qui est de mettre en rapport les faits avec l'image que l'on cherchait à transmettre de ce roi ou avec les codes de la chevalerie tels que définis dans l'absolu, ceci afin de mettre en évidence s'ils concordaient ou pas avec le mythe entretenu. Doit-on faire la biographie de Richard en notant les points de correspondance et les écarts avec le modèle idéal et adopter cette grille de lecture pour comprendre l'homme et le roi ?
Le reproche qui lui a été fait d'être trop peu présent dans son royaume et trop longtemps absorbé par les affaires extérieures, en France, en Terre Sainte, puis durant sa captivité à Dürstein au retour de la Croisade et dans le Limousin où il mourut - ce qui montre bien qu'il se plaisait à guerroyer plus comme un chevalier que comme un roi, même s'il y fut parfois contraint par la nécessité du maintien de sa puissance en Normandie et en Aquitaine -, ce reproche d'éloignement par rapport au coeur de son royaume, l'Angleterre, doit peser dans le jugement que l'on peut porter sur son action.
François Sarindar, auteur de : Lawrence d'Arabie. Thomas Edward, cet inconnu (2010)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
lehibook
  24 mai 2019
La vie de ce roi anglais ( qui n'a passé qu'une année de ses dix ans de règne en Angleterre !!!!) c'est Games of Throne en vrai , tout y est , rivalités féroces, coups tordus , il ne manque que la magie et les dragons… Quant à Richard lui-même c'est un maître de la « com » à faire pâlir de rage les comiques politiques de notre époque (il faut dire que les gens qui chantaient ses louanges avaient du talent ,eux !) . Et l'analyse qu'en fait mon érudit (ex) collègue et (ex) partenaire de tennis est remarquable de finesse .
Commenter  J’apprécie          10
MissSter
  04 juin 2008
Ce lit facilement mais il n'est pas à conseiller à un débutant.
Il y à énormément de détails et c'est très bien renseigné.
Je l'ai lu pratiquement en deux jour malgrès la densité de l'ouvrage.
Très intéressant.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lehibooklehibook   16 janvier 2020
La croisade , nul n'en doute aujourd'hui,est donc bien l'expression d'une tentative de la papauté de mettre massivement la chevalerie au service de l'Eglise, dans une entreprise "extérieure".Ce qu'elle n'était pas auparavant.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Jean Flori (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Flori
Prêcher la croisade, Jean Flori
Prêcher la croisade, Jean Flori XIe -- XIIe siècle -- Communication et propagande La croisade est un phénomène tout à fait étonnant... En quoi peut-on parler de communication et de propagande ? Quelle image peut-on retenir de la croisade ?
Pierre Vallaud pour Le Club Histoire. Retrouvez + d'infos et des livres sur : http://www.clubhistoire.com
>Histoire de l'Europe>Iles Britanniques>Grande Bretagne, Royaume uni : Histoire (21)
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1217 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre