AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Hartigans tome 2 sur 2
EAN : 978B07Y5KFWFR
338 pages
Harlequin (15/04/2020)
3.83/5   41 notes
Résumé :
Quand on aime, on ne compte pas.
Lucy est une femme forte, dans tous les sens du terme. Oui, elle est grosse, et ses rondeurs, ses bourrelets, font peur – surtout aux hommes. D’ailleurs, lorsqu’elle commande un burger-frites au bar ce soir-là, elle sait très bien qu’elle va attirer les jugements et les regards désapprobateurs. Mais, quand un inconnu se permet de lui dire qu’elle devrait privilégier les salades si elle ne veut pas finir seule, Lucy perd tous... >Voir plus
Que lire après Hartigans, tome 2 : Tu craqueras pour moi... et mes poignées d'amour !Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
3,83

sur 41 notes
J'avais bien aimé lire le premier tome de cette série, peut être parce que cela aborde des thématiques sur les femmes et leurs images qui m'interpellent. le tout traité avec humour, malgré la profondeur des émotions de chaque personnage. C'est donc à plaisir que j'ai voulu découvrir les autres tomes.

C'est sur un scénario classique, où une fausse relation porte les deux personnages à se cotoyer et finir par s'apprécier, que nous allons suivre cette histoire. Lucy doit se rendre à une réunion de promotion du temps du lycée, événement auquel elle n'a pas du tout envie de participer, de peur d'être confrontée de nouveau à ses anciens détracteurs. Mais Frank Finnegan, le pompier sexy qui l'a soutenu alors qu'elle était embêtée lors d'un repas, lui propose de l'y accompagner pour affronter ceux qui lui ont causé tant de peine. Au début de ce roman, nous abordons les deux personnages dans leur vie de tous les jours, nous permettant ainsi de savoir qui ils sont. Franck est pompier, un passionné de travail, qui se voit contraint et forcé de prendre trois semaines de vacances cumulées au fil des années. C'est alors qu'il va se lancer dans la perspective de passer du temps avec Lucy, cette femme dont la personnalité l'a interpellé. Lucy a plutôt bien réussi sa vie, mais elle ne croit pas à l'amour, en tout cas pour elle. Selon elle, quel homme voudrait d'elle, avec un physique comme le sien.

On les suit dans un petit road-trip très sympa qui mettra leur patience à rudes épreuves, leur permettant tous deux de fantasmer l'un sur l'autre, sans l'avouer. Lucy se confrontera à son passé, en retournant le temps de quelques jours chez elle, affrontant ses peurs et ses angoisses. Mais ce sera aussi ce moment qu'ils pourront consacrés à la découverte l'un de l'autre, Franck et elle. A jouer au chat et à la souris, à se tourner autour, cette attraction physique va finir par exploser et les unir. Mais ce n'est pas sans mal, les doutes et les interrogations concernant la possibilité de créer une histoire avec l'autre engendrent des tensions et cela freine leur histoire.

Dès le départ, ils s'entendent bien mais si l'on suit le raisonnement de la jeune femme, s'il l'apprécie, c'est en tant que bonne copine. Un homme tel que lui ne pas aimer une femme comme elle. C'est ainsi que la problématique du physique et de l'estime de soi prend toute sa place dans ce roman. Si l'on est différent, on peut aussi parfaitement bien s'accepter tel que l'on est, mais la société d'aujourd'hui véhicule une image de la femme parfaite qui ne correspond pas à la réalité. Et si, au delà de cela, les gens se permettent de vous faire remarquer ces différences et de façon non appropriées, il est difficile de s'aimer. Alors Lucy sait que jamais un homme au physique parfait comme l'a Franck, ne pourra s'intéresser réellement à elle. C'est un mal qui la ronge, même si elle tente de faire passer cela avec humour, tournant son physique en dérision. Mais Franck va d'abord voir en elle, une personne à part entière qu'il apprécie beaucoup et par la suite, son physique ne sera pas un rempart à l'attrait qu'elle occasionne en lui. Non, ses formes rondes, son corps va l'attirer au contraire, et cette attraction sexuelle sera intense et incontrôlable, occasionnant bien des scènes torrides.

J'ai bien aimé ma lecture, j'ai passé un bon moment avec cette romance. Après il y a quelques petits détails qui m'ont fait tiqué. J'ai été par moments, un peu désappointée de voir le manque de communication qui engendre bien des situations qui sont l'inverse de ce qu'elles sont en vrai, car les personnages n'ont pas su répondre. J'ai trouvé aussi le langage concernant leur intimité un peu cru par moments, peut être que cela détonnait avec l'ensemble du récit et la tournure donnée à cette romance. Dès qu'il s'agissait de parler de sexe, j'ai eu l'impression que ce n'était plus le même texte. Ce n'est pas non plus extrêmement dérangeant, mais cela m'a étonné quand j'ai lu cette romance. Et de mémoire, je n'ai pas eu ce sentiment quand j'ai lu le premier tome.

Au delà de cela, j'ai passé un bon moment, j'aime bien lire les romances qui évoquent ces femmes qui n'ont pas un physique dans les normes de la société et qui finissent aussi par vivre heureuses avec un homme. L'ensemble est souvent abordé avec légéreté, humour et dérision, même si l'on sait que tout cela touche forcément les femmes qui vivent ces situations d'humiliation constante. On peut parfois s'identifier à elles, ou encore compatir et ne pas rester insensible à cette méchanceté des gens qui s'acharnent contre elles, ce qui rend le récit forcément intéressant.

Un petit moment de lecture plutôt sympa, avec des personnages drôles, pétillants qui savent vous entrainer dans une frénésie de moments au situations burlesques. L'auteure allie l'humour à des émotions qui causent pourtant beaucoup de douleurs, car si l'on s'imagine être blindée face à la méchanceté des gens et à leurs critiques incessantes, c'est faut, on est toujours touché en plein coeur. Ici, elle nous propose une belle relation qui nait, et va s'épanouir de façon assez naturelle, et ce à partir du moment où l'héroïne croira que c'est possible, et qu'elle aussi a droit à l'amour.
Lien : http://www.livresavie.com/tu..
Commenter  J’apprécie          00
Je m'attendais à une romance toute mignonne avec une femme grosse, et ben je suis vite tombée de haut. Ce livre n'était définitivement pas fait pour moi et je le regrette parce que la couverture et le résumé me donnait vraiment envie.
Lucy se fait enquiquiner sur son poids par un con quand Frankie vient l'aider, et de fil en aiguille il décide tous les deux de se rendre à la réunion d'ancien du collège (ou du lycée je sais plus) de Lucy en se faisant passer pour un couple.
Franchement je trouvais que ça commençait bien, c'était marrant et puis j'étais vraiment contente de voir que Lucy était grosse, qu'elle était intelligente et avait de l'humour. Mais.
Mon enthousiasme est très vite retombé. Frankie est apparemment un beau gosse plein de muscles qui met les femmes dans son lit d'un claquement de doigt. Il pense qu'avec Lucy il va pouvoir faire abstinence. Sauf que les voilà partit et tout du long, ils ne vont penser qu'au sexe. Frankie fait une fixation sur les seins de Lucy, quand à elle, elle a la culotte qui brûle dès qu'il la regarde. Non mais, il bande juste à la regarder boire. C'était énervant au possible.
Et puis bien sûr, c'est bien de faire un livre avec une femme grosse, mais si c'est pour rajouter plein de clichés sexistes et autres à côté, c'est pas une bonne chose. du genre l'idée qu'il faut absolument tomber amoureux et se poser pour être heureux. Bah non. Certains aiment simplement coucher à droite à gauche, et ne veulent pas se marier ni rien, et si c'est ce qui les rend heureux, ben tant mieux pour eux.
Et puis les « je suis un mec viril je mate pas de films de filles » … J'ai levé les yeux au ciel très très haut. Sans parler du père possessif et de la peste de service.

Après avoir été agacé au plus haut point, avoir roulé des yeux une bonne centaine de fois, j'ai décidé de lire le reste en diagonale et je n'ai pas aimé voilà. Ce n'était pas mon truc, ce n'était pas pour moi du tout. La romance n'était pas mignonne, j'ai trouvé ça lourd. Bien sûr, cet avis ne concerne que moi, je sais que d'autres personnes pourraient aimer, mais je suis complètement passée à côté, et j'en suis la plus déçue, parce que vraiment, le résumé me donnait hyper envie.
Dommage.
Commenter  J’apprécie          31
Cette série met en avant des femmes qui nous ressemblent , des filles de tous les jours et non des bimbos top model car oui la majorité des femmes ne font pas du 36 pour 1m80, n'ont pas un visage sublime à la limite du photoshop. On a toutes nos petits défauts mais c'est aussi pour celà qu'on nous aime.

Lucy fait partie des femmes fortes, complexée depuis le plus jeune âge avec une mère top model lingerie. Son père est sexologue mais là on devient complexée plus tard quand il parle boutique devant vos amis...
Ses complexes font qu'elle est souvent sur la défensive, quitte à attaquer par peur d'être blessée par les autres. Mais cela n'empêche pas de parfaits inconnus de lui faire des leçons de morale alors qu'elle est tranquille au restaurant. C'est justement lors d'une de ces situations qu'intervient Frank, pompier, un beau gosse qui devrait figurer dans leur calendrier. Il remet à sa place le malotru en se faisant passer pour son petit ami. Lui est sous le choc de sa réputation , il est le coup d'un soir des filles mais jamais plus. Même si se taper toutes les filles de la ville ne l'a jamais gêné jusque là, la remarque l'a quand même blessé, lui ce fils de famille nombreuse et aimante.
Cette soirée va être le début d'une amitié entre cette femme devant se rendre à un de ses pires cauchemars, les soirées de retrouvailles du lycée, et ce play boy qui se met en mode abstinence pour plus de 24 h pour la première fois de sa vie. Et on est parti pour un petit road trip, Frank l'accompagnant pour se faire passer pour son petit ami.
Amitié? J'ai dit amitié? Avec un play boy, une femme forte peut elle être autre chose qu'une bonne copine? Je vous laisse sauter le pas...

C'est fun, c'est frais (avec des scènes un peu hot). Un sujet traité avec humour même si c'est un sujet délicat avec l'estime de soi, la relation avec son physique et les blessures des remarques d'autrui. Un bon moment de détente qui donne envie de découvrir le premier tome que j'avais zappé.
Commenter  J’apprécie          10
L'avis de Galie de Words of love:

Cette série d'Avery Flynn m'intrigue depuis plusieurs semaines. Mettre en avant des héroïnes qui n'ont pas le physique typique des personnages féminins qu'on croise dans nos lectures, cela m'a donné envie de d'en savoir plus...

Lucy est une femme reconnue dans son job. Elle a un caractère de feu et la gestion de crise de personnalités lui va comme un gant. Lors d'une soirée dans un pub, un homme se permet une remarque déplacée et humiliante sur son choix de menus. Et pour quelle raison ? Parce qu'elle ne fait pas une taille 36, mais 50, elle n'aurait pas le droit de manger un burger et des frites? Lucy en a subi des tas de propos de ce genre mais à peine a-t-elle le temps de trouver une répartie cinglante à cet abruti qu'un sexy gentleman débarque et se fait passer pour son mec... C'est Frankie Hartigan, le frère d'une de ses meilleures amies. Il est pompier et semble avoir été taillé dans le marbre tel une statue de Dieu grec avec son mètre quatre-vingt-dix et sa carrure de sportif professionnel.
Après avoir partagé ce repas improvisé ensemble, Frankie arrive à convaincre Lucy d'être son cavalier à la fête des anciens élèves de sa promo, dernier endroit où elle a envie de se rendre après des années de lycée aussi humiliantes...

Le thème de cette série et notamment de ce roman est à la fois génial et interpellant. J'admire l'auteure d'avoir eu l'idée de nous offrir des héroïnes comme vous et moi, avec des complexes, physiques ou psychologiques. Cela fait du bien de pouvoir se reconnaître en elles. Mais finalement, n'est-ce pas affligeant de trouver cela admirable? Pourquoi ne pourrait-on pas faire rêver en lisant autre chose que des romances avec des personnages au physique de rêve? La faute à qui? A la société de l'idéalisme et de la perfection, c'est certain...
Mais revenons-en à notre roman. Avery Flynn nous fait passer son message sur la norme sociale avec beaucoup de sincérité, sans caricaturer ni édulcorer les choses, tout en gardant la romance au centre du récit. Lucy a beau avoir des formes généreuses, elle n'en est pas moins sexy et préfère assumer que de subir.
La tension sexuelle entre Lucy et Frankie est intense, ils ne sont pas du tout complexés par leurs désirs et les scènes charnelles ne vous laisseront pas indifférentes !
J'ai aimé les réparties de chacun, leurs échanges tantôt émoustillants tantôt joueurs, poussant l'un à défier l'autre avec malice. On ne s'ennuie pas. le mode chick-lit est activé.

Cependant, j'ai trouvé la construction narrative assez perturbante. le narrateur omniscient, même si je préfère la narration à la première personne, ne m'a pas gênée en soi. Mais on passe des pensées de Lucy à celles de Frankie en un instant et on ne sait pas toujours qui s'exprime, surtout que le narrateur y ajoute des notes sarcastiques. Cela a entravé la fluidité de ma lecture, m'obligeant plus d'une fois à relire un passage pour être sûre d'avoir bien compris. C'est comme si je regardais un film et que le dvd sautait. On en perd le fil et l'intensité de l'instant.

Alors même si je suis fan du thème abordé dans cette série, je sais malheureusement que je ne lirai pas les autres tomes pour cette raison. Je trouve cela dommage car sans ce problème narratif, je sais d'avance que j'aurais adoré découvrir les histoires des amies de Lucy.
Lien : https://wordsoflovebooks.jim..
Commenter  J’apprécie          10
Lucy est grosse, c'est un fait. Mais est-ce pour autant qu'elle doit se laisser faire ?
En tout cas quand un abruti lui dit qu'elle devrait plutôt manger de la salade, son sang ne fait qu'un tour.
C'était sans compter sur Frank, qui la pensant "en détresse" face à ce type, va y mettre son grain de sel et faire croire que cette nana qui devrait se nourrir que de pousses vertes, hé bien c'est sa nana.
L'abruti va se sentir penaud et les laisser tranquille.
Lucy et Frank se sont déjà rencontrés, elle est l'une des meilleures amies de sa soeur. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils ont sympathisés jusqu'ici.
Un voyage pour une fête entre anciens élèves pourrait bien remédier à tout cela.
Et leur entente, se transformer en une love story...

Bon déjà il faut savoir que c'est un tome 2 (Saga "Hartigans") et que je ne le savais pas, même si ils peuvent se lire indépendamment après vérification, je n'aime paaaas ne pas commencer dans l'ordre mdr !
Ensuite qu'est-ce que je pourrai bien vous en dire...
J'ai ce truc de "j'en ai marre qu'à chaque fois qu'une grosse est représentée faut forcément qu'elle bave sur un mec grand, bien bâti, qui n'aurait rien à faire avec une meuf comme elle" oui la phrase est longue ! Mais en même temps on est un peu obligé de se contenter de ça parce que sinon on apparaît nulle part quoi. Ce serait juste bien de casser ce mythe une bonne fois pour toutes je sais pas. 2022 toussa. Mais c'est pas le pays des Bisounours.
Donc voilà, une fois encore on a le droit à la meuf ronde, qui n'a pas confiance mais qui n'hésite pas à se défendre (parce que oui ça aussi hein, c'est forcément des meufs prêtent à en découdre, elles peuvent pas être juste pas sûre d'elles, comme on les attaquent elles doivent se blinder, pi hey ça tombe bien tiens blinder, grosse, c'est parfait).
Après si l'histoire est mignonne ça passe hein.
Et là ben l'histoire est chou.
Entre Lucy et Frank c'est un peu un friends to lovers, même si ils étaient pas si amis que ça au début lol.
Alors par contre j'ai oublié de préciser que les allusions X sont présentes, en quantité donc si ça vous botte pas... Faites gaffe !
Donc je disais, Lucy est sympa, drôle, sarcastique. Après je trouves dommage qu'elle soit assez souvent réduite à son perso de grosse, son métier par ex passe totalement ou presque à la trappe. Alors oui certes elle est en congés pour aller à une fête d'anciens élèves mais... Elle travaille quand même. Fin bon.
Attention également car pendant tout le livre on va parler harcèlement, et je crois que c'est ce que j'ai préféré. Dans la manière de montrer sans fard ce que l'on peut subir dès le plus jeune âge par rapport à notre poids. L'image qu'ont les gens de nous et leur facilité parfois déconcertante à nous humilier avec le moindre prétexte. Ça c'était des moments vraiment important dans la lecture.
Ensuite Frank, alors oui, il est grand, musclé, pompier et blabla. Mais on apprend aussi à le connaître de façon sympa. Lui aussi son métier est au final pas mal mis de côté. Donc on fait avec mais on souligne que de son métier et de sa grande famille il en retire une gentillesse et un côté protecteur plutôt sympa.
Pour la plume de l'auteur c'est fluide et il se lit tout seul donc au moins ça s'enchaîne.
Je mets aussi un bon point pour les persos secondaires, qu'on retrouve dans le 1er et 3eme tome pour certains et donc j'ai envie de les lire parce que je me suis bien attaché à eux et j'aimerai bien découvrir leur propre histoire malgré tout. Reste à savoir si là bas aussi il y aura la place des clichés lol !
En bref, c'était du déjà vu pour le complexe et le beau mâle mais ça restait divertissant à lire.
Lien : https://tchusspeacekissloval..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
— Lucy, je suis déjà perdu, mais chaque fois que je suis avec toi, je me retrouve.
Commenter  J’apprécie          20
Elle n'était pas effrontée, grande gueule et casse-couille depuis toujours. Elle l'était devenue pour survivre.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Avery Flynn (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Avery Flynn
Finis les clichés de la romance, les héroïnes lisses, mignonnes et dociles ! Découvrez la #RomanceBodyPositive d'Avery Flynn , 100% assumée, 100% décomplexée !
autres livres classés : body positiveVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (110) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5304 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..