AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782501103725
156 pages
Éditeur : Marabout (12/11/2015)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Dans l'intimité du Dakota building, l'immense John Lennon se confie à sa psy. Parce qu'il est à un tournant de sa vie. Parce que ça fait du bien de faire le point. Et aussi parce qu'il y a juste un étage à descendre pour accéder au cabinet.
De sa petite enfance jusqu'au soir de sa mort, John se souvient de chaque moment important de son existence et nous livre les raisons de ses choix (artistiques, politiques, affectifs) avec une simplicité et une honnêteté q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Marti94
  29 septembre 2019
Le romancier David Foenkinos a écrit le texte original de cette bande dessinée dont le scénario est signé Corbeyran. Cette biographie de John Lennon, le leader des Beatles, le groupe de rock anglais le plus connu du monde, est abordé de façon originale puisque nous le retrouvons sur un divan pour 18 séances chez sa psy. Et franchement il y a de quoi faire!
Il nous montre à quel point son enfance a été perturbée. Avec des parents trop immatures semble-t-il, pour l'élever, il a quand même la chance d'avoir une tante et un oncle qui se sont occupés de lui. Il passe son adolescence à s'ennuyer et attendre sa mère. C'est peut-être pour cela qu'il a fait de si belles chansons mais en tout cas cela ne l'a pas rendu heureux. Toute sa vie a été agitée par un sentiment de solitude exacerbé par la drogue et l'alcool.
C'est sa rencontre avec Paul McCartney et la fusion de leurs univers musicaux qui va être la clé de leur succès mondial. Leur manager, Brian Epstein, et leur producteur, George Martin, y sont aussi pour quelques choses.
Quant à ses rapports avec les femmes, c'est assez terrifiant. Il abandonne sa première femme Cynthia et son fils Julian en reproduisant ce que son père a fait. Pour autant, on comprend mieux sa relation avec Yoko Ono car c'est dans la création qu'ils se retrouvent et qu'ils peuvent partager le quotidien de cet amour fusionnel. Autant il est resté distant de son premier fils Julian autant il s'est beaucoup occupé du second Sean qu'il n'a malheureusement pas eu le temps d'élever puisqu'il a été assassiné quand il avait 5 ans.
On assiste donc au déroulé de la vie intime de John Lennon, ponctuée par la sortie de ses disques et l'écriture des morceaux les plus connus (bien qu'ils le soient quasiment tous) ainsi que des tournées les plus marquantes.
J'ai beaucoup aimé les dessins en noir et blanc de Horne qui utilise la répétition à bon escient. Par exemple, quand les groupies se trouvent dans son lit c'est toujours la même image, comme la même histoire de sexe qui revient très souvent et qui ne se distingue pas des autres.
Ce qui est certain c'est que la célébrité est plus souvent associée au désespoir qu'au bonheur. Et pourtant, John Lennon a rendu beaucoup de gens heureux grâce à ses superbes chansons et son génie musical.
Lu en septembre 2019
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
blandine5674
  16 décembre 2015
Quel plaisir que ce retour en arrière afin de passer du temps avec les Beatles. Biographie de John Lennon de son enfance à son assassinat, en passant par les relations difficiles avec ses parents. Serait-ce que, seuls les blessures de l'enfance, fassent un grand artiste ? Puis, nous côtoyons plein d'artistes célèbres de l'époque. La vie chaotique de l'artiste n'est pas toujours à son avantage. Ecriture fluide agréable à lire, bien documentée, rien d'original.
Commenter  J’apprécie          160
Erik_
  30 août 2020
J'ai beaucoup aimé cette biographie de John Lennon qui part de sa naissance à son terrible assassinat le 8 décembre 1980. Il faut dire que la bd n'avait pas encore fait sa biographie alors qu'on avait eu droit à celle du producteur des Beatles à savoir Brian Epstein, du 5ème membre Stuart Sutcliffe ou Pete Best ou même du groupe dans son ensemble.
En l'occurrence, nous avons une véritable psychanalyse du personnage et cela valait le coup. Au début, j'ai trouvé cela très prétentieux puis petit à petit, j'ai fini par comprendre où les auteurs voulaient en venir. En réalité, c'est le lecteur qui est dans la position du psychanalyste ce qui nous confère une certaine proximité !
Nous découvrons une histoire qui n'est pas aussi lisse qu'on aurait pu l'imaginer. J'ai toujours considéré les Beatles comme les enfants sages du rock au contraire des Rolling Stones. J'étais loin de m'imaginer toute cette débauche, toute cette violence qui allait jusqu'au délit corporel sans compter sur la drogue. Bref, j'ai aimé la sincérité du propos qui confère à cette oeuvre un caractère unique qui va au-delà d'une simple biographie.
Au final, la lecture de ces 150 pages a été très fluide avec un excellent dessin de Horne. Cela plaira certainement aux fans des Beatles mais pas que, pour peu qu'on soit réceptif au message pacifiste de l'auteur d'Imagine. Lennon fut quand même une des plus grandes légendes du rock et plus célèbre que le Christ !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
som
  12 juin 2016
Rythmée par les séances de psychanalyse, cet album reconstitue la vie de John Lennon en s'attardant sur ses tournants de vie. L'abandon d'une mère, la découverte de la musique, la rencontre avec Yoko Ono, la dislocation des Beatles sont autant de marqueurs d'une trajectoire aussi brève que dense.
On découvre ainsi l'homme rongé de doutes derrière la star planétaire, pas toujours sympathique dans cet exercice de vérité. le dessin en noir et blanc assez sage dans sa forme est ici purement illustratif. Dommage, le personnage et la matière si riche auraient mérité mieux.
Commenter  J’apprécie          40
LiliLee
  13 juillet 2016
J'ai beaucoup aimé cette variation de Foenkinos sur Lennon. On sait qu'il y a du vrai, et qu'il y a la part imaginée par l'auteur, sa vérité à lui ou plutôt, celle qui lui convenait mieux. J'ai trouvé ça intéressant ainsi que cette façon de présenter Yoko Ono autrement que comme cette vilaine sorcière qu'on nous a toujours décrite. Les puristes seront peut-être décus mais moi j'ai apprécié ce côté de l'écrivain qui, dans un roman, peut se permettre des accommodements avec la vérité. C'est ça la liberté créatrice à mon sens.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (2)
BulledEncre   27 avril 2016
Un très bel album qui rend hommage au personnage sans le mettre sur un piédestal.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   08 décembre 2015
Réaliste, mais sans réelle âme ou originalité, Lennon est à réserver aux inconditionnels du créateur d'Imagine.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   16 décembre 2015
Tous les écrivains portent des lunettes, et on croit que c’est parce qu’ils lisent beaucoup. Je suis convaincu du contraire : c’est parce qu’ils ne voient rien qu’ils développent les capacités nécessaires à l’écriture.
Commenter  J’apprécie          40
blandine5674blandine5674   15 décembre 2015
J’ai tellement été rejeté que je suis capable de sentir l’avant-goût du rejet avant même qu’il ne soit prononcé.
Commenter  J’apprécie          80
Marti94Marti94   28 septembre 2019
On s'est dit qu'on voulait être le nouveau duo de compositeurs à la mode et on a décidé de signer toutes nos chansons "Lennon-McCartney".
Paul voulait qu'on signe "McCartney -Lennon" mais ça sonnait moins bien.
Et puis j'étais le plus fort : je pouvais lui casser la gueule s'il n'était pas content.
Commenter  J’apprécie          10
LeaaelLeaael   04 août 2016
Tout allait être différent. Plus personne ne pouvait me retenir. Je me suis dit: je n'ai plus personne maintenant. Je suis seul au monde. Je suis libre d'être violent. Je suis libre d'être fou.
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674blandine5674   15 décembre 2015
A mon avis, et c'est le cas d'un peu tous les Anglais, je suis probablement né d'une bouteille de whisky.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de David Foenkinos (94) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Foenkinos
Qui n'a jamais rêvé de voler tel un oiseau ? Planer au-dessus des immeubles, se poser sur le génie de la Bastille, explorer des ruelles méconnues, découvrir des détails d'architecture invisibles depuis le sol...
Un beau livre exceptionnel pour découvrir Paris comme vous ne l'avez jamais vu !
Basile Dell et Jérémie Lippmann, deux frères, avaient un rêve d'enfant : explorer la capitale à travers les yeux d'un oiseau. Mettant au service de ce projet un peu fou les technologies les plus modernes, ils ont utilisé le drone pour donner à leurs photographies une dimension artistique inédite. Dans une promenade poétique et aérienne, ils ont ainsi réalisé plus de 6 000 photos de Paris au fil des saisons.
L'ouvrage inclut également un conte inédit et poétique de David Foenkinos, racontant l'aventure d'un oiseau venu à Paris pour y retrouver sa belle. Tout au long de sa quête, il découvre les mille et un visages de la capitale…
Découvrir le livre : http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD-LOISIRS/Albums-hors-serie/Paris-a-vol-d-oiseau
+ Lire la suite
autres livres classés : john lennonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

David Foenkinos

De quoi souffre Hector le personnage principal de son livre "le potentiel érotique de ma femme" .

de collectionnite aigüe
de kleptomanie
d'alcoolisme
de narcolepsie

10 questions
118 lecteurs ont répondu
Thème : David FoenkinosCréer un quiz sur ce livre