AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246694817
Éditeur : Grasset (03/05/2006)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 154 notes)
Résumé :
"Le plan, c'était d'attacher les flics avec leurs propres menottes. Mais ces deux-là n'ont pas de menottes. Les menottes, c'est le cœur du drame. Plus tard, elle dira que si les flics avaient eu des menottes, rien de tout ce qui va suivre ne serait arrivé."
Histoire d'un amour hors du commun, évocation de la jeunesse révoltée, ce roman est librement inspiré de l'histoire de deux jeunes amants meurtriers.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (33) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  04 janvier 2013
Avec ce roman, David Foenkinos revient sur l'affaire Rey-Maupin. de cette affaire, je ne savais absolument rien avant d'ouvrir le livre car j'avais seulement 6 ans au moment des faits.
Au fil des pages, on y découvre un couple fou amoureux. La jeune fille essaie plusieurs fois de partir mais elle en est incapable. Elle ne veut jamais décevoir son compagnon et veux toujours qu'il soit fière d'elle. Elle veut se sentir exister. le jeune homme lui est un passionné de politique, un engagé, un révolutionnaire qui croit pouvoir changer le monde. Ils vivent en marge de la société et petit a petit leur colère et haine les pousse au drame.... Un vol d'arme avec un plan pas très bien préparé tourne au carnage et a la mort de quatre personnes.
Ce livre ne les excuse pas, ne les présente pas comme des héros mais l'auteur essaie juste de décrypter comment deux jeunes gens en arrive là. Un roman poignant servit avec la très belle écriture de David Foenkinos.
Commenter  J’apprécie          280
Pachy
  19 juillet 2012
Ce n'est donc un secret pour personne ce livre s'appuie sur l'affaire Florence Rey et Aubry Maupin. Cette affaire s'est déroulée le 4 octobre 1994. Elle relança, comment souvent, la polémique, inutile à mon sens, sur l'abrogation de la peine de mort.
Si l'auteur de ce roman s'était contenté de relater l'événement, il aurait été tout a fait inintéressant de relire ce que l'on trouve dans internet. Davide Foenkinos creuse les intentions. Il cherche à comprendre comment deux jeunes étudiants peuvent passer à la violence. L'amour pour elle, la politique pour lui et la manipulation pour le troisième homme.
On se rencontre après la lecture de ces 125 pages que son silence à elle après l'affaire n'est pas une composition mais un état qui, bien entendu renferme ses remords, mais surtout son incompréhension d'en être arrivé jusque là. Elle s'est laissée enrôler par une manipulation consentie pour se prouver qu'elle est ; qu'elle existe et pour lui parce qu'elle l'aime ou plutôt parce qu'elle s'est accrochée à lui.
Et à travers ces pages, on retrouve ou l'on découvre l'ambiance politique d'une époque sécuritaire orchestrée par un ministre de l'intérieur, que chacun aura reconnu, du gouvernement de cohabitation. Ce même ministre auteur du service d'action civique.
Voilà donc une lecture qui incite à en savoir plus. A reprendre l'histoire et à en tirer ses propres conclusions.
Florence Rey, détenue modèle a été libérée le 2 mai 2009 après 15 ans de détention. Là encore il est intéressant de s'informer sur le climat qui régnait autour de ce mois de mai et comment elle été perçue.
C'est une histoire est château de cartes qui va s'effondrer par chutes successives entrainenant une autre chute. Un enchaînement de hasards malheureux dont la conséquence en entraînera un autre encore plus dramatique. Finalement c'est une histoire d'amour mais avec tout ce qu'elle a de dramatique, d'incompréhensible qui finira dans la violence.
Ce livre apporte n'excuse pas Florence Rey (ni ses compagnons) mais apporte une réflexion et nous aide à nous forger une réponse à la question : Pourquoi et comment tout cela est arrivé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lutinielle
  07 janvier 2014
Je ne suis pas spécialement une lectrice de romans, y préférant en général la science-fiction ou les récits de vie, mais j'ai découvert une écriture magnifique, légère, toute de dentelle, une écriture du sensitif, de la pensée, du moi profond qui pense en réaction au monde qui s'impose à lui.
L'histoire ici est un thème universel qui s'ancre par quelques détails dans un passé proche, qui nous parle d'une génération en particulier qui ne l'est peut-être que par l'étape qu'elle représente dans la construction du narrateur.
Au final, une découverte très agréable qui me poussera à lire d'autres romans de cet excellent auteur.
Commenter  J’apprécie          140
Nebulas
  17 mars 2016
Une petite histoire d'amour qui aboutit à un attentat mortel. Avant de commencer à la lecture, j'ignorais que l'auteur a utilisé un fait divers réel pour son livre. C'est seulement après avoir terminé le récit que j'ai découvert que l'auteur s'est inspiré par l'affaire Rey-Maupin, les « Bonny and Clyde » françaises. C'est un fait divers horrible de 1994 : pendant leur fuite après un braquage, un couple de deux étudiants radicalisés tue trois policiers et un autre homme.
J'ai étudié quelques sources d'information sur Internet sur cette affaire et je dois avouer que je trouve les faits réels, leur médiatisation et leurs conséquences politiques un peu plus intéressantes que le récit de David Foenkinos. Je ne veux pas dire que j'ai un quelconque problème avec le récit, au contraire. Je pense c'est un assez bon livre, facile à lire et plutôt captivant. Une jeune étudiante tombe amoureuse d'un homme radicalisé politiquement : il veut changer totalement la société française et attaquer ses institutions. La jeune femme arrête ses études et commence à habiter ensemble avec son amant. Sans emploi, sans quelconque allocation, sauf un peu d'argent de la mère de la femme, ils sont pauvres et ils vivent en squat. Ensemble, ils assistent à des manifestations politiques et ils radicalisent de plus en plus. Après quelque temps ils sont prêts au pas suivant : braquer une banque car ils ont besoin d'argent. La fin est connue ; l'homme tue quatre gens et s'est abattu lui-même. La jeune fille survit et s'est arrêtée.
L'auteur raconte l'histoire du point de vue de la jeune fille. Ses motifs et ses décisions sont clairs, elle aime son amant, elle lui supporte dans ses opinions et elle lui suivra partout. C'est l'homme qui domine leur relation et qui pousse les développements. Cependant, les motifs et les pensées de l'homme restent vagues. C'est peut-être logique, car l'homme s'est abattu et c'était surtout la jeune femme survivante et son comportement incompréhensible après son arrêt qui a choqué la France. Cependant, je pense que le récit y gagnerait en introduisant aussi le point de vue de l'homme. Pourquoi et comment avait-il été radicalisé jusqu'au point de vouloir tuer des policiers ? Malgré cette « omission », c'est une bonne lecture.
Lien : http://nebulas-nl.blogspot.n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Bazart
  28 mai 2013
David Foenkinos est un auteur que j'aime énormément, de ses romans les plus connus et les plus récents ( La Délicatesse, Nos Souvenirs) à ceux plus sousestimés ( Lenon).
Si j'ai du livre quasiment l'intégralité de son oeuvre, j'étais jusqu'à aujourd'hui, passé à coté de ces coeurs Autonomes, publié en 2006 en grand format à une époque où ce n'était pas encore un auteur de best seller, et sa ressortie toujours en livre de poche il y a quelques mois est l'occasion de revenir sur ce roman, un peu éloigné au départ des thématiques de l'auteur, généralement plus intimistes et plus portée autour de sa personne.
Car, dans ces coeurs autonomes, Foenkinos revisite, sans jamais la nommer, l'affaire Florence Rey, ce fait divers qui m'avait beaucoup frappé en 1994 quand j'avais 18 ans, pratiquement l'âge des protagonistes,Audry Maupin et Florence Rey.Ces des jeunes révoltés avaient entamé une cavale sanglante qui se solda par quatre morts.....suite de la chronique sur mon blog
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (57) Voir plus Ajouter une citation
JadePehoJadePeho   12 octobre 2019
Elle était une effraction de la réalité. D’une manière absurde, son visage conservait les traces de l’innocence propre à son âge.
Commenter  J’apprécie          00
marina53marina53   13 juin 2012
Elle regarde son amour, immobile déjà, et calme. Presque soulagé par la mort. Elle s'approche de lui, et pose ses lèvres sur ses lèvres. Ce moment est parsemé de tous leurs moments, en folie, à la vitesse supérieure, les moments de leur amour tourbillonnants autour de leurs deux visages comme la vie défile aux yeux de ceux qui glissent vers le néant.
Commenter  J’apprécie          110
marina53marina53   25 mai 2012
C'est vraiment des cons. Des purs produits de la société. Ils vont s'engluer dans les études, avoir une bonne situation, puis s'acheter une belle maison, faire trois gosses, et puis acheter un chien. (...) Tout avoir, posséder, déposséder les autres. Ce sont des cons. Je leur laisse deux ans pour voter à droite.
Commenter  J’apprécie          50
NebulasNebulas   17 mars 2016
La dépendance mutuelle qu’implique l’alpinisme est la définition de la passion amoureuse dans ce qu’elle a de plus jouissif mais aussi parfois de plus avilissant. Ce n’est sûrement pas pour rien que l’on classe ces activités dans la catégorie « sport passions ».
Commenter  J’apprécie          60
YolanapoYolanapo   04 juin 2014
J'ai lu un livre ce matin, pense-t-elle. J'ai eu beaucoup de mal à me concentrer, je pensais tout le temps à lui. Il était entre les lignes, il était entre les mots. Il s'immisçait dans les courbes d'une lettre.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de David Foenkinos (100) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Foenkinos
Découvrez la bande-annonce du nouveau film de Rémi Bezançon #LeMystèreHenriPick, l'adaptation du best-seller de David Foenkinos. Rendez-vous le 6 mars au cinéma pour enquêter avec Fabrice Luchini et Camille Cottin ! 📖🔍 Le 6 mars au cinéma. L'histoire : Une éditrice découvre un roman extraordinaire dans une bibliothèque qui recueille les manuscrits refusés par les éditeurs. Le texte, signé Henri Pick, devient un best-seller. Pourtant, ce pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt, n’aurait jamais lu de livre ni écrit autre chose que sa liste de courses. Un célèbre critique littéraire va mener l’enquête avec l’aide de la fille de l’énigmatique Henri Pick."
+ Lire la suite
autres livres classés : faits diversVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

David Foenkinos

De quoi souffre Hector le personnage principal de son livre "le potentiel érotique de ma femme" .

de collectionnite aigüe
de kleptomanie
d'alcoolisme
de narcolepsie

10 questions
114 lecteurs ont répondu
Thème : David FoenkinosCréer un quiz sur ce livre
.. ..