AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221109809
300 pages
Robert Laffont (12/01/2012)
3.95/5   10 notes
Résumé :
"J'avais lu quelque part que l'individu moyen gaspille environ quarante jours par an à rattraper les trucs qu'il a oubliés..." Aventures au cœur de la mémoire, ouvrage insolite très remarqué par la presse dès sa sortie aux Etats-Unis, aborde la question de la mémoire humaine dans un style à la fois vif, léger et d'une rare intelligence scientifique. Joshua Foer y dépeint la surprenante histoire culturelle de la mémoire et propose des méthodes pour en comprendre le f... >Voir plus
Que lire après Aventures au coeur de la mémoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Des palais de la mémoire de l'antiquité aux concours de mémoire de l'époque actuelle, enquête sur les moyens mnémotechnique pour améliorer sa mémoire. le journaliste entrainé par un champion de la mémoire se prépare pour participer à un championnat de mémorisation. On y croise aussi bien Cicéron, Aristote que Daniel Thammet ou Tony Buzan. Tout repose sur des techniques connues depuis l'Antiquité.
Commenter  J’apprécie          20
Ce livre m'a vraiment transformé.
On part à la découverte de la mémoire et des champions de mémoire. En plus de suivre une histoire entrainante autour de la préparation à un championnat de mémoire, ce livre permet d'apprendre des méthodes d'apprentissages révolutionnaires !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (38) Voir plus Ajouter une citation
Jadis, les hommes ne pouvaient rien faire d'autre de leurs pensées que de s'en souvenir. Ils n'avaient pas d'alphabet pour les transcrire, pas de papier sur lequel les consigner. Toutes les idées qu'ils voulaient préserver, ils devaient les garder en mémoire. Toutes les histoires qu'ils souhaitaient raconter, toutes les valeurs qu'ils cherchaient à transmettre, toutes les informations qu'ils avaient à communiquer, ils devaient les retenir dans leurs têtes.
Commenter  J’apprécie          31
Plus l’image est vivante, plus elle a de chances d’adhérer au lieu qui lui est assigné dans le palais de mémoire. Ce qui fait un grand mnémoniste, étais-je en train de comprendre, c’est sa capacité à créer sur-le-champ ce genre d’images luxuriantes, de dépeindre dans son esprit des scènes si particulières, tellement hors du commun qu’elles ne risquent pas d’être oubliées.
Commenter  J’apprécie          20
« Quand nous sommes jeunes, nous pouvons avoir une expérience totalement nouvelle, subjective ou objective, à chaque heure de la journée. Notre capacité d’attention est indéfectible, notre faculté à retenir les choses est immense et les souvenirs que nous conservons de cette époque, comme les souvenirs de journées consacrées à des voyages rapides et intéressants, sont par nature complexes, multiples et durables. Mais à mesure que les années passent et transforment une partie de ces expériences en routines auxquelles nous prêtons de moins en moins attention, les jours et les semaines s’aplanissent dans notre souvenir en unités vides de tout contenu, les années elles-mêmes perdent leur substance et s’effondrent. »
Commenter  J’apprécie          00
L’idée consiste à recréer par la pensée un espace quelconque, un endroit que l’on connaît bien et que l’on peut facilement visualiser, puis à le peupler avec des images associées aux choses dont on veut se souvenir. Connu sous le nom de « méthode des loci » par les Romains, ce type de construction mentale devait être baptisé plus tard « palais de mémoire ».
Commenter  J’apprécie          10
Les trucs qui retiennent ton attention sont plus faciles à mémoriser que les autres et l’attention n’est pas aux ordres de ta volonté. Il faut la stimuler par les détails. En créant dans ton esprit des images minutieuses, attachantes, vivantes, tu es à peu près sûr de stocker un souvenir robuste et fiable. Alors force-toi à imaginer l’odeur tellement agréable de l’ail mariné – et exagère son intensité. Imagine que tu goûtes l’ail mariné – et laisse son parfum imprégner tes papilles. Et pendant que tu fais tout ça, bien sûr, veille à te trouver en pensée devant ta maison, sur l’allée du garage. »
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (41) Voir plus



Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
270 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

{* *}