AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782283026595
208 pages
Éditeur : Buchet-Chastel (14/03/2013)
2.5/5   6 notes
Résumé :
Pascal Cheval, alias Fabrice Della Torre, écrivain établi, tricote depuis vingt ans ses romans dans la quiétude de succès programmés. Mais peut-on impunément jouer des émotions et des sentiments, manipuler des personnages puis tirer sa révérence avec le mot « Fin » et passer à autre chose ?
Invité au salon de Sournois, un coin sinistre de l'Est entre friches industrielles et forêts impénétrables, Fabrice Della Torre va apprendre que le passé dort d'un sommeil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
chevalierortega33
  30 décembre 2013
En moins de deux cents pages, l'auteur nous propose une "allégorie" nous amenant à réfléchir sur la compromission en matière artistique.
Une ambiance sylvestre dans une campagne de l'est de la France, au cours d'un "salon du livre" et de séances de dédicaces, le narrateur se voit embarqué dans une sordide machination.
Étrange roman qui se lit d'une traite qui nous fait rencontrer des personnages inquiétants et hors du commun, le tout émaillé de descriptions acides du monde de l'édition où la vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Un bon moment de lecture et une bonne découverte de cet auteur.
Commenter  J’apprécie          100
Enmargedesmots
  15 septembre 2013
A la fois drôle et sombre, entre rêve et réalité, l'auteur nous plonge dans un univers d'où il sera difficile de s'échapper!
Cet univers imaginaire s'accompagne d'une jolie réflexion sur l'auteur et l'écriture.
Grande réussite!
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
chevalierortega33chevalierortega33   30 décembre 2013
Il s'était retrouvé au milieu de ce qu'il décréta être une sacrée clique d'allumés.De pauvres gens, affligés de peurs paniques bien plus baroques et importantes que la sienne. Peur des ponts, terreur des réfrigérateurs, des agrafeuses, du chiffre quatre ...
Commenter  J’apprécie          10
EnmargedesmotsEnmargedesmots   15 septembre 2013
L'auteur est un ferrailleur, il recycle des matériaux de récupération et sa décharge s'appelle la vie. Un rôdeur aussi, qui se balade sur les plages, ramasse ces soliveaux décharnés, blanchis, polis par le sel, les marées, le vent, et puis les travaille et les sculpte en curieux bibelots, du bloc torturé naissent des choses qui n'ont pas de nom, rarement une utilité.
Commenter  J’apprécie          00
EnmargedesmotsEnmargedesmots   15 septembre 2013
Il se sent fiévreux. Son imagination fait des sauts de cabri. Devant la feuille blanche, il sait contenir, doser... La feuille blanche est docile, souple, s'enroule aux désirs calculés qu'il module. Les personnages dansent leur prévisible petit chemin de ronde, semblables à ces automates qui illustrent les menuets de charmantes boîtes à musique.
Commenter  J’apprécie          00
chevalierortega33chevalierortega33   30 décembre 2013
Respectez le lecteur, il vous en saura gré.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Bernard Foglino (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Foglino
Bernard Foglino - Equinoxes
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2142 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre