AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2370470402
Éditeur : Editions Lajouanie (08/11/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Plusieurs dames d'âge mur sont retrouvées assassinées dans une petite ville proche de Colmar. Un jeune enquêteur désabusé, empêtré dans ses dépits amoureux, prend la direction de l'enquête. Il s'aperçoit rapidement que les victimes étaient venues visiter, cinquante ans auparavant le musée d'Unterlinden et l'incroyable Retable d'Issenheim, le fameux tableau guérisseur de Mathias Grunenwald. Cette enquête improbable embarque le policier dans une course vertigineuse co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fabricepichon
  06 décembre 2017
Dès les premières pages, on comprend que l'auteur ne va pas nous présenter une galerie de flic plats et convenus. Didier Fohr sait manier la langue ( normal pour un journaliste...quoique), mais il va nous éplucher son personnage et son mal-être avec délectation. On y croit ! on est accroché aux pages pour suivre ces héros tragiques dans leurs complexités au coeur d'une enquête tout aussi complexe.
C'est que le bougre sait nous manipuler et a plusieurs reprises les théories échafaudées par le lecteur ( donc moi en l'occurrence) sur l'identité de ce meurtrier qui liquide six vieilles mamies tranquilles se trouvent mises à mal.
En dehors de quelques "privates jokes" bien agréables à comprendre, une pointe d'humour relève ce plat qui aurait pu être lourd. Mais que nenni, c'est une belle réussite! Et pour être chauvin ( oui c'est une de mes qualités) l'Est de la France regorge de quelques auteurs de talents qui pourraient faire la nique à beaucoup de primés parisiens ( dont quelques uns méritent amplement leurs distinctions)...le tout c'est qu'un jours les sélectionneurs se bougent le cul et regardent plus loin que les têtes de gondoles de la fnac ou de cultura et utilisent leur libre-arbitre plutôt que la pression des attachés de presse...mais je m'éloigne du sujet, mille pardons. Ce bouquin le mérite réellement.
Quand à la trame de l'histoire...je vous laisse vous reporter à la quatrième pour éviter de spoiler
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Isaloredan
  27 novembre 2018
J'aime beaucoup découvrir de nouveaux auteurs, particulièrement dans le registre du polar, un genre que j'affectionne tout particulièrement. Ce fut une belle découverte !
Un flic dépressif, qui ne se remet pas de son divorce et qui décide, au début du livre, d'être malheureux -au grand dam de son entourage amical et professionnel-, voilà notre héros. Ou plutôt notre anti-héros. Une belle galerie de personnages, tous aussi soignés les uns que les autres. Les cons sont très cons, les garces ne sont pas en reste, et les mamies... Ah les mamies, victimes d'un tueur implacable, ne sont pas ratées... le cadre de l'histoire est Belfort, avec quelques escapades à Colmar. Cadre qui donne des repères -on retrouve bien la bâtisse qui fut le Château Servin, hôtel restaurant grand luxe de Belfort, avant de sombrer dans l'abandon qui précéda sa destruction- sans pour autant tomber dans le régionalisme. Des détails sur des lieux et/ou personnages qui semblent empruntés au réel (je pense au psy, dans lequel j'ai presque cru reconnaître le mien -mais qui sait, il a peut-être servi de modèle ?) et donnent à l'ensemble une saveur particulière. Et bien sûr, comme pour tout polar qui se respecte, une rythme effréné, des rebondissements à la pelle...
Un vrai "page turner" que l'on n'a de cesse d'avoir englouti. Et là, à la dernière phrase, on se dit "non, il ne va pas oser !!" Eh bien si ! Cette dernière phrase pourrait signifier qu'il y aura un second opus (ce qui serait très chouette) ou pas (ce qui serait d'une redoutable perversité).
Le seul reproche (mais qui concerne plus l'éditeur que l'auteur) : ce roman aurait mérité une correction plus soignée, car j'ai relevé quand même pas mal de fautes qui sont passées au travers des mailles du filet (je dirais une quinzaine). C'est dommage. Mais cela n'enlève rien au vif plaisir que l'on prend à le lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
purgi89
  21 décembre 2017
J'aime commencer un nouveau roman des Editions Lajouanie car en général ce sont de belles surprises. Encore une fois je ne suis pas déçue de cette lecture et ravie de connaître un nouvel auteur.
Dans ce polar, me voilà partie pour Belfort à la rencontre d'Antoine Chamas, un enquêteur assez atypique je dois le dire. Il ne s'est pas remis de son divorce d'avec sa femme et a du mal à refaire surface et à rencontrer de nouvelles personnes. Pourtant ce n'est pas les femmes qui manquent dans son entourage. Entre sa voisine, sa collègue, la soeur d'un ami d'enfance et une autre nana rencontrer en soirée, on peut dire qu'il va enchaîner les coups de coeur et les coups tout court. C'est qu'il est un peu coeur d'artichaud notre enquêteur.
Il va devoir enquêter sur le meurtre de plusieurs personnes âgées. L'enquête va s'enliser au possible et les morts vont s'accumuler. le pauvre Antoine va essayer de trouver qui peut être l'auteur de tous ces meurtres. Les suspects vont être très nombreux dans cette enquête. Et si tous ces meurtres étaient le résultat d'une vengeance?
J'ai été complètement happée par cette histoire et cette enquête. Ne cherchez pas à essayer de trouver le coupable c'est impossible à deviner. L'auteur nous offre des rebondissements en veux-tu en voilà. Et au final nous ne saurons pas vraiment la vérité pour le plus grand malheur d'Antoine. Il y aura quand même une hypothèse concrète mais l'auteur de ces crimes a commis les meurtres parfaits.
Tout ce que je peux dire c'est que le ou les coupables sont très ingénieux et très machiavéliques et ont tout fait pour embrouiller la police et par conséquent nous pauvre lecteur. Par contre j'espère que ce livre ne va pas tomber entre de mauvaises mains car ça pourrait être une hécatombe!!!
La force de ce roman n'est pas forcément l'enquête qui est pourtant très prenante mais son personnage principal. J'ai énormément aimé le personnage d'Antoine. C'est un personnage qui est vraiment très bien travaillé. On a envie de le connaître. D'ailleurs j'ai eu un peu l'impression qu'il était réel. J'ai eu de la tristesse pour lui pendant les coups durs et ses coups de mou. J'ai été désarmée quand un drame le touche personnellement.
Encore une fois les Editions Lajouanie nous offre une petite pépite comme je les aime. Une histoire atypique que l'on a pas l'habitude de lire. J'ai beaucoup aimé ce livre et je suis même déçue de l'avoir fini si rapidement ;-)
Lien : http://livresaddictblog.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MarieLaureS
  27 septembre 2018
L'histoire se passe à Belfort où plusieurs vieilles dames sont assassinées à leur domicile. Un seul point commun, elles ont toutes visité le musée d'Unterlinden et le fameux Retable d'Issenheim de Mathias Grünewald. Quel est le mobile ! Quel est le lien ! Antoine Chamas, jeune flic désabusé par ses déboires amoureux, va devoir démêler cette enquête qui s'avère difficile.
Une histoire addictive, bien construite avec suspense et rebondissements.
Merci Didier Fohr pour ce polar mystique !!
Commenter  J’apprécie          20
Video de Didier Fohr (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Didier Fohr
Interview de Didier Fohr, écrivain comtois, lors du salon du livre 2013 de Gellin dans le Haut-Doubs.
autres livres classés : meurtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1634 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre