AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Rosenthal (Traducteur)
ISBN : 2253155047
Éditeur : Le Livre de Poche (15/05/2003)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 287 notes)
Résumé :
Gare de Washington, le 29 janvier 1958, cinq heures du matin. Affolé, Luke se réveille, habillé comme un clochard…
Que fait-il là ? Il ne se souvient plus de rien. Deux hommes le filent. Pourquoi ? Son amnésie est-elle d’accidentelle ?
Traqué, désemparé, il découvre qu’il travaillait sur la base de Cap Canaveral, au lancement d’Explorer I, prévu pour le lendemain soir… Il lui reste quarante-huit heures pour retrouver son identité, empêcher le sabotage... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  09 novembre 2018
Pourquoi "Code Zéro" ? __ Au cap Canaveral, en Floride, en 1958, on s'apprête à lancer le premier satellite dans l'espace : "Explorer". Luke, unlucky Luke, presque Skywalker, vous allez voir pourquoi, se réveille amnésique, près d'un clochard à Washington. Il parvient à reprendre contact avec ses proches, apprend qu'il est physicien et travaille sur le lancement d'Explorer, et tous se demandent pourquoi il est amnésique. Anthony C., membre de la CIA, l'interpelle, et l'accuse d'être un espion à la solde de l'URSS. Il ne faut pas oublier qu'on est en pleine guerre froide, et il y a bataille entre "les deux grands" pour la maîtrise de l'espace. Mais Luke se débarrasse de l'agent de la CIA, et avec l'intrépide Billie ( il y a souvent une wonderwoman chez Ken Follett, et c'est bien ) découvrent que Luke devait se rendre chez lui, à Huntsville avant de prendre l'avion pour Washington, mais pourquoi faire ?
.
Malgré toutes les étoiles plein les yeux que j'ai mis à ce livre, je ne comprends pas, là encore, le titre : "code zéro", "code to zero". Avec un esprit tortueux, on peut imaginer penser que tant que le countdown n'est pas rendu à zéro, le code de destruction de la fusée peut être actionné...
.
Luke n'est pas "un randonneur du ciel", mais un de ceux qui permettent à Explorer de fureter dans l'espace. En étant amnésique, il a la désagréable impression, non seulement d'être seul contre tous, mais en plus menacé de la chaise électrique pour espionnage. Je me rappelle des situations pareilles dans certains livres de Robert Ludlum avec Jason Bourne, ou bien le héros de Jean van Hamme, Jason Fly, alias XIII... : ). Ce filon a été également exploité dans "Men in black", par exemple.
.
La fin est superbe parce qu'alors que les vrais traîtres sont démasqués, on pense que la police ou l'armée va les arrêter, mais le suspense continue, non pas jusqu'à "zéro", mais jusqu'à "plus deux minutes trente cinq". Pourquoi ? Vous le saurez en le lisant : )
.
Et Billie possède une Thunderbird 1955, .... la chance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
umezzu
  28 avril 2018
Un Follett époque roman d'espionnage. Classique dans la forme : une course poursuite pour éviter une catastrophe ; un peu plus original sur l'époque : 1958, la course à l'espace, les premières fusées américaines lancées dans un contexte de guerre froide avec l'URSS et alors que les Russes ont réussi à prendre de l'avance grâce à Spoutnik. En plus, Follett emprunte à Ludlum l'idée de l'amnésique qui par bribes enquête sur lui-même (bon d'accord Ludlum n'a rien inventé, mais il l'a si bien réussi dans son thriller avec Jason Bourne, que tous ceux qui arrivent derrière donnent l'impression d'être sur son terrain).
Plaisant à lire, mais pas forcément ce que Follett a fait de mieux, même dans ce genre.
Commenter  J’apprécie          290
Krout
  30 octobre 2015
Ah, la mémoire.... de Ken Follett j'ai lu Les piliers de la terre et le troisième jumeau et un autre, dont je ne me souviens plus, c'était avant Babelio.... Décidément la mémoire peut nous jouer bien des tours, moins cependant qu'à ce Dr Lucas qui se réveille en clochard, avec la gueule de bois ou du moins mal au crane.
Il ne sait plus rien, style après un coup de flash-ouille dans Men in Black. Il est las et il est là. Où ? Par terre. Où ??? Donc en ce beau jour de. de quand ??? Il est là. Qui il ??? Rien, il ne se souvient plus de rien ni qui, ni où, ni quand alors le comment et le pourquoi, ne demandez même pas. Tous ces mystères qu'il va falloir découvrir dans une intrigue qui s'éclaircit petit à petit comme un brouillard qui se dissipe, avec à tout moment la possibilité d'un épaississement inattendu.
Pour le coup de Men in Black, on y est pas puisqu'on se retrouve en janvier 1958 la veille du lancement d'Explorer I, en pleine guerre froide donc. Ce roman d'espionnage, avec son petit parfum désuet, reste très agréable à lire, même s'il n'a plus l'attrait de la nouveauté et que la guerre froide a fait place au réchauffement climatique dans l'actualité. Une lecture facile, à prendre comme un bon moment de détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
akhesa
  02 septembre 2013
Etudiants a Harvard en 1941,Luke agent special pour les USA,combat en France avec le maquis.1958,Luke se reveille en gare de Washington,habille en clochard.Il a perdu la mémoire;il ignore qui il est,ce qu'il fait dans cette ville et dans cet accoutrement.Mais peu a peu son instinct d'agent refait surface,il se rend compte que des inconnus suivent ses déplacements.Traque,il va retrouver ses anciens amis et collègues.On le soupconne d'espionnage au profit de l'URSS.
Ici,Ken Follet nous embarque dans une course contre la montre ou faux semblants et amitie se côtoient.C'est une histoire assez longue a monter en suspens et en puissancepour finalement exploser completement dans les trentes dernieres pages.Le debut de chaque chapitre est plein de decriptions scientifiques.Le suspens est present du debut a la fin
J'ai mis seulement trois etoiles car je n'aime pas trop les histoires de fusees et d'espace
Commenter  J’apprécie          170
tesdichiti
  09 août 2018
1958. Dans la course pour l'espace, les Américains veulent reprendre la main face aux Russes qui ont réussi la mise sur orbite de Spoutnik.
Ils sont sur le point d'envoyer Explorer 1…mais la mise à feu est repoussée d'heure en heure….rien n'est expliqué, tout peut être imaginé.
Ken Follet nous faire partager les quelques heures précédant l'envol de l'engin.
La CIA a perdu la trace de Luke, ingénieur à la Nasa qui aurait trahi.
Celui-ci a perdu la mémoire mais les réflexes de combat durant la guerre 40 lui restent. Il se rebelle et petit à petit retrouve ses marques et un peu de mémoires.
A suivre…..je ne vais pas vous gâcher le suspense…..
Quelques personnages à assimiler ….peut être plus leurs relations un peu lourdes……….mais un bon policier.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
KroutKrout   30 octobre 2015
Puis il aperçut une grande rousse qui sortait de son bureau, l'air anxieux. Plus belle encore que sur sa photo de mariage. Son visage diaphane reflétait une lueur douce comme la surface d'un lac au lever du jour. Cette vision l'ébranla.
Commenter  J’apprécie          110
denis76denis76   08 novembre 2018
-- Souviens-toi de ça, au cas où tu serais encore tenté de kidnapper un enfant.
Billie dégagea son pistolet de la bouche d'Anthony, et se redressa.
Commenter  J’apprécie          170
MagreeteMagreete   05 mai 2014
Se fier à quelqu'un, c'est comme tenir un peu d'eau dans le creux de ses mains: on renverse cette eau facilemennt mais la récupérer est impossible. (p205)
Commenter  J’apprécie          70
GrouchoGroucho   24 janvier 2015
La CIA était, à Washington, l'établissement fédéral qui connaissait l'essor le plus rapide. Sur l'autre rive du Potomac, à Langley, en Virginie, de gigantesques bureaux sortaient de terre. Un projet de plusieurs millions de dollars. A la fin des travaux, les anciens bâtiments seraient démolis.
Commenter  J’apprécie          10
vichenzevichenze   29 janvier 2014
Perdre la mémoire, c'est comme une renaissance. Tu peux réexaminer chacune de tes décisions.
Commenter  J’apprécie          51
Videos de Ken Follett (67) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Extrait de "La Marque de Windfield" de Ken Follett lu par Thierry Blanc. Editions Audiolib. Parution le 16 janvier 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/la-marque-de-windfield-9782367626833
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
.. ..