AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Rosenthal (Autre)
ISBN : 2253032069
Éditeur : Le Livre de Poche (01/06/1983)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 322 notes)
Résumé :
1942. Rommel a pris Tobrouk et l’Égypte est sur le point de tomber aux mains des nazis.
Dans le grouillement du Caire où le destin vacille encore, une lutte à mort s’engage entre :
Un espion allemand qui, à l’abri chez sa maîtresse, une voluptueuse danseuse égyptienne, transmet chaque jour des renseignements à Rommel en utilisant un émetteur radio et un exemplaire de Rebecca de Daphné Du Maurier contenant la clef du code.
Un major des services ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  10 janvier 2014
Ce qui est à la fois caractéristique et très fort avec Ken Follett, il faut bien le reconnaître, c'est qu'il s'appuie sur l'Histoire pour tisser la toile de ses romans d'espionnage au parfum de thriller. Or, normalement, le lecteur a, avec le recul (et la réminiscence de quelques cours d'histoire), une petite idée, même vague, des dénouements historiques des faits traités et cependant l'auteur, par son style très scénaristique, parvient à entretenir un suspense haletant qui le ferait presque douter que le dénouement historique est bien celui qu'il a en tête. Tiens, et si, mine de rien, on allait conforter ses acquis en jetant un oeil dans Le Robert 2 ?
Si, si, la campagne d'Egypte (celle de Rommel, pas celle de Bonaparte) s'est bien terminée par l'échec de l'Afrika Korps et pourtant, le duel implacable qui oppose au Caire, en 1942, les deux protagonistes principaux du « Code Rebecca », l'espion allemand Alex Wolff et le contre-espion britannique William Vandam, est tellement intense qu'elle laisserait planer le doute !
Dans le « code Rebecca », on retrouve avec plaisir tout le piment de « l'Arme à l'oeil» mais avec, pour décor, non plus l'humidité glaciale d'Aberdeen mais la chaleur méditerranéenne du Caire. Tous les ingrédients habituels de Ken Follett sont là pour plonger le lecteur dans un très bon roman d'aventures : action, espionnage, course contre la montre, romance et suspense.
Et comme j'ai coutume de le dire, dans quel autre contexte que celui de la Seconde Guerre mondiale la narration manichéenne de Ken Follett peut-elle trouver une plus juste légitimité ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          461
denis76
  30 avril 2018
Waouh ! Je ne me rappelais plus, qu'en 1980, quand Ken Follett a écrit ce bouquin, c'était déjà un maître !
Nous sommes en Egypte, en 1942. Seul dans le désert et déshydraté, Achmed tombe par bonheur sur son cousin. Requinqué et habillé à l'européenne, le germano-égyptien Alex Wolff arrive à Assout. Mais il est obligé de tuer un soldat anglais un peu trop intrusif. La couverture de l'espion allemand saute.
C'est alors une guerre sans merci entre Alex Wolff qui "utilise" la belle Sonja pour séduire le major anglais Smith afin de transmettre les documents de sa mallette à Rommel par radio, et William Vandam, du contre espionnage au Caire, qui, lui, "utilise" la belle juive arabe Elena pour connaître l'adresse du rusé Wolff ...
.
Trois étoiles à la plantation du décor, puis quatre quand l'intrigue se complique, puis enfin cinq, quand je ne peux plus lâcher le bouquin, quand la traque devient une lutte contre le temps, alors que les renseignements de Wolff permettent à Rommel de se rapprocher du Caire. Vandam doit absolument mettre la main sur le code Rebecca, la clef de déchiffrage des messages envoyés à partir de lettres prises dans le livre de Daphne du Maurier.
.
"La nuit dernière, j'ai rêvé que je retournais à Manderley." ...
Les événements dans le train pour Assout, alors que Vandam joue le contrôleur de Wolff qui ne le connaît pas bien, d'Elene qu'il aime, prise en otage avec Billy, le fils de Vandam, sont un passage d'anthologie !
Le code Rebecca, tout comme le roman Rebecca lui-même, figure dans les cent meilleurs polars d'une liste anglaise.
.
Au delà de l'espionnage digne d'un Robert Ludlum, les caractères des héros font penser à ceux du pugnace Churchill, qui lança le célèbre "Blood, toil, tears and sweat", et que Ken Follett admire, et du "pire-que-loup" Hitler, réfugié dans sa tanière de Berchtesgaden.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
enjie77
  08 novembre 2017
C'est en parcourant le commentaire de Pecosa sur les mémoires de Hussein Gafaar alias "Condor" alias Eppler où elle faisait référence au thriller de Ken Follet que j'ai eu envie d'un bon moment de détente en compagnie du "Code Rebecca".
Cet excellent roman d'aventures met en scène la traque d'Alex Wolf, espion allemand qui s'appuie sur le livre de Daphné du Maurier "Rebecca" pour transmettre ses messages aux allemands, par le major William Vandam du G.Q.G. britannique. Ce dernier sera aidé par une ravissante juive égyptienne Elène...........
Après ce récit palpitant, il ne reste qu'un pas à franchir pour lire les mémoires du véritable espion de Rommel!
J'admire les auteurs qui ont une telle maîtrise de l'Histoire qu'ils peuvent se permettre de se glisser dans les interstices de celle-ci pour nous élaborer un roman passionnant aux multiples rebondissements. le lecteur est happé par l'intrigue et ne fait plus la différence entre la fiction et la réalité!
"J'ai rêvé l'autre nuit que je retournais à Manderley" : j'entendais la voix de Mony Dalmès qui double Joan Fontaine dans le film d'Hitchcock! C'est ainsi que débute le roman de Daphné du Maurier "Rebecca"


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          274
umezzu
  15 septembre 2017
Ce thriller historique, sur fond de seconde guerre mondiale, est l'un des premiers Ken Follett parus en français.
En 1942, en Egypte, un espion allemand collecte des informations pour aider l'Afrikacoprs de Rommel. Son action se heurte à un officier de renseignement britannique, qui va le traquer, dans une ville du Caire où les espions côtoient les danseuses du ventre.
Bien mené, parait-il inspiré par des faits réels, ce roman se laisse lire facilement et constitue une bon divertissement.
Commenter  J’apprécie          120
jfponge
  31 janvier 2016
Un homme franchit le désert, suivant en solitaire l'antique piste des caravanes, d'El-Agela sur la côte libyenne jusqu'à Assiout, sur la rive occidentale du Nil en Haute-Égypte. Nous sommes au coeur de la seconde guerre mondiale, au moment où l'Égypte, encore sous mandat britannique, est convoitée par Rommel à la tête de l'Afrika Korps. Notre homme est un espion à la solde des forces de l'Axe, camouflé derrière la façade d'un riche homme d'affaires. Tel est le début d'un récit riche en péripéties, qui va opposer deux forces et deux intelligences, celle du colonel Vandam au service de Sa Majesté, et notre voyageur du désert. L'enjeu : le code "Rebecca", du nom du célèbre roman de Daphné du Maurier, qui sert de base aux messages cryptés que notre diabolique espion fait parvenir au général allemand, plongeant l'armée anglaise dans une suite d'échecs retentissants. Tous les ingrédients du roman d'espionnage (et de la réalité de celui-ci) sont au rendez-vous. Chaque camp fourbit ses armes, parmi lesquelles figurent en bonne place séduction et trahison. le récit est habilement mené, sur un ton très réaliste quoiqu'un peu manichéen, bons et méchants étant clairement identifiés. On est très loin de John le Carré, mais on se laisse aisément prendre au jeu. Un excellent divertissement…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
GrouchoGroucho   29 avril 2015
Au fond de la pile à demi calcinée se trouvait un livre, un roman en anglais. Vandam fronça les sourcils. Il ouvrit le livre et lut la première ligne : "La nuit dernière, j'ai rêvé que je retournais à Manderley." Le livre s'appelait Rebecca et l'auteur, Daphné du Maurier. le titre lui était vaguement familier. Vandam avait l'impression que sa femme avait dû le lire.
.../...
Vandam se gratta la tête. C'était pour le moins, une étrange lecture pour l'Afrikakorps.
Et pourquoi était-il en anglais ?
Le livre aurait pu être pris sur un soldat anglais fait prisonnier, mais Vandam estima que c'était peu probable : d'après son expérience, les soldats lisaient de la pornographie, des romans policiers et la Bible. Il n'arrivait pas à imaginer les Rats du désert s'intéressant aux problèmes de la maîtresse de Manderley.
Non, le livre était ici dans un but précis. Lequel ? Vandam n'envisageait qu'une seule possibilité : c'était la base d'un code.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
denis76denis76   28 avril 2018
Rommel, le renard du désert, n'avait pas du tout l'air d'un renard. C'était un petit homme infatigable, avec le visage d'un paysan agressif : un gros nez, une bouche qui tirait vers le bas avec une fossette au menton, une cicatrice sur la joue gauche, et les cheveux coupés si court que pas un seul ne dépassait de sa casquette.
Commenter  J’apprécie          180
lucile-slucile-s   14 mai 2012
Les gens n’aiment pas mon égalité d’humeur…ça les agace toujours. Ceux qui travaillent avec moi, en revanche aiment bien ça. Ils savent que lorsqu’ils sont au bord de l’affolement, quand ils ont le sentiment qu’ils vont craquer, ils peuvent venir me trouver et me parler de leurs problèmes ; et que si l’on ne voit pas de solution, je leur dirai la meilleure chose à faire, parce que je vois que c’est un problème et que je garde mon sang-froid ils repartent rassurés et font ce qu’ils ont à faire. Tout ce que je fais c’est clarifier le problème et de refuser de me laisser effrayer pas son ampleur ; mais c’est tout ce dont ils ont besoin. Toutefois… exactement la même attitude exaspère souvent d’autres gens : mes supérieurs, mes amis, Angela, toi… Je n’ai jamais compris pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
denis76denis76   29 avril 2018
Ça vaut la peine de se battre. En Angleterre, le respect humain fait de lents progrès ; en Allemagne, il recule à grands pas. Pense aux gens que tu aimes, et les problèmes deviennent plus simples.

NDL : nous sommes en 1942.
Commenter  J’apprécie          190
FenkyFenky   19 mars 2018
Les Anglais aiment les chiens. Des animaux répugnants, les chiens : sales, sans dignité, bavant, toujours en quête de caresses, à tout renifler. Un chat est supérieur. Ou bien on est un maître, ou bien un esclave. Je tiens ma tête haute comme un chat j'évolue sans me soucier du " vulgum pecus ", concentré sur mes tâches mystérieuses, en me servant des gens comme un chat se sert de son maître, sans remercier ni accepter jamais d'affection, en prenant ce que les gens vous offrent comme un droit et pas comme un cadeau. Je suis un maître, un nazi allemand, un bédouin d' Egypte, un seigneur né.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Ken Follett (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Retrouvez vos livres dans notre librairie en ligne ! :
Roland est mort de Nicolas Robin aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/79241-divers-litterature-roland-est-mort.html
Un fils en or de Shilpi Somaya Gowda et Josette Chicheportiche aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/67649-divers-litterature-un-fils-en-or.html
Le Cinquième jour de Maud Tabachnik aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/15281-poche-le-cinquieme-jour.html
Au-delà du mal de Shane Stevens et Clément Baude aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21358-poche-au-dela-du-mal.html
Meurtres pour rédemption de Karine Giebel aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21214-romans-meurtres-pour-redemption.html
La Chambre des morts de Franck Thilliez aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/21416-poche-la-chambre-des-morts.html
Les Piliers de la Terre de Ken Follett et Jean Rosenthal aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/16085-poche-les-piliers-de-la-terre.html
Kaleb de Myra Eljundir aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/100608-romans-kaleb---saison-1---prix-decouverte---tirage-limite.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
Facebook ? http://www.facebook.com/lagriffenoire Twitter ? http://twitter.com/lesdeblogueurs?lang=fr
Retrouvez l'ensemble des coups de coeur de Gérard Collard et de vos libraires préférés ici : https://www.lagriffenoire.com/11-coups-de-coeur-gerard-coll? https://www.lagriffenoire.com/
#soutenezpartagezcommentezlgn
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables. @Gérard Collard? @Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
27 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
. .