AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221243671
84 pages
Éditeur : Robert Laffont (13/06/2019)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 57 notes)
Résumé :
Dans ce court récit, Ken Follett raconte l'émotion qui l'a étreint lorsqu'il a appris le drame qui menaçait Notre-Dame de Paris, puis revient sur l'histoire de la cathédrale, de sa construction au rôle qu'elle a joué dans le destin de la nation française. Il évoque aussi l'influence qu'elle a exercée sur l'écriture des Piliers de la Terre, certainement le plus populaire de ses romans. Les bénéfices de l'éditeur seront reversés à la Fondation du patrimoine.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  30 juin 2019
On ne lit pas Ken Follett, on le dévore !
J'ai sauté sur ce petit livre dès que je l'ai aperçu : pas possible, il a écrit un truc sans nous prévenir !
Mais il fallait s'y attendre : ce Gallois passionné, amoureux des cathédrales et de la France ne devait pas passer à côté d'un émouvant hommage à la vieille Dame blessée.
.
Chaque chapitre est nommé par une date, et la volonté d'un homme courageux en est la vedette.
2019 : Emmanuel Macron : "Nous la reconstruirons !"
1163 : l'évêque Maurice, émerveillé par la basilique gothique de Saint-Denis, démarre les travaux de Notre-Dame.
1831 : Victor Hugo, ému par les dégradations de Notre-Dame durant la Révolution, lance son roman "Notre-Dame de Paris" et appelle à la rénovation.
1844 : Viollet-le-Duc, passionné d'architecture moyen-âgeuse, rénove pendant 20 ans ce bâtiment : gargouilles, têtes, chimères, vitraux, et il crée une flèche imposante. [ Sa restauration de Pierrefonds en ruines est superbe ].
1944 : De Gaulle, au mépris des ordres américains et de l'opposition ecclésiastique, au mépris des balles tirées, célèbre, comme Napoléon, sa volonté de diriger la France par une messe à Notre-Dame dans ce ...
... "Paris, Paris outragé, Paris brisé, Paris martyrisé mais Paris [ à peine ] libéré !"
1989 : les "héros" sont les touristes, venus du monde entier, qui découvrent la cathédrale comme on écoute une symphonie, avec ses harmonies si nombreuses, et ...
.
... " tout change dès que nous entrons." : )
.
Rien à dire : passionné, passionnant, comme d'hab...
.
What else ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7724
afriqueah
  10 décembre 2019
- L'auteur des Piliers de la terre apprend le 15 avril 2019 que Notre -Dame est en feu. La flèche centrale, haute de quatre-vingt-quinze mètres, bascule sur le côté, le feu ravage un joyau que l'on croyait éternel, les flammes débordent des deux tours jumelles. Nous découvrions qu'elle était destructible, écrit Ken Follett, dans un petit fascicule dont les droits seront reversés à la Fondation du Patrimoine. Il remonte au temps de sa construction, en 1163, pour remplacer la vieille et trop petite église romane. Maurice de Sully veut ce qu'il y a de plus moderne pour Paris, est aidé en cela par « l'optimum climatique médiéval » et les excellentes récoltes qui s'ensuivent du réchauffement du climat entre 950 et 1250, ainsi que l'accroissement de la population. Construire une cathédrale nécessite des centaines d'hommes et de femmes qui campent autour de la construction, taillent la pierre, fabriquent le mortier et bâtissent. C'est dangereux, beaucoup de maçons sont morts en tombant des échafaudages, et quand on sait que les tours s'élèvent à soixante-neuf mètres, on comprend le danger de cet ouvrage de près d'un siècle. C'est onéreux aussi, et la construction de Notre Dame a connu des pénuries et des arrêts nées du manque d'argent, de grèves, d'effondrements de terrain et de fissures repérées dans les pierres, d'où les arcs boutants « qui font aujourd'hui tout le charme de la vue coté est, évoquant une nuée d'oiseaux qui s'élève vers le ciel ». Et fut achevée en 1260. Victor Hugo, en 1831, après quatre mois et demi d'écriture où il s'est plongé « comme dans une prison » dira sa femme, produit son roman Notre-Dame de Paris. Il y décrit de façon prémonitoire l'incendie qui a eu lieu récemment : « au-dessus de la flamme les énormes tours, de chacune desquelles on voyait deux faces crues et tranchées, l'une toute noire, l'autre toute rouge, semblaient plus grandes encore de toute l'immensité de l'ombre qu'elles projetaient jusque dans le ciel ». La révolution avait mis à mal le bâtiment, sa nef avait servi d'entrepôt de céréales, et le texte d'Hugo qui s'indigne des mutilations sert de détonateur en vue de sa reconstruction. Violet- Leduc est pressenti comme architecte, et c'est lui, passionné, qui, en 1844, remodèle, reconstruit les gargouilles et les chimères arrachées par les révolutionnaires, change les pierres abimées, remplace les vitraux brisés et les cloches fondues pour en faire des canons. Violet Leduc ajoute à cela une flèche résolument moderne, et l'une des critiques (nombreuses) qu'on lui fit fut que l'un des apôtres qui ornent la base de la flèche le représente lui et non Saint Thomas. Et en 1989, Ken Follett rencontre Jean Gimpel, l'auteur des « Bâtisseurs de cathédrales », et écrit les « Piliers de la terre », son chef d'oeuvre. Il y raconte comment la construction d'une cathédrale attirait des gens de tous pays, et de tous niveaux sociaux. Clergé, aristocrates, agriculteurs, citadins apportent l'argent, beaucoup d'argent. « Des emplois furent créés, le commerce prit de l'essor, des marchés se développèrent, la migration internationale fut stimulée ». Nos rencontres avec les cathédrales sont du registre de l'émotion, du spirituel, et nous ensorcèlent par leur grâce et leur lumière. Et quand l'une d'elle brûle, nous pleurons, conclut Ken Follett.
Charmant petit livre, court et suffisamment précis pour nous remémorer le tragique de ce 15 avril 2019. Et pour nous sortir de la polémique consistant à critiquer la volonté de reconstruire, puisque cette cathédrale avait été « remaniée » au XIX siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Davalian
  27 septembre 2019
Qui d'autre que Ken Follett pouvait écrire quelque chose de pertinent sur la cathédrale de Notre-Dame après le triste événement de 2019 ?

Comment résister à l'appel de l'achat, même si l'on pressent le produit commercial à plein nez ?

Et que dire allant à l'encontre de ce geste, forcément beau, de reverser les bénéfices pour la reconstruction ?

Il n'y a rien à redire et résister n'est pas utile…

Voici un récit, ou plutôt quelques réflexions que l'auteur du roman Les piliers de la terre livre sur la cathédrale de Paris. Il s'agit d'une sorte de témoignage réflexion illustré qui tient en environ 70 pages bien remplies et six chapitres de longueur variable.

Ken Follett revient d'abord sur la manière dont il a vécu les événements de 2019, avant d'évoquer la construction, mais aussi Victor Hugo, Violet-le-Duc, la libération de Paris, sa rencontre avec Pierre Gimpel.

Sans s'affranchir d'une modestie superfétatoire, il se pose comme l'auteur à succès qu'il est et qui tente de rendre hommage à un monument que l'on sait aujourd'hui, hélas, aussi, fragile.

Une lecture qui parle à tout le monde, Français, adeptes de l'auteur, mais pas seulement, bref une lecture nécessaire, utile et agréable…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Neneve
  27 février 2021
Un court récit de Follett qui a été écrit quelques heures après le terrible incendie qui a ravagé Notre-Dame. Follett y parle de son amour pour les cathédrales, et en particulier pour celle-ci. Il nous ramène en arrière au temps de sa construction, nous parle de Hugo, de Viollet-Le-Duc, architecte qui l'a restauré. En faisant la chronologie, ce n'est pas seulement l'histoire de Notre-Dame qu'il nous raconte, mais également celle de Paris, de la France et même de l'Europe. Une lecture empreinte de tendresse, de respect pour les bâtisseurs, pour le monument. Et en plus, acheté ce livre et le lire, c'est également un geste solidaire, puisque tous les profits liés à ce récit servent à la reconstruction de la belle Notre-Dame.
Commenter  J’apprécie          200
Il_voyage
  29 août 2019
Habituellement fan de Ken Follett, je ressors déçu de la lecture de cet opus.
Sans doute est-ce lié au timing très serré de l'écriture et de la parution. Oserai-je évoquer une opération marketing des éditions Laffont ?
Reste que ces pages se lisent certes sans déplaisir, mais sans grand intérêt non plus ...
Et il semble que, sur certains aspects, quelques erreurs factuelles ou interprétations hâtives se soient glissées (https://www.franceinter.fr/culture/voici-huit-imprecisions-trouvees-dans-le-livre-de-ken-follett-rendant-hommage-a-notre-dame).
Au final, une lecture qui était évitable, ce qui ne retire rien par ailleurs au talent de l'auteur et à sa légitime émotion devant l'incendie de Notre-Dame.
Commenter  J’apprécie          131

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   29 octobre 2020
Je crois qu'un roman est réussi dans la mesure où il provoque l'émotion du lecteur. Il en va peut-être de même de toutes les œuvres d'art. C'est indéniablement le cas des cathédrales. Nos rencontres avec elles sont du registre de l'émotion. Quand nous les voyons, nous sommes muets d'admiration. Quand nous en faisons le tour, nous sommes ensorcelés par leur grâce et leur lumière. Quand nous nous y asseyons en silence, un sentiment de paix nous envahit.
Et quand l'une d'entre elles brûle, nous pleurons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
petitsoleilpetitsoleil   29 octobre 2020
De nouveaux styles se firent jour.
Les rosaces, une des particularités de Notre-Dame peut-être les plus admirées, furent un ajout tardif, entrepris dans les années 1240 par le premier maçon dont le nom nous soit parvenu, Jean de Chelles.
Les vitraux furent fabriqués vers la fin du processus de construction, lorsque la structure fut solidement établie.
Commenter  J’apprécie          50
beauscoopbeauscoop   25 septembre 2019
Comprendre les groupes de statues qui surmontent un portail se rapproche du déchiffrage d’un tableau de Picasso. Nous disons : « Ah oui, bien sûr, c’est forcément saint Étienne », comme nous pouvons dire après avoir observé un Picasso pendant un moment : « Bien sûr, c’est son coude qui sort de sa tête. »
Commenter  J’apprécie          60
Il_voyageIl_voyage   29 août 2019
Je crois qu'un roman est réussi dans la mesure où il provoque l'émotion du lecteur. Il en va peut-être de même de toutes les œuvres d'art. C'est indéniablement le cas des cathédrales. Nos rencontres avec elles sont du registre de l'émotion. Quand nous les voyons, nous sommes muets d'admiration. Quand nous en faisons le tour, nous sommes ensorcelés par leur grâce et leur lumière. Quand nous nous y asseyons en silence, un sentiment de paix nous envahit.
Et quand l'une d'entre elles brûle, nous pleurons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
petitsoleilpetitsoleil   29 octobre 2020
Chaque année, des millions de visiteurs se pressent dans Notre-Dame et d'autres cathédrales. Ce sont les plus vieux édifices de l'Europe du Nord-Ouest.
Il en existe de plus antiques ailleurs dans le monde - les ruines romaines, les temps grecs, les pyramides d'Egypte -, mais je pense que nos cathédrales sont les plus anciens qui continuent à remplir leur mission initiale.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Ken Follett (115) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Les Piliers de la Terre de Ken Follett et Jean Rosenthal aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=16085&id_rubrique=21 • Notre-Dame de Ken Follett et Odile Demange aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/1075402-article_recherche-ken-follett-notre-dame-a-short-history-of-the-meaning-of-cathedrals.html • le Voyage de Monsieur Raminet aux éditions Motifs https://www.lagriffenoire.com/1072790-poche-le-voyage-de-monsieur-raminet.html • le Lys de Brooklyn de Betty Smith et Maurice Beerblock aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=42566&id_rubrique=12 • Tout ira mieux demain de Betty Smith et Maurice Beerblock aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1074538-litterature-anglophone-tout-ira-mieux-demain.html • L'Inconnu de la poste de Florence Aubenas aux éditions de l'Olivier https://www.lagriffenoire.com/1072157-essais-d-actualites-l-inconnu-de-la-poste.html • Victime 55 de James Delargy aux éditions Harper Collins Poche https://www.lagriffenoire.com/1070134-romans-victime-55---deux-suspects-deux-versions-un-serial-killer.html • Les Somnambules de Chuck Wendig et Paul Simon Bouffartigue aux éditions Sonatine https://www.lagriffenoire.com/1073524-litterature-anglophone-les-somnambules.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionslivredepoche #editionsrobertlaffont #editionsmotifs #editions1018 #editionsrobertlaffont #éditionsdelolivier #editionsharpercollinspoche #editionssonatine
+ Lire la suite
autres livres classés : notre-dameVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
36 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre