AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253160121
Éditeur : Le Livre de Poche (03/01/2013)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 198 notes)
Résumé :
Le Mot de l'éditeur : Paper money
Londres, années 1970. Un homme politique s’éveille au côté d’une rousse sulfureuse, tandis qu’une Rolls-Royce guette au pied de l’immeuble. Au même moment, un mafieux rassemble ses hommes de main et un magnat de l’édition décide de se retirer des affaires. Alors que le soleil se lève, leur vie va basculer. Détournement de fonds, chantage, tentative de suicide, OPA, tirs de chevrotine… Des événements en rafale, sans rapport ap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
denis76
  25 avril 2018
Tony Cox, bandit richissime, prévoit de faire tomber le ministre Tim Fitzpeterson, afin d'attribuer un puits de pétrole à l'entreprise Hamilton, après que le banquier pourri et ami Félix Laski ait racheté cette entreprise.
Kevin Hart, jeune journaliste, soupçonne le coup à sensation, mais il est freiné par son patron...
.
J'accuse !
Ken Follett accuse, dévoile les magouilles de la jet set. Ce n'est pas nouveau (on est en 1977 ), mais l'intrigue est bien ficelée.
Cependant, je mets un petit bémol, car dans ses premiers romans, l'auteur présente une "entame" embrouillée, mais au bout de 70 à 100 pages, c'est un délice.
.
"Paper money", l'argent de papier.
Question : l'argent peut-il acheter la justice ?
Commenter  J’apprécie          383
Rouletabille
  03 février 2013
Ken Follett raconte les péripéties de différents personnages au coeur de Londres dans les années 70. Voici l'une des particularités de ce récit, aucun personnage principal ne se dégage, le lecteur suit un journaliste, un homme politique, un patron d'une société en difficulté, sa femme, un bandit...
Ne pas avoir le classique policier essayant de déméler le fond de l'histoire est plaisant.
Le début est prometteur, le décor vite installé, les mots sont efficaces pour plonger rapidement dans le récit.
Mais je m'attendais à davantage d'évenements avec l'homme politique, je m'attendais à une corruption de plus grande ampleur. Au final ce pan de l'intrigue est vite abandonné, en tout cas peu développé et on se retrouve surtout avec une banale histoire d'attaque de convoyeur de fonds avec tous les risques que cela implique pour les organisateurs.
Cependant le livre décrit bien les relations très étroites entre le monde des affaires, le monde politique et le monde de la presse. Comment doit agir un journaliste lorsqu'il doit dénoncer un délit d'inité fait par le propriétaire de son journal?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
sl972
  21 août 2015
Ce livre de Ken Follett tranche énormément avec les autres romans qu'il a écrit et qui l'ont rendu célèbre. Le style est bien plus direct et l'intrigue bien moins développée. Mais la galerie de personnages, tous très différents les uns des autres, est déjà une caractéristique de celui qui se fera connaître pour ses thrillers et ses romans historiques.
Cette histoire se situe à Londres et ne dure qu'une journée. Nous suivons un journaliste confirmé tenant à ses habitudes, un novice qui veut se faire connaître dans le milieu en employant des méthodes moins traditionnelles, un dirigeant d'entreprise qui se décide à vendre la société à laquelle il a consacré sa vie afin de préserver son ménage, sa femme qui hésite entre son mari vieillissant et son amant brillant, l'amant en question qui trempe dans la politique, un politicien cherchant à dissimuler ses relations extra-conjugales, le bandit qui le fait chanter, et bien d'autres encore.
Certains personnages n'ont droit qu'à quelques lignes, d'autres ont des chapitres entiers. Les problèmes quotidiens se révèlent n'être que la partie émergée d'un iceberg bien plus important. Ce livre présente parfaitement les liens qui existent entre le monde politique, celui de la presse et celui de la finance. Qu'elles soient affichées au grand jour ou dissimulées le plus possibles, ces relations existent et ne sont pas à oublier. Le message de ce livre tient en peu de mots. Notre société tourne autour de l'argent ; qui le possède a le pouvoir.
Franchement, j'ai adoré ce livre. Il se lit vite, l'intrigue est captivante une fois qu'on a accroché, et le passage d'un personnage à l'autre ne fait qu'attiser notre curiosité. Mais je dois reconnaître que cette ribambelle de personnages dont on ne ignore l'importance peut agacer si l'on n'y est pas habitué. Le passage des uns aux autres peut aussi être plutôt déconcertant.
Cependant, tout est dévoilé dans les dernières pages, contrairement à de nombreux autres romans où il reste souvent des zones d'ombres à éclaircir. Il faudrait presque tout reprendre depuis le début pour repérer les détails qu'on a ignorés et qui aurait pu nous mettre sur la piste. C'est un vrai chassé-croisé entre ces personnages qui se croisent sans se connaître, connaissent les uns ou les autres mais ne se fréquentent pas, voire ignorent totalement l'existence des autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
choupinette91
  16 avril 2014
Voilà, un deuxième titre de Ken Follett qui à l'époque n'écrivait pas sous nom comme nous le dit le prologue.
Commencé hier soir et fini dans la soirée.
Ce livre comparé aux autres de Ken Follett est totalement différent par son style d'écriture.
Oui, il nous dépeint une société avide de tout : argent, sexe, meurtre, être le meilleur...
Mais je n'ai pas accroché pourtant je suis une fan de ce genre de lecture mais là...
Il faudra que j'y revienne plus tard car je sortait d'un de ses livres "La Marque de Windfield" qui est d'un tout autre style.
Mais les premières pages ne m'ont pas accroché pourtant je l'ai lu jusqu'à la fin mais sans de conviction.
Je préfère nettement les livres de Ken Follett à ce jour, historique avec de l'amour, de l'argent, du pouvoir... mais dans une société ancienne qui nous envoie dans un autre univers que ce que nous voyons actuellement et qui est dépeint dans plusieurs livres de notre époque.
A relire ultérieurement car je ne laisse pas tomber, je remet à plus tard!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
steph59p
  03 février 2013
Ce livre a été écrit par Ken Follet en 1976 sous le pseudonyme de Zachary Stone ( comme pour le scandale Modigliani )
Dans une introduction, l'auteur nous explique que ce livre a été boudé par le public à sa sortie. Il nous donne aussi des explications sur la construction de ce livre en le comparant à un autre de ses livre : L'arme à l'oeil.
Même si je n'ai pas lu "l'arme à l'oeil , j'ai trouvé très sympathique cette petite introduction qui nous permet d'en connaître un peu plus sur le travail de l'auteur.
Passons maintenant au livre en lui même.
Dans ce roman, Ken follet nous entraîne à Londres dans les années 70. Pour être plus précise, il s'agit plutôt d'une seul journée de 1970, puisque le livre se compose de plusieurs parties, représentant chacune une heure de la journée.
A chaque chapitre nous suivons un personnage différent ( un homme politique ,un journaliste, un voyou...).
Nous sommes plongés dans le monde de la finance et du scandale politique. Il n'y a pas de héros central, mais une multitude de personnages dont les histoires se déroulent en parallèle jusqu'au final.
J'ai trouvé l'intrique sympa et j'ai encore une fois aimé le style de l'auteur. Cependant, plusieurs choses m'ont gênée dans ce roman.
Tout d'abord, le nombre de personnage. J'étais perdue dans tout ça, surtout qu'aucun n'est approfondi ce qui ne laisse pas de traces sur le lecteur.
Ensuite le monde de la finance n'est pas vraiment un domaine qui m'intéresse particulièrement , je n'ai donc pas été transporté par l'histoire.
En conclusion, je dirai que c'est un bon roman mais selon moi, pas du tout le meilleur de ken follet.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
denis76denis76   25 avril 2018
Je tenais à démontrer les interactions entre le crime, la haute finance et le journalisme, et plus particulièrement comment ces trois secteurs reposent sur un socle commun de corruption.

NDL : explication de l'auteur dans son introduction.
Commenter  J’apprécie          200
pandarouxpandaroux   08 mai 2015
"S'épanouir dans son travail". Qu'est ce que cela signifiait au juste? Il n'aurait su le dire. C'était une curieuse expression, d'ailleurs. Elle évoquait en lui l'image d'un artisan fabriquant une table en bois, ou celle d'un berger élevant des moutons. Rien à voir avec le monde des affaires, où l'on était à chaque pas confronté à de nouvelles frustrations. Et cela, même quand on y connaissait un certain succès. Or, pour Hamilton, rien n'existait en dehors des affaires. Quand bien même il l'aurait voulu, il aurait été incapable de fabriquer une table, d'élever des moutons, de rédiger un manuel ou de tracer les plans d'un immeuble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mazou31mazou31   19 août 2013
On racle les fonds de grenier en allant récupérer les brouillons de jeunesse ! Encore une magouille d'éditeur qui investit sur le nom. Il y a eu de bons livres de Ken Follett, pas celui-ci qui frise le mauvais polar de gare. Des personnages creux, une intrigue plate et débile, à peine une pointe de suspense. Bref le flop.
Commenter  J’apprécie          10
Balthazar21Balthazar21   03 août 2017
Consciente de ses inhibitions, elle ne cherchait pas à s'en libérer. Au contraire. Elle les acceptait car elles structuraient sa vie, ce dont elle avait besoin.
Commenter  J’apprécie          10
steph59psteph59p   03 février 2013
En y pensant, il y avait de quoi en rire: devenir millionnaire du jour au lendemain et ne rien trouver de mieux à faire que d'acheter une boite de chocolats!
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Ken Follett (76) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ken Follett
Extrait de "Le Vol du Frelon" de Ken Follett lu par Valentin Merlet. Editions Audiolib. Parution le 5 juin 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/le-vol-du-frelon-9782367626864
autres livres classés : littérature galloiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le pays de la liberté

Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

Jimmy Lee
Mack Mc Ash
Harry Ratchett
Dermot Riley

9 questions
32 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre
.. ..