AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Un monde sans fin (65)

Vance
Vance   07 avril 2010
L’homme qui prépare les onguents et les médecines a pour nom apothicaire. Lorsque c’est une femme qui exerce cette activité, on l’appelle sorcière. […] Les hommes aiment bien tuer une femme de temps en temps.
Commenter  J’apprécie          621
Ptitgateau
Ptitgateau   26 juillet 2012
Si elle avait entendu parler de cette bataille en Angleterre, elle aurait souhaité de toute son âme que les anglais remportent la victoire. Se trouvant en France, elle n'éprouvait plus qu'une sorte de neutralité dégoûtée après toutes les horreurs qu'elle avait vues au cours des deux dernières semaines. Comment s'identifier à ces anglais qui assassinaient les paysans et brûlaient leurs récoltes ? Le fait qu'ils commettent ces atrocités en terre étrangère ne changeait rien à l'affaire. Bien sûr, ils affirmeraient la leçon bien méritée puisque les français avaient brûlé Portsmouth. Mais penser ainsi était d'une bêtise insigne. Cela ne conduisait qu'à des scènes d'horreur, telle que celle qui se déroulait à présent sous ses yeux.
Commenter  J’apprécie          380
Ptitgateau
Ptitgateau   24 juillet 2012
Comte de Shiring : je ne veux pas que de satanés curés viennent me tracasser, qui plus est, en temps de paix, et pleurnicher dans mon giron que des serves ont été violées. Que cela ne se reproduise plus! Il m'indiffère que tu couches avec tes paysannes, puisqu'on en parle. Mais si tu prends une femme mariée, que ce soit de gré ou de force, prépare-toi à compenser son mari d'une manière ou d'une autre. La plupart des paysans peuvent être achetés. Fais en sorte que cela demeure ton problème et ne devienne pas le mien. C'est tout.
Commenter  J’apprécie          320
Vance
Vance   07 avril 2010
Elle ne voulait pas des contraintes dont s’accompagnait le mariage : elle ne voulait pas d’un seigneur et maître, elle voulait un amant ; elle ne voulait pas consacrer sa vie à un homme, mais vivre à ses côtés.
Commenter  J’apprécie          320
Ode
Ode   17 avril 2013
La faim était plus redoutable que le fouet. Elle durait plus longtemps.
Commenter  J’apprécie          240
Ptitgateau
Ptitgateau   25 juillet 2012
La salle d'audience s'était remplie. Il y avait là, Annet, les habitants de shiring, le seigneur William et Dame Philippa, Edmond le lainier et Caris, le prieur Godwyn et son servile Philémon. Le greffier tapa sur la table pour réclamer le silence et le juge entra...
... Il s'assit, laissa échapper un pet sonore, soupira avec satisfaction et déclara :
"très bien, ne perdons pas plus de temps !"
Commenter  J’apprécie          200
Lilou08
Lilou08   17 août 2012
Allons, allons ! intervint Gérald. Tu ne vas pas comparer un charpentier et un soldats !
Le manque de tact de son père montrait combien il le préférait, lui, le cadet. Et en voyant son frère rougir et se mordre la langue pour ne pas lui lancer une remarque cinglante, Ralph comprit que Merthin était blessé.
Au bout d’un moment, Merthin prit la parole sur un ton assourdi que Ralph connaissait bien et qui signifiait que ses propos seraient irrévocables. Et, de fait, il dit : « Je n’ai pas demandé à être charpentier. Comme Ralph, je rêvais d’être chevalier. Je sais aujourd’hui que c’était un rêve idiot. Il n’empêche. Si votre fils est charpentier aujourd’hui, vous en êtes seul responsable. Je ne me plains pas. Les choses ont bien tourné pour moi puisque j’excelle dans mon métier. J’ai réussi dans une situation qui m’était imposée et, un jour, je construirai le bâtiment le plus haut d’Angleterre. Vous avez fait de moi un charpentier. Acceptez-en les conséquences ! »

Commenter  J’apprécie          180
Davalian
Davalian   18 juillet 2013
- Je suis désolé d'être encore en vie.
- Oh, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je ne souhaite pas votre mort. Je vous ai aimé autrefois.
- Et moi, je vous ai aimée autant qu'un homme de mon état peut aimer une femme.
Commenter  J’apprécie          160
Scriba
Scriba   30 janvier 2011
A propos du mariage :
Vous en connaissez déjà les bons côtés, je suppose : savoir qu'au moins une personne sur terre ne vous fera jamais défaut dans les moments difficiles ; se coucher tous les soirs que Dieu fait à côté d'un homme fort et tendre qui attend avec impatience le moment de vous étreindre... Pour moi, c'est le bonheur.
Commenter  J’apprécie          140
Vance
Vance   07 avril 2010
Les Arabes considèrent qu’une œuvre d’art doit toujours avoir un petit défaut quelque part. Pour ne pas concurrencer la perfection divine, ce qui serait un sacrilège.
Commenter  J’apprécie          140




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





    Quiz Voir plus

    Le pays de la liberté

    Dand l'église du village qui prend position contre Sir George Jamisson?

    Jimmy Lee
    Mack Mc Ash
    Harry Ratchett
    Dermot Riley

    9 questions
    21 lecteurs ont répondu
    Thème : Le Pays de la liberté de Ken FollettCréer un quiz sur ce livre