AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782070657568
104 pages
Gallimard Jeunesse (05/04/2018)
3.43/5   143 notes
Résumé :
New York, 1954. Sur le toit d'un immeuble, une jeune femme s'occupe patiemment des ruches qui l'entourent et semble attendre quelque chose. Dans l'immeuble d'en face, un caïd de la pègre reste cloîtré chez lui à l'exception d'une mystérieuse sortie hebdomadaire. Ils ne se connaissent pas, mais ils se voient. Entre eux, le vide, une voiture de flics et un parc dont l'accès est réservé à quelques privilégiés. Qu'est-ce qui pourrait lier cette ancienne danseuse de l'Op... >Voir plus
Que lire après Gramercy ParkVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,43

sur 143 notes
5
5 avis
4
9 avis
3
5 avis
2
3 avis
1
1 avis
Une lecture qui me laisse un avis assez mitigé...
J'ai passé plutôt un bon moment de lecture. Je dois cependant dire que j'ai trouvé l'histoire parfois un peu confuse, impression certainement dûe aux flashback. Cela manquait d'émotion aussi je pense, le récit est un peu froid. C'est un récit de vengeance presque clinique.
Mais j'ai apprécié la montée en tension progressive, le fait de ne pas tout savoir, de découvrir au fur et à mesure, de voir les liens se tisser, les noeuds se dénouer.
Côté dessin, j'ai moyennement apprécié les traits de certains personnages trop anguleux et plus aimé d'autres, plus ronds. Par contre le décor m'a plutôt bien convaincu : la ville, les intérieurs, les lignes de fuite donnent de la profondeur au récit (nécessaire, vu l'absence de sentiment que j'ai ressenti chez les personnages). Enfin, les alternances au niveau des couleurs donnent un peu de rythme à un récit qui peut en manquer parfois.
En bref, du bon et du moins bien, mais une bonne impression globale finalement.
Commenter  J’apprécie          180
Cela faisait un moment que je tournais autour de "Gramercy Park". Tiraillée entre mon envie de voir ce que la plume de Timothée de Fombelle donnait en BD et inquiète d'être déçue par les illustrations qui prennent une telle place dans ce type d'ouvrage.
Le scénario, plus noir que ce à quoi l'auteur nous a habitués, est parsemé de motifs identifiables (sauts dans le temps, quête, espionnage, enfant isolé...) et bien plus proche de l'univers habituel de Timothée de Fombelle qu'on pourrait le croire au premier abord. Un bon point.
En revanche, et c'est ce que je craignais, les illustrations de Christian Cailleaux ne sont, pour moi, pas du tout à la hauteur. La ville de New York, les immeubles sont vraiment jolis et l'atmosphère pesante très bien rendue. Mais les personnages sont laids dès qu'ils ne sont plus en gros plan. J'ai même parfois eu du mal à reconnaître le personnage qui parlait, tant il ne ressemblait pas à son dessin dans la case précédente. Pour une BD c'est quand même ennuyeux...
Nous sommes malheureusement très loin des somptueuses collaborations avec François Place ou Thomas Campi.
Commenter  J’apprécie          92
New York, 1954. Voici l'histoire d'une vengeance, dont le lecteur va progressivement saisir les motivations au fil des différents flashbacks émaillant le récit. Il y a d'un côté Madeleine qui, avant de s'occuper d'abeilles sur le toit d'un immeuble de Manhattan, était danseuse étoile à Paris. Et il y a de l'autre coté M. Day, caïd mystérieux assez intimidant. Un M. Day qui se sait observé chez lui par Madeleine depuis le toit où sont installées les ruches de cette dernière... mais quel peut-être est le lien entre ces deux personnages ?

Un roman graphique dont l'histoire se révèle au final assez prenante bien que le rythme ne soit pas particulièrement soutenu, et que le style soit plutôt froid, presque dénué d'émotions.
Commenter  J’apprécie          110
New-York années 50. Madeleine s'occupe de ses ruches sur le toit d'un immeuble. En face, dans un autre immeuble, un caïd de la pègre vit reclus, protégé par ses hommes de main et surveillé par la police. Il ne sort qu'une fois par semaine pour une mystérieuse visite. Ses hommes s'inquiètent de cette jeune femme qui a une vue directe sur l'appartement de leur chef. Peu à peu les sentiments des uns et des autres vont se préciser, en effet tous les deux vivent dans la mélancolie et dans les souvenirs d'un temps passé heureux. Y a-t-il un lien entre eux deux ?


Le scénario de Timothée de Fombelle, auteur jeunesse talentueux, est élaboré et cohérent, bien qu'un peu confus au début. Les dessins et les couleurs, plutôt sombres et sépia, accentuent le côté "noir" et un peu « vintage » de l'histoire. Un joli récit à découvrir.
Commenter  J’apprécie          100
Un polar noir empreint de poésie et où on comprend tardivement qu'il s'agit d'une vengeance, celle d'une femme dont le compagnon a été tué par les sbires d'un chef de gang, en face duquel elle emménage, s'occupant de ses ruches sur le toit de l'immeuble.


C'est beau, des dessins en fondu, du mystère, un flic qui aime -bien- l'héroïne mais ne perce pas son mystère à jour, de la poésie (la danse, les abeilles, l'amour), une belle réussite.
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (4)
BulledEncre
18 juillet 2018
Un scénario précis et une intrigue qui tiennent le lecteur en haleine. Une histoire qui ne dit pas son nom entre polar et mélodrame sombre. Un album efficace et très beau.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi
07 mai 2018
Un peu perdu et sonné, on se laisse alors envoûter par le rythme lancinant de cette BD mi-mélo mi-noire, comme une chanson de jazz déchirante de beauté et de dépression.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Culturebox
11 avril 2018
Timothée de Fombelle grand auteur pour la jeunesse, prête pour la première fois sa plume à la bande dessinée. Il signe avec Christian Cailleaux le scénario de Gramercy Park, une histoire de vengeance et de consolation, qui embarque le lecteur de Paris à New York, entre les abeilles et la pègre.
Lire la critique sur le site : Culturebox
BDZoom
10 avril 2018
Timothée de Fombelle s’essaye au scénario de bande dessinée avec un certain tact et sens de la poésie, proposant un polar mélodramatique sublimé par le trait délicat et mélancolique de Christian Cailleaux, lequel représente, pour l’occasion, un New York années cinquante de rêve !
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
La vie est parfois la plus longue des condamnations. Une perpétuité sans rachat possible. (p. 94)
Commenter  J’apprécie          70
Les oiseaux qu'on ne peut attraper au vol, on les coince dans leur nid.
Commenter  J’apprécie          80
- Il y en a même un qui dit que j'ai flingué un gars qui me posait une question à la con.
Commenter  J’apprécie          60
Je regarde l'humanité comme une ruche, avec ses servitudes et ses mystères.
Je vole au-dessus de l'essaim.
Commenter  J’apprécie          20
Danser c'est s'interroger, c'est aller au plus profond de soi.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Timothée de Fombelle (71) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Timothée de Fombelle
Lecture dessinée par l'auteur & François Place Entretien mené par Céline du Chéné
“L'histoire d'Alma est née l'année de mes treize ans, sur la côte du Ghana, quand j'ai découvert les forteresses abandonnées dans lesquelles les esclaves africains étaient parqués avant d'être déportés par millions de l'autre côté de l'Atlantique. Je vivais avec ma famille dans un pays voisin. J'écrivais déjà. Et je me suis juré devant le labyrinthe de cette prison blanche, face à la mer, de raconter un jour ce crime de l'esclavage.”
La série Alma s'achève par la publication du troisième tome que Timothée de Fombelle vient présenter en avant première à la Maison de la poésie, avec la complicité de l'illustrateur François Place.
Lecture dessinée Tout public, à partir de 11 ans.
À lire – Timothée de Fombelle, Alma, tome 3 : La liberté, Gallimard Jeunesse, 2024.
Lumière par Valérie Allouche Son par Jean-François Domingues Direction technique par Guillaume Parra Captation par Camille Arnaud
+ Lire la suite
autres livres classés : abeillesVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus



Lecteurs (228) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre " Vango " de Lola

Où la première scène se passe-t-elle ?

Londres
Paris
Berlin
Venise

17 questions
168 lecteurs ont répondu
Thème : Vango, tome 1 : Entre ciel et terre de Timothée de FombelleCréer un quiz sur ce livre

{* *}