AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070662799
Éditeur : Gallimard (20/10/2015)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 56 notes)
Résumé :
Misha ne savait pas comment c'était apparu. Depuis qu'elle était toute petite ça ne l'avait jamais quittée. Même quand tout avait l'air d'aller si bien. Même quand tout était beau. Et le ciel si pur autour d'elle. C'était là. Et personne ne s'en rendait compte. Misha avait essayé l'indifférence. Le silence. La colère. On ne saura jamais ce qui se passa enfin cette nuit-là. Les grands moments de la vie viennent toujours par surprise...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  29 mai 2016

Misha est une petite fille qui ne sait même depuis quand elle transporte avec elle, partout et tout le temps, une grosse bulle noire, qu'elle semble être la seule à percevoir. Alors, elle prend la décision d'aller au-devant de ce fardeau, d'entrer dans la bulle, afin d'en savoir plus. le chemin est long et semé d'embuches jusqu'au coeur de l'énigme. Mais c'est la seule façon de trouver le moyen de combattre cet ennemi invisible qui plombe sa vie sans qu'elle ait la moindre possibilité de s'en défaire.
L'illustration de couverture n'est pas un leurre, les promesses sont tenues : c'est un très bel album, superbement illustré (quel plaisir de chercher les détails dans le décor!)
Avec en plus une histoire fondée sur les angoisses enfantines, très bien menée. le texte est simple, laissant les portes ouvertes à toutes les hypothèses et à toute les identifications, et c'est en contraste la richesse du dessin qui donne des outils au lecteur pour s'approprier le contexte. autant dire que le partenariat est une vraie réussite.
Il me semble que l'album peut concerner des enfants dès l'âge des premiers cauchemars, dès que les petits accèdent au symbolique .
A lire et à relire (il y a toujours des petits détails qui ont échappé à une première lecture).
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Soleney
  29 février 2016
Misha a toujours vécu avec une bulle noire au-dessus de sa tête. Elle seule peut la voir. C'est sa malédiction personnelle, qui la suit où qu'elle aille et peu importe le temps. Mais un jour, elle prend son courage à deux mains et décide d'affronter ce qui se tapit à l'intérieur...
La première chose que j'ai remarqué, c'est la qualité des graphismes ; tout particulièrement des couleurs. Tantôt vives tantôt grisées, elles s'adaptent parfaitement à la situation et font ressortir les émotions du personnage principal. Je suis particulièrement sensible à ce genre de représentation qui, je trouve, nous rendent encore plus sensibles aux événements.
Le coup de crayon de l'illustratrice n'est toutefois pas en reste : les dessins respirent une certaine douceur, même dans les moments les plus noirs. J'ai passé un long moment à contempler les illustrations, et je les feuillette encore avec plaisir.
L'histoire, elle, est une formidable leçon de morale et de positivisme. Cette bulle invisible et menaçante qui suit la jeune héroïne n'est rien d'autre que ses peurs, ses doutes, sa colère ; toutes ses mauvaises pensées qui l'empêchent d'avancer. Qui la font se replier sur soi, s'isoler du monde et des autres.
Misha n'est pas si anormale qu'elle le croit. Quand on y réfléchit, tout le monde possède une bulle de noirceur. Certains ne peuvent que vivre avec, et d'autres trouvent la force de l'anéantir – comme elle. Pour cette raison, c'est un livre qui peut s'adresser à chacun d'entre nous, peut importe l'âge.
Mais qu'y a-t-elle découvert, dans cette fameuse bulle ?
Je pense qu'elle s'est trouvée elle-même : c'est le reflet de son intériorité. Et son âme recèle de magnifiques paysages surnaturels, de grandes étendues, de hautes montagnes ainsi qu'une menace. Un dragon de colère et de destruction...
Sa colère. Son autodestruction.
Le combat contre la Bête est épique, et graphiquement très réussi ! Et son dénouement est une leçon indispensable : il faut s'aimer soi-même. Car le dragon, comme tout le reste, est mu par un besoin d'amour et de reconnaissance. Ce n'est que lorsque Misha se retrouve au pied du mur qu'elle le comprend : elle a besoin de s'aimer ! Sinon, sa vie ressemblera à jamais à un combat contre un ennemi plus fort qu'elle...
Je pense que cet album gagne à être diffusé. D'une part parce que le thème de l'histoire peut concerner chacun d'entre nous (certains moments de la vie sont plus difficiles, et peu importe notre caractère, nous avons tous eu un jour des doutes, des craintes), et d'autre part parce que l'écriture de l'auteur est très poétique. En quelques mots, il arrive à planter le décor, à résumer une idée, une situation... La conclusion qu'il nous offre est surprenante : cette ombre, bien que menaçante, était un rempart que Misha dressait contre le monde extérieur. Et maintenant qu'elle l'a abattu, « la vie et les autres l'attendent dehors ».
Cet album est ma première rencontre avec Timothée de Fombelle, et il me donne envie de lire ses autres livres. Je suis également surprise de constater qu'Éloïse Scherrer est une très jeune illustratrice dont La Bulle est la première oeuvre. Au vu de sa maîtrise des couleurs et des graphismes, je lui aurait prêté une plus longue expérience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Saiwhisper
  25 août 2017
Quel bel album jeunesse rempli de poésie et d'imagination ! Malgré ma déception avec « le livre de Perle », je n'ai pas tourné le dos à cet auteur. Récemment, j'ai découvert que cet album avait eu le second prix de la catégorie jeunesse du Prix Livraddict. Cela m'a rendue curieuse et j'ai décidé de traquer ce petit ouvrage dans mon réseau de bibliothèques… Je ne suis pas du tout déçue du voyage, car cette lecture en met plein les mirettes et fait réfléchir ! Au fil des pages, on va faire la connaissance de Misha qui, depuis toute petite, a une grosse bulle noire qui la suit comme son ombre. Cette métaphore d'émotions retranscrites par une bulle ou un nuage, je l'avais déjà appréciée dans « aimé » de Claire Clément et Benjamin Strickler. L'idée est vraiment originale et belle… Ici, Misha va décider d'affronter ses craintes, ses angoisses et son anxiété que personne d'autre qu'elle ne peut voir… Cette thématique parle à tout le monde puisque, quel que soit l'âge, il faut surmonter ses peurs… Nous passons tous par des moments difficiles à broyer du noir ou à s'isoler… Mais, tôt ou tard, il faut apprendre à se relever…
Évidemment, les illustrations sont magnifiques ! Il suffit de jeter un coup d'oeil à la couverture pour avoir une idée du coup de crayon d'Éloïse Scherrer. Les pages sont sublimes, colorées, travaillées, féeriques et enchanteresses. de plus, les émotions sont remarquablement bien retranscrites et chaque planche illustre à merveille le texte onirique de Timothée de Fombelle. On sourit aux douces rencontres de la fillette, on admire son épopée et on frémit face à la grosse créature que Misha devra affronter… Je regretterais presque que l'ouvrage ne soit pas un peu plus grand, car on peut aisément passer de longues minutes à regarder en détail chaque page tellement c'est somptueux ! Que l'on soit petit ou grand lecteur, je ne peux que recommander cette merveilleuse pépite. Nul doute que vous serez sous le charme !

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Jumax
  21 octobre 2015
Misha a une drôle de présence au-dessus de l'épaule, une bulle sombre et triste. Elle est apparue un jour, quand elle était toute petite, et depuis elle la suit partout. Personne d'autre ne la voit. Il est impossible de s'en débarrasser. La petite fille a pourtant essayé, en lui criant dessus ou essayant de l'ignorer, mais rien n'y fait. Une nuit, Misha décide de prendre son destin en main et de plonger la tête la première dans cette bulle menaçante. Elle va découvrir un monde fantastique et vivre la plus grande et la plus terrifiante aventure de sa jeune vie. Combattre ses peurs pour s'en libérer et pouvoir vivre pleinement sa vie de petite fille. Comme toujours dans les histoires de Timothée de Fombelle, le personnage principal est dominé par son destin qui lui fait vivre de folles aventures, parfois épiques et souvent dangereuses, et Misha n'y échappe pas. Les illustrations d'Eloïse Scherrer subliment le texte et renforcent l'atmosphère, tantôt menaçante, tantôt féerique de cet album. Chaque enfant est son propre héros, voilà surtout ce qu'il faut retenir de cette histoire.
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Colibrille
  11 mars 2016
C'est encore sous le coup d'émotion que je prends le temps d'écrire quelques lignes sur "La bulle", fruit de la collaboration entre Timothée de Fombelle et Eloïse Scherrer. Une bien belle collaboration qui, j'espère, donnera lieu à d'autres albums. le duo Fombelle/Scherrer fait des étincelles !
J'ai rarement lu un album jeunesse d'une telle intensité narrative. L'histoire que construit ici Timothée de Fombelle possède une originalité plus que frappante. L'originalité ne réside pas tant dans le sujet abordé (les craintes de l'enfant, le dépassement de soi) que dans la manière dont il est abordé. Rien n'est vraiment dit, tout est évoqué, suggéré, avec subtilité. Les enfants risquent peut-être de passer à côté du sens profond de l'album, tant la métaphore est travaillée. Je pense que les jeunes lecteurs liront cet album comme une aventure pleine de périls, plutôt que comme une métaphore des peurs enfantines. Rien de mal à ça bien sûr. Je pense que dans le cas de cet album, il y aura autant de lectures (au sens de compréhension différente) que de lecteurs.
Plus encore que le texte, je dois reconnaître que c'est le graphisme de l'album qui m'a laissé sans voix. Pour tout dire, le travail d'Eloïse Scherrer m'a fait l'effet d'une gifle tant il m'a impressionnée. Par son style si particulier, l'épaisseur de son trait, la colorisation, l'illustratrice insuffle une force peu commune à ses dessins. Le dépaysement est total. On se sent un peu comme Alice aux pays merveilles, tour à tour excité, perdu, émerveillé, effrayé. Grâce à des décors/paysages absolument stupéfiants, l'illustratrice nous fait passer du rêve au cauchemar sans la moindre difficulté. Tandis que certaines illustrations nous plongent dans un univers féerique luxuriant et lumineux, d'autres nous donnent la sensation d'être en plein cauchemar, étouffé par l'obscurité et la peur. Les couleurs renforcent l'atmosphère tantôt apaisante, tantôt menaçante, se dégageant des illustrations. Les scènes où Misha se retrouve face à la créature m'ont donné la chair de poule. Le choix du noir et blanc renforce le sentiment de danger que dégage la créature, mais accentue aussi l'intensité de la peur ressentie par Misha.
Une aventure intérieure pleine de sensibilité et un visuel impressionnant... Un album entre rêve et réalité qui laisse béat d'admiration...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
Liberation   23 novembre 2015
La Bulle a le pouvoir de rejoindre tous ces autres albums usés à force d’être feuilletés dans les bibliothèques enfantines et l’imagerie de nos plus vilains monstres.
Lire la critique sur le site : Liberation
Ricochet   16 octobre 2015
Un conte de transformation magistralement orchestré par Timothée de Fombelle à l'écriture et Eloïse Scherrer aux pinceaux.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JumaxJumax   20 octobre 2015
En retrouvant sa chambre, Misha savait qu'il y aurait d'autres batailles. Elle ne pourrait plus se cachait sous cette ombre. La vie et les autres l'attendaient dehors.
Commenter  J’apprécie          130
SaiwhisperSaiwhisper   23 août 2017
On ne saura jamais ce qui se passa enfin cette nuit-là. Les grands moments de la vie viennent toujours par surprise...
Commenter  J’apprécie          100
boumabouma   08 mars 2016
Il avait suffi que Misha se tienne debout devant elle, désarmée, qu'elle la regarde vraiment...
pour que la bête s'aplatisse à ses pieds.
Commenter  J’apprécie          70
ColibrilleColibrille   11 mars 2016
Elle chercha l'ennemi jusqu'aux dernières limites du royaume.
Que faire quand on arrive avec son cheval au bord du monde ?
Commenter  J’apprécie          50
LadydedeLadydede   08 février 2016
quel mystérieux ennemi régnait dans ce monde, et sur la vie de Misha ?
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Timothée de Fombelle (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Timothée de Fombelle
Timothée de Fombelle, l?un des écrivains pour la jeunesse les plus populaires interroge l?innocence de l?enfance dans « Capitaine Rosalie », publié aux éditions Gallimard, l?histoire d?une petite fille de 5 ans plongée dans l?horreur de la Grande Guerre. Un roman émouvant et un très bon moyen d?aborder, pour les plus jeunes, la guerre et l?histoire.
autres livres classés : imaginaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre " Vango " de Lola

Où la première scène se passe-t-elle ?

Londres
Paris
Berlin
Venise

17 questions
113 lecteurs ont répondu
Thème : Vango, tome 1 : Entre ciel et terre de Timothée de FombelleCréer un quiz sur ce livre