AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330012691
Éditeur : Actes Sud (03/10/2012)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 4.42/5 (sur 12 notes)
Résumé :
[LIVRE AUDIO]

Portrait de l’artiste en déshabillé de soie est un hymne à la vie haletant, généreux, véhément et tendre. Auteur-compositeur-interprète, comédienne et dramaturge, Brigitte Fontaine est tout d’abord un écrivain, qui nous livre ici une introspection poétique, la confession d’une vie brûlée sans parcimonie.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
zabeth55
  13 octobre 2016
« Je mesure un mètre soixante-neuf, je suis bourrée d'alexandrins et de séries noires, je suis une femelle francophone de race blanche »
Ça commence comme ça. Alors imaginez la voix de Brigitte Fontaine, à la diction incomparable, et le ton est donné. C'est parti pour deux heures d'audition inoubliables.
Brigitte Fontaine fait son portrait, portrait en déshabillé de soie… de soi.
Une introspection poétique jubilatoire.
Elle passe de petits faits du quotidien à de profondes considérations.
Elle alterne l'humour et la réflexion, la tendresse et la révolte, le rêve et le désenchantement, l'extravagance et la simplicité.
Ce sont des confidences, des hurlements, des chuchotements.
Le passage où elle évoque son père est particulièrement émouvant, tout en tendresse et en délicatesse.
Je le réécouterai plusieurs fois tant il est riche. Combien de fois j'ai ri, j'ai approuvé, j'ai surenchéri.
Il y a dans ces mots une sincérité rare, une grande objectivité sur elle-même.
J'adore ce côté bravache et déjanté de Brigitte Fontaine, et c'est formidable d'avoir pu l'écouter en audio-livre, ça rajoute une dimension extraordinaire.
Le lire sans entendre sa voix doit être frustrant.
Plus que jamais, je remercie Babelio et son opération masse critique de m'avoir permis de passer un si incroyable moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Marti94
  22 octobre 2016
Quel plaisir !
Entendre la voix de Brigitte Fontaine lire un de ses textes a provoqué une très grande émotion en moi.
Brigitte Fontaine m'évoque ma jeunesse et le premier concert dont je me souviens bien. J'avais 15 ans. Dans un gymnase elle était là avec Areski et Higelin et ils nous ont embarqués dans un délire musical.
Depuis, je ne l'ai pas vraiment quitté mais ce sont surtout ses disques que j'écoute. Mais je suis en train de m'apercevoir que Brigitte Fontaine n'est pas une chanteuse qui écrit des livres ; c'est plutôt l'inverse, une écrivaine qui monte sur scène.
D'ailleurs, elle avait déjà écrit avant de chanter et publié des contes fantastiques, notamment pour la revue Hara Kiri. On passe trop souvent sous silence que depuis 1966, elle a publié vingt-deux livres, écrit neuf pièces de théâtre et signé les textes de plus de deux cents chansons.
C'est à elle qu'on aurait dû donner le prix Nobel de littérature.
Témoin lucide de notre époque, elle ne se résigne pas à l'acceptation de la souffrance et de la laideur. C'est pour cela qu'elle nous propose un « Portrait de l'artiste en déshabillé de soie ». Car Brigitte Fontaine est une grande séductrice. Elle dit elle-même "Je me veux à la fois classe et bestiale".
Pourtant elle sait nous attendrir et nous bousculer aussi quand elle évoque la vieillesse du corps, l'angoisse de la mort et la disparition de ses parents. On peut d'ailleurs écouter en écho, son dernier album « J'ai l'honneur d'être » et notamment la chanson « Père » pleine d'émotion.
Elle parle de son corps qui vieillit, de sa peur de la lumière et de sortir seule. Et puis, malgré son angoisse de la mort, elle fait l'éloge de la clope, du plaisir et de la douleur de vivre dans un hymne à la vie et une acceptation de soi qui me touche ; Elle dit « J'ai été jeune suffisamment longtemps pour m'adonner à la vieillesse. »
Elle a toutefois gardé son esprit anti-flic. Même rebelle, elle n'est pas une militante armée ou plutôt elle l'est, armée d'humour et de poésie. Ces deux termes la qualifient vraiment bien.
Ce qu'elle dit est puissant et souvent drôle d'autant plus que la lecture à voix haute peut faire émerger des émotions ou des interprétations que l'on ne ressent pas quand on lit pour soi.
Alors sincèrement merci aux éditions Thélème qui m'a offert ce livre lu dans le cadre d'une opération masse critique.

Lu en octobre 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
oceandelaunay
  23 décembre 2013
Magnifique opuscule! Journal poétique, d'humeurs souvent justes et souvent très drôles. le genre de livre qui donne envie d'applaudir quand on le referme, que ce soit dans le calme d'une chambre ou dans un wagon de tgv bondé ! Rare. Enfin un auteur qui ne triche pas et dévoile ses sensations librement. On s'identifie, on compatit, on sourit, rit. A lire d'urgence. le meilleur livre lu depuis longtemps.
Commenter  J’apprécie          60
ChristianAttard
  24 octobre 2016
Prenez un grand bol de Gainsbarre, une barrette de Hardy (Françoise pas Thomas pour le côté fleur mauve), une plume de Barbara (là c'est pour le côté aigle noir) mélangez et vous n'aurez quand même pas la géniale et loufe-dingue Brigitte Fontaine, tant elle les surpasse tous de ses multiples et incroyables talents.
Dans ce livre, elle se livre en franco de port et en déshabillé de soie. Pour le coup, rajoutons un soupçon de Gréco : "Déshabillez-moi mais pas tout de suite", le livre audio se savoure aux mot à maux.
Entre mensonges et sincérité, pudeur et outrages, de sa voix rauque/star elle balance sur tout, sur elle et sur son chat. hors clichés, en pleine photo phobie, de son nid douillet où elle douille, elle détonne et étonne.
Plus jeune, plus trash que les minettes de la star Ac, elle vit tudieu, elle vit et elle vous emmerde !
Un grand merci à l'opération Masse Critique qui m'a permis d'entendre Brigitte Fontaine lire son livre. Version papier et audio sont indispensables aux amoureux de cette artiste exceptionnelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Culturebox   26 octobre 2012
Dans son "Portrait de l'artiste en déshabillé de soie", [Brigitte Fontaine] dévoile un être unique et émouvant.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Marti94Marti94   10 octobre 2016
De toute façon je suis trop triste pour mourir. Il faut mourir en pleine gaieté sinon ça n’a pas d’allure. Vous comprenez ?
Mon cœur est las de tout cela. Quant au reste, sachez apprécier avec modération. Seulement voilà je hais la modération. Alors comment me débrouillerais-je pour faire de vieux os ? Car je veux en faire, c’est mon ambition.
Commenter  J’apprécie          20
Marti94Marti94   21 octobre 2016
J'ai été jeune suffisamment longtemps pour m'adonner à la vieillesse.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94Marti94   10 octobre 2016
La plupart des femmes sont exclusivement préoccupées de l’amour, même si c’est pour célébrer sa chute ou rendre compte de son absence.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   10 octobre 2016
L’amour n’existe pas c’est pour ça qu’il faut le faire.
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   21 octobre 2016
Je me veux à la fois classe et bestiale.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Brigitte Fontaine (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brigitte Fontaine
Brigitte Fontaine - Travellins (Esprits libres)
autres livres classés : chanteusesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
585 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre