AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782232145377
240 pages
Editions Seghers (07/10/2021)
3.29/5   14 notes
Résumé :
C’est un endroit que l’on peut situer précisément sur une carte. Une île, peut-être un peu moins connue que ses voisines de Port-Cros et Porquerolles, portant le beau nom de Levant. C’est un endroit où l’on peut vivre nu, mais seulement sur 5% du sol, les 95% restants étant occupés par l’armée…
Quand elle débarque dans ce décor de rêve, l’héroïne de cette histoire ne peut imaginer qu’elle va y vivre une révélation.
Celui qui l’a invitée l’accueille ave... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
LaBiblidOnee
  30 octobre 2021
Mes amis, dur de donner un avis !
J'avais envie moi aussi,
D'un peu de douceur
En lettres capitales
Pour oublier mon labeur,
Et lire un truc original ;
La quatrième n'est pas très claire,
L'histoire un peu mystérieuse,
Alors pourquoi ne pas se laisser porter
Par ces quelques vers
Et une histoire pas trop sérieuse
Pour se changer les idées en toute légèreté ?
Mais ce fut laborieux de voir où l'on allait,
Et cette fausse musicalité dont je n'ai pas tout de suite vu l'intérêt…
Fait que je l'ai trouvé artificielle
Cette sorte de ritournelle.
C'est si dommage,
Ce fut mon principal ombrage.
Je comprends
Ses parents :
« Ils n'arrivent pas à établir si ce que je fais est facile
Ou si je suis simplement habile.
Elle va à la ligne, est-ce une manie ?
Le pire selon eux serait que je me pense du génie. »
A moins que ce ne soit pour souligner
Le côté poétique de ces criques
Qui évoquent tant de souvenirs oubliés
A la narratrice mélancolique ?
Des souvenirs problématiques qui vont resurgir au coeur
De ses vacances en capitale de la douceur.
La douceur de vivre,
Sur l'île bien connue des tous nus
Fait ressortir la douleur de vivre
Avec nos blessures trop longtemps tues,
Retenues
Rhabillées
De honte, de pudeur,
Alors qu'ici, chez les tous nus,
Pas de pitié pour les déshabillés,
Au contraire, ouvrons nos corps, nos coeurs,
Nos peines et nos douleurs,
Dans cette capitale de la douceur.
Etait-ce là finalement, l'objet de toutes ces rimes,
Un léger voile de pudeur sur une mise à nu,
Quand plus rien ne nous brime
Quand l'on veut enfin être vu
Tel que l'on est,
Même cabossé,
Juste un peu enveloppé
De jolis mots bien emballés,
Tel un gillet pare-balles
Entre la narratrice et son mal ?
A moins que cela peut-être
Ne dévoile sa fantaisie, ou son mal-être.
Selon la narratrice, en vérité, ce serait plus spontané qu'il n'y paraît,
Un soupçon de volupté sur un cri à peine voilé,
Celui que l'on a dû enfermer
Que l'on veut libérer
Délivrer
Faire rimer
A quelque chose
Sans prendre la prose.
Un hymne à la douceur face à la violence,
Comme résistance, comme résilience.
L'auteure pose une question par ses vers qui accourent :
La douceur peut-elle résister à la violence qui nous entoure ?
Cependant, mon envie de poésie n'en sortira pas grandie,
Ces quelques vers, au rythme saccadé, ne m'ont guerre impressionnée.
j'en garde quelques images et ressentis,
Des aquarelles, quelques clichés.
Un peu trop,
Un peu gros ;
Si la forme et le propos finissent par faire sens
Je n'ai pas été éblouie par les mots, leur connivence.
Malgré quelques jolis petits moments,
Je l'ai fini, il était temps.
Et d'un coup je me sens
A cent pour cent
« Libre, incroyablement libre
Et cela me donna une telle envie de vivre
Comme s'il y avait tout près et offerte à mon être
Une occasion de renaître ».
Alors si à votre tour vous voulez l'essayer,
C'est avec plaisir que je vous l'enverrais !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5899
CharlyTango
  21 novembre 2021
Récit subtil sous la forme d'un poème de 248 pages. Bel ouvrage. Surprenant au départ. J'ai relu deux ou trois fois pour prendre le rythme, pas une virgule, pas un point, pas le temps de respirer. Ce Capitale de la douceur est un baume qui contient beaucoup de malheur, de violence, qui parle de la vie et qui résonne en chacun de nous. Cette douceur c'est le stade absolu atteint par l'auteur pour supporter le monde dans lequel nous vivons. En faisant une expérience unique sur une île totalement dépouillée où les êtres sont nus, détachés des contingences sociétales et où ne reste que l'esprit et la peau pour revenir à l'essentiel.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LaBiblidOneeLaBiblidOnee   29 octobre 2021
(...) Aux antipodes des drames que chacun traverse
Dont on va vite un peu partout
A raconter qu'ils nous constituent
Une immense douceur attend en nous
(...)
le moment d'épancher sa grandeur
(...)
Commenter  J’apprécie          244

Videos de Sophie Fontanel (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Fontanel
Du lundi au vendredi dans "Culture Médias", Lisa-Marie Marques fait le portrait de l'invité avant qu'il ne soit connu. Aujourd'hui Sophie Fontanel, auteure et journaliste.
autres livres classés : introspectionVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1015 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre