AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1644054582
Éditeur : Dreamspinner Press (02/04/2019)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La chose la plus difficile à faire pour un rebelle n’est pas de se battre pour une cause, mais de se battre pour lui-même.La vie prend un malin plaisir à poignarder Gus Scott dans le dos lorsqu’il s’y attend le moins. Après avoir passé des années à fuir son passé, son présent et le sombre avenir que lui avait prédit les assistantes sociales, le karma lui fournit la seule chose à laquelle il ne pourra – ne voudra – jamais tourner le dos : un fils né d’une nuit passée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MenInBooks
  20 avril 2019
S'il ne s'agit pas ici du coup de coeur du siècle, il n'en reste pas moins que j'ai vraiment dévoré ce roman. On y retrouve avec une grande joie toute la densité de la plume de Rhys Ford et la noirceur douloureuse de certains de ses personnages. Et ici avec l'histoire de cette fratrie recomposée on est pas en reste loin de là.
Une série qui commence donc avec l'histoire de Gus et Rey. Deux hommes qui s'étaient aimés mais qui, sur la décision du second se sont séparés pour de mauvaises raisons laissant le premier noyé dans un puits de souvenirs sans fond. A travers, Gus c'est toute l'histoire de plusieurs générations d'enfants placés ou ballottés de famille d'accueil en foyers voir en prison pour adolescents. Toute une génération de mômes dont on ne sait pas quoi faire, que l'on ne sait pas gérer et que l'on a préféré laisser parfois dans les bras d'une enfance chaotique à défaut de donner une réponse à leurs besoins. C'est aussi une certaine mise en lumière sur la gestion du social sur plusieurs décennies, ici aux Etats Unis et à San Francisco plus précisément, sur la terrible défaillance et destruction par un système d'êtres encore à peine considérés comme des enfants plutôt que des dossiers.
L'histoire est lourde de sens et de répercussions, elle frappe avec justesse sur les failles des hommes adultes et sur celles qu'ils génèrent chez leurs cadets.
Rebelle, c'est l'histoire de Gus et de sa rédemption par le biais de son fils et de sa prise de conscience. C'est le roman d'un homme qui sort la tête de l'eau dans laquelle il a été jeté avec violence à un age ou l'on sait à peine nager et qui doit alors construire une autre vision du monde et de lui même. Gus et Rey se retrouvent et les traces d'un passé commun se redessinent douloureusement à l'instar de l'encre qui orne leur peau. Les deux hommes redéfinissent le croquis de leur vie entre flammes et couleurs, entre hier et demain, entre erreurs et possibilités et c'est presque jouissif de voir les codes pourtant habituels se dérouler avec un naturel désarmant.
La sincérité de Rey est aussi attractive que la douleur de Gus peut être touchante et on ne sort pas indemne de cette relation bercée de l'adolescence à l'age adulte. Les choses sont bien construites et naviguent avec aisance sur une trame présente qui nous assène par à-coup la charge du passé de chaque personnage.
Rebelle c'est aussi et surtout l'introduction de cette fratrie reconstruite à la sueur des bras de Bear le plus âgé et le plus protecteur de ces cinq "frères". L'auteur livre un très bel hommage à la solidarité, au sens de la famille, cette famille du coeur au-delà de celle du sang, celle que l'on fixe d'un symbole posé sur sa peau pour être sur de ne jamais la perdre. C'est avec des passages aussi durs que tendres, car ces cinq garçons sont un pur délice chacun à leur facon, que leurs rapports nous proposent de vrais moments de drôlerie discrète
.
En filigrane on devine tout l'amour de Rhys Ford pour le monde du tatouage qu'elle sait restituer de manière authentique ( San Francisco est une des capitales les plus créatives du tatouage) et parfaitement crédible. Rebelle c'est une romance "plurielle" car plus que l'amour entre deux hommes, c'est celui des amis, de la famille ou de ces gens avec qui à un moment donné on a décidé de construire quelque chose que ce soit une maison, un bout de chemin, un repas ou un simple tatouage. L'auteure réserve du coup une très belle part à tout un panel de personnages assez fourni donnant encore plus de corps au récit. On devine à peine l'histoire propre à chacun même si elle est ici déjà abordée par cette maison bancale, ce salon de tatouage, ce premier tome et on sait déjà qu'on va mettre le nez dans une série très prometteuse si elle suit le même tracé.
Lien : http://meninbooks.eklablog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SweetyHoneyAddictions
  02 juin 2019
Le monde du tatouage est toujours un thème qui me fait plaisir. J'apprécie l'ambiance et j'aime beaucoup entendre les personnages parler de cette passion du dessin, de l'envie de recouvrir la peau de couleurs ou encore d'effacer certaines cicatrices. On retrouve tout ça dans ce texte. Mais ce qui marque vraiment, c'est le parcours difficile de Gus et de ces 4 frères. Ils ont chacun vécu des événements traumatisants, tout comme Rey, leur ami, mais le chemin vers le bonheur a été indéniablement long surtout lorsqu'on est dépendant du bon vouloir de l'assistance sociale.
L'autrice nous décrit avec beaucoup de justesse ce qu'a pu vivre et ressentir le tatoueur, Gus. Être mal-aimé, avoir été jugé à cause de sa mère et ce qu'elle a fait, être ballotté de famille en famille et ne jamais se sentir à sa place, tout ça a dû être dur pour cet homme pourtant si bon et lui-même si aimant. Que Rey le quitte il y a 3 ans a été la goutte d'eau et il a mis un temps fou à s'en remettre. Jusqu'à ce qu'il découvre qu'il a un fils de 3 ans.
Pour Rey, même s'il a vécu quelque chose de difficile lui-même, le retour de son ancien petit-ami va tout bouleversé. Il pensait avoir tourné la page, il pensait que seul Gus était fautif et pourtant...
Tout le long du roman, on découvre doucement les événements passés et présents. On suit surtout Gus remettre un peu d'ordre dans sa vie pour pouvoir être un père digne de ce nom. Je n'ai pas pu éviter de ressentir toute la souffrance, toute la douleur qu'il porte depuis toutes ces années en découvrant ce qu'il avait vécu. Mais son parcours n'en est pas moins beau. Il a la chance d'être vivant, il a la chance de montrer au monde qu'il est un homme bien et qu'il sera également un bon père. Entouré de 4 frères avec des personnalités bien particulières, il va enfin lâcher prise et se relever. Il se pourrait bien que Rey soit à son côté.
J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire, elle est touchante et étonnante. le panel de personnages promet des histoires surprenantes. Rhys Ford commence cette saga avec l'un des frères les plus meurtris et je suis curieuse de voir ce que nous découvrirons des autres.
Petit bémol : Si, dans le fond, j'ai vraiment aimé l'histoire, je suis quelque peu déçue par la traduction approximative. J'ai buté à plusieurs reprises sur le texte, la conjugaison ou encore la syntaxe. J'espère que le second tome sera mieux traduit, parce que cette saga en vaut la peine.
Lien : https://sweetyhoneyaddiction..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Rhys Ford (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rhys Ford
Celebrate author Rhys Ford's 5th anniversary with Dreamspinner Press, with a look back at the Cole McGinnis “Dirty” series and a sneak peek at things to come from Rhys’ Murder and Mayhem series as well as her Kai Gracen series with DSP Publications.
autres livres classés : fratrieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3617 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre