AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782491826093
419 pages
Éditeur : Erminbooks (26/09/2020)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Jeune avocate londonienne, Harper apprécie son indépendance chèrement acquise. Une nuit de pleine lune, un incroyable secret de famille s'éveille dans ses veines sans qu’elle y ait été préparée. Dès lors, sa vie bascule, levant le voile sur un monde sanglant dont elle ne soupçonnait pas l'existence. Pour sa propre sécurité, Harper est contrainte de renouer avec ses proches, au cœur des contrées sauvages de son enfance, et d’exhumer le passé trouble de sa mère, morte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gabrielleviszs
  08 novembre 2020
Je remercie la maison d'éditions Erminbooks, que je ne connaissais pas avant de voir leurs livres chez une copine blogueuse. Je les remercie pour cette lecture. La couverture est très belle et montre déjà des éléments du livre. Londres, la lune, une créature surnaturelle... de quoi m'appâter allégrement.

Harper Jones est une jeune femme de 28 ans qui travaille énormément dans un cabinet d'avocat. Un petit 30m2 en tout et pour tout dans lequel elle se sent bien. Un chat de gouttière qui vient lui rendre visite régulièrement, des amis sur qui elle peut compter, surtout pour le shopping. Et puis un soir de pleine lune, alors que cette dernière est plus vive, plus proche de la terre, Harper ne se sent pas bien. Depuis quelque temps déjà elle était malade, mais là c'est pire : hallucinations ou réalité ? Ses mains se déforment, son corps l'a fait atrocement souffrir et c'est le noir complet. le réveil est difficile, son appartement complètement dévasté et deux de ses cousins qui viennent la récupérer. Un voyage étrange qui va plonger notre héroïne dans le passé de sa famille.

Pas besoin d'être devin pour comprendre que Harper fait partie d'une famille de loups, de ceux qui sont humains 28 jours par mois et 3 jours sous forme lupine. Une forme difficile à atteindre, mais à la longue, la douleur est moindre. Une famille qui a préféré taire ce secret parce que Harper n'a que sa mère qui était une louve. Oui, était, car elle a été tuée il y a de cela 20 ans. Pourquoi personne ne lui a parlé de ce passé qui est important ? Ce n'est pas un livre que Harper reçoit en héritage, c'est une communauté, une part d'elle-même qui lui a été amputée de force. Il faut bien avouer que la famille restante ne l'aime pas, sauf la tante, la soeur de sa mère. Les autres lui envoient des piques, lui lancent des regards meurtriers, l'ignorent aussi. Depuis qu'elle a découvert qu'elle était également une louve même si sa première fois est plus que tardive, sa famille ne change pas énormément, alors pourquoi ? Parce qu'elle est différente ? Parce que son père est humain ? Parce que sa mère avait des secrets ? Parce que... Quelle que soit la raison, Harper est telle une intruse dans la maison de sa grand-mère, perdue dans un village où la forêt est dominante et pour cause.

La vie de Harper si bien régulée : métro, boulot, dodo, sorties entre copains/copines, plonge dans un univers surnaturel qui la perturbe. Les secrets ne se dévoilent pas facilement, sa famille se fiche d'elle et sa propre louve compte bien lui montrer une autre voie : celle de l'amour. La romance est légère et par moment j'ai été contente qu'elle ne soit pas trop présente pour assimiler tout ce que ce personnage doit apprendre, découvrir et souffrir. Elle qui ne sait absolument rien sur les loups, même si cela fait 28 ans qu'elle vit, doit tout connaître. le fait que la distance qu'elle a mise avec ses oncles, tantes, cousins, grands-parents n'aide absolument pas et nous fait comprendre que c'est une solitaire qui ne vit que pour son travail. Si certains faits peuvent paraître illogique, il n'en est rien : pas de contact, pas d'échange et par conséquent tout est filtré, même lorsqu'elle entre dans le fameux clan Jones, celui des loups de son grand-père.

Nous en apprenons beaucoup sur le pouvoir de la guérison (j'ai failli mettre de la pensée, mais non, ils ne sont pas capables de se parler de cette façon sous leur forme de loups), sur le fait que la transformation n'est pas simple, que tout semble possible lorsqu'il s'agit de force. Sur la façon dont les loups vivent ensemble et en dehors de leur île. La hiérarchie est la même dans tous les livres, l'alpha, les bêtas, etc. Ce fameux alpha qui est jeune, fort, beau et dont le regard perçant pourrait transpercer n'importe quel ennemi. William, Feargus, Darren, James Ramsay, rien que cela est l'alpha qui va accepter cette nouvelle dans la grande famille et même un peu plus que cela. Cela va très vite de son côté à lui, il est sûr de lui, point final, rien ne pourra le faire changer d'avis. Je regrette plusieurs éléments sur ce personnage : le fait qu'il ne se dévoile qu'au travers du regard de Harper et lorsqu'il n'est pas présent physiquement, nous ne savons pas grand-chose sur lui. Il y a également le fait que c'est un alpha et je l'ai trouvé vraiment gentil, sauf lors du dernier combat et encore. C'est le manque d'informations qui m'a fait défaut sur Will.

L'ignorance de Harper ne gène presque personne, au contraire beaucoup préfèrent qu'elle ne sache rien, hors ignorer est problématique, parce qu'elle ne sait pas quels ennemis peuvent survenir et comprendre le pourquoi ils sont présents. le passé de sa mère est important pour tous les membres et les secrets ne sont pas tous dévoilés. Pour moi, il s'agit d'un tome 1, pas d'un tome unique, surtout que les derniers mots appellent à une suite sur cette histoire de père. J'ai aimé le fait qu'elle ne connaisse rien sur le monde surnaturel : entre ses études, le fait que sa mère l'a toujours protégé, sa famille qui ne s'en occupe pas, qu'elle soit isolée dans un monde d'humain, il n'y aurait pas eu cette super lune, son côté louve n'aurait peut-être pas vu le jour. (enfin en pleine nuit, bien entendu)

Par moment Harper cache ses émotions et à d'autres elle nous inonde d'informations sur ce qu'elle ressent, nous précipitant dans son monde de questions de sentiments, de peur, de doute et d'espoir. Parce qu'il s'agit aussi de cela, l'espoir d'avoir une famille qui l'aime, d'être quasi normale, de pouvoir vivre entourée d'humains, d'avoir une vraie vie, de créer sa propre famille. Les questions pourraient nous énerver, mais il faut se souvenir que c'est un personnage qui vivait dans une bulle. Et puis nous avons ainsi les caractères des personnages des deux côtés : le fait qu'elle soit vue comme une opportuniste jusqu'à ce qu'enfin certains d'entre eux se rendent compte qu'elle n'est pas si là parce qu'elle l'a voulu. Les circonstances sont tel qu'elle va devoir apprendre à conjuguer avec les médisants et ceux qui veulent sa peau. Sympathique lorsque l'on ne sait pas pourquoi.
En conclusion, un récit qui passe par l'ignorance d'une jeune femme sur sa vraie nature, sur le véritable passé de sa mère qui va être propulsé dans un environnement hostile où il lui faudra faire des choix sur ce qu'elle veut vraiment, en plus de la connaissance. J'espère qu'une suite verra le jour, car il reste des points à éclaircir, qui sait ?
http://chroniqueslivresques.eklablog.com/moonlight-shadow-audrey-j-forest-a204130080
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PagesaPages
  26 septembre 2020
Voici le dernier roman de la maison d'édition [erminbooks]. Comme vous le savez, j'ai la chance d'avoir lu toutes les parutions de cette maison d'édition et j'adore leur ligne éditoriale. Aujourd'hui j'ai la chance de vous présenter le roman Moonlight Shadow le jour de sa sortie officielle. C'est un roman que j'ai beaucoup aimé. J'ai adoré la couverture, je l'ai trouvé envoutante et magique. J'ai tout de suite repéré la patte de Shealynn Royan, au premier coup d'oeil j'ai su que c'était elle qui l'avait créée. Quant à l'histoire en elle-même, je me suis retrouvé plongée dans l'univers dès les premières lignes. La plume d'Audrey J. Forest est très addictive. L'univers est très complet et bien construit, il n'y a pas d'incohérence. C'est un des premiers livres que je lis sur le thème des loups-garous et j'ai juste adoré ma lecture. J'aimerai beaucoup en lire d'autres. le seul petit point qui m'a chagrinée c'est que les sentiments du personnage principal n'étaient pas assez développés à certains moments. Mais honnêtement, ce n'est pas cela qui a réussi à freiner ma lecture !
En bref, j'apprécie toujours autant les publications de chez [erminbooks]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MilleetunepagesLM
  13 novembre 2020
Le commentaire de Cathy :
Quel plaisir de me plonger dans un roman de ce genre, la bit lit est un style que j'affectionne tout particulièrement.
Harper est une jeune avocate, sa vie à Londres lui convient très bien.
Lors de la pleine lune, la jeune femme va vivre un événement particulier, elle n'était pas prête à vivre une telle expérience.
Pour avoir des réponses, mais surtout comprendre ce qui lui arrive, la jeune femme va se tourner vers sa famille qui l'avait rejetée lors de l'assassinat de sa mère.
Quel secret va-t-elle découvrir ?
A.J. Forest nous propose une histoire qui m'a énormément plus, une fois commencé ma lecture, il m'a été impossible de laisser de côté mon roman.
Le récit est fluide, la plume est addictive, l'intrigue est prenante, les secrets qui nous sont dévoilés sont lourds.
Au fil des chapitres, au côté d'Harper, nous découvrons son histoire, ce qu'elle a vécu très jeune, l'assassinat de sa mère qui l'a beaucoup marqué.
La vie de la jeune femme va être bouleversée, sa quête de vérité va l'amener à découvrir un monde qu'elle était loin d'imaginer.
Beaucoup de mystère entoure cette famille, il va lui falloir faire preuve de beaucoup de courage pour supporter la haine qui émane d'eux.
Une belle romance va très vite se mettre en place, cette histoire d'amour permet de donner une certaine douceur dans ce récit plein de mystère et de secrets.
J'ai passé un très bon moment de lecture, l'univers et l'ambiance de ce roman m'ont captivée.
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
blueindigoauteur
  20 novembre 2020
Si le thème du loup-garou est très présent dans la bitlit, j'ai trouvé ce roman rafraîchissant avec une femme-loup avec un minimum d'indépendance et un alpha qui n'est pas écrasant dans sa présence. La part humaine est bien mise en lumière pour une fois.
J'ai aimé l'écriture fluide, les persos et leur valeur, l'intrigue assez complexe sur la naissance de l'héroïne et l'histoire de sa mère, la revisite des codes autour des loups-garous.
Un très bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          00
Ambre93
  04 novembre 2020
J'ai adoré ce lire ! Un véritable coup de coeur !! L'heroine est très attachante ! Tout en rebondissement, on ne s'ennuie pas du tout au fils de lecture ! Je le recommande vivement
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gabrielleviszsgabrielleviszs   08 novembre 2020
— Pourquoi être partie si précipitamment ? m’interroge-t-il d’une voix douce.
— J’ai eu peur d’avoir commis un impair. Comprends-moi : je marche sur des œufs entre mes grands-parents qui me détestent, ma tante qui essaie de remplacer ma mère, et mes cousins qui me méprisent. Puis il y a toi… que tous traitent comme un roi. Je n’ai pas su comment réagir, je veux dire : est-ce que j’avais le droit de t’approcher ? De te parler ? Et pour dire quoi ? Je subis ma vie depuis cette foutue pleine lune plus grosse que les autres, tout a changé pour moi en très peu de temps et je ne sais plus du tout où j’en suis !
— Je vois… il va nous falloir beaucoup d’autres conversations comme celles-ci, conclut-il en se redressant après un regard pour sa montre.
— Tu t’en vas ?
— Il le faut bien, je travaille ce soir et n’avais pas prévu de traverser toute l’Angleterre à ta recherche, Cendrillon.
— Tu viens de loin ?
— Glasgow, c’est là que je vis.
— Mais… c’est au moins à cinq ou six heures de route !
— Plutôt sept. J’aurais aimé qu’on ait plus de temps, mais quelqu’un ne voulait surtout pas écourter sa soirée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elo-DitElo-Dit   26 octobre 2020
« Petite étincelle de vie en des temps très obscurs, symbiose de deux êtres en grande souffrance, que tu allais libérer par ta simple existence. »
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : loup-garouVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1633 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre